Partagez | 
 

 Le droit à l'erreur [Eärel]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Eärel Finr



crédits : Eilyam & Tumblr
messages : 89
quartier : The Loop

MessageSujet: Re: Le droit à l'erreur [Eärel]   Mar 25 Déc - 15:27



Le droit à l'erreur



Disney c'est quand même une référence en terme de dessins animés, et maintenant en terme de films et de personnages puisqu'ils ont racheté Marvel. Mais j'aime les deux, les vieux dessins animés, ceux qu'on faisait à l'ancienne, ceux où chaque image a été dessinée avant qu'elle ne soit assemblée, un travail tellement colossal que je me demande comment ils pouvaient avoir la patience d'agir de la sorte. Je ne saurais pas dire si j'en aurais la patience personnellement, mais peu importe, la question n'était pas là évidemment, non. Je lui donnais donc une petite liste des Disneys que j'aimais, et il était difficile de n'en choisir qu'un alors je lui en donnais plusieurs. Mulan en faisait partie, parce que c'est une femme forte, enfin, quand on est gosse, on ne s'en rends pas compte, mais plus tard, c'est l'image qu'on veut absolument retenir ou presque à vrai dire. Cela me faisait sourire, alors qu'il donnait lui aussi sa petite liste de ceux qu'il aimait bien. Il aimait donc bien Kuzco, comme moi, mais les autres, s'il les aimait bien ne faisaient pas partie de sa liste à laquelle il allait rajouter Hercule, et plus étonnant Rox et Rouky. Ce dernier ne m'avait pas spécialement marqué à vrai dire, mais il en faut pour tout le monde après tout.

" Ah oui, et tu serais plutôt Rox ou Rouky dans l'histoire ? Le chien ou le renard ? "

Il n'était pas roux, alors je dirais qu'il serait plutôt comme le chien, mais après tout, peut être qu'il s'imaginait plus comme étant un renard, je ne saurais dire même si ça n'avait pas d'importance réelle, même si ça ne changerait pas la face du monde, mais des conversations comme celle-ci me manque parfois. Elles sont simples mais font terriblement du bien à l'âme qui est parfois en vrac à l'intérieur de notre corps. Parce que je ne disais rien, mais depuis que j'avais connu Justin, les choses ne s'arrangeaient pas spécialement pour moi. Je ne voulais pas le mettre mal à l'aise avec ça quoiqu'il arrive mais bon, un jour, il me croisera peut être complètement défoncée, et là il se rendra compte de la loque que je suis même si comme ça, on ne dirait pas. Il me parla alors des soirées en famille où ils chantaient et criaient avec les personnages et que c'était celui qui en ferait le plus qui gagnerait le droit de recommencer de plus belle au prochain dessin animé. Au moins, il y avait une belle ambiance dans sa famille même si ses parents devaient en avoir un peu marre au bout du compte. J'en souriais, je riais même avec lui à l'évocation de ce souvenir que je ne connaissais pas du tout.

" Les parents peuvent être parfois d'une infini patience. On ne s'en rends pas compte quand on est gamin, c'est après, en repensant à certaines choses qu'on se dit qu'ils avaient beaucoup de courage pour nous élever. "

Ils méritaient sans doute une médaille pour cela d'ailleurs. Mais la majorité des parents méritaient des médailles et pas seulement en chocolat pour l'éducation de leurs enfants, même si ce n'était plus tout à fait ce que c'était à présent. Les enfants sont bien trop livrés à eux-même, j'en suis la preuve vivante. J'avais toujours été assez secrète, si bien que mes parents n'étaient pas au courant de tout ce que j'avais pu faire, notamment de la DUST, même si mon père avait découvert mon herbe. Après cette tranche de sourire et de rire, Justin me dit qu'il devait y retourner, ce que je comprenais bien. Moi aussi d'ailleurs, je devais retourner à ce que j'avais prévu de faire.

" Oui, moi aussi, je dois y retourner de toute façon. Mais je n'hésiterais pas t'inquiètes. Allez, on y retourne avant de se faire taper sur les doigts tous les deux. "

Parce que si j'avais évité une engueulade pour Justin, à prendre une pause trop longue, nous pourrions en subir les conséquences car le travail ne se fait malheureusement pas tous seul.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin Flanagan



crédits : /
messages : 230
quartier : Centre ville

MessageSujet: Re: Le droit à l'erreur [Eärel]   Lun 14 Jan - 13:07

« Plutôt le chien j’crois bien ! »

Justin sourit alors doucement en essayant d’imaginer quel personnage lui allait le mieux. La réponse semblait presque évidente en réalité. Ça l’amusait en réalité de discuter de ça, aussi absurde que cela puisse paraître. La conversation était légère, simple et un peu loufoque et ça lui allait très bien. Eärel était assez doué pour ce genre de chose, à croire que le diabolo en fait pouvait rendre encore plus farfelu que l’alcool ! Justin évoqua alors ses souvenirs d’enfance avec un peu de nostalgie. Il devait bien admettre que cela faisait un moment qu’une telle ambiance ne s’était pas installée chez lui, la famille se délitait légèrement. Son frère aîné était absente, sa sœur cherchait à tout prix à se détacher de son milieu social et le cadet était en train de partir en vrille… Quant à ses parents, ils vieillissaient indéniablement et l’avenir de leurs enfants creusait leurs traits. Pourtant, Justin espérait qu’ils retrouveraient bientôt un équilibre. Ce ne serait jamais exactement pareil, ils avaient tous grandi mais ils pourraient au moins se remettre à rire toute ensemble, ce serait déjà une belle avancée. En tout cas, Justin était bien d’accord avec le constat d’Eärel sur les parents et c’était sans nul doute ce qui le poussait à rendre régulièrement visite aux siens.

« Ça c’est clair ! J’me dis même qu’parfois, j’ai pas été hyper cool avec eux. »

Justin n’était pas le pire de la fratrie mais il avait réussi à pousser ses parents à bout à plusieurs reprises, sans vraiment le vouloir. Parce qu’il avait été en colère, triste aussi. Parce que ce n’était pas facile de se rendre compte qu’on n’arrivait pas à faire comme les autres et que ce qui semblait naturel à chacun était pour lui une épreuve. Il avait fini par l’accepter, par construire sa route et au final, il n’était clairement plus le plus instable de la famille et les relations s’étaient apaisées avec son père notamment. Mais en y repensant, il se disait que ses parents avaient toujours tout fait pour eux. Pour les protéger avant tout et il ne l’oublierait jamais.

La parenthèse avait cependant déjà assez duré et le devoir était en train de rappeler les deux jeunes gens. Justin adressa alors un sourire à Eärel alors qu’elle signifiait qu’elle aussi devait s’y remettre.

« Ce s’rait dommage qu’un moment agréable se transforme en punition. »

Justin sourit et glissa alors ses mains dans ses poches avant de se remettre en route vers l’intérieur de l’hôpital. Sa journée était loin d’être terminée mais il était prêt à l’affronter. Il en avait même un peu oublié l’incident arrivé un peu plus tôt. Il fallait juste espérer que l’hôpital aussi ait oublié parce qu’il n’avait vraiment pas besoin d’une sanction en ce moment.

« Passe une bonne journée Miss Diabolo ! »

Justin adressa alors un sourire et un clin d’œil à Eärel avant de se détourner et de reprendre la route du couloir dans lequel il avait laissé tout son nécessaire de ménage. Sourire aux lèvres, il salua le personnel et les patients qu’il croisait, ayant retrouvé toute sa joie de vivre habituel. Il récupéra son balai en sifflotant et se remis au travail presque comme si rien ne s’était passé et que la matinée avait filé sans aucun accroc.

- Fini pour moi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eärel Finr



crédits : Eilyam & Tumblr
messages : 89
quartier : The Loop

MessageSujet: Re: Le droit à l'erreur [Eärel]   Ven 18 Jan - 20:05



Le droit à l'erreur



C'est vrai qu'en le regardant de plus près, il avait un peu une tête de chien battu, donc ça me paraissait assez normal qu'il choisisse le chien. Bon en vrai, il m'aurait dit le renard, j'aurais sans doute trouver une excuse pour me dire qu'il avait une tête de renard en fin de compte alors cela me fit sourire. Les deux lui allait bien en vérité. Moi, je ne saurais dire, car ce n'était pas un Disney qui m'avait véritablement marqué, mais nos sensibilités ne sont pas vraiment les mêmes, enfin, on peut quand même dire qu'avec Justin, on se ressemble pas mal. Accroc au tabac il était, moi plutôt à la marijuana et à la DUST, même si au fond, j'aurais mieux fait d'être accroc à cette dose de nicotine. J'allais tenté de substitué tout cela par du tabac, qui bien que mauvais pour moi, était disons autorisé, toléré dans mes veines. Les deux autres substances ne l'étaient pas, je le savais puisque j'étais dans la médecine, mais voilà j'avais plongée depuis déjà trop longtemps. En tout cas, avec Justin, la conversation était légère, tranquille si bien qu'il se mit à évoquer son enfance et cela me fit sourire. Et le sujet des parents vint sur la table. Il n'avait pas été très cool avec eux parfois. Moi, c'était à l'heure actuel que je leur faisais avoir des cheveux blancs. Avant j'étais une bonne élève et tout, je l'étais toujours mais j'avais des soucis avec la drogue, ce qui était maintenant ancré en moi, mais finalement relativement récent en comparaison des souvenirs qui étaient évoqués. Enfin qui n'a pas mis ses parents en rogne quand il était adolescent, qu'il lève la main pour ne pas être blâmer ! Mais je n'avais rien à redire de plus à ce sujet, car après tout, personne n'est le même devant ses parents, car l'éducation de chacun n'est pas la même. Et puis, il faut dire que la pause café-clope commençait à durer, un peu trop même devrais-je dire. Nous nous en rendions compte tous les deux, car les deux choses étaient consommées, et que mine de rien, il commençait à faire froid dehors. Oui, ce serait dommage qu'un petit moment de détente finisse par devenir quelques choses de moins agréable. Nous retournions donc à l'intérieur.

" Fini bien ta journée Mister Catastrophe. "

Un petit signe de main et je repartais dans une direction opposée à celle de Justin qui retournait en direction du fameux couloir. Moi, je devais voir un ou deux patients dans une autre aile de l'hôpital. Je me demande en tout cas de quoi mon futur sera fait, mais j'ai bien peur qu'il ne me sourit pas autant que je le voudrait.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le droit à l'erreur [Eärel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le droit à l'erreur [Eärel]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Du Droit Canon et de l'Officialité Épiscopale
» Le droit d'objection du Président de la République
» marc, mon ami, tu as commis une erreur:::
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» Droit du travail : Michelin gonflé!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: South Side :: CHICAGO MEDICAL CENTER-
Sauter vers: