AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 SAISON I # INTRIGUE 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar
Profil
crédits : Daya (kit complet)
Messages : 207
quartier : South Side - Studio dans un immeuble miteux, aux abords d'un square
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Mar 1 Nov - 20:12





INTRIGUE 1
Milo, Daya, Taylor & Aleida

- Sérieux ?
- Promis, je n’suis pas une pickpocket.

J’essaie de lui jeter ça avec un sourire, de manière détendue parce que j’ai pas envie de me pourrir la soirée pour rien. Mais tout son visage exprime un joyeux « je t’emmerde toi et ton désolé ». Je n'peux pas dire que je ne comprends pas le fait qu'elle soit agacée mais j'y suis pour rien si l'endroit est trop petit pour tout ce monde.

- C’est abusé, mais, vous pouvez pas faire attention ça fait deux fois là ?
— Ida…
— Non. Vous l’faites exprès ou quoi ? Si ces majestés pourraient faire preuve d’un minimum d’attention ça serait sympa. Au lieu d’insulter les gens sans raison.
- T’as dis quoi là ?

Ma réaction est aussi brutale que spontanée alors que je me retourne brutalement vers « Ida ». D’où elle me parle comme ça elle ? C’est pas comme si je lui avais foutu la gueule contre le bar. Et si c’est ce qu’elle veut, qu’elle continue à me parler comme si j’étais la dernière des connes et elle sera servit sur un plateau vermeil.

- Y a pas mort d'homme et mon amie est désolée. OK ? Je serre les dents alors que Milo intervient et que je ne lâche pas Morticia du regard. J'me suis fait chahuter par le Petit Chaperon Rouge ici présent aussi, mais ça nous a permis de sympathiser. C'est peut-être le destin ! Pourquoi est-ce qu'on profiterait pas de cette occasion pour faire connaissance ?

Est-ce qu’il est sérieux ? Je le fusille du regard, lui faisant comprendre bien plus de chose d’un regard que je n’aurai pu le faire par des mots.

- Et en bonus, je vous offre une bière. Pour le dérangement.
- Quoi ?

Espèce de petit con ! C’est moi qui paie, enfoiré et toi t’invites l’autre coincée ? A mes frais ?
Mon regard croise celui de Daya et je crois que nous ne nous sommes jamais autant comprise qu’à cette seconde où la moutarde nous monte au nez. Aussi surprenant que ça puisse paraître, je ferme de nouveau ma gueule, me faisant un ulcère en silence. Ne pas foutre la merde, ne pas tout gâcher même si techniquement, j’ai rien fais de plus qu’une petite bousculade et de m’en excuser.
Je détourne mon regard d’Ida à l’expression aussi joviale qu’un cadavre et me concentre sur le verre que Daya me tend, digérant cette petite attaque dirigé vers notre groupe… qui est sûrement méritée vu ce qu’ils lui ont claqués dans la tronche mais quand même.

- Et donc pour répondre à ta question, non, je suis venue avec une copine, enfin copine, c'est un grand mot. Mais je l’ai perdu entre les toilettes et le bar, elle doit probablement être accrochée à un verre ou à un type, voir même les deux, qui sait !
- Paie la « copine » de soirée…
- Et toi alors quoi de neuf? et vous vous connaissez d'où tout les deux?

J’ouvre la bouche pour lui répondre mais un bruit violent de table brisée et de chaises qui s’étalent au sol me fait grincer aussitôt des dents alors que je rentre ma tête entre mes épaules alors qu’une armada d’aiguilles me transperce les tympans.
Je me plaque maladroitement les mains sur les oreilles, verre à la main.

- Putain c’est quoi ce bordel ?

Mes yeux cherchent la source de cette violence qui éclate et je les ouvre en grand quand je vois cet immense Frankenstein hurler avec deux types sur le dos qui essaie de le foutre à terre comme deux moineaux essayant de faire plier un arbre.

- BASTOOOOON !
- Merde.

Je lâche mon verre sous la douleur et il s’éclate à nos pieds, faisant gicler morceaux de verre et liquide sur tout ceux à proximité. La nausée me soulève l’estomac et je cherche Milo du regard pour lui faire signe que je dois sortir. Tout de suite.
Pourquoi ? Parce que le bruit m’arrive dans la gueule avec la force d’un mur en béton et qu’un sifflement strident transperce mes tympans. Je recule et je n’ai pas le temps de me rattraper au bras de Daya lorsqu’un type tombe lourdement sur moi… me faisant chuter brutalement sur la fameuse « Ida », l’entrainement avec moi dans ma chute.
Fallait se douter que ce genre de soirée allait tourner en une véritable merde.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : ava ; daya
Messages : 308
quartier : Une petite maison dans le West Side
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Mer 2 Nov - 11:15



bitchy halloween


 « Y a pas mort d'homme et mon amie est désolée. OK ? » Hmmmm. Elle devrait l’être oui. La porto-ricaine continue d’écouter l’indien et pose son regard sur le-dit chaperon rouge. Ah ah ah. Le destin ? Tu sais c’que j’pense du destin ? Mais Ida ne lui fera pas une thèse (elle l’a déjà fait à la fac) sur ce qu’elle en pense, du destin. Sa sœur lui jette dont un œil, déjà visiblement conquise par le baratin de l’apprenti amérindien et Aleida a envie de lui arracher le cou. Elle sent le truc venir.
D’ailleurs il est bien trop malin le type, puisqu’il s’adresse à Noemi maintenant et lui tend sa bière. Ce n’est visiblement pas au goût de la petite jaune (plutôt Bruce Lee que Black mamba avec cette taille) ni même de la grande rouge (je me passerais de commentaiiiiiires). Cette dernière roule des yeux et Aleida lui arracherait bien pour les foutre dans son verre, petite touche olive humaine. Noemi accepte la bière tendue et Ida se contente de souffler un coup et se retourner vers sa sœur qui remercie copieusement l’amérindien.
Et comme si la soirée n’était pas assez naze jusque-là, un bruit de début de baston s’échappe de l’autre côté du bar.

Aleida n’a pas le temps de récupérer son sac et en s’en aller en courant du bar avec sa sœur sous le bras qu’une double charge humaine lui tombe dessus, assez fort pour la faire basculer du tabouret haut sur lequel elle est assise. Elle tente de se rattraper à sa sœur, son verre de soda s’étale sur le comptoir en direction du chaperon et de l’indien.

La porto-ricaine se retrouve donc par terre en moins de temps qu’il ne faut pour le dire et se rend compte qu’elle a mal à différents endroits du corps. Elle s’est cognée la tête déjà et le bas de son dos semble avoir tout réceptionné. Pire encore, son bras gauche lui fait maintenant un mal de chien.

« Noémi ! Noémi ! Aide-moi »

Aleida ne comprend pas le bordel et cherche une main tendue, le poids des deux adultes qu’elle supporte est trop lourd pour elle et elle a l’impression que l’air va manquer. Une partie de son cerveau veut déclarer l’alerte rouge mais une autre réprime cette petite voix paranoïaque.

« J’t’avais dis qu’il fallait pas venir ici bordel ! J’ai mal putaiiiin ! » La porto-ricaine commence à s’énervre, le type est évanoui et la mini Bruce Lee est visiblement mal en point. Aleida commence à se bouger donc et dégage avec colère et d’un seul bras le poids mort qui les écrase et se tourne malgré tout vers la nana en jaune. Sa colère ne lui laisse pas le temps de comprendre la douleur qui émane de son poignet gauche.

« Hé, ça va ? Tu peux te relever ? »

Si les gens n’arrêtent pas de courir, se battre et crier, Aleida va clairement vomir ses cacahuètes salées.

© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : tetra
Messages : 479
quartier : Milo s'est installé chez sa copine dans le South Side
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Mer 2 Nov - 20:26




intrigue
halloween


Bon apparemment...mon idée n'est pas du goût de tous. Surtout pas de celui de Taylor qui me fait savoir d'un coup d'œil assassin ce qu'elle pense de tout ça. Je cherche un soupçon d'approbation du côté du Chaperon Rouge et me heurte à un mur hérissé de pointes... Merde. Bon, je vais devoir me rabattre sur la fille qui accompagne "Ida". Elle porte ma bière à ses lèvres, son regard gourmand braqué sur moi. Et je retrouve le sourire illico. Une de perdue comme ils disent !

Mais apparemment, les forces cosmiques ont décidés de tester ma zenitude ce soir. Une bagarre éclate tout à coup et je vois mon amie rentrer la tête dans ses épaules pour se préserver du bruit.
"Ça va aller ?"
Mais elle ne m'entend pas. Les choses dégénèrent ensuite rapidement. Au moment où je m'apprête à prendre la main de mon amie pour l'évacuer vers la sortie (pas pour de bon, juste le temps qu'elle se remette), un type vient s'évanouir sur elle. Elle et Morticia, entraînée dans sa chute, la pauvre. Elle n'a décidément pas beaucoup de chance.
« Hey !» je proteste mollement, trop abasourdi pour réagir tout de suite.
Et puis tout le monde se lève et je suis le mouvement, sortant de ma torpeur. Gardant un œil sur les protagonistes de la baston, je m'attèle à remettre mon amie debout. Ça ne va pas être simple. D'abord parce que ça bouscule dans tous les sens et ensuite parce qu'elle ne va pas me faciliter la tâche. Elle est en pleine crise, crispée comme pas possible, le visage grimaçant sous la douleur. Ida tente de lui parler mais Taylor n'est pas capable de lui répondre.
« Laisse tom... Oh la vache ! » je m'écris en découvrant le poignet de la brune.
Bien sûr, je viens d'hurler aux oreilles de mon amie et elle va sans doute me détester pour ça mais PUTAIN ! la pauvre Morticia doit douiller...

Daya me remet les idées en place et ensemble, nous nous occupons de remettre Taylor debout. Je soutien mon amie, bouchant ses oreilles de mes deux mains en la plaçant contre moi pour la préserver au mieux.
« Aide-les » je lance à Daya en désignant Morticia et la dénommée Noémi « faut s'tirer ! »
Plus facile à dire qu'à faire. J'évalue la distance qui nous sépare de la porte et le monde situé entre notre groupe et elle et... C'est pas gagné !

code by Chocolate cookie


_________________
I NEED NOISE !
Guess I’m contagious it’d be safest if you ran
Fuck that’s what they all just end up doing in the end
Take my car and paint it black
Take my arm, break it in half
Say something, do it soon
It’s too quiet in this room
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : ava&gifs @me- Code signature @sian
Messages : 541
quartier : Downtown Chicago - Dans un joli appartement sans prétention
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Jeu 3 Nov - 22:04




Taylor commenta sur la qualité de l’amie avec laquelle Daya s’était ce soir rendu ici et en réponse la jeune femme se contenta de hausser les épaules, elle l’aimait bien et ne voyait pas son absence comme un affront ou un manque d’intérêt de sa part, elle n’avait pas besoin d’une baby-sitter et encore moins de quelqu’un sur qui se reposer. Soudainement un bruit tonitruant se fait entendre et pour le coup ce n’est pas seulement le son d’un verre qui se brise ou d’un maladroit qui aurait chuté au milieu de la salle, non, ça s’agitait dans tous les sens, ça criait, pour peu on se serait cru au beau milieu d’une finale de football américain. Daya scrute la foule et distingue une bagarre ou tout du moins ce qui semble être le point de départ de ce capharnaüm. Son attention est rattrapée par le groupe duquel elle semble faire partie quand le verre de la jeune interne vient se briser en petits morceaux à leurs pieds. Merde, le bruit, elle vient de prendre conscience que ce qui n’est qu’une simple gêne pour elle, est sans doute une véritable torture pour la jeune fille et son regard porté sur Milo le laisse clairement voir. Alors qu’elle s’apprête à l’éloigner de tout ça, un type vient soudainement s’écrouler sur eux entraînant la frêle Taylor dans sa chute qui elle-même vient s’abattre sur l’insupportable veuve dans une figure artistique digne des jeux olympiques de la cascade. Rapidement Daya se met en mouvement et essaye de redresser Taylor tandis que sa compatriote geint au sol et lorsqu'ils arrivent à dégager le poids mort qu’est le responsable de tout ça, elle comprend mieux pourquoi Ida pleurniche, son poignet présente un angle tout à fait incongru elle imaginait sans peine que ça ne devait pas être sans douleur.

Milo semble un peu figer et son regard ne se détache pas du poignet gauche de la Portoricaine. « Hey ! » mais évidemment il ne l’entend pas. Elle se rapproche de lui et claque ses doigts devant son visage. « C’est pas le moment de rêvasser Nuage dansant, aide- moi. » lui lance-t-elle en portant son regard du sien à Taylor. Il s’exécute et ensemble il remette la jeune fille sur pied.

Sortir ? Quoi ? Déjà ? C’était presque marrant tout ça pourtant.
Daya se détourne donc des deux pour voir où en sont les deux relou et visiblement pas assez loin. Elle pousse un soupir et se penche vers Ida qu’elle attrape par son bras valide pour lui donner l’élan suffisant pour qu’elle se redresse, ce qu’elle fait difficilement avec l’aide de sa copine qui semble complètement paniquée. Une fois debout le petit chaperon rouge lui adresse un sourire clairement forcé en lui soufflant à l’oreille. « Tu me remercieras plus tard chérie. » Lorsqu’elle se retourne Taylor et Milo ne sont déjà plus en vue, probablement noyé dans la foule et elle doit bien reconnaître qu’elle hésite à abandonner les deux boulets qu’elle se traîne pour aller continuer sa soirée mais les évènements ayant commencé à la faire redescendre de son petit nuage d’alcool la poussent à agir en flic plutôt qu’en égoïste alcoolisé. Pfff NOT FUN! « Essayer de longer le bar et ne fâcher personne. »
© GASMASK

_________________
'Til I save your heart and to take your soul

They can keep me out 'Til I tear the walls
'Til I save your heart and to take your soul
For what has been done cannot be undone
In the evil's heart, in the evil's soul
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : Daya (kit complet)
Messages : 207
quartier : South Side - Studio dans un immeuble miteux, aux abords d'un square
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Sam 5 Nov - 21:53





INTRIGUE 1
Milo, Daya, Taylor & Aleida

Trop de bruit, trop de monde, trop de douleur. Un poids m’écrase la poitrine et le crâne, comme si j’avas la tête posée au sol et que quelqu’un me la piétinait à coup de talon. Un sifflement strident me crisse au creux des tympans, à me les faire saigner si c’était possible et moi je suis là, à genoux, allongée, debout, je ne sais plus trop, à me crisper, me torde, retenir cette bile qui me brûle l’œsophage. C’est un vacarme assourdissant qui me martèle de part et d’autres alors que je plaque mes deux mains contre mes oreilles. Je ne remarque pas mes paumes écorchées, ne remarque pas non plus la foule qui se piétine. Mon coude droit me lance, mon coccyx aussi mais rien ne pourrait rivaliser avec cette douleur atroce qui me traverse les oreilles et le crâne.
Et parmi tout ce package de souffrance s’ajoute le manque de souffle. Un poids lourd m’écrase et j’ai envie de hurler, une sorte de crise d’hystérie qui me monte jusque dans la poitrine et qui gonfle comme un ballon.

Puis la délivrance. D’où ? Comment ? Par qui ? Aucune idée, je peine déjà à me souvenir où je suis.

- Hé, ça va ? Tu peux te relever ?

La voix me parvient en une série d’étincelle qui vont avoir raison de moi…
Si j’peux me relever ? J’en sais rien. J’ai même pas conscience de mon corps mais quelqu’un le fait pour moi. Deux personnes à vrai dire, ceux que j’oublie dans cet instant de crise où mon cerveau se bariole de couleurs psychédéliques mélangé en une série de sifflement aussi aiguë que des ongles sur un tableau, à répétition.
J’entends des voix mais n’en distingue pas les mots puisque deux autres mains viennent m’aider à couvrir le bruit qui me donne un vertige inssuportable. Dans moins de deux minutes, je vais vomir. Dans moins de 5, je me mets à hurler d’hystérie et de douleur. J’aurai bien dis que dans moins de 8 minutes, j’me met à chialer, mais c’est déjà le cas sans que je ne m’en rende compte.
Putain de soirée de merde. J’aurai dû écouter mon instinct premier : Rentrer chez moi.

On me guide vers un endroit que j’espère être la sortie alors que mes jambes ne me supportent plus et que je commence à geindre de douleur. Ca ne s’arrête pas, les sifflements, les bruits décuplés fois 100, les cris de rage, de douleur, les hurlements enthousiastes de voir enfin une baston éclater. Tout ça m’arrive à la gueule avec la même force qu’un mur de béton.
Je marmonne des mots, des « ça suffit », « stop », prend conscience l’espace d’une seconde que la personne derrière moi est peut-être Milo ou Daya. Ou quelqu’un d’autre. Mais qui à part eux deux sauraient gérer ce que je suis entrain de vivre.

La bile se déverse avant même que je n’ai le temps de prévenir. Je me plie en deux, une main tendue vers le mur pour m’appuyer, crachant certainement sur mes baskets déjà dégueulasses de nature. Je n’sais même pas où je vise et en l’état actuel des choses, j’en ai juste rien à foutre. Que ça soit sur la tronche de quelqu’un ou dans le sac d’un autre, peu m’importe. Je veux juste que l’on me sorte de cette pièce et me noyer dans un silence profond et parfait.
Les corps s'agglutinent, m'étouffent un peu plus, me noie, me font friser la crise de nerf et j'éclate en morceau en tapant dans n'importe quoi et n'importe qui. Rien à foutre puisque je perds le contrôle alors que devant mes yeux, dansent une ribambelle de bande colorée.

- Putain mais SORTEZ MOI DE LA !

code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : ava ; daya
Messages : 308
quartier : Une petite maison dans le West Side
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Lun 7 Nov - 0:09



bitchy halloween


Quel bordel, mais quel bordel, Aleida se contient de râler tout simplement parce que la douleur qu’elle ressent dans le bras l’en empêche. Pour l’instant elle ne dit rien, trop abasourdie par le choc et par le bazar autour d’elle. La porto-ricaine observe la gamine en jaune se faire attraper par ses amis, cherche sa sœur du regard mais de là où elle est, elle ne voit pas grand chose.

La petite jaune semble souffrir le martyr mais Aleida est plus ou moins concentrée sur les différents échanges qui se déroulent sous ses yeux, s’efforçant de ne jeter aucun regard à son poignet qui, elle le sent, grossit tranquillement. Son visage perd peu à peu de ses couleurs et des vertiges la saisissent. Respirer, c’est ce qu’il faut faire pour ne pas tomber dans les pommes. Aleida essaie de se rappeler les mots de son médecin quant à ses méthodes pour garder la tête froide mais entre le bruit et la violence autour d’elle, rien de mieux pour l’empêcher de se concentrer correctement.

Au milieu de ce bordel, une main se tend et, Ida ne l’aurait pas cru, mais il s’agit de la prétentieuse en rouge qui lui offre son aide. Peut-être qu’elle n’a pas le choix ou qu’elle a vraiment une âme, la porto-ricaine ne se pose pas la question et sait seulement qu’il faut qu’elle chope sa sœur et que les deux se tirent d’ici. Elle attrape donc le bras de l’indienne qui l’aide à se redresser en compagnie de Noémi qui lui est enfin visible.

Une fois debout l’indienne lui adresse un sourire très clairement forcé, suivi d’un « Tu me remercieras plus tard chérie. » qu’Ida pense à lui faire ravaler avant qu’un étourdissement l’empêche de répliquer quoi que ce soit. De toutes façons le chaperon ne semble pas décidée à lui apporter plus d’attention et se retourne déjà, Aleida se contente donc de grommeler dans son coin, garder son bras contre son ventre et respirer, calmement. Noémi se tient à elle, à moitié paniquée et la plus vieille des sœurs a presque même envie de lui dire de se tenir tranquille, pour une fois, merde.

« Essayer de longer le bar et ne fâcher personne. » Noémi se cramponne à sa sœur qui a juste l’envie incroyable de vomir tant la douleur se propage le long de son bras. Tenir bon, regarder droit devant soi, serrer son sac cont… Son sac. Où est son sac ? La porto-ricaine se retourne à toute vitesse et se met bien sur à hurler : « MON SAC ? OÙ EST MON SAC ? »

Une première fois, hurlant directement aux oreilles de sa sœur qui n’a rien vu, elle non plus dans le feu de l’action. Puis une deuxième fois alors qu’elle l’aperçoit, noir, par terre et… plein de bière. Elle s’élance donc et refais quelques pas en arrière pour récupérer son précieux sac, son précieux cuir, et finit inévitablement de nouveau bousculée contre le bar.

© TITANIA

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : tetra
Messages : 479
quartier : Milo s'est installé chez sa copine dans le South Side
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Lun 7 Nov - 10:06




intrigue
halloween


J’essaie de me convaincre que je vais y arriver. Je vais sortir Taylor de là, gérer sa crise comme un pro et elle me pardonnera de l’avoir entrainée dans ce plan foireux. Comment est-ce que je pouvais deviner que les choses se dérouleraient comme ça ? Aucun moyen de prévoir ! Donc elle ne pourra pas m’en vouloir… Pas vrai ? Mais ce n’est pas le moment de penser à ça. Je dois nous frayer un passage jusqu’à la porte du bar, restée grande ouverte pour faire un peu d’air.
Je jette un regard en arrière pour m’assurer que Daya suit le mouvement avec Ida et Noemi, et quelqu’un en profite pour me bousculer. Et dans les secondes qui suivent, Taylor se courbe subitement en deux pour vomir. Je grimace. J’ai une tolérance zéro pour le vomi… Je sens mon estomac remuer, protester, et son contenu me remonte dans la gorge. Je plaque une main sur ma bouche pour empêcher quoi que ce soit de sortir, et c’est à ce moment que mon amie me file un coup de coude.
Je ne crois pas qu’elle l’ait fait exprès (j’espère en tout cas, qu’il ne s’agit pas d’une vengeance), mais le résultat reste le même. Elle vient de m’éclater la lèvre. Ca fait un mal de chien. Je titube en arrière, des larmes me montant immédiatement aux yeux. Je me prend les pieds dans les jambes d’un autre client et me sent basculer. J’essaie de battre des bras pour retrouver mon équilibre, et me fait pousser dans le dos par je ne sais qui. Ca me redresse, mais ça m’éloigne aussi de mon amie que j’entends hurler. Et elle n’est pas la seule.
« MON SAC ? OÙ EST MON SAC ? »
Je reconnais la voix d’Ida. Je la cherche du regard et la voit en train de retourner vers l’endroit où nous étions installés il y a quelques instants. Cette fille est complètement FOLLE ! Ma première impulsion est d’aller la rechercher par la peau du cul, et puis je me souviens de Taylor. Taylor est ma priorité. J’avale un mélange de salive et de sang et, prenant mon courage à deux mains, je fends la foule compacte avec conviction pour rejoindre ma meilleure amie.  
Juste à temps. Elle vient de mettre un coup à un type qui est bien décidé à le lui rendre. Je prends de l’élan et lui donne un coup d’épaule qui l’envoie valser, avant de me retourner vers mon amie. Je saisis fermement ses bras pour l’empêcher de me cogner à nouveau et dès que je capte son regard brouillé de larmes, je ne peux m’empêcher de lancer un : « Viens avec moi si tu veux vivre. »
Une fois certain qu’elle m’a reconnu malgré son état, je l’entraine de nouveau avec moi vers la sortie, toute proche à présent.


code by Chocolate cookie


_________________
I NEED NOISE !
Guess I’m contagious it’d be safest if you ran
Fuck that’s what they all just end up doing in the end
Take my car and paint it black
Take my arm, break it in half
Say something, do it soon
It’s too quiet in this room
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : ava&gifs @me- Code signature @sian
Messages : 541
quartier : Downtown Chicago - Dans un joli appartement sans prétention
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Lun 7 Nov - 22:19




Clairement ca la gonfle, elle était venu ici pour passer un peu de bon temps, boire quelques verres trouvé un type pas trop ivre et pas trop dégueu avec qui finir la soirée avant de reprendre sa petite vie de citoyenne modèle et d’agent de police sérieuse dès le lendemain. Mais non, évidemment, il avait fallu qu’elle se retrouve à baby-sitter une rabat-joie qui ne devait pas avoir une once de fun dans l’entièreté de son corps et qui en plus de ca semblait complétement siphonné, à moins qu’elle n’ai bu un ou deux verres de trop ce qui expliquerait qu’elle ne semble pas souffrir outre mesure et qu’elle puisse encore tenir debout malgré l’angle de son poignet. Finalement et après un soupir, elle les poussa à rejoindre la sortie en longeant le bar et sans prendre en compte personne, histoire d’éviter d’aguicher un esprit sans doute déjà surexcitée par l’ambiance environnante qui si on ôtait les coups et les taches de sang, ici et là, était presque entraînante.

Les deux jeunes femmes s’exécutèrent et entreprirent de suivre sa directive, mais évidemment Ida se mit à crier, quelque chose a propos de son sac, non mais elle était sérieuse ? La nana vient de se faire démonter le bras, n’est pas loin de se faire refaire le portrait par les gros lourdaux qui s’excite autour d’elle et elle s’inquiète pour son sac ? Daya roule des yeux et à son tour fait demi-tour pour aller récupérer l’imprudente qui vient justement de se faire bazarder contre le bar sans ménagement et surtout de façon plus que délibéré par un gringalet qui s’est sans doute laisser emporter par le mouvement et s’imagine qu’il a quartier libre pour répondre à ses pulsions d’ado attardé sur une nana qui n’est clairement pas ou en tout cas plus en état de se défendre. Elle se dirige d’un pas qu’elle voudrait sans doute un peu plus assuré pour attraper le type par le biais d’une clé de bras avant de le faire tomber lourdement sur le sol d’un coup de pied bien placé. C’était la première fois qu’elle utilisait ce qu’elle avait appris de par son métier sur un civil et quelque part, cela lui procura une once de satisfaction. « Abruti » lâcha-t-elle avant de venir coller sa main sur l’épaule de la jeune femme qui avait entre-temps récupère son sac.

« En avant et cette fois-ci, je veux pas savoir ce que t’a oublié, tu bouges ! » Elle la poussa sans ménagement et lui emboîta le pas, évitant les mouvements de foule comme elle le pouvait et continuant de chercher du regard Milo et Taylor, mais avant qu’elle n’ait pu rejoindre la sortie celui qu’elle avait quelques secondes auparavant mis au sol revint à la charge, visiblement froissés de s’être fait maîtriser par une nana.

© GASMASK

_________________
'Til I save your heart and to take your soul

They can keep me out 'Til I tear the walls
'Til I save your heart and to take your soul
For what has been done cannot be undone
In the evil's heart, in the evil's soul
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : Daya (kit complet)
Messages : 207
quartier : South Side - Studio dans un immeuble miteux, aux abords d'un square
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Ven 11 Nov - 22:26





INTRIGUE 1
Milo, Daya, Taylor & Aleida

- MON SAC ? OU EST MON SAC ?

Ta gueule, ta gueule.
Les cris se mêlent à mon flot de bile qui s’écrase mollement sur le sol et qui éclabousse sur mes baskets. Les hurlements se mélangent à ma douleur mais aussi aux corps qui m’étouffent, me poussent et me propulsent vers une explosion de violence. J’ai donné des coups de coudes n’importe où, n’importe comment, dans tous les sens, à tous ceux qui me touchent et me poussent alors que je repars dans une nouvelle vague de bile. Mes oreilles sifflent, ma tête va exploser et moi je n’ai qu’une envie : crever.

- Fais attention pauvre conne !

Mes yeux brouillés de larmes captent un visage difforme. Qu’est-ce qu’il me veut ce pauvre con, putain. J’ai juste envie d’exploser ce putain d’endroit et ma gueule avec. C’est comme si je pissais le sang par les yeux, les tympans et tout orifices possible. Oui j’ai dis TOUS les orifices.

- J’t’emmerde enfoiré !

Et mon poing atterrit droit dans sa gueule dans un élan incontrôlé, me sentant poussé des ailes par la douleur avec pour seul objectif de me tirer d’ici. Je suis à deux doigts de lui ressauter à la gueule et d’hurler d’hystérie mais la foule me fait perdre l’équilibre. Mais surtout le type en face de moi semble être prêt à me péter les deux genoux.
Et un indien géant passe pour le dégager de ma vue alors que j’agite les bras pour cogner dans le vide.
C’est Milo qui se tient devant moi et qui m’immobilise, j’ai le souffle court, mon cœur explose dans ma poitrine.

- Viens avec moi si tu veux vivre.

J’acquiesce et le suis, peut importe où il m’emmène tant que ça me plonge dans un silence de plomb et qu’il m’écarte de ses animaux entrain de se piétiner dans cet enclos de merde.
La sortie. L’air frais. Le second souffle. Et le sifflement strident par-dessus le quasi-silence.

- Putain putain putain. Mes mains sur mes oreilles, je tourne sur moi-même, dents serrées. Il s’est passé quoi MERDE.

Yeux fermés, je chiale comme une gosse. Je crève de chaud. Je dézipe brutalement mon costume jusqu’en dessous de la poitrine tout en ayant oublié que j’ai rien dessous à part un soutif. Mais c’est pas comme si j’en avais quelque chose à foutre là tout de suite. Je ravale mes sanglots, me frotte rageusement les yeux et un détail interpelle mon intention floutée par ce sifflement qui ne cesse pas et qui me pousse à parler trop fort.

- Tu saignes ! C’est qui l’connard qui t’as fais ça !

Toi, ducon.

code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : tetra
Messages : 479
quartier : Milo s'est installé chez sa copine dans le South Side
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Dim 13 Nov - 10:39




intrigue
halloween


Enfin dehors ! Bon sang, j’ai bien cru que nous n’y arriverions jamais. Je suis soulagé et en même temps, je ressens une petite pointe de frustration, d’irritation. Tout allait bien, ma soirée promettait d’être géniale, et une bande de crétins a tout ruiné. Pourquoi ? Certainement pour une broutille sans importance. Peut-être même à cause d’un simple et malencontreux petit coup de coude de trop… Les gens sont décidément chiants.
Je crache par terre, puis recentre mon attention sur Taylor qui continue d’enrager et de subir les conséquences de ce qui vient de se passer. Je ne suis pas certain qu’elle attende réellement une réponse à sa question et me contente d’attendre qu’elle ait terminé de jouer les toupies humaines. Ce qu’elle finit par faire, pour jouer les stripteaseuses à la place. Ca me fait sourire. Mais pas trop. Parce que j’ai mal à la bouche…
« Tu saignes ! C’est qui l’connard qui t’as fais ça ! » m’interpelle Sexy Black mamba.
« C’est rien » je lui réponds dans un sourire sanglant, avant de cracher à nouveau par terre pour évacuer un peu de sang, puis de passer une énième fois ma langue sur mes dents pour m’assurer qu’elles sont encore toutes en place. « J’ai pris un coup en passant. »
Inutile de contrarier davantage Taylor en lui disant que c’est elle qui m’a infligé ça. Et puis c’est vrai, ce n’est rien. Et je l’ai sans doute mérité. Après tout, c’est moi qui l’ai entrainée dans cette galère…

« Tu vois les autres ? » je la questionne en me tournant vers le bar que beaucoup de gens sont en train de fuir. Pour éviter une nouvelle bousculade, cette fois sur le trottoir, je me rapproche de mon amie et passe mon bras autour de ses épaules en surveillant l’entrée et en essayant de repérer les filles.
J’aurai dû les attendre. Mais je ne pouvais pas… Pas avec Taylor en pleine crise. N’empêche, je commence à culpabiliser.
« Peut-être que je devrai y retourner… Morticia a le poignet pété. Enfin je crois… J’ai demandé à Daya de s’en occuper mais elle retournait chercher son sac ou j’sais pas quoi et… Tu crois que j’dois y retourner ? »
Et c’est à ce moment qu’un type passe au travers la vitre du bar pour atterrir dans nos jambes, nous éclaboussant d’éclats de verre et nous entrainant dans sa chute.

code by Chocolate cookie


_________________
I NEED NOISE !
Guess I’m contagious it’d be safest if you ran
Fuck that’s what they all just end up doing in the end
Take my car and paint it black
Take my arm, break it in half
Say something, do it soon
It’s too quiet in this room
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : ava ; daya
Messages : 308
quartier : Une petite maison dans le West Side
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Lun 14 Nov - 23:37



bitchy halloween


Son sac est juste la alors elle tend la main mais se retrouve projetée contre le comptoir sans ménagement. La portoricaine blessée lâche un hurlement alors qu'elle se réceptionne sur le dos. Ida est furieuse mais ne peut décemment pas laisser son sac par terre dans ce bar miteux dans lequel passent sûrement à peu près tous les mecs louches du South Side. Si un de ces débiles récupérait son identité.... elle n'ose pas y penser. Et n'a même pas le temps finalement alors que l'action se déroule à nouveau sous ses yeux. L'indienne met au tapis le type qui venait de lui rentrer dedans et un instant l'idée lui vient d'admirer le geste mais elle se reconcentre sur son sac qu’elle récupère de sa main valide.

Enfin en possession de son précieux sac, Aleida se relève et fait face à Daya : « En avant et cette fois-ci, je veux pas savoir ce que t’a oublié, tu bouges ! » nianiania, pétasse. Ida ne peut pas s'empêcher d'avoir envie de lui clouer le bec comme elle aimerait frapper chaque demeuré ici parce que ça la gonfle, -merde, elle en à failli perdre son sac quoi-, mais se contente de la suivre, fatiguée, énervée et transpirante alors que son poignet lui fait un mal de chien. Elle n'ose pas y regarder par peur de vomir ou un autre truc du genre mais la souffrance qui lui donne la nausée lui donne une légère idée du désastre.

Aleida aperçoit la sortie et suit Daya avec détermination mais EVIDEMMENT, le type maîtrisé par l'indienne est de retour. Ida ne saurait dire ni pourquoi ni comment mais un sursaut de rage et de panique alors qu'elle aperçoit le type voulant en découdre avec Daya lui obscurcit le champ visuel et un cri s'échappe de sa gorge : « J'EN AI MARRE » suivi d'une ridicule prise de recul pour s'élancer à toute vitesse contre le corps trop grand du type, le bousculant épaule et tête rentrée d'abord, juste avant qu'il ne s’attaque à l'indienne.

Le mec traverse la vitre et Aleida emportée par son propre coup se retrouve finalement debout face au trou dans la vitre, puis sort. Dans un autre moment elle aurait sûrement pense très fort « Ouaiiiis la sortie !! » mais maintenant elle se contente de hurler alors que la douleur de son poignet se décuple suite à l'impact. « merde merde merde MEEEEERDE » puis s'aventure à glisser un regard sur son poignet.

La vue du carnage la fige, une nausée lui saute à la gorge et bien sûr elle ne se sent pas bien.

« euuuuuhhhh… »

Pas bien du tout.
Alors elle redresse la tête en quête de chercher sa sœur du regard mais, à la place, se sent partir puis tomber et sombrer enfin dans l'inconscience. En plein milieu du trottoir et des bouts de verre, pas très loin d'ailleurs de Taylor, Milo coincés sous l'autre débile à la fierté blessée qu'elle a renversé. Pour une meuf qu'elle aime pas en plus.

© TITANIA

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : Daya (kit complet)
Messages : 207
quartier : South Side - Studio dans un immeuble miteux, aux abords d'un square
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Mar 15 Nov - 23:20





INTRIGUE 1
Milo, Daya, Taylor & Aleida

- C’est rien. J’ai pris un coup en passant.

Ou alors un gros connard lui a taper sur la tronche parce que la fureur humaine a fait son effet domino dans cet endroit de merde. Oui, là en cette seconde, ça devient un endroit.de.merde. A quel moment la soirée a-t-elle commencée à déraper de cette façon ? J’en sais foutrement rien, encore bloquée dans cette douleur sifflante et horrible qui me fusille les neurones. J’ai mal aux yeux sous ses lumières trop intenses mais je fais mon maximum pour focaliser mon intention sur Milo alors que l’air frais caresse le dessus de ma poitrine.
Un peu d’air frais.

- Tu vois les autres ?
- J’ai déjà du mal à te voir toi tout entier… Alors les « autres ».

Avant de percuter que Daya n’est pas avec nous et qu’elle est certainement coincée entre ses fous furieux qui se bastonnent pour un curly non partagé. Milo passe son bras autour de mes épaules alors que je reprends mes esprits qui s’affolent à l’idée que Daya est bloquée là-bas.

- Peut-être que je devrai y retourner… Morticia a le poignet pété. Enfin je crois… J’ai demandé à Daya de s’en occuper mais elle retournait chercher son sac ou j’sais pas quoi et… Tu crois que j’dois y retourner ?

- Hors de question que tu..

Explosion de verre qui explose mes tympans.
Explosion de bruit qui explose le peu de résistance qu’il me restait.

Tout s’enchaine. Milo tombe sous le poids d’un homme, je titube, manque de tomber jusqu’à ce qu’une voiture réceptionne le creux de mes reins. Je gémis et serre les dents. Je l’entends hurler, puis grogner de douleur. J’entends des voix, vois des lumières, des couleurs, entends des sirènes qui ne couvriront jamais le bruit intense de ce sifflement strident et insupportable.

- Milo ! Je titube vers lui, le type s’énerve de ne pas réussir à se relever et commence à vouloir taper mon meilleur ami, sûrement trop ivre d’alcool. Ou de colère pour s’être fait jeter comme une merde par une nana. Dégage connard ! Mon petit 36 atterrit droit dans les côtes de l’homme. Tu l’touches pas !

Je le pousse maladroitement, de mes mains tremblantes alors qu’en réalité j’ai tout une armée de nazis qui claquent des bottes dans mon cerveau. J’ai aucune maitrise sur mes actes en cette seconde, jusqu’à ce que je libère Milo de l’entrave de ce gros con.
J’ai même pas remarqué que Morticia venait de s’évanouir, tout comme j’ai pas remarqué la présence de Daya tout prêt de nous. Je n’serais même pas foutu de dire si elle a voulu me calmer pour que j’arrête de donner des coups de pompes au type évanouit près de Milo.
Je fais quelques pas vers Daya.

- C’va ? Qu’est-ce qu’elle…

Et dégueule de nouveau sur un sac qui se trouve au mauvais endroit, au mauvais moment.


code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Profil
Secrets
Contact







MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1

Revenir en haut Aller en bas
 

SAISON I # INTRIGUE 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» Résumé de l'intrigue
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]
» Stargate Atlantis saison 5: le casting
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: South Side :: MAUREEN'S TAVERN-