Partagez | 
 

 SAISON I # INTRIGUE 1

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 757

MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1   Lun 7 Nov - 22:21




SAISON I # INTRIGUE 1
   

10:50 pm ; près de l'entrée
Natalia est parvenue à ses fins : Lloyd vient de vomir la plus grande partie du contenu de son estomac sur ses chaussures. Mais est-ce que ce sera suffisant ? Le jeune homme peine à reprendre son souffle et Tito remarque que ses lèvres sont en train de bleuir dangereusement...  

10:50 pm ; piste de danse
Josef continue de prodiguer les premiers soins pendant que Peter, son collègue, annonce à James qu'il n'y a plus rien à faire pour le jeune homme qu'il a tenté d'aider. Le membre des KOS n'a alors plus qu'une idée en tête à présent : retrouver sa femme parmi la foule qui commence à prendre conscience que quelque chose se trame dans l'entrepôt.
Certains s'interrogent : sont-ce de vrais pompiers et secouristes qui commencent à affluer, ou bien des personnes costumées vraiment investies dans leur rôle ? Est-ce une animation proposée pour la soirée ? Ce serait étrange... Mais comment réagiront-ils quand ils comprendront quel drame se joue ?  

10:50 pm ; toilettes
Mia et Kurtis ne se trompent pas : la fille des toilettes du fond est belle et bien morte, tandis que l'autre a encore une chance de s'en sortir. La porte s'ouvre sur un secouriste qui vient prendre le relai, après avoir été dirigé vers les toilettes par un groupe de jeunes femmes. Mais il n'est pas le seul à pénétrer dans la pièce puisque l'amie de la victime refait surface, furieuse, et se jette sur Mia. Alors qu'il s'apprête à intervenir, Kurtis est bloqué par la fille à qui il a brisé le téléphone un peu plus tôt...  

un nouvel ordre de passage est à prendre en compte.
# Lloyd Hatfield
# Natalia Manning
# Tito Hernandez
# Josef Miller
# James W. Manning

# Kurtis Hawkins
# Mia Preston

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : chevalisse
messages : 923
quartier : un appartement dans le Loop, Downtown, sur le même pallier que celui de sa mère, atteinte d'agoraphobie sévère et cloitrée depuis des années maintenant
physique : depuis son accident, survenu le 31/10/16, la main droite de Lloyd, piétinée durant un mouvement de foule, présente des cicatrices dues aux opérations subies pour la réparer

MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1   Lun 7 Nov - 23:03

halloween night

intrigue 1

 
Lloyd sent la panique l’envahir. Il ne plane plus du tout à présent et est plutôt en plein bad trip. Le jeune homme tire nerveusement sur les épaulières de son ancienne tenue de footballer américain qu’il a customisées pour l’occasion. Il a trop chaud. En même temps, il frisonne. Il n’arrive plus à respirer. Il a l’impression de sentir cette foutue pilule dans sa trachée. Elle s’est coincée là et maintenant, il va mourir. Elle va empêcher l’oxygène d’atteindre ses poumons et le faire étouffer. Son cerveau va manquer d’oxygène et il va se mettre à convulser comme la fille que Josef tente de sauver. Il va mourir, c’est certain.
Le pompier pense à Merrin, à sa mère. Il ne peut pas faire leur faire ça ! Les larmes lui montent aux yeux alors qu’il tente désespérément de faire entrer un peu d’air dans ses poumons. Mia attrape son visage entre ses mains et lui demande de répéter ce qu’il vient de dire. Quand il y arrive enfin, coassant qu’il a pris une pilule, elle lui ordonne de vomir avant de disparaître.
« J'sais pas vomir » coasse-t-il, angoissé, alors que Tito attrape fermement son bras et l’entraine tout à coup en avant. Lloyd se laisse faire, pleurant et bafouillant qu’il ne veut pas mourir, qu’il doit rentrer chercher Merrin, que sa mère ne pourra pas survivre. « Si j’meurs elle va s’laisser mourir. J’ai tué mon frère, j’peux pas tuer ma mère » gémit-il au moment où Tito lui répète le même ordre que Mia précédemment.  
Mais ça ne l’aide pas. Il ne sait pas comment se faire vomir. Il a toujours eu horreur de ça en plus ! L’idée de crever parce qu’il n’a pas de réflexe vomitif lui semble tellement absurde, tellement cruelle ! Du pur gâchis ! Comme pour faire écho à cette pensée, il sent sa gorge se serrer un peu plus. Il n’arrive plus à respirer. Sa vision se brouille et Lloyd n’arrive plus à suivre le rythme imposé par son ami qui s’arrête et le rattrape alors qu’il vient de buter dans son propre pied et de manquer de tomber.  

Quand il rouvre les yeux, après avoir papillonné des paupières pour chasser les points noirs encombrant son champ de vision rétrécit, il voit Natalia face à lui. Il est en train de chialer devant la serveuse. Il va mourir comme une putain de mauviette ! Qu’est-ce qu’elle va penser de lui ? Que va penser sa fille quand on lui racontera comment son père s’est bêtement étouffé dans son propre vomi au cours d’une rave ?
Il ne comprend rien de ce qu’elle dit. Il n’a même pas conscience d’être en train de répéter inlassablement qu’il ne veut pas mourir. Et puis tout à coup, elle l’oblige à se courber en deux et il sent ses doigts s’enfoncer profondément dans sa gorge. Finalement, il a un reflexe vomitif… Et un bon.
Lloyd sent les bras solides de son ami le maintenir debout alors que ses jambes menacent de céder sous son poids. Il essaie de reprendre son souffle, en vain. Il porte une main à sa gorge qui semble à présent hermétiquement fermée et commence à la griffer frénétiquement. C’est comme s’il venait d’oublier comment faire pour respirer. Son cerveau ne veut plus rien savoir. Il entend les voix de Natalia et Tito qui essaient de le calmer et de l’empêcher de se faire du mal, mais il n’entend plus rien. Plus rien d’autre que le sifflement d’avertissement qui gagne en ampleur dans ses oreilles.  

Et puis brusquement, il s’immobilise. Ses yeux se révulsent et le pompier s’effondre sur son meilleur ami qui le rattrape de justesse et accompagne tant bien que mal sa chute jusqu’au sol.



  (c) chaotic evil

_________________


for all of the light that I shut out ; all the innocent things that I doubt ; the bruises I've caused & the tears ; the sparks that I stomped out & for all of the perfect things that I doubt 
© frimelda

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : @me
messages : 480
quartier : Westside Chicago - Maison héritée du père Manning
physique : Enceinte de 5 mois et demi ( fin mars) - Une corneille tatouée sur le flanc droit

MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1   Mar 8 Nov - 21:41

Intrigue : Halloween


Lloyd gerbe ses tripes sur le sol grisâtre de l’entrepôt, des sursauts secouant son corps et Natalia s’écarte un peu tandis que Tito l’encadre pour le maintenir à la verticale et lui assurer un équilibre plus solide que celui qu’il est en mesure de se procurer seul. Puis soudainement et alors qu’elle s’était naïvement dit que tout allait retrouver du sens et que les choses allaient finalement se calmer, le pompier commence à frénétiquement s’agiter, le regard pris de panique et il se griffe violemment la gorge comme un forcené. La serveuse jette un regard interrogateur au secouriste avant de le reporter sur Lloyd lui intimant de se calmer et essayant de l’empêcher de se faire du mal, elle ne comprend pas vraiment ce qui se passe, est-ce que cette saloperie de drogue lui file des hallucinations ? Est-ce qu’il n’arrive pas à respirer ? ou est-ce qu’il tout simplement en état de panique totale ? C’est une affirmation qu’il est particulièrement difficile de faire, ils ne peuvent tout deux que supposer et en l’état, ce n’est guère suffisant pour être en mesure d’agir de façon efficace et les secondes s’égrènent dangereusement sans qu’ils n’arrivent à le calmer. Puis le pire scénario possible se produit et le blondinet s’écroule au sol sans retenu si ce n’est le bras assuré de l’hispanique qui le retient suffisamment pour qu’il ne se blesse pas plus que ce que cette gélule était déjà en train de lui infliger. Natalia ne sait plus tellement ce qu’elle fait, dans quel ordre ou ce qu’elle peut bien penser, elle agit comme un robot un peu désarticulé et sans conscience, elle se retrouve agenouillée sur le sol, entouré de fêtards qui pour certains n’ont toujours pas conscience de ce qui se joue ici, ce soir, dans cet entrepôt froid et délabré, mais bien vite, elle se rend compte qu’elle est complétement inutile, elle ne peut rien faire, rien dire qui puisse aider Lloyd et la seule chose qui semble bien se faire un chemin jusqu'à son esprit, c’est qu’il est peut-être mort et elle n’arrive absolument à procéder l’information surtout sachant que leur relation actuelle n’était plus que chaos, mensonges et colère.

Finalement et après quelques secondes ? Minutes ? Elle finit par se lever. « Je vais chercher de l’aide. » et par aide, elle entend Josef, Tito lui répond, mais sa voix est étouffée par le bruit environnant et les cris qui commencent à se faire entendre ici et là. La jeune femme fend la foule comme elle le peux un peu désorienté et finalement, elle l’aperçoit un peu plus loin, elle s’approche de lui et le tire par le bras, ne prenant guère en compte ce qu’il était en train de faire ou avec qui. « Lloyd…il faut que tu viennes là-bas, il…il est tombé, il bouge plus. »

© GASMASK

_________________



You could break my heart in two but when it heals, it beats for you
I know it's forward, but it's true if I could do it all again I know I'd go back to you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1   Mer 9 Nov - 11:43

Happy Halloween.




Mia paraissait froide, insensible. Ce n'était pas le cas...Elle savait cependant se détacher avec une extrême violence de ceux qui n'étaient plus. La pagaille était immense dans cet entrepôt et tout allait leur retomber dessus. Mia savait bien que le club allait être affaiblit par toute cette merde, Mia voyait loin devant elle, prête à protéger les siens corps et âme, même si pour cela elle devait évincer une fille qui pleurait la mort de son amie. Bien évidemment elle ne l'aurait jamais fait ci cette garce n'avait pas insulté son petit ami. Pour qui elle se prenait après tout. Lui qui était en train de tenter de lui sauver la vie, une fois qu'il remarqua qu'il n'y avait aucun signe de vie en elle, elle lui ordonna de ne pas arrêter, le menaçant et l'insultant ? Non hors de question. Si elle aurait put la prendre dans ses bras pour la calmer, elle ne perdit pas son temps avec elle et la mit à la porte des toilettes.  Kurtis n'avait prit aucune pilule, Mia était rassurée mais ne montra rien vu que le prospect était incapable de lâcher le corps sans vie de cette fille. Ses yeux exorbités lui firent mal au cœur...Les souvenirs remontèrent à la surface mais son petit ami lui demanda de s'occuper de l'autre fille qu'elle n'avait même pas remarqué « Kurt', je suis désolé mais il est trop tard, il y a d'autres personnes qui attendent que tu puisse faire quelque chose. » Elle s'était agenouillée à ses côtés mais s'en alla rapidement vers l'autre fille. Sa chance? Que Mia soit sortie avec un secouriste qui avait tenu à lui apprendre les bases du secourisme. La victime était déjà positionnée comme il le fallait et avait arrêté de convulser. Mia vérifia qu'elle respirait toujours. Check. Elle avait peut-être une chance. Elle essaya de voir si elle l'entendait, lui serrant la main en la questionnant pour savoir si elle parvenait à l'entendre. Mais tout à coup la porte s'ouvrit à nouveau, un secouriste prenant le relais. Malheureusement Mia vit trop tard la garce se jeter sur elle telle une sauvageonne n'ayant pas mangé depuis des semaines. Dans sa course frénétique elle emporta leur deux corps à l'autre bout du toilettes, éclatant la tête de la stripteaseuse sur l'angle d'une porte, causant une plaie dans son crâne. Du sang sortit immédiatement de la plaie mais Mia ne le réalisa pas de suite, assommée par la violence du choc tandis que son agresseur était désormais sur elle, lui affligeant quelques coups au visage.

« C'est de votre faute si elle est morte ! » Si sur le coup elle ne put répondre, trop amochée, des passages de son agressions d'il y a quelques mois remontèrent à la surface, réveillant une haine irrationnelle chez la jeune femme qui profita de son aptitude au krav-maga pour faire pivoter la demoiselle, s’asseoir sur elle puis lui affliger quelques coups. Elle la chopa par le col et l'obligea à se relever, la plaqua contre une cabine de sanitaire : « Ta copine est morte par sa faute, c'était une petite idiote qui s'est droguée. Ne t'avise plus JAMAIS d'insulter quelqu'un qui t'aide. » Sur ce elle la lâcha puis mit enfin sa main sur son crâne quand elle sentie un liquide chaud lui couler sur le front.

[size=35](c) sweet.lips[/size]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : inconnu (avatar) Myuu.BANG (code signature)
messages : 979
quartier : une petite maison dans le West Side, achetée avec l'héritage de son père, décédé lorsqu'il avait 16 ans
physique : le corps de Kurtis est couvert à 70% de tatouages dont la plupart ont été réalisés par lui-même / il a une cicatrice au niveau de la cuisse droite (balle reçue), du torse (poignardé et opéré) et a le nez légèrement dévié (il l'a cassé plusieurs fois)

MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1   Mer 9 Nov - 14:54





intrigue 1
happy freakin' halloween
#
#

Il regarde Mia s’éloigner pour rejoindre l’autre victime, celle qui respire encore. Lui reste aux côtés du corps sans vie de l’autre et son regard se porte malgré lui sur son entrejambe. Mais contrairement à ce que Mia pourrait s’imaginer, Kurtis n’a aucune pensée déplacée. Ca le rend simplement triste. Il se dit qu’en s’habillant, la fille s’imaginait sans doute passer le reste de sa nuit dans les bras d’un homme… Combien de temps lui a-t-il fallut pour choisir sa tenue ? Quel était son état d’esprit ? A qui manquera-t-elle ? A-t-elle des parents encore en vie ? Respectueusement, le coursier referme les jambes de la jeune femme pour dissimuler ses sous-vêtements en dentelle, puis entreprend de baisser un peu sa robe pour lui offrir un minimum de dignité.
Le Prospect en est là lorsque la porte s’ouvre sur un secouriste. Enfin putain d’merde ! Mais le jeune homme n’a pas vraiment le temps de se réjouir. Alors qu’il se lève pour lui faire un topo de la situation, la fille que Mia a fichue dehors précédemment refait irruption dans la pièce, décidée à en découdre. Elle tacle sa petite amie et, quand il cherche à les rejoindre, une seconde furie se jette cette fois sur lui.
« C’est lui qu’a pété mon portable ! » vocifère-t-elle en lui barrant le chemin, le bousculant alors qu’un grand type déguisé en Captain America approche, visiblement furieux. Kurt lève les mains en signe de reddition mais avant qu’il ait pu s’expliquer, il reçoit un coup de poing dans la bouche. Déséquilibré, il cherche à se rattraper à l’une des portes des cabines et échoue lamentablement. Il se retrouve littéralement sur le cul.

La surprise passée, Kurtis sent une rage sourde l’envahir et il se redresse d’un bond, décidé à se venger. Mais la voix familière de Mia, qui s’adresse à son adversaire le détourne de son plan initial. Il se tourne vers elle, pendant que le secouriste tente de raisonner Captain America. Et dès qu’il voit le sang sur le visage de sa petite amie, il oublie complètement son conflit, sa fierté et tout le reste. Mia est blessée et a besoin de lui : il n’y a plus que ça qui compte.
« Mia, putain ! » s’exclame-t-il en la rejoignant, passant un bras autour de sa taille et attrapant son menton dans l’autre pour examiner sa blessure de plus près. « Tu saignes » lui lance-t-il, presque sur un ton de reproche. « Calme-toi. »
Doucement, il l’oblige à s’asseoir près des éviers et s’empresse de se débarrasser de son teeshirt pour s’en servir pour éponger le sang qui continue de couler de son crâne. Il la sent trembler mais ignore si c’est encore de colère ou à cause du choc. Sa main libre se perd dans son cou alors que son pouce caresse doucement sa joue.
« Ca va aller » lui promet-t-il, son regard cerné de maquillage noir braqué sur elle. Et parce qu’il en meurt d’envie, oubliant les risques, il vient embrasser les lèvres de Mia. « Je t'aime » lui souffle-t-il avant de baiser à nouveau rapidement ses lèvres, pour se retourner vers le secouriste qui vient de le héler.


Code made by Wanderlust

_________________


summertime



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 757

MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1   Mer 9 Nov - 16:00




SAISON I # INTRIGUE 1
   

10:53 pm ; toilettes
Kurtis attrape au vol le pack de compresses stériles que le secouristes lui envoie, afin de s'occuper de Mia. "Captain America" et sa copine viennent de s'éclipser par peur des représailles, mais l'amie de la première victime est encore là. Cependant, elle n'a plus l'air désireuse de se battre avec qui que ce soit... Le message de la stripteaseuse a dû passer. Elle s'est rapprochée de feu son amie pour la pleurer, pendant que le secouriste réclame de l'assistance par radio, et prend en charge la seconde victime.

10:53 pm ; piste de danse
James est encore à la recherche de Natalia, qu'il n'aperçoit nul part. Il décide donc de prendre de la hauteur et se rend vers le carré VIP où il s'imaginait croiser Caleb et recevoir des instructions... Mais le Président des Kings of Speed n'est visible nul part et la vision que lui offre la mezzanine est à glacer le sang. Il décompte à présent pas moins d'une douzaines de corps étendus au travers du bâtiment. Et parmi eux, près de la sortie, il repère Lloyd, entouré de Tito, Josef et Natalia.
Soulagé, il redescend, prêt à jouer des coudes pour la retrouver. Mais il n'a pas fait deux mètres dans la foule compact que la situation dégénère subitement.

Les danseurs ont enfin compris que quelque chose ne va pas. La rumeur de nombreux cas de malaises est en train de se répandre comme une trainée de poudre dans l'entrepôt et un homme masqué vient de grimper sur l'estrade du DJ pour craquer une allumette.
Il ne prononce qu'un mot. Un mot terrible qui provoquera le décès de huit personnes supplémentaires à cause du mouvement de foule qui s'en suivra.
« Terroristes ! » scande le serbe dans le micro, juste avant que les hurlements de panique ne commencent à s'élever partout dans la salle.

Le petit groupe rassemblé autour du corps inanimé de Lloyd (qui vient de commencer à convulser) se trouve pile-poil entre la foule affolée et la sortie. Il va falloir réagir. Vite.     

un nouvel ordre de passage est à prendre en compte.
# Mia Preston
# Kurtis Hawkins
# James W. Manning
# Tito Hernández
# Josef Miller
# Natalia Manning
# Lloyd Hatfield

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org


Invité
Invité

MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1   Mer 9 Nov - 21:18

Happy Halloween.


Tout autour d'elle était plus assourdissant qu'à l'accoutumé. Cette fois-ci, avec la violence du choc, la stripteaseuse n'entendait plus vraiment ce qui se passait à côté d'elle. La musique retentissait toujours, elle en ressentait toujours les bourdonnements apaisants, mais pour le reste, il lui semblait qu'elle devait se concentrer pour entendre ce qu'on lui disait. Un élément déclencheur vint cependant rentrer en jeu. Kurtis. Une fois qu'il l'attrapa par la taille et ausculta sa blessure, la demoiselle entendait parfaitement ses recommandations. Mia grimaça légèrement même si ce simple contact l'apaisait :

« Je suis très calme, tu as vu comment elle t'a insulté ? » Elle tremblait de rage. Les coups qu'elle venait de se prendre lui avait rappelé l'agression dont ils avaient été victimes avec Kurtis. A cette simple vision, elle laissa son chéri l’asseoir et se montrer particulièrement doux avec elle. Les câlins ce n'était pas son genre alors autant en profiter. Il caressait sa joue, sa main dans son cou et l'attira à lui pour l'embrasser. A ce moment précis Mia ne réalisa même pas qu'il y avait des gens autour d'eux. Elle était juste bien. Elle n'avait qu'une envie : rester avec Kurtis en foutant tout le monde dehors :

« Comment me calmer quand tu es torse nu hein ? » Elle rigola tendrement tandis qu'il la rassurait sur son état. Elle savait qu'elle irait bien, il lui avait dit. Il avait sut la sauver alors qu'elle allait mourir alors là, elle ne risquait vraiment rien. Elle entrouvrit sa bouche surprise par la déclaration qu'il venait de lui faire. Ses yeux étincelaient. Elle ne regardait que lui tandis qu'il venait de récupérer les compresses que l'un des gars venait de lui tendre. Elle ouvrit puis referma plusieurs fois sa bouche avant de l'embrasser à son tour tout en lui susurrant, sans savoir si c'était du à une commotion ou pas : « Tu veux m'épouser ? » Voilà...maintenant, elle pouvait mourir.


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : inconnu (avatar) Myuu.BANG (code signature)
messages : 979
quartier : une petite maison dans le West Side, achetée avec l'héritage de son père, décédé lorsqu'il avait 16 ans
physique : le corps de Kurtis est couvert à 70% de tatouages dont la plupart ont été réalisés par lui-même / il a une cicatrice au niveau de la cuisse droite (balle reçue), du torse (poignardé et opéré) et a le nez légèrement dévié (il l'a cassé plusieurs fois)

MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1   Mer 9 Nov - 22:04





intrigue 1
happy freakin' halloween
#
#

Le secouriste envoie une petite boite que Kurtis réceptionne d’une main et dont il observe le contenu. Des compresses. Ce sera bien mieux que son teeshirt crasseux… Il dépose la boite par terre et se tourne vers Mia pour lui demander de maintenir le teeshirt en place pour lui.
« Tu veux m'épouser ? »
…OK, celle-ci, le Prospect ne l’a pas vue venir. Il reste con, observant la jeune femme qu’il vient d’embrasser et à qui il vient d’avouer ses sentiments. Dire qu’il n’attendait pas de réponse serait un mensonge, mais il ne s’attendait assurément pas à ça. Elle blague. Tente-t-il de se rassurer. Soulagé par cette déduction plausible, il fait ce que n’importe quel homme ferait à sa place. Il lui sourit.
« On en reparlera quand t’auras plus la cervelle qui t’sort par les oreilles, OK ? » et avant qu’elle ait pu répondre quoi que ce soit, il guide la main de la stripteaseuse sur son vêtement « Appuie là-d’ssus. »
Et puis il s’exécute, se redressant pour frictionner soigneusement ses mains couvertes du sang de sa petite amie. Ses mains qui ne sont pas parvenues à réanimer une autre femme et qui ont répandu le sang il y a de cela quelques mois, pour protéger Mia… N’y pense pas ! s’ordonne Kurt en fermant les yeux une seconde, avant de secouer la tête pour se ressaisir.

C’est à ce moment qu’il croit entendre le mot "terroristes" être prononcé dans la salle d’à-côté, juste avant que des hurlements s’élèvent. Il échange un regard avec le secouriste, puis tourne ses yeux clairs vers la porte des toilettes. Est-ce qu’ils doivent se tirer ? Est-ce qu’il doit fermer ? Mais s’il ferme et que d’autres veulent entrer se réfugier dans les toilettes… ? Bordel, cet endroit n’a qu’une sortie et elle est totalement à l’opposée d’ici ! Tout ce qu’ils ont ici, c’est une fenêtre étroite…
« Comment vous vous appelez ? » le hèle tout à coup le secouriste. « Kurtis. » « Kurtis. J’ai besoin que vous restiez concentré. Elle a besoin que vous restiez concentré. »
Kurt reporte son attention sur Mia, déglutit et acquiesce. Il se remet à hauteur de sa petite amie et ouvre le paquet de compresses pour en sortir quelques unes. Dès qu’il se sent près, il lui demande de virer le teeshirt et le remplace par les compresses, suivant les instructions du secouriste qui est décidément sur tous les fronts.
« Comment tu t’sens ma belle ? »

Brusquement, un groupe de personnes fait irruption dans les toilettes, manquant de piétiner le secouriste et la victime toujours inconsciente qu’il vient de placer sous oxygène. Kurtis se redresse pour faire barrière de son corps et empêcher quiconque de bousculer Mia, assise contre le mur. Un type se charge de claquer la porte avant de s’appuyer contre celle-ci. Ils sont tous paniqués, certains pleurent et la plupart ont leur téléphone en mains.
« Qu’est-ce qui s’passe ? »
« Ces salauds de terroristes sont en train de nous gazer ! »  


Code made by Wanderlust

_________________


summertime



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : BereniceWCL (avatar) - pedro n friends (gifs) - Wiise (code signature)
messages : 390
quartier : North Side / Maison de quartier
physique : En forme. S'est même remis au sport récemment.

MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1   Sam 12 Nov - 18:04

Happy Halloween.


Je dois l'emmener à l'extérieur. Si jamais il fait un malaise, mieux vaut qu'on soit à l'extérieur et les équipes de secours seront plus nombreuses qu'à l'intérieur. J'ai peur. Cette peur me tord les entrailles mais j'avance, il faut continuer à avancer : je dois mettre Lloyd en lieu sûr. Encore faut-il qu'il me laisse faire car il s'arrête. Il ne me suit plus. Je m'approche de lui alors qu'il semble paniquer. Il se met à crier qu'il ne veut pas mourir. Il répète les mêmes mots encore et encore tout en pleurant. Je resserre ma poigne autour de son poignet et lui réponds en hurlant que non, il ne va pas mourir. Je vois Natalia qui nous a rejoints et elle n'hésite pas : elle force Lloyd à vomir. Je me gifle intérieurement pour ne pas avoir pensé à le forcer avant d'essayer de le faire sortir. J'aurais pu l'emmener dans les toilettes... J'ai voulu faire au mieux mais je n'ai pas réussi. Je glisse mes bras sous ceux de Lloyd pour le soutenir et lui permettre de rester debout. Je l'observe reprendre son souffle et ses lèvres, je les vois bleuir. Dangereusement bleuir... Non bordel non. Il lui faut de l'air, il faut qu'on sorte. Sauf que Lloyd porte ses mains à sa gorge et se met à se griffer. Ses voies respiratoires sont en train de se fermer et il panique. Il ne faut pas qu'il panique sinon ça va être encore pire. Je lui hurle de se calmer, Natalia aussi, et j'essaye dans le même temps de l'entraîner vers la sortie mais il est trop tard. Je le sens s'immobiliser. Non. Je le sens se raidir alors que je le tiens contre moi. J'ai le visage assez penché pour observer le sien, assez penché pour voir ses yeux se révulser.

Tout se passe ensuite très vite.
Je me retrouve au sol, Lloyd ayant chuté sur moi, en l'espace de quelques secondes.
Et il se met à convulser.
Non.
Non.

A ce moment-là, mes émotions deviennent chaotiques. La peur, l'horreur, la panique, tout se mêle. Je parviens malgré tout à glisser délicatement Lloyd au sol et à le mettre sur le côté, en PLS, parce qu'il n'y a que ça à faire. Je maintiens sa tête, je fais en sorte que les convulsions se passent aussi bien que possible. J'aperçois la silhouette de Natalia se mouvoir après qu'elle m'ait dit qu'elle allait chercher de l'aide. Je crois que je lui ai répondu qu'il fallait qu'elle fasse vite. Je ne sais pas. Je ne sais plus. Je... Ne vois presque plus rien et il me faut quelques secondes pour réaliser que ce sont mes propres larmes qui me brouillent la vue.

« Me fais pas ça Lloyd... » je souffle à mon ami qui ne m'entend pas. Même sans la musique il ne m'entendrait pas.

Et puis, comme si la situation n'était pas assez terrible et chaotique, j'entends ce mot. Je l'entends même très bien : « terroristes ». Il résonne dans tout l'entrepôt.

Ce serait une attaque bactériologique ? C'est de cela dont il s'agit ? Dans le fond ça n'a pas d'importance, tout ce qui est important c'est Lloyd qui continue de convulser entre mes mains. Le problème est que je réalise rapidement que c'est une grave erreur : tout le reste compte, tous les autres comptent car ils paniquent. A raison, ils paniquent. Je relève les yeux. Les gens, je les vois approcher rapidement et je comprends, je réalise ce que nous risquons.

« AIDEZ-MOI ! » je hurle aux gens autour de moi alors que j'entreprends de bouger Lloyd, de le tirer pour le mettre contre le mur et éviter ainsi qu'il ne se fasse piétiner.

Mais c'est chacun pour soi, pas vrai ? Oui, c'est chacun pour soi.

Je tire sur Lloyd mais je vois la foule arriver alors j'ai ce réflexe. Je me jette sur le corps de mon ami. Allongé sur lui, ma main droite maintient son visage sur le côté pour éviter qu'il ne se morde la langue et je ferme les yeux en me crispant. Soit on va me marcher dessus soit on va m'éviter si je me suis assez éloigné.

Au moins, quoi qu'il arrive, lui ne sera pas piétiné.


(c) sweet.lips

_________________

Mas vale una verdad que duela, que una mentira que ilusione.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : Avatar : Daya ; Signature + gifs : Daya
messages : 390
quartier : Downton - appartement dans un immeuble banal.

MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1   Lun 14 Nov - 22:31





INTRIGUE 1
Lloyd, Tito, James, Mia, Natalia, Kurtis.


Il s’occupe de la jeune femme, lui prodigue les premiers soins malgré le tumulte, la foule, le manque d’espace, de lumière, de silence. Une migraine commence à pointer comme une lame de couteau au creux de son œil mais il ignore la douleur. Essaie de gérer convulsion, vomissement, rythme cardiaque en baisse. Il aperçoit Peter qui se dirige vers lui alors qu’il termine tout juste et se sent brusquement trainer par le bras, tirer vers le côté.
Son regard tombe sur Natalia qui s’accroche à lui pour le trainer avec elle, le regard désorienté, le visage qu’il devine certainement blanc. Une angoisse profonde le traverse en cette seconde sans jamais savoir pourquoi.

- Lloyd…il faut que tu viennes là-bas, il…il est tombé, il bouge plus.

Son sang ne fait qu’un tour. Un signe à Peter pour qu’il reste ici et Josef est déjà sur les talons de sa meilleure amie.
Lloyd, son bon pote paraît-il, mec qu’il « recommence » à apprécier. Entrain de crever comme tous les autres qu’ils essaient vainement de maintenir en vie contre il ne sait quoi. Une drogue ? Certainement, quoi d’autre quand d’autres corps s’effondrent et s’éteignent comme des putains de papillons éphémères ?

- TERRORISTES !

Il y a une seconde de flottement à peine, la seule et unique où le monde entier est resté en suspend, presque complètement silencieux avant que l’angoisse et la peur de l’homme ne se matérialise en hystérie de masse.
Josef n’a rien perdu de ses instincts, de ses réflexes, il voit arriver la masse vivante de loin qui commence déjà à oppresser Natalia entre des corps bien trop épais pour elle. La colère gonfle au creux de son ventre et c’est avec violence qu’il pousse un premier homme qui vient de bousculer brutalement la jeune femme contre un pylône, puis un deuxième qui s’apprête à la piétiner alors qu’elle chute vers le sol. Il attrape sa sœur par la taille et la garde contre lui, jouant les boucliers humains alors qu’il joue des coudes et du corps pour les diriger vers le mur le plus proche. La vague humaine commence déjà à affluer, les ballotant dans tous les sens. Josef sent des coups de coudes, de genoux, de poings un peu partout sur lui mais peut lui importe tant que Natalia reste là, contre lui, alors qu’il tente de la préserver d’une mort certaine contre ce troupeau qui menace de les tuer, piétiner. Il pousse la jeune femme vers le mur puis la force à se courber pour la placer sous une table où des plats y sont déjà renversés, étalés aussi bien sur la nappe de papier déchirer que sur le sol. Il l’y rejoint et la couvre une nouvelle fois alors que le flux humain s’échappe, bousculant leur faible et maigre carapace de bois. Josef pense à Lloyd, à Tito. Où sont-ils ? Est-ce la main de l’un d’eux qu’il voit là bas, au loin, au sol ? Piétiné comme une vieille merde humaine ?
Josef resserre un peu plus son emprise sur Natalia, ravalant ses angoisses, se concentrant uniquement sur leurs deux seules survies. Pour l’instant.

code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1   Mar 15 Nov - 20:24





intrigue 1
happy freakin' halloween
#
#

« Tu veux m'épouser ? »
« On en reparlera quand t’auras plus la cervelle qui t’sort par les oreilles, OK ? Appuie là-d’ssus. » Un sourire se dessina sur le visage de son petit ami mais cela ne changea rien à l’expression de celle qui venait pour la toute première fois de sa vie d'avouer ses réelles sentiments. Ce n’était pas le choc qui avait causé cette question atypique dans des toilettes miteuses, cette fois-ci elle venait de demander ce que son cœur ressentait vraiment. Mia écarquilla les yeux. Elle ne sentait pas seulement stupide, elle était sur le choc de la réponse de son petit ami. La bouche ouverte, son expression ne changea pas durant d’énormes secondes, ou peut-être même minutes. Il venait de lui dire qu’il l’aimait, rien n’aurait put lui faire douter de cette relation. Seulement voilà, pour une femme qui ne dévoile jamais intégralement ses sentiments, une demande en mariage n’était pas rien, aussi surprenante ou imprévisible soit-elle. Elle avait vu une tonne de films romantiques, lorsqu’un homme répondait par autre chose que oui ou non, il y avait un problème. La tout de suite, maintenant, la réponse de son petit ami prospect était un non déguisé et honnêtement elle ne savait pas comment avancer avec lui avec ce refus sur les bras. Il y avait il un problème dans leur couple ? Voulaient-ils réellement la même chose ? Parce que Mia n’avait jamais vraiment été du genre à se marier ou se voir construire une famille… Mais avec ce « non », sûrement parce qu’elle savait que ça lui était impossible, elle se surprenait à vouloir plus qu’elle ne l’avait souhaité auparavant.
Elle ferma la bouche puis baissa les yeux au sol, incapable de soutenir le regard de Kurtis tout de suite, comme s’il pouvait ressentir à quel point sa réponse venait de la blesser, la briser. « Non c’est…ok c’est cool, c’est… » Si c’était important, vraiment important, mais son égo venait d’en prendre un coup comme sa tête qui continuait à cracher du sang tandis que Kurtis pansait sa blessure. « C'est pas une obligation tant pis. » Et si elle s’apercevait qu’elle désirait arrêter son travail de stripteaseuse et se ranger ? Se marier, avoir un enfant ?
Ses tourments se mirent de côté lorsque le mot tant redouté résonna dans les toilettes. Mia sentit son cœur palpiter, s’emballer sous l’émotion. Tous ces gens…Lloyd, c’était dut à des terroristes ? Comment sortir d’ici ? Kurtis lui demanda comment elle se sentait. Elle avait l’impression qu’elle allait vomir l’alcool qu’elle avait ingurgité : « Ils sont à côté Kurtis, mes amis, James, Nat…On doit faire quelque chose. » Elle tenta de se redressa alors qu’un bruit la fit sursauter et se remettre accroupie au sol, les bras devant son visage pour se défendre. Elle sentit le corps chaud de son petit ami l’entourer.
Elle y resta un moment, même lorsqu’elle réalisa que c’était des gens qui s’étaient cachés ici. Elle avait peur, peur qu’ils ne désirent plus les mêmes choses mais pire que cela, elle refusait de mourir maintenant qu’elle avait enfin trouvé une petite partie du bonheur. Elle refusait de mourir sans lui à ses côtés. Si c’était vraiment l’heure de partir de ce monde alors elle ne désirait qu’une chose, être dans les bras de celui qu’elle aimait et pleurer sur leur histoire merdique.
« On va mourir...trente ans, mon taff c'est de me foutre à poil. Pas d'enfants ou de mari. » Elle chuchotait, refusant de sortir de cette protection que Kurtis lui offrait, elle n'écoutait pas les gens pleurer, crier...


Code made by Wanderlust
Revenir en haut Aller en bas
avatar



crédits : @me
messages : 480
quartier : Westside Chicago - Maison héritée du père Manning
physique : Enceinte de 5 mois et demi ( fin mars) - Une corneille tatouée sur le flanc droit

MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1   Mer 16 Nov - 12:41

Intrigue : Halloween


Il la suit sans un mot et elle essaye mentalement de reprendre le chemin inverse au centimètre, près, évitant les corps qui font barrage entre elle et Lloyd, avançant le regard éteint et fatigué jusqu'à l’endroit ou se trouve son ami. L’était-il d’ailleurs encore ? Le pompier et la jeune femme n’ont cependant pas le temps d’arriver à destination, un mot un seul résonne et se répand dans l’entrepôt, un mot doté d’un pouvoir puissant et qui amène avec un lui un silence de mort. Celui-ci est bref, bien rapidement les gens s’agitent, cris et pleures, mais Natalia elle, reste planté là, figé et fixé sur cet homme qui à lâcher l’impensable, au-delà du mot en lui-même, c’est le ton sur lequel il a été dit, l’accent prononcé de son auteur, un accent qu’elle connaît bien, un accent identique ou presque au siens.

C’est cet instant de battement qui aurait provoqué sa perte si Josef n’avait pas été plus vigilant et réactif qu’elle en l’instant, car bien vite, elle se retrouve prise au piège de la foule qui s’avance sans ménagement, comme un troupeau aveugle et paniqué et elle est balloté de gauche à droite avant de se retrouver projeter contre un pilier en béton et la douleur qui s’échappe soudainement de son crâne lui arrache une grimace muette, un coup d’électricité foudroyant qui lui fait soudainement tourner la tête. Elle ne reste pas là, elle doit bouger, elle doit se mettre à l’abri ou au moins s’écarter de la vague humaine qui ne semble pas vouloir s’atténuer, mais un autre geste, une autre silhouette la projette cette fois-ci au sol et c’est la main de Josef qui l’empêche de finir sous les pieds énervés des pauvres victimes de cette soirée. Il l’entoure, englobe son corps avec le sien et essaye de les écarter du chemin qui mène à la sortie, les coups semblent tomber de partout, elle ne sait plus ou positionner sa défense pour se protéger des chocs, ou même ou regarder, tant la foule est oppressante et involontairement violente. Finalement et sans vraiment comprendre comment, elle se retrouve sous une table, contre un mur froid et tout ce que son champ de vision lui laisse voir sont des jambes par centaines et un corps étendu, juste là, immobile et elle n’arrive pas à s’en détacher.

Tout cela ne ressemble qu’a un mauvais film d’horreur, elle aimerait se réveiller, éteindre l’écran, mais la réalité ne lui en laisse guère l’occasion et alors qu’elle se force à fermer les yeux à de multiples reprises, son esprit semble l’obliger à observer et être témoin de ce qui se déroule. Alors qu’elle ouvre une nouvelle fois les yeux, elle aperçoit l’espace d’une seconde le visage de ce corps qui gît sur le sol, c’est Lloyd…et inconsciemment, une voix lui souffle qu’il est mort, il ne peut pas en être autrement et lorsqu’elle voit sa main disparaître sous la semelle d’un homme et qu’aucune réaction ne semble agiter ses doigts ou son bras, elle ne peut que valider cette idée morbide, c’est alors que sa gorge se serre et elle essaye tant bien que mal de retenir le sanglot qui semble vouloir s’échapper de ses lèvres.

© GASMASK

_________________



You could break my heart in two but when it heals, it beats for you
I know it's forward, but it's true if I could do it all again I know I'd go back to you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
SAISON I # INTRIGUE 1
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» SAISON I # INTRIGUE 1
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» Résumé de l'intrigue
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: North Side-
Sauter vers: