AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 SAISON I # INTRIGUE 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

avatar
Profil
crédits : ava&gifs @me- Code signature @sian
Messages : 533
quartier : Downtown Chicago - Dans un joli appartement sans prétention
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Mer 16 Nov - 22:09




Daya s’avance d’un pas décidé sans vraiment prendre soin de se faufiler, elle fonce littéralement dans le tas, il faut croire que finalement elle s’est lassée du spectacle qui se joue dans le bar. Les corps ne font que s'agiter dans tous les sens dans un visuel déconstruit, cela pourrait presque être beau si ça ne gâchait pas ses intentions et projets. Daya n’est désormais plus très loin de la sortie et allez savoir pourquoi elle choisit de se retourner à la seconde même ou le type qu’elle avait cloué au sol quelques secondes auparavant semble charger le pas dans sa direction, un regard mauvais peint sur le visage mais son regard capte aussi celui complètement colérique d’Aleida qui déboule contre le type avec la force de mille hommes semble-t-il. La jeune femme a à peine le temps de se décaler d’un pas que le type fait un vol plané et finit sa course à travers la vitre qui s’explose dans un bruit tonitruant qui l’espace d’un instant semble figer le cours du temps et les mouvements de ceux et celles qui s’en donnait à cœur joie à l’intérieur de l’établissement, mais voilà, cela n’avait pas suffi à calmer les ardeurs, bien au contraire ils semblèrent reprendre leurs ballets avec plus d’entrain encore, la flic s’empressa alors d’attraper Ida par le bras et de la diriger vers la sortie et celle-ci s’exécuta sans même s’apercevoir de sa présence ou de son geste.

L’air frais vient soudainement emplir ses poumons et elle se rend compte que la chaleur était plus qu’oppressante à l’intérieur, de nombreuses personnes font le pied de grue sur le trottoir comme s'ils attendaient de pouvoir reprendre le cours de leur soirée quand les esprits échaudés se seraient calmé, la bonne blague ! Son regard s’arrêta sur l’homme qui avait essayé de s’attaquer à elle et il avait apparemment terminé sa soirée sur Milo actuellement positionné en étoile de mer sur le sol, la scène avait un côté comique de haut niveau et pourtant elle ne rit pas, parce que la connasse tout de noire vêtue se met à crier avant de littéralement s’évanouir, Daya dans un réflexe inattendu la rattrape comme elle le peut et adoucit sa chute. À présent agenouillée sur le sol sali de la rue, elle relève Ida par les épaules et la secoue pour la faire revenir à elle, mais cela ne semble pas être suffisant, puis c’est la voix de Taylor qui l’interpelle et lorsqu’elle tourne le regard vers elle c’est pour la voir joyeusement gerber ses tripes sur le sac à main que sa victime avait laissé tomber. Un sourire commença à se dessiner sur ses lèvres parce que clairement c’était trop drôle pour être retenu, celle qui avait fait tout ce tintouin pour son précieux sac allait surement se mettre à pleurer lorsqu’elle découvrirait comment il avait fini. Trop c’était finalement trop, Daya asséna une bonne grosse gifle à Aleida histoire de la faire revenir à elle et aussi parce que ça lui faisait plaisir et celle-ci laissa échapper une grande inspiration avant d’ouvrir de grands yeux ronds, d’une main elle l’obligea à s’asseoir et lui donna une tape dans le dos. « Bon retour parmi nous Morticia. ». Sur ces mots elle se releva, se dirigea vers Taylor et passa une main bien plus affectueuse que celle qu’elle avait accordée à l’autre taré avant de lui demander si elle allait bien, puis elle sortit son portable et composa le 911.

© GASMASK

_________________
'Til I save your heart and to take your soul

They can keep me out 'Til I tear the walls
'Til I save your heart and to take your soul
For what has been done cannot be undone
In the evil's heart, in the evil's soul
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : tetra
Messages : 476
quartier : Milo s'est installé chez sa copine dans le South Side
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Jeu 17 Nov - 18:27



intrigue
halloween



Ça fait mal. En même temps, fallait s'attendre à ce que se rouler torse nu sur des centaines de petits éclats de verre ne soit pas une partie de plaisir. J'aurai pu éviter quelques méchantes coupures si le type ne s'était pas mis à se tortiller sur moi pour essayer de se relever et me cogner... Mais il l'a fait et j'ai senti un tas de petits aiguillons pénétrer ma chair à nue.
« Putain ! Bite ! » je jure en français (j'adore les insultes françaises), pendant que Taylor joue son personnage de Black Mamba à fond. Elle dégage le mec fissa et me permet de me redresser un peu plus posément. Je continue quand même de garder le type à l'œil. Il a l'air inconscient mais on n'est jamais trop prudent. Les crevures ont la peau dure.
Mon amie s'est éloignée de quelques pas, pour s'assurer de l'état plutôt lamentable de Morticia. Mais alors que je décide de me désintéresser d'eux tous pour faire l'inventaire de mes blessures, j'entends à nouveau le bruit caractéristique d'une personne en train de vomir. Taylor... Je grimace, sentant mon estomac se soulever. Je supporte pas quand elle fait ça putain.

Je parviens à me relever, m'écorchant un peu les paumes au passage, et jette un œil sur mes coudes. Comme je m'y attendais, de longues traînées sanglantes sont apparues. La vue de mon propre sang qui commence à dégoutter sur le trottoir me file le tournis et je déglutis, fermant les paupières quelques secondes.
Quand je les rouvre Taylor est à nouveau près de moi.
« Tu trembles » je lui fait remarquer. « J'te proposerai bien ma veste mais j'en ai pas pris... Et j'suis plein d'sang » j'ajoute en retirant ma coiffe, de laquelle tombent quelques petits éclats brillants. Et puis je suis bousculé par la frangine d'Ida qui se précipite à son chevet. Décidément...
Daya s'éloigne des deux filles pour se rapprocher de Taylor et passer une main affectueuse dans son dos, son portable en main. Je vais la laisser gérer Vomito Mamba et appeler les flics. De mon côté, je recommence à essayer d'évaluer les dégâts. J'ai mal mais je suis surtout très contrarié par la perspective qu'un ou plusieurs de mes tatouages soient abîmés...


code by Chocolate cookie



_________________
I NEED NOISE !
Guess I’m contagious it’d be safest if you ran
Fuck that’s what they all just end up doing in the end
Take my car and paint it black
Take my arm, break it in half
Say something, do it soon
It’s too quiet in this room
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : ava ; daya
Messages : 297
quartier : Une petite maison dans le West Side
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Ven 18 Nov - 0:30



bitchy halloween


« Bon retour parmi nous Morticia. » hein ? quoi ? erf… La porto-ricaine a la tête lourde et le corps endolori, mais surtout : son poignet. Elle se sent crever de froid, ce qui contraste totalement avec sa joue chaude. Hm, ça lui fait mal quand même. Elle émerge doucement, assise par terre et pâle comme la mort histoire de corroborer avec son costume dans lequel elle se sent étouffer d’ailleurs. Elle lève les yeux pour apercevoir l’indienne s’éloigner d’elle. C’est sa voix qu’elle a entendu l’appeler Morticia encore, c’est elle qui l’a aidée à se redresser, donc Ida en déduit que c’est aussi elle qui a pris un petit plaisir à la gifler pour l’éveiller.

Aleida pousse un grognement alors qu’elle laisse retomber sa tête une seconde, enserrant son poignet boursoufflé contre son ventre. Elle se sent complètement groggy et mal en point. Elle veut rentrer chez elle et se foutre sous ses draps mais a conscience maintenant qu’elle va surement passer sa nuit aux urgences. Nouveau grognement. Lorsqu’elle relève la tête, son regard tombe sur son sac et un gémissement s’échappe d’entre ses lèvres alors qu’elle se redresse.

« Oh non… Un Michael Kors…
— Hein ? »

C’est Noemi qui est enfin là, à ses côtés, et Aleida se sentirait soulagée si son s ac hors de prix n’était pas désormais ruiné par elle ne sait qui, qui a gerbé dessus. Ses yeux s’emplissent de larme, fatiguée et en souffrance, c’est comme si ruiner son sac à 300$ était la cerise sur le gâteau, sans compter que la connasse en rouge, qui s’en sort indemne d’ailleurs, l’a giflée au passage.

« C’était un Michael Kors…
— C’est pas grave, allez… »

Noemi sourit à sa sœur en passant une main dans son dos, en silence, l’espace de quelques minutes, jusqu’à ce qu’enfin elles entendent les sirènes au loin.

« … On ira faire du shopping, sans la petite, ça sera cool tu verras.
— Ouais… Promets-moi sérieusement de ne plus revenir ici, franchement, un sac et un poignet en moins c’est pas négligeable dans la catégorie  « objets perdus en soirée ». Et en plus j’me fais frapper par cette dinde.
— Laisse tomber. J’te ramène plus ici. Même si on trouve des garçons plutôt mignons. »

Noemi laisse glisser un regard vers Milo.

« Surtout quand ceux-là sont torse nus et blessés
— t’es sérieuse… T’façon il est trop occupé à s’en faire pour sa petite copine en jaune et toi pour moi. »

Les deux sœurs se mettent à rire, pas trop fort du côté d’Aleida qui se contente presque d’esquisser un sourire amusé.

« Aide-moi à me relever et va donc demander au type comment ça va, de toutes façons les pompiers sont bientôt là, ça sert à rien que tu m’attendes.
— Et puis après tout, c’est de ta faute si le mec est tombé sur lui, la moindre des choses est que je m’excuse pour toi, non ? »

La plus petite des sœurs lève les yeux au ciel et arbore un sourire amusé tandis qu’elle aide Aleida à se relever. La plus grande, elle, se contente de récupérer son sac par la grande lanière qui est fort heureusement intacte, dans une expression de dégoût intense.

© TITANIA



hop:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : Daya (kit complet)
Messages : 207
quartier : South Side - Studio dans un immeuble miteux, aux abords d'un square
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Lun 21 Nov - 23:53





INTRIGUE 1
Milo, Daya, Taylor & Aleida


Deux mains sur les genoux, je cherche mon inspiration entre deux hauts le cœur. Le sifflement strident au creux de mes tympans s’est légèrement atténué mais ne disparait pas pour autant, me laisse une migraine carabinée sur le sommet du crâne.
J’attends quelques secondes avant de me redresser et me rendre compte que je tremble comme une vieille ayant la parkinson. Manquerait plus que j’fasse un malaise comme Morticia.
D’ailleurs Daya réussit à la réveiller et j’me dis que j’suis vraiment une putain de médecin en carton pour pas m’en occuper moi-même. Bon. Bah à défaut d’avoir pu faire quelque chose pour elle, j’vais au moins m’occuper de mon meilleur pote, vers qui je m’approche.

- Tu trembles. J'te proposerai bien ma veste mais j'en ai pas pris... Et j'suis plein d'sang
- C’est rien. On va plutôt s’occuper de toi, montre moi ça.

J’ai pas le temps de tendre la main vers son visage qu’il se fait bousculer par une nana, la sœur de Morticia je crois. Si mes souvenirs embrumés sont bons. Une main affectueuse dans mon dos me fait légèrement sursauter avant de croiser le regard de Daya, bienveillant. Je lui adresse un sourire à la fois d’excuse et d’assurance pour qu’elle ne s’inquiète pas.

- Ca va toi ? Il s'est passé quoi là dedans ?

Quelle soirée de merde. Pour une fois que je la retrouve dans un contexte vachement plus tranquille, il faut quand même que ça nous pète à la gueule.
J’inspecte la gueule de Milo sous toutes les coutures pour m’assurer qu’il n’y a pas de vice cachée dans la marchandise de sa jolie face. Et j’ai pas envie qu’un truc m’échappe, encore moins avec lui.

- C’était un Michael Kors…

— C’est pas grave, allez… On ira faire du shopping, sans la petite, ça sera cool tu verras.
— Ouais… Promets-moi sérieusement de ne plus revenir ici, franchement, un sac et un poignet en moins c’est pas négligeable dans la catégorie « objets perdus en soirée ». Et en plus j’me fais frapper par cette dinde.

Volte-face, direct.
Cette dinde ? Qui elle traite de dinde elle ?
Excuse-moi Rich’monde, si nous ne sommes pas tous de ton niveau avec ton putain de sac Michael Kors.
Ta gueule… c’toi qui a vomit dessus en plus. Est-ce que j’lui dis ou… ?
Nan, pas la peine. Elle a autre chose à foutre, du genre, cracher sur la gueule des autres avec son amabilité aussi reluisante que ma joie de vivre actuellement.
Je n’entends pas tout mais le meilleur arrive certainement.

- Surtout quand ceux-là sont torse nus et blessés
— t’es sérieuse… T’façon il est trop occupé à s’en faire pour sa petite copine en jaune et toi pour moi.

C’est pas comme si j’avais entendu ce genre de discours UN MILLION DE FOIS concernant notre binome avec Milo. Ces têtes de nœuds nous prennent toujours pour ce que l’on est pas mais je n’dirais pas que certaines fois, on s’en est amusé.
D'ailleurs, il est entrain de reluquer.
Oui. RELUQUER la frangine de Miss Aimable. Je claque des doigts devant son nez alors qu’il matte son fessier exposé, la jeune femme penchée vers l’homme de la vitre.

- EH ! Tu t’concentres 5 minutes ? Des culs t’en verras d’autres et des mieux. Laisse-moi voir ça maintenant.

J’écarte ses cheveux, palpe sa tête que j’oblige à se baisser parce que putain, il est grand et ne trouve aucune contusion de plus.

- T’as rien mais tu vas garder un bleu pendant un moment. On dirait que t’as un cul de babouin avec cette lèvre.

Je grimace en ricanant de ma connerie, comme si une nuée de clochette venait de s’activer d’un coup d’un seul sous mon crâne.
Un coup d’œil vers Aleïda… Et une once de culpabilité m’envahit.
Ouais d’accord, j’ai dégueulé sur son sac hyper cher mais j’ai pas fait exprès et en plus de ça j’suis médecin… Fais chier tiens.

- Vous pouvez m’montrer votre poignet ?
Je m’approche d’Ida j’crois. J’ai cru entendre ce prénom pour elle. Et face à son regard de « Euuuuuuuuh NON », j’enchaine. J’suis médecin, je ne risque pas d’aggraver votre cas.

code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : ava&gifs @me- Code signature @sian
Messages : 533
quartier : Downtown Chicago - Dans un joli appartement sans prétention
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Mar 22 Nov - 23:24




Taylor s’enquiert de savoir si elle va bien. De toute évidence, elle est sans doute celle qui se porte le mieux dans tout ce petit groupe, pas une égratignure ne vient abîmer son apparence, ses cheveux sont même à peine défaits par la cohue qui se joue à ‘intérieur de l’établissement et qu’elle a elle ne sait vraiment comment réussi à traverser sans dommages. « Oui tout va bien ne t’en fait pas. Clairement, la jeune femme devrait plutôt s’inquiéter de son propre état, elle est d’une pâleur à faire peur et vient de rendre le contenu de son estomac sur le sac de l’autre harpie, de toute évidence, elle gagne la compétition et de loin. Hum je dirais que l’humeur massacrante d’un abruti à eu un effet domino qu’on aurait difficilement pu prédire, je vais contacter la police, ca a surement déjà été fait, mais dans le doute…elle haussa les épaules. Ce serait le comble que moi, je ne prenne pas la peine de le faire. Tu devrais t’asseoir, tu es blanche comme un linge. » Sur ces mots elle donna une tape sur l’épaule de Milo qui s’était débarrassé de son poids mort et s’éloigna son mobile collé à l’oreille.

« Bonsoir, une bagarre démesurée à été déclenché au Maureen’s tavern et les choses sont complètement incontrôlable, ils sont en train de détruire l’endroit, il faut envoyer du renfort immédiatement….et probablement des ambulances, il y a plusieurs blessés de ce que je peux voir. » La jeune femme au bout du fil, lui posa quelques questions auxquelles Daya s’appliqua à répondre même si force était de constater qu’elle n’était pas d’une sobriété évidente et que cela devait probablement s’entendre à l’autre bout du fil. Alcoolisé, mais pas idiote Daya se garda ainsi bien de révéler à son interlocutrice son identité et le poste qu’elle occupait au sein des forces de l’ordre, estimant que tout ca n’était qu’une sombre histoire juste bonne à être raconté à la machine à café et clairement pas quelque chose auquel elle souhaitait être associé. Lorsque l’opératrice lui indiqua que plusieurs voitures venaient d’être alertées et étaient en chemin, elle raccrocha sans états d’âme et se rapprocha du groupe qu’elle formait initialement avec le reste des protagonistes.

Taylor et sa grande bonté d’âme étaient désormais auprès d’Aleida et Milo rester au même endroit regardait avec intérêt la sœur de cette dernière. « Je crois que c’est le moment parfait pour aller lui donner une épaule réconfortante si tu vois ce que je veux dire. Elle haussa les sourcils amusés. Son boulet est occupé avec Taylor profite en !. » Cette fois-ci, c’est un clin d’œil qu’elle lui adressa avant de se mettre à rire sous le bruit des sirènes de police qui approchaient rapidement de l’endroit où ils se trouvaient.
© GASMASK

_________________
'Til I save your heart and to take your soul

They can keep me out 'Til I tear the walls
'Til I save your heart and to take your soul
For what has been done cannot be undone
In the evil's heart, in the evil's soul
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : tetra
Messages : 476
quartier : Milo s'est installé chez sa copine dans le South Side
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Mer 23 Nov - 13:19




intrigue
halloween


Bon évidemment, pas facile d'observer les dégâts dans mon dos... Je me contente de me tordre le coup pour observer mes bras et finit par laisser tomber. Y a trop de sang pour vraiment voir ce qui se passe et, pour être honnête, ça me fiche un peu la nausée. De toute façon, c'est certainement superficiel et je me suis écorché bien pire que ça avec mon skate. Mais ça pique et ça fait quand même chié, voilà !
Je décide de me changer un peu les idées en m'intéressant à ce que font ces demoiselles et ne manque pas de reluquer le postérieur de Noemi, mis en valeur par son costume... Et bien sûr, Taylor me voit faire et me réprimande après avoir attirée mon attention d'un claquement de doigts. Je fronce les sourcils, un peu contrarié, mais la laisse m'examiner. Elle m'assure que tout va bien, avant de se moquer de ma lèvre qui a dû commencer à enfler et me fait toujours mal.
« Va bien mouler ta gaufre » je lui réplique en lui présentant mon majeur, façon Star Lord.
Lui avouer qu'elle est à blâmer pour ça me démange, mais je ravale ma frustration et m'abstiens de me venger. Enfin pas de cette façon là en tout cas.  « En parlant de cul : t'as les tétons qui pointent Black Mamba » je la cingle malgré tout, désignant son décolleté plus que plongeant...
Là-dessus, pas peu fier, je me détourne et la laisse aller s'occuper de Morticia.

Pendant ce temps, je m'intéresse à ce qui se passe du côté du bar que nous avons quitté. Il est quasiment désert à présent. C'est dingue à quelle vitesse il s'est vidé, quand on se souvient à quel point on était tassés là-dedans... À l'extérieur, les gens se pressent pour s'éloigner et ne pas avoir de soucis avec la police qui va bientôt débarquer, à n'en pas douter. Peut-être que je devrai embarquer Taylor et filer aussi. Je me tourne vers mon amie, toujours aux côtés de Ida et Noemi... Ça ne se ferait pas de les abandonner à leur sort. Non. Je vais plutôt aller récupérer ma sacoche à l'intérieur et puis les rejoindre. Faut bien que quelqu'un s'occupe de la jolie brunette qui accompagne Morticia !
Et c'est quasiment mot pour mot ce que le dit Daya en apparaissant à mes côtés. Je lui réponds par un sourire qui se transforme en grimace douloureuse. Si j'en crois ce que m'a dit Taylor, je suis pas vraiment sous mon meilleur jour-là. En fait c'est peut-être même pour ça que Daya se marre en fait... Ce serait cruel.
Je décide quand même de tenter ma chance et me rapproche des filles. Dès qu'elle capte mon regard, Noemi glisse quelques mots à son amie puis me rejoint.
Elle vient prendre de mes nouvelles croisant ses bras sur sa poitrine pour les frictionner. Elle doit pas avoir bien chaud mais j'ai rien à lui proposer pour la couvrir.
« Ça va. J'en ai vu d'autres » je lui assure en jouant les durs, regrettant de ne pas avoir de clope sous la main pour parfaire mon personnage. « Toi ça va ? »
Elle me confie qu'elle a eu drôlement peur et que l'état de sa sœur la préoccupe. Sa sœur donc, pas son amie. Je la rassure sur les compétences de Taylor et nous plaisantons un peu. Ça fait du bien de laisser retomber la pression...

« Hey toi ! Le peau rouge là ! » me hèle soudain un flic en s'approchant, l'air peu commode.
« Moi ? »
« T'en vois d'autres des types avec des plumes là où j'pense ? Quelle idée d'enfiler un costume de bronzé franchement... Bon, qu'est-ce qui s'est passé ici ? »
« Moi pas savoir visage pâle. Moi boire verre de l'amitié quand PAM! coup de boule rotatif ! Moi sortie vite sur longues jambes sveltes avec femmes » je grince mon agacement vis-à-vis de ce poulet raciste s'évaporant grâce au gloussement amusé mais contenu de Noemi à mes côtés. J'aime avoir une audience...
« J'te conseille de pas te foutre de ma gueule blanc bec. Et lui uil a décidé de sortir par la fenêtre ? Qui l'a aidé ? Toi ? » me demande-t-il en vérifiant le pouls du type que Taylor a assommé, avant d'entreprendre de le faire revenir à lui.
« Lui homme mauvais ! Lui... »
Mais avant que je m'attire trop les foudres du policier, Daya intervient.

Retrouvant mon sourire, je me tourne vers Taylor qui n'a pas eu l'air d'apprécier mon petit numéro autant que Noemi... Après m'avoir fait silencieusement passer le message de me calmer un peu, elle retourne à ses moutons. Moi j'en reviens à Noemi.
« Faut que j'récupère ma sacoche » je lui lance en désignant l'intérieur du bar et lui proposant implicitement de m'accompagner. Et je ne dois pas seulement la récupérer pour prendre une clope et avoir l'air cool. Je commence à me sentir un peu fébrile et mon matos est à l'intérieur. Et puis y a mes papiers là-dedans. C'est pas un Machin Corse là mais j'y tiens.
La sœur de Ida (qui en fait s'appelle Aleida) accepte et nous nous dirigeons donc vers l'intérieur du Maureen's.
« Vous croyez allez où comme ça tous les deux ! » nous interpelle le flic de tout à l'heure.
« Je vais chercher mes affaires » je l'informe en m'avançant. Mais je ne vais pas loin. Il appose sa grosse paluche sur mon épaule et me fait ressortir illico, sans se soucier de me faire mal.
« Tu vas nul par Grand Chef. »
« Mais c'est mes affaires. C'est juste là ! » je me justifie, en vain. Il a décidé de me faire chier... Et quand Daya tente de s'en mêler, il lui rappelle qui porte un badge. « Allez quoi... J'suis diabétique. Y a mon insu là-dedans. Je m'sens pas bien. »
Mais ça marche pas. Je vois même une lueur mesquine s'allumer dans le regard du type... Oh-oh...
« Ah ouais... Oh bah alors bouge pas mon gars. Je vais te le chercher moi-même ton sac... » minaude le flic en me passant devant pour aller chercher ma sacoche sur le comptoir. Je sens ma gorge se contracter et une bouffée de chaleur m'envahir. Pourtant je suis dehors, torse nu et les températures sont presque négatives... Je jette un coup d'œil désespéré à Taylor qui est encore avec Aleida et ne remarque rien.
« Ce sac là hein ? » continue de me torturer le flic, alors que je commence à suer. « Et ton insuline, elle se snife où elle se fume le faux bronzé ? »
Et merde... J'aurai du faire comme Morticia et revenir tout de suite sur mes pas pour récupérer mon sac. Quitte à ce que Taylor gerbe dessus. Parce que la vérité...c'est que j'ai de quoi fumer ET de quoi snifer dans ce sac...
« S'il vous plaît... » je geins lamentablement, conscient que s'il commence à fouiller, je vais prendre cher.

code by Chocolate cookie




HJ : oui je sais, ça fait un peu plus de 500 mots :red:

_________________
I NEED NOISE !
Guess I’m contagious it’d be safest if you ran
Fuck that’s what they all just end up doing in the end
Take my car and paint it black
Take my arm, break it in half
Say something, do it soon
It’s too quiet in this room
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : ava ; daya
Messages : 297
quartier : Une petite maison dans le West Side
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Jeu 24 Nov - 23:19



bitchy halloween


« Vous pouvez m’montrer votre poignet ? »

Hein ? Quoi ?
Aleida relève la tête pour se retrouver face à la petite en jaune. Lui montrer son poignet ? Pourquoi elle se ferait mal pour lui montrer, Ida ne sait même pas qui c’est non mais franchement. La portoricaine observe la petite agressive avec un air complètement désapprobateur. Là-dessus, Taylor capte visiblement les pensées d’Aleida et enchaine :

« J’suis médecin, je ne risque pas d’aggraver votre cas.
Oui mais vous n’êtes pas mon médecin, et ça change tout. »

C’est vrai ça, après tout, Aleida ne la connaît pas. Elle ne sait pas d’où elle vient ni quelles études elle a fait, à quel niveau de son parcours elle en est. Aleida ne veut pas une simple première année qui s’occupe d’elle, si elle lui fait quoi que ce soit, la portoricaine (ça s’trouve) ne pourra plus taper ni écrire correctement et ne pourra plus faire son précieux travail. Son poignet va mal se reformer et voilà, rien qu’elle y pense, elle se sent mal. Elle a chaud et a l’impression qu’elle va tourner de l’œil. Elle ferme les yeux un instant et respire profondément.

Exercice de confiance, on ne se précipite pas sur les conclusions. Si cette fille te dit qu’elle est médecin, c’est qu’elle est médecin. Et si tu laisses ton poignet comme ça, il va resté coincé et tu vas mourir. Parfaitement, tu vas mourir.

Aleida ouvre les yeux à nouveau et se rend compte que Taylor s’est baissée près d’elle. Elle délie ses jambes et la laisse regarder son poignet qui ne ressemble plus vraiment à un poignet normal d’un être humain de bonne constitution.

« Ida, ça te dérange si… ?
— Nan, vas-y, vas-y.
— T’es sure ? »

Aleida lui adresse un mince sourire. Ça y’est, elle est fatiguée, comme si toute sa mauvaise humeur et sa langue de vipère s’étaient éloignées d’elle pour ne lui laisser que la fatigue. Elle laisse le « médecin » faire ses trucs sur son poignet tout en signifiant ostensiblement lorsqu’elle lui fait mal et observe autour d’elle. Arrivent enfin les flics, « enfin » étant un terme qu’elle n’aurait employé sans entendre le discours plus qu’irrespectueux des types.

« Aoutch ! »

Son attention est de nouveau focus sur la petite jaune.

« Vous en pensez quoi ? J’vais devoir me coltiner quoi et pendant combien de temps ? » Elle s’arrête une petite seconde de parler puis reprend, comme si elle avait fait le point dans son esprit de ce qu’il y avait à faire. « Vous êtes généraliste ? Vous travaillez dans un hôpital ? Lequel ? Vous avez fini vos études ? » La portoricaine se détourne une seconde de la gamine en jaune pour jeter un œil par-dessus son épaule et checker ou est sa sœur. Tout va bien visiblement elle se trouve avec son indien charmant. Elle lève les yeux au ciel puis se repositionne face à Taylor.

« C’est une catastrophe… »

© TITANIA


erf:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : ava&gifs @me- Code signature @sian
Messages : 533
quartier : Downtown Chicago - Dans un joli appartement sans prétention
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Mer 30 Nov - 20:38




Elle observe le blondinet s’approcher de la sœur de l’autre taré psychopathe, en voilà un qui n’a pas peur de se retrouver demain matin coincé entre les deux frangines dans un canapé rose avec une tasse de thé collé entre les mains et soixante-cinq chats collés au cul. L’image lui tire un sourire tandis qu’elle s’approche d’une des voitures de flics qui viennent de se garer en trombes devant le trottoir du bar, mais les deux types qui en sortent l’envoi paître d’un geste de la main avant même qu’elle n’ait eu le temps de leur décliner son identité et comme si cela n’était pas suffisant, il l’avait gratifié d’une remarque sexiste au possible qui lui avait sur le moment coupé la chique. Daya fait donc volte face pour les suivre du regard l’air désormais renfrogné et avec l’intention de les recadrer vite fait, bien fait, mais à sa grande surprise ces deux gros lards ne se révèlent pas seulement misogynes mais raciste, autant dire que pour le coup, elle risque d’avoir bien du mal à se faire entendre. Milo ne semble pas se démonter face à la bêtise de l’agent de police et le provoque ouvertement, ce qui est rarement productif avec ce genre d’esprits arriérés au possible, elle s’avance donc dans leur direction histoire de calmer le jeu ou tout du moins d’essayer et pour le coup, elle regrette fortement de ne pas avoir son badge sous la main. « Et si tu la mettais en veilleuse toi ! Lance-t-elle a Milo en affichant clairement son agacement non pas contre lui, mais contre son interlocuteur sans bien évidemment que le principal intéressé ne soit témoin de l’air qui se peint sur son visage. Monsieur l'Agent, Daya Laghari, agent a l’unité antigang de Chicago, je crois être en mesure de pouvoir vous faire un topo de ce qui se passe là-dedans. » Continue-t-elle en penchant la tête vers l’intérieur du bar encore agité. L’homme lui jette un regard septique, mais ne l’envoie pour autant pas voir ailleurs, elle prend donc cela comme une invitation et poursuit, essayant de lui donner autant d’informations que possible, consciente qu’il ne sera pas en mesure de faire grand chose tout seul, fort heureusement, elle entend déjà d’autres sirènes s’approcher de leur localisation.

Mais le flic se détourne subitement d’elle en voyant Milo tenter de retourner à l’intérieur, s’en suit un échange aussi brillant que le précédent, qu’elle suit cependant avec attention, car soudainement, le jeune homme semble nerveux, ce qui ne semblait pas avoir été le cas jusqu’ici malgré l’absurdité de toute cette situation, elle comprend alors bien vite que l’agent de police est loin de faire fausse route et que nuage dansant n’est pas vraiment à la recherche de son insuline et qu’il risque de se retrouver non pas sur le canapé de la veuve noire, mais derrière les barreaux. Elle tique et a bien du mal à croire qu’elle s’apprête à venir en aide a ce type qu’elle ne connaît pas, mais il s’agit de l’ami de Taylor alors elle peut bien faire un effort, pour cette fois. « Agent Allen, je crois qu’il serait judicieux d’éteindre la musique et de rallumer les lumières histoire de calmer les derniers agités, ce gamin est le cadet de vos soucis, je présume, laissez-moi vous donner un coup de main ! Comment vous épelez votre nom dites moi ? Je ne voudrais pas l’écorcher dans mon rapport sur le déroulement de votre intervention ! » De rapport, il n’y en aurait pas, mais ca il l’ignorait après tout elle était bien plus gradé que lui et espérait que lui jeter un peu de poudre aux yeux suffirait à lui faire baisser sa garde. Il lui jeta un œil, resta figé puis finalement balança son sac à Milo avant de bêtement lui épeler son nom de famille, c’était presque trop facile. Elle adressa un clin d’œil discret à l’Indien et suivit Allen dans l’arrière-salle.
© GASMASK

_________________
'Til I save your heart and to take your soul

They can keep me out 'Til I tear the walls
'Til I save your heart and to take your soul
For what has been done cannot be undone
In the evil's heart, in the evil's soul
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : tetra
Messages : 476
quartier : Milo s'est installé chez sa copine dans le South Side
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Jeu 1 Déc - 21:37




intrigue
halloween



Je me vois déjà tenir la poche d'un autre détenu duquel je serai la chienne. Les plumes, je ne les auraient plus sur la tête mais bel et bien dans le fion... Bordel je veux pas y aller ! Les gens pensent que parce que je suis grand, couvert de tatouage, que ma veste est cloutée et que je parle fort : je suis un gros dur. Cest faux. Je suis le type le plus adorable que je connaisse ! Bien sûr, s'il faut défendre les gens que j'aime, je n'hésite pas une seconde et je peux encaisser quelques gnons, mais je suis un non violent, un amoureux de l'amour du genre utopique. Je ne veux pas aller en taule. Pas à cause de quelques grammes de cocaïne et  deux petits joints. Taylor me tuerait, ma famille me renierait et mon petit frère tournerait sans doute mal par ma faute.
Mon seul espoir, c'est que l'Officier Pitbull décide finalement de lâcher l'affaire, mais...eh bien ça fait partie de ces choses utopiques auxquelles je crois souvent. À moins que Daya puisse me sauver la mise ? Je la vois qui s'approche dans sa grande capuche d'un rouge profond.
Je lui jette un regard suppliant et...et ça fonctionne ! Couilles ! Putain ! Salope ! Ça fonctionne du feu de dieu !
Le dénommé Agent Allen me détaille des pieds à la tête avec un mépris évident, les lèvres pratiquement retroussées sur ses dents, comme le ferait un clébard. Et puis il me balance ma sacoche et j'ai l'impression que mon coeur me tombe dans l'estomac. C'était moins une !
J'adresse cette fois un regard reconnaissant à l'indienne, qui y répond par un clin d'œil entendu. Je lui dois une fière chandelle et je ne l'oublierai pas, elle peut en être certaine.

Mon sac récupérer, j'entraîne Noemi avec moi un peu plus loin. J'ai envie de fuir en courant mais me force à adopter une démarche nonchalante tandis que nous rejoignons Taylor et Aleida.
Je me laisse tomber près d'elle, encore secoué, certainement très pâle, et fouine dans mon sac pour y dénicher mon glucomètre et mon insuline. Heureusement que je n'ai rien bu, sans quoi je serai peut-être en pleine hypo à ce stade. Je vérifie donc ma glycémie pour adapter ma dose d'insuline de la soirée.
« Mais t'es vraiment diabétique en fait... » m'interpelle la sœur de Morticia en me vouant piquer mon index.
J'acquiesce et termine ma petite affaire. Quand c'est fait, je capte le regard interrogateur de Taylor et profite de son intérêt pour m'échapper d'ici.
« T'as bientôt fini Tay ? Je m'sens pas bien »
Ce n'est pas tout à fait un mensonge. Je suis encore stressé à l'idée qu'on fouille mon sac ou qu'on me demande d'aller au poste témoigner, je saigne et l'adrénaline (maintenant retomber) a bouffé mon sucre à une vitesse vertigineuse.
« Oh. Je pensais que tu allais m'accompagner à l'hôpital pour Ida... »
Noemi me fait les yeux doux. Et merde... Je sais pas dire non ! Mais ma meilleure amie, elle, sait le dire. Alors je me tourne vers elle, activant le mode : Vous êtes mon seul espoir Kenobi.

Et ça ne porte pas du tout ses fruits. Ma meilleure amie tient absolument à accompagner tout le monde aux urgences et, contraint et forcé, je suis le mouvement, essayant de faire bonne figure et guettant le moment le plus propice pour me débarrasser de ma drogue en toute discrétion...  

code by Chocolate cookie


_________________
I NEED NOISE !
Guess I’m contagious it’d be safest if you ran
Fuck that’s what they all just end up doing in the end
Take my car and paint it black
Take my arm, break it in half
Say something, do it soon
It’s too quiet in this room
Revenir en haut Aller en bas

Admin
avatar
Profil
crédits : BereniceWCL
Messages : 430
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


http://chicago911.forumactif.org


MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1 Sam 14 Jan - 12:37




SAISON I # INTRIGUE 1

le bilan de l'intrigue

Cette soirée promettait d'être plutôt tranquille. Les habitués du Maureen's espéraient savourer leur bière avec leurs amis dans une ambiance festive mais familiale alors que les clients d'un soir étaient ravis d'être tombés sur ce petit pub de quartier ! Mais le bar a été victime de son succès et le surnombre, l'alcool et la chaleur ont eu raison de la bienséance.
La bagarre qui a éclatée au Maureen va avoir de fâcheuses conséquences... D'abord sur les personnes qui ont été blessées mais également sur l'établissement qui va non seulement devoir effectuer des travaux de réparation (tabourets et tables brisés, vitre cassée) mais également dédommager les clients et répondre à quelques questions gênantes... Eh oui, la police a mis son nez dans l'affaire et découvert que la licence de vente d'alcool n'avait pas été renouvelée, que des mineurs avaient été servis en alcool fort cette nuit-là et que les extincteurs étaient aussi obsolètes que le matériel de cuisine.

Résultat :
# le Maureen’s Tavern sera fermé pour deux mois, le temps d'effectuer quelques travaux et de se remettre dans la légalité. Natalia Manning se retrouve donc sans emploi durant cette période.
# Aleida R. Benitez se retrouve avec une handicapante fracture du poignet et une plainte déposée à son encontre par l'homme qu'elle a fait passer par la vitre
# Milo Lawson s'en tire avec une lèvre tuméfiée et des coupures superficielles dû à l'éclatement de la vitre
# Taylor M. Obrien s'en sort avec un fameux mal de crâne (elle a de la chance, l'homme qui est passé par la vitre et qu'elle a roué de coups de ne souvient pas de cette partie de l'attaque) et quelques ecchymose
# Daya Laghari, elle, devra répondre de ses actions devant ses supérieurs qui ne comprennent pas pourquoi elle n'a pas empêché les évènements de tourner si mal...

■ BereniceWCL & chachoune
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Profil
Secrets
Contact







MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 1

Revenir en haut Aller en bas
 

SAISON I # INTRIGUE 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» Résumé de l'intrigue
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]
» Stargate Atlantis saison 5: le casting
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: South Side :: MAUREEN'S TAVERN-