Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 (F) CATE BLANCHETT (non negociable)

Aller en bas 
Seamus O'Maony



crédits : Photshot Smaliz&Raskind edit by me / signa unknow
messages : 235
physique : Sous sa peau, y a de l'encre, une croix celte sur l’omoplate gauche souvenir des Rovers et les initiales de sa mère et de ses sœurs en haut de son bras droit ~ Sur sa peau, y a des cicatrices, notamment une qui lui court sur la hanche droite, souvenir d'un mauvais coup de surin dans un couloir à Rikers et une plus petite sous les cotes cadeau accidentel de son patron

(F) CATE BLANCHETT (non negociable) Empty
MessageSujet: (F) CATE BLANCHETT (non negociable)   (F) CATE BLANCHETT (non negociable) EmptyMar 16 Juil - 19:54

Mary nf libre

What's past is prologue. ᚖ William Shakespeare
||►

Âge ■ 49 ans, anniversaire au choix en 1969.  Lieu de naissance ■ New York, Brooklyn. Nationalité ■ Américaine, ses deux grands père ayant débarqués d’Irlande mais ses parents étant nés sur le sol américain. Lieu de résidence ■ A voir en fonction de l’arrivée sur le forum, une petite location dans le West Side partagée avec son frère ou un meublé dans Dowtown. Occupation/métier ■ Graphiste, elle poursuit sa carrière dans la même entreprise, sa présence à Chicago étant à justifier au choix par une mutation ou une période de télétravail tout à fait envisageable dans cette branche . Situation amoureuse ■ Elle est mariée et mère d’un fils de 12ans, mais son mariage part à vau-l’eau depuis plus d’un an à cause d’une vieille connaissance qui a refait surface récemment... Groupe ■ Citizens. Avatar ■ Cate Blanchett.  



Hello toi, toi qui vient zyeuter ce ptit scenario. Tout ce qu’il y a à savoir est là. L’histoire est présentée sous la forme d’une chronologie détaillée des points importants et IMMUABLES pour la plupart puisque déjà évoqués en RP par ses liens principaux. Il reste cependant suffisamment de zone d’ombres, de trous à remplir pour s’approprier le personnage. Son nom de famille est libre puisque son époux français n’a jamais été nommé en RP. Niveau caractère, quoi que bien moins anxieuse que Seamus et bien plus joviale, elle lui ressemble assez. Spontanée mais rancunière, franche mais susceptible. Je me ferais un plaisir de répondre à toutes les questions qui pourraient rester en suspens après tout ça. De plus, toute une belle série de liens en cascade est à envisager avec les liens respectifs de Seamus et de John qui seront ravis de faire une place à la dame. Bonne lecture  :luv5:



informations
avatar non négociable
CONNEXIONS
Liens

Seamus O’Maony ■ Frère et héros Seamus est son ainé, le frère qu’elle a toujours admiré tant il lui rappelait leur père.  Elle est sa princesse, il est son héros. Le frère qui a toujours su la protéger. Le frère qui a pris trente-cinq ans derrière les barreaux pour l’avoir vengée après que leur beau père ai osé lever la main sur elle. Et malgré la prison, puis la distance quand elle est partie vivre en France, ils sont restés proches. Ils se sont écrit aussi souvent que possible, soutient moral indéfectible l’un pour l’autre. Et si le reste de la famille en a voulu à Seamus pour cet acte barbare, c’est à elle-même qu’elle en veut pour ces années qu’il a sacrifiées pour venger son honneur. Il ne lui en tient pas la moindre rigueur, Seamus et elle le sait, mais c’est plus fort qu’elle. Et contrairement aux autres, elle ne voit pas d’un mauvais œil le fait qu’il ai suivit les traces de leur père, bien au contraire, puisqu’il a ça dans le sang. Elle éprouve même une certaine fierté à cette idée, bien qu’elle ne l’avouera pas. La seule chose qu’elle aurait à lui reprocher c’est de la voir encore trop souvent comme l’enfant fragile qu’elle n’est plus. Mais comment pourrait il en être autrement après tout ce par quoi ils sont passés. Et à présent qu’elle est de retour, elle espère bien avoir la chance d’inverser un peu les rôles. D’être cette fois l’épaule sur laquelle il peut compter pour lui prouver qu’elle n’est plus le petit papillon fragile d’il y a trente cinq ans.

John N. Halloran ■ Amour inachevé John et Mary se sont rencontrés pour la première fois lorsqu’à l’époque, jeune recrue de la Mob, Halloran a été envoyé pour prêter mains fortes aux O’Maony après les derniers évènements qui ont secoué la famille. Si la matriarche l’a aussitôt renvoyé sur les roses, ça n’a pas été le cas de Mary qui est venu accepter directement son aide. Depuis ce jour-là, ils ont été amenés à se fréquenter plusieurs fois et, fidèle à ses habitudes, John n’a pas manqué de charmer la jeune femme, malgré leur différence d’âge.  Malgré le vent catégorique de Mary, Halloran n’a cessé de tenter de la conquérir, le caractère impétueux de la jeune femme aillant suffit à le faire flancher. John est loin d’être le genre d’homme à s’attarder auprès d’une femme, mais Mary a fait toute la différence. Après un jeu brûlant du chat et de la souris, des flirts dissimulés, il réussit à obtenir un premier rendez-vous qui les conduiront à une relation passionnelle, une symbiose toute particulière qu’ils chériront pendant un an et demi. Jusqu’à ce que Mary accepte une offre d’emploi à l’autre bout du monde. Afin d’éviter de rendre la séparation plus douloureuse qu’elle ne l’est, ils décident de rompre le contact à la seconde où elle monta dans l’avion. Mary n’a pas été qu’un amour de jeunesse, ni une passion éphémère pour John. Encore aujourd’hui, c’est avec nostalgie qu’il retombe dans ces précieux souvenirs après avoir rencontré Seamus, le frère de son ex. Et s’il pensait avoir laisser tout ça derrière lui, les récentes lettres échangées avec Mary lui ont rappelé qu’une simple étincelle suffirait à raviver la flamme qu’elle lui a éveillé, seize ans auparavant.

Shannon O’Maony ■ Sœur ainée Lien à établir avec la joueuse


this is her story

(date au choix) 1969, naissance à New York, elle est la benjamine d’une fratrie de trois enfants, Seamus de huit ans son ainée, et Shannon la cadette de cinq ans plus vieille qu’elle.
Septembre 1977, mort du paternel O’Maony. Il était membre des Red Rovers, un gang irlandais affilié à l’Irish Mob et est abattu lors d’une fusillade entre les Rovers et des flics. Il n’était pas un saint mais il était un bon père.
Juin 1979, Sa mère se remarie, ce qu’aucun des trois enfants n’approuve, encore trop attachés au souvenir de leur père.
Courant 1981,  Le beau-père commence à frapper leur mère et Mary assiste impuissante à la descente aux enfers de ce qu’il reste de sa famille. Elle voit Seamus se rapprocher des Rovers et Shannon prendre peu à peu ses distances.
24 avril 1983, La violence de cet homme franchi un nouveau palier lorsqu’il ose s’en prendre à elle. Pas pour la frapper ce qu’elle aurait probablement préféré avec le recul. Il est plus pervers et plus vicieux encore qu’il ne l’est avec leur mère.
25 avril  1983, Brisée et ne sachant vers qui se tourner Mary avoue à Seamus que leur beau père l'a violée, Seamus demande de l’aide aux Rovers et descend lui-même l’enfoiré en question. Mary témoigne à son procès mais c’est loin d’être suffisant pour justifier ce crime de sang froid. Il est incarcéré en juin.
*Mary entame des études d’art, les détails sont laissés libres. Elle se lance dans la communication, la publicité ou la photographie, au choix.*
Début 2002, Après des années à peiner à joindre les deux bouts et se relever, ce qu’il reste de la petite famille reçoit une proposition d’aide de la part de la Mob en la personne de John Halloran. La mère l’éconduit sèchement, désireuse de couper définitivement les ponts avec ces relations là, mais Mary et Shannon finissent par le retrouver pour accepter cette aide bienvenue
Eté 2002, Apres plusieurs mois d’un jeu dangereux du chat et de la souris, plusieurs mois de sourires entendus et de flirts silencieux, John et Mary finisse enfin par sauter le pas au grand désespoir de la mère de cette dernière. Dans ses lettres à Seamus, Mary parle d’un homme qui leur vient en aide, d’un ami précieux qui l’épaule, mais elle ne mentionne pas ses sentiments ni leur liaison.
Début 2004,  Mary reçoit une opportunité de carrière en France. Elle compte saisir l’occasion pour finir de tourner la page sur ce qui la hante encore bien que cela implique de devoir laisser John derrière elle. Ils décident de couper les ponts pour ne pas rendre les choses plus difficiles encore.
Fin 2004, A présent installée en Normandie, elle rencontre Loïc (prénom modifiable à votre guise et nom de famille libre), le frère d’un collègue de travail. Elle entame une relation avec cet homme, pensant tourner enfin la page sur son passé.  
Début 2005,  Elle emménage avec cet homme dans une petite ferme en Normandie et commence à envisager d’y fonder une famille.
Octobre 2006, Naissance de leur fils. Elle le prénomme John, en hommage à celui qui les a sauvées de la misère sa mère, sa sœur et elle. C’est du moins de cette manière qu’elle présente les choses à son fiancé, celui-ci ayant refusé qu’elle lui donne le nom de cet oncle taulard ou de ce grand père voyou.
Mai 2007, mariage avec Loïc, Shannon ne vient pas mais leur mère fait le déplacement
Aout 2016, Elle apprend que John Halloran, l’homme qu’elle a aimé à New York est incarcéré avec son frère et écrit à ce dernier pour lui demander de veiller sur cet ancien amant pour lequel elle éprouve toujours une certaine affection. Seamus lui écrit en retour qu’il a eu l’occasion de parler avec “Johnny Boy” et qu’il a découvert ce qu’elle n’avait pas dit.
Noel 2016, Apres des mois à ressasser la réponse de Seamus, Mary se décide à reprendre contact avec John. Elle lui écrit à Rikers et laisse de vieux sentiments refaire surface peu à peu.
Courant 2017, Rongée par le remord occasionné par cette correspondance, elle décide de ne plus répondre à John et de se confier à son époux. Celui ci peine à accepter cette confidence et leur couple commence à battre de l’aile
Automne 2018, Les disputes se font de plus en plus fréquentes et Mary commence à entrevoir la fin proche de leur mariage. Elle prend alors la décision de prendre un peu de recul, de mettre un peu de distance entre eux, et elle part avec leur fils pour Chicago dans l’optique de passer du temps avec sa mère et revoir ce frère qu’elle sait être sorti de prison. Ignorant tout à fait qu’Halloran a quitté New York lui aussi. Elle espère que cette interlude lui permettra d’y voir plus clair…

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(F) CATE BLANCHETT (non negociable)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Palmarès (suite)
» P'tit Lu - It's all about butter, flour & sugar
» Petite galerie d'Hécate
» (M/LIBRE) MATHIAS LAURIDSEN (NEGOCIABLE)
» Hécate - dis moi pourquoi tu pleures, petite fleur.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: BIENVENUE À CHICAGO :: Nos protagonistes-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: