Partagez
 

 SAISON I # INTRIGUE 2

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
WINDY CITY


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 1073

SAISON I # INTRIGUE 2 Empty
MessageSujet: SAISON I # INTRIGUE 2   SAISON I # INTRIGUE 2 EmptyVen 23 Déc - 8:50




SAISON I # INTRIGUE 2


1 ■ Synopsis

08:05 pm ; WEST SIDE
Les voix de la chorale s’élèvent dans la nuit froide de ce 24 décembre. La plupart des habitants sont calfeutrés eux et des carrés de lumières se dessinent sur les trottoirs enneigés. Quelques passants s’y agglutinent pour se réchauffer un peu et écouter les chants de Noël.
Le moment est magique pour les grands comme pour les petits qui se moquent des basses températures et vivent l’instant présent à fond. Dans quelques heures, le Père Noël viendra garnir leur chaussette de cadeaux et déposera les plus volumineux d’entre eux au pied du sapin richement décorés par leurs petites mains.
Les parents, eux, profitent de ce moment de réunion pour converser avec leurs voisins dans le plus pur esprit de Noël, en sirotant du fin chaud. Ils échangent quelques politesses, complimentent le timbre de voix des chanteurs et se plaignent des dépenses ou du froid.
Aucun d’eux ne prête vraiment d’attention au bruit encore lointain d’un moteur qui vient polluer le chant de Noël et compte faire bien plus que ça…

SPEAKEASY CUSTOM TATTOO
En cette fête de Noël, le salon propose une séance de tatouages flash ! Les passants sont invités à venir se faire tatouer un motif simple gratuitement. Reese, le gérant, a proposé à Milo de se lancer et de manier exceptionnellement l'aiguille ! Ravi, le jeune homme a voulu faire montre de ses talents à ses proches et a donc proposé à Ayleen et Taylor de passer. Cette dernière a fait passer le mot à Daya qui a accepté. Pendant qu'elles patientent dehors (la queue se poursuit jusqu'à l'extérieur) et se réchauffent comme elles peuvent, les trois jeunes femmes, font connaissance avec Lou qui a été séduite par le concept et compte bien repartir avec un tattoo.

2 ■ Participants (ordre de passage)
# Taylor M. Obrien
# Daya Laghari
# Ayleen McKinney
# Lou Fitzgerald
# Milo Lawson

3 ■ Règles à suivre pour cette intrigue
# 600 mots maximum par réponse
# suivre l'ordre de passage défini ci-dessus : si c'est votre tour et que vous savez que vous n'aurez pas le temps de répondre dans la journée, prévenez vos camarades dans le flood intrigue, merci  santa  
Il vous est permis de vous arranger avec vos partenaires pour intervertir votre tour avec un autre joueur si l'action s'y prête  

■ le staff de C911
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org
Taylor M. Obrien



crédits : Avatar : Me ; Signature + gifs : Me
messages : 608
quartier : En coloc' avec Saddie - West Side

SAISON I # INTRIGUE 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2   SAISON I # INTRIGUE 2 EmptyMar 27 Déc - 17:27




SAISON I # INTRIGUE 2

C’est peut-être ENFIN le moment de lui demander de recouvrir cette merde que j’ai tatoué vers le bas ventre.
Ouais, la bite à toto, je n’l’ai pas oublié et je n’ai pas oublié non plus que normalement, il m’ait possible de pouvoir enfin le recouvrir avec le petit personnage de Princesse Mononoké que j’avais déjà demandé il y a plusieurs mois. C’est un motif simple et Milo est mon meilleur ami donc obligé, ça passe. T’façon, qui ne tente rien n’a rien.
Téléphone en main, j’envoie de nouveau l’adresse à Daya à qui j’ai proposé de venir. Parce que c’est une bonne occasion de se retrouver et cette fois, dans des circonstances plus agréables qu’une baston venu de nulle part dans un bar et que la venue des flics. Sans compter son petit coup de remontrance qu’elle a dû se prendre dans la gueule pour avoir user de ses savoirs pour se défendre. Je n’sais toujours pas ce qu’il en est d’ailleurs, n’ayant pas vraiment eu l’occasion de le lui demander.
On va dire que ça sera le bon moment pour le faire.

Mains dans les poches, nez enfouie dans ma grosse écharpe, je glisse mes un mètre cinquante cinq entre un petit amas de personne qui s’agglutine auprès d’un chauffage extérieur, discutant de tout et de rien. De toute la thune dépensé pour les cadeaux, du fait qu’on se les gèle mais aussi du merveilleux timbres des chanteurs.
Je glisse un doigt dans mon oreille pour remettre en place mes boules quies qui atténuent considérablement les bruits aux alentours sans pour autant me rendre sourde. Les médicaments aidant, je devrais être tranquille pour au moins la journée.

- Putain la blague…

La queue s’étend jusque sur le trottoir.
Pire, jusqu’à l’angle de la rue même si ce dernier n’est qu’à quelques mètres. Ca doit faire quoi… quatre mètres de fil d’attente ?

- Fais chier.

Je grommèle et râle, rageant de ne pas avoir eu la bonne idée d’aller me prendre un verre de vin chaud pour faire passer le temps avec quelque chose de tiède entre les mains.
Je dégaine de nouveau mon portable pour envoyer un deuxième message à Daya :

«  Y a une queue de malade, jusqu’à dehors. J’suis entrain d’attendre, tu peux m’prendre un vin chaud en venant ? J’me pèle les miches.
A toute <3 ».


Puis cette fois à Milo :

« Espèce de faux frère, tu pourrais au moins faire rentrer ta meilleure pote avant tout ses péquenauds. J’me les caille dehors, t’as intérêt à réussir mon tatouage.
Bon courage quand même, n’en profites pas pour peloter tes clients.
Luv u. »



_________________

   

There's no-one left in the world
That i can hol onto
There is really no-one left at all

   
(c)BESIDETHECROCODILE

SAISON I # INTRIGUE 2 Eo76

SAISON I # INTRIGUE 2 E23w
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daya Laghari



crédits : ava&gifs @me- Code signature @sian
messages : 409
quartier : Downtown Chicago - Dans un loft qu'elle loue depuis des années et partagée désormais avec son petit-ami
physique : Une cicatrice près du sein gauche vestige de la balle qui à bien failli lui coûter la vie lors du massacre de Noël et une autre sur le genou droit, dû à un petit accident lorsqu'elle était gamine

SAISON I # INTRIGUE 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2   SAISON I # INTRIGUE 2 EmptyMar 27 Déc - 23:07




SAISON I # INTRIGUE 2


Lorsque Taylor lui avait proposé de se retrouver la veille de Noël au Speakeasy pour une séance de tatouage flash, Daya n’avait pas vraiment été emballé par l’idée, d’une parce que poireauter dans le froid au milieu de dizaines de personnes ne lui vendait pas du rêve et de deux parce que les rues allaient être bondées, bouchées et impraticables et que ca non plus ca ne lui faisait guère envie, mais elle n’avait pas vu Taylor depuis la catastrophique soirée d’Halloween et celle-ci semblait plus qu’enthousiaste à l’idée qu’elle l’accompagne, alors elle avait cédé à condition bien évidemment que son planning professionnel le lui permette et par le plus grand des miracles pour un 24 décembre, il le lui avait permis. Elle était donc repassée rapidement chez elle pour enfiler une tenue plus confortable et chaude à savoir un jean, un gros pull et une paire de bottines et avait pris le L jusqu’au westside, hors de question de prendre sa bagnole si c’était pour y rester bloqué en désespoir de trouver une place ou la garer.

À peine était-elle descendue du métro, que son portable vibra dans sa poche, elle s’attendait à tous moment à voir le nom de son chef apparaître sur l’écran, mais c’est celui de son amie qui s’afficha. Du vin chaud, voilà une idée qui lui parlait et la motivait un tant soit peu et elle ne doutait pas que les stands devaient pulluler au-dehors. La jeune femme sort de la station et un souffle de vent froid vient lui fouetter le visage sans sommation, un frisson lui parcours l’échine et elle ressert les pans de sa veste sur sa poitrine avant de s’élancer dans les rues déjà bien trop pleines à son goût, si sa mémoire est bonne le salon de tatouage n’était pas à plus de dix minutes de marche dans ce sens…Pensa-t-elle en regardant vers la gauche, ou dans celui-là ? se questionna-t-elle en jetant un œil dans la direction opposé, non, non vers l’est, suivant son instinct, elle prit cette direction et s’arrêta au premier stand qu’elle croisa pour acheter le précieux sésame qui leur permettrait sans doute de survivre à cette petite animation, ainsi, c’est avec deux grands gobelets qu’elle reprend son chemin, un sourire aux lèvres et les mains bien au chaud. Son sourire se dissipe cependant lorsqu’elle tourne au coin de la rue et s’aperçoit que la foule qu’elle vient de longer est en réalité la file d’attente….euh comment dire que ce n’était pas vraiment pour ca qu’elle avait signé, ses yeux s’agrandissent un instant et elle commence à scruter la foule à la recherche de sa copine qui de par sa petite taille doit probablement être caché entre les genoux de quelqu’un…

Finalement, elle l’aperçoit et se faufile sans scrupule entre les badauds pour lui taper sur l’épaule. « Hey ! C’est quoi ce bordel ? lui lance-t-elle en jetant un regard interrogateur autour d’elle. Je sais pas si tu mérites ce vin chaud pour le coup. Continue-t-elle en écartant le gobelet de la main de Taylor qui s’apprêtait à se refermer dessus, en riant. La jeune femme ne se démonte pas et s’en saisit de toute façon. Jte jure que si j’avais pas eu le plaisir de voir l’horreur que tu te trimballes là où il faut pas. Elle désigna le bas-ventre de la jeune femme d’un geste de l’index un air clairement moqueur sur le visage. Je me barrerais diiiirect ! Elle se met à rire avant de finalement s’enquérir de son état. Ca va sinon ? »


_________________
I'll always remember us this way
Lovers in the night, poets trying to write
We don't know how to rhyme but, damn, we try
But all I really know, you're where I wanna go, the part of me that's you will never die
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayleen McKinney


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 105
quartier : South Side - Un studio au dessus d'un restaurant chinois avec son époux mais plus pour très longtemps
physique : Enceinte depuis cet été - A subi en début d'année une greffe pour mucoviscidose - poitrine scindée en deux par de nombreuses et grosses agrafes - en voie de guérison

SAISON I # INTRIGUE 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2   SAISON I # INTRIGUE 2 EmptyJeu 29 Déc - 1:33

SAISON I # INTRIGUE 2


« Désolé mais Billy va être avec nous pour ce soir ! » Ça la dérange...non pire même, ça l'emmerde profondément en fait. Ça n'est pas tous les jours qu'elle s'exprime ainsi mais là, pour le coup c'est bel et bien le seul mot décent qui puisse traduire clairement ce qu'elle ressent dans son esprit. Merde. Oui voilà c'est ça merde. Voilà des semaines que le temps est froid et sec, des semaines entières qu'il est propice à ce qu'elle puisse mettre le nez dehors sans risquer de sentir la pollution de la ville et là, aujourd'hui, au moment où justement elle a l'occasion de quitter son quotidien solitaire et morne pour la saison il faut que l'humidité soit de la partie ! Elle déteste ça, ça l'agace et ce sentiment venant d'une personne comme elle est un sentiment d'une grande puissance. Elle ne cesse de soupirer quand elle retrouve enfin Milo accompagnée de son acolyte à roulettes qui la colle au point de s'introduire - non sans discrétion - dans ses narines par un fil translucide. « Je ne vais pas faire fuir les clients comme ça hein ? Promis je vais le retirer vite c'est le temps de me remettre de l'air de dehors et de ma marche jusqu'ici ! J'ai pas trouvé de taxi les rues sont trop bondées et tu sais bien que ça me coûte dans ces cas là. » Elle lui fait remarquer égoïstement qu'elle a fournit un grand effort pour lui, chose pour laquelle elle s'excuse bien vite avec un petit sourire gêné, le même qu'elle a fait aux personnes qui faisaient la queue dehors en leur demandant de passer devant eux leur montrant le ravitaillement en vin chaud pour le personnel du salon mais ayant bien conscience que la bouteille d'oxygène allait avoir plus d'effet de persuasion. « J'ai pris deux thermos de vin chaud pour que toi et tes amis aient de l'inspiration ! C'est trop chouette de voir comment vous mettez tout en place, comment vous contribuez à imprimer l'art sur le corps des gens, jusqu'au creux de leur peau à vie c'est fantas...tique.» Elle sautille un peu, fait de petits gestes mystiques avec ses mains : remarquant alors rapidement qu'elle s'emballe encore un peu trop pour des dessins.
Mais heureusement Milo est un bon ami et il décide de dissiper ses réactions un peu bizarres en lui demandant d'aller chercher une fille qui attend dehors. « Tu n'as pas une photo par hasard ? Que je me repère dans tout ce monde... » Il s’exécute et lui montre sur son téléphone une charmante jeune femme brune dont elle approuve le physique avantageux d'une moue éloquente et d'un coup de coude dans les côtes du tatoueur avec un petit rire mutin. « Elle est pas mal mal veinard, c'est ta copine ? » Un malaise palpable s'installe brutalement encore une fois alors Ayleen chasse le tout avec sa main et quelques haussements d'épaule avant de remettre son manteau et de serrer fort le manche de son bazar métallique décoré. Elle brave la foule une dizaine de minutes pour finalement trouver la sylphide en question et lui tapoter délicatement le dos. « euuh Taylor ? Je suis Ayleen enchantée, Milo m'a envoyé te chercher ! On va pouvoir passer facilement avec ça ! » Billy se fait soulever de terre pour apparaître à la vue de la brunette et de son amie. Ses dents se dévoilent dans son enthousiasme communicatif avant de se cacher parce qu'elle se dit enfin qu'il faut franchement qu'elle arrête d'essayer de faire de l'humour et de créer ce genre de malaise à répétition. Elle devrait faire comme d'habitude : se taire.
Made by Neon Demon

_________________



I'm drifting through the halls with the sunrise, Climbing up the walls for that flashing light. I'm gonna be free and I'm gonna be fine. Now the sun is up and I'm going blind, Another drink just to pass the time. It's a different kind of danger And the bells are ringing out. Too fast for freedom.

SAISON I # INTRIGUE 2 Eo76
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Fitzgerald



crédits : avengedinchains | we♥it | tumblr
messages : 1
quartier : west side

SAISON I # INTRIGUE 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2   SAISON I # INTRIGUE 2 EmptyJeu 29 Déc - 14:16




SAISON 1 | Intrigue 2
   

Il lui faut un peu de temps pour se décider, un petit instant pour prendre en compte les efforts que ça pourrait lui demander. Noël approche et elle est seule, délaissée au cœur des ombres de sa maisonnette malgré les chants qui paradent dans les ruelles, malgré les lumières, cette ambiance festive qui s'immisce jusqu'au-travers des fenêtres voisines. Elle les perçoit, ces sapins décorés, elle les imagine ces parfums d'épices sucrées, envoûtantes. Elle s'en souvient pour l'avoir vécu au milieu même de ce séjour qui, cette fois, se fait désert de toutes ces choses-là, de tout ce petit monde présent qu'au cours de cet instant, qu'au cours de cette partie-là de l'année. Et c'est ce dernier détail qui convainc Lou de se lever de son séjour, c'est ce qui vient lui donner cette force de prendre sur elle, souffler une dernière fois avant d'enfiler quelques vêtements décents pour tenter de rejoindre ses amis là où ils souhaitaient l'emmener au départ. Elle a l'adresse, elle a leur numéro et s'en sert avant que franchir la porte de son palier dans l'espoir de pouvoir avoir son bus jusqu'au métro ; chose difficilement possible au vu de la manière donc sa pauvre petite ruelle est desservie. Mais elle n'en tient pas compte, profitant de l'air frais qu'elle côtoie que trop peu souvent depuis quelques temps, profitant de cette légère marche pour songer, prendre une énième fois sur elle, se souvenir que pourrir n'est pas l'issue à choisir, qu'elle ne l'a jamais été, pas même sans lui. Un triste sourire s'en accroche à ses lèvres tandis qu'elle parvient à se faire dans les temps, tandis qu'elle parvient à rejoindre le complexe où, elle ne l'imaginait pas, une foule attend également. Et elle comprend, maintenant, l'importance de l'invitation qu'on lui a fourni, l'avantage d'avoir quelques connaissances dans le milieu quand on se risque à ce genre de rencontres. Finalement, le carton lui permet de remonter les files d'attentes sous les regards agacés de ceux arrivés quelques heures plus tôt, ça l'amuse presque tandis qu'elle choisit de ne pas y prêter attention, s’avançant vers l'un des tatoueurs qu'elle connaît et qui ne manque pas de l'apercevoir en retour, habitué à cet excentricité. Il est son repère et elle imprime sa place dans la grande salle, lui faisant entendre qu'elle doit rejoindre certaines personnes et en profiter pour faire un petit tour par curiosité, comme souvent en vérité. Elle aime à découvrir, à comprendre, à voir ce qu'elle a pu louper durant beaucoup d'années, par sa faute puisque concentrée sur sa petite vie, sur ses tableaux qu'elle délaisse par douleur ces temps-ci. Et l'idée s'ancre dans sa conscience tandis qu'elle contemple une des personnes venues pour se faire tatouer, tandis qu'elle pose les yeux sur les phrases qui peuvent s'écrire, sur les dessins qui se font et plus elle marche, plus ça vient se faire intense dans sa petite tête ; assez pour qu'elle ne fasse demi-tour rapidement dans l'espoir de rejoindre son ami, heurtant un sac ou dieu seul sait quoi qui manque de la faire trébucher. Mais ce qui se tient à ses pieds est tout autre et le haut le cœur qu'elle ressent lui rappelle ô combien sa stupidité peut être collante. Parce qu'elle est là : Ayleen.
« Oh... » C'est tout ce qu'elle parvient à dire au lieu d'un « désolée ». Un mot qui pourrait concerner beaucoup de choses bien qu'elle ne prenne en compte que sa presque chute. « Tu ne lui as toujours pas appris à se garer ? » Un sourire, une tentative qui devient un échec ; ou presque.

_________________

Lay your head down, start a new dream. For tonight the moment is over, drift in a lullaby. Here where the stars reside ; angels are always seen. Rest and calm ; safe on a fairytale stream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Lawson



crédits : tag
messages : 108
quartier : sur les routes

SAISON I # INTRIGUE 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2   SAISON I # INTRIGUE 2 EmptyJeu 29 Déc - 15:03


merry xmas
intrigue2


Ca grouille dans tous les sens. C’est excitant et en même temps, ça me fiche une pression d’enfer ! Je veux satisfaire tout le monde, être le plus rapide possible pour enchainer les clients et que tout le monde reparte avec son tatouage, sauf que ce ne sera pas possible. Il y a trop de monde. Nous sommes victime de notre succès. J’admire le calme de Reese et des autres tatoueurs. Mon patron m’a déjà demandé par deux fois de me détendre en me comparant à un jeune chien fou. Mais comment ne pas être survolté ? Il me laisse manier l’aiguille en toute confiance et les gens que je tatoue sont absolument ravi et me communiquent leur bonne humeur. C’est l’un des plus beaux jours de ma vie ! Et le plus cool, c’est que ma meilleure amie et Ayleen vont le partager avec moi. Elles ne devraient plus tarder. Et quand tout ça sera terminé, je pourrai rejoindre Noemi pour passer une super soirée !
Le seul point noir de cette soirée du réveillon, c’est qu’Ellie n’est pas là pour partager mon bonheur. Depuis notre dispute à Thanksgiving, elle garde ses distances. Quand je lui ai parlé de ma soirée flash au salon, elle s’est énervée en me reprochant de ne pas passer cette soirée avec notre famille, comme nous en avions l’habitude. Elle a remis sur le tapis mon tour d’Europe et m’a raccroché au nez en me prévenant que si je ne venais pas, le message serait clair. Quel message ?  Quel putain de message ? J’ai voulu le lui demander mais ma jumelle a refusé de reprendre mes appels.
Tant pis. Je ne veux pas laisser ce détail nuire à mon humeur et profite à fond de mon quart d’heure de gloire. Enfin de mes trois heures de gloire en l’occurrence…

Ayleen est la première faire son apparition. Je la salue avec entrain et lui fait rapidement savoir que la présence de Billy ne me dérange pas le moins du monde. Elle me présente le thermos qu’elle a apporté et ça ne tombe dans l’oreille de sourds. Mes collègues s’empressent de réclamer leur du et je les laisse se partager le vin chaud. Pour ma part, je vais m’abstenir de boire. Etant donné mon degré d’excitation, ce ne serait pas prudent ! En parlant d’excitation…Ayleen n’est pas mal dans son genre. J’ai presque du mal à la suivre.
« J’suis content qu’ça t’plaise ! » je lui souris, surveillant du coin de l’œil mon client qui choisi son motif dans le catalogue que je propose (bien moins fourni que celui de mes collègues). Je reçois simultanément un SMS et réalise que Taylor est sur place, dans la queue. La pauvre doit se les peler dehors ! Je propose donc à Ayleen d’aller la récupérer pendant que je vais tatouer mon septième client de la soirée qui vient de se décider.
Je lui montre donc une photo de Taylor, à sa demande, pour qu’elle puisse la retrouver parmi la foule qui s’amasse devant les portes du salon.
« Elle est pas mal veinard, c'est ta copine ? »
« Hein ? Taylor ? Non, c’pas ma copine. C’est comme ma sœur alors ce serait crade. Puis elle est lesbienne donc voilà... »
J’aide Ayleen à renfiler son manteau et envoie un message à Tay pour la prévenir de son arrivée. Une fois mon amie partie, j’invite mon client à s’installer sur le fauteuil pour me mettre au travail, enfilant mes gants d’un noir profond.  Putain que j’adore ce job ! C’est la plus belle soirée de ma vie !


code by Chocolate cookie


_________________
I ponder of something great
My lungs will fill and then deflate
They fill with fire, exhale desire
I know it's dire my time today
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WINDY CITY


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 1073

SAISON I # INTRIGUE 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2   SAISON I # INTRIGUE 2 EmptySam 31 Déc - 9:46




SAISON I # INTRIGUE 2


1 ■ Synopsis

08:06 pm ; WEST SIDE
Le van aux vitres teintées, dénué de plaque d’immatriculation, s’est rapproché à vitesse réduite et arpente à présent la portion de la rue où se trouve les chanteurs et son public émerveillé. Lentement, la portière arrière coulisse.
Mais rare sont ceux qui voient les deux silhouettes encapuchonnées qui pointent le canon de leurs fusils mitrailleurs sur la foule. Et soudain, la musique change. Le chant mélodieux est couvert par le vacarme des balles qui sont tirées en direction des passants. Et des cibles immobiles et donc faciles, ont peut dire qu'il y en a sur cette portion de rue, entre la queue devant le salon de tatouage, celle devant le club de striptease et la foule qui s'est amassée devant la chorale... Bientôt, les voix chantantes sont remplacées par des hurlements de surprise, de terreur ou de douleur.

L’instinct de protection pousse les mères à se jeter sur leurs enfants pour qu’ils soient épargnés. Mais certains gestes seront vains ou trop tardifs. Tout se passe très vite et pourtant, pour chacune des victimes de cet assaut gratuit : les quelques secondes que dure la fusillade leur parait une véritable éternité. Quelques personne cependant n’ont pas eu le temps d’avoir peur ou de souffrir et sont mortes sur le coup.

Lorsque le van s’éloigne dans un crissement de pneus et que la portière se referme sur les assassins, les hurlements continuent de s’élever et de déchirer la nuit...

SPEAKEASY CUSTOM TATTOO
La vitre du salon volent en éclat sous les balles qui pleuvent dans la rue principale et font un ravage dans la queue. Taylor, qui a vu le van arriver, s'est jetée sur Ayleen qui tombe elle-même sur Lou. Aucune des trois jeunes femmes n'est blessée, même si une balle a dangereusement sifflée près de l'oreille de l'interne en médecine et que Lou aura une sacré bosse. Daya en revanche, n'a pas eu la même chance et est atteinte en pleine poitrine par l'une des balles.
Milo, est également épargné, mais réalise très vite que ce n'est pas le cas de Reese, son patron. Le voilà donc face à un dilemme de taille : aidera-t-il son nouvel ami et tous les blessés à l'intérieur ou rejoindra-t-il Taylor et les autres (qu'il a lui-même convaincu de venir ce soir) à l'extérieur ?

2 ■ Participants (ordre de passage)
# Daya Laghari
# Taylor M. Obrien
# Ayleen McKinney X
# Lou Fitzgerald
# Milo Lawson

3 ■ Règles à suivre pour cette intrigue
# 600 mots maximum par réponse
# suivre l'ordre de passage défini ci-dessus : si c'est votre tour et que vous savez que vous n'aurez pas le temps de répondre dans la journée, prévenez vos camarades dans le flood intrigue, merci santa
Il vous est permis de vous arranger avec vos partenaires pour intervertir votre tour avec un autre joueur si l'action s'y prête

■ le staff de C911
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org
Daya Laghari



crédits : ava&gifs @me- Code signature @sian
messages : 409
quartier : Downtown Chicago - Dans un loft qu'elle loue depuis des années et partagée désormais avec son petit-ami
physique : Une cicatrice près du sein gauche vestige de la balle qui à bien failli lui coûter la vie lors du massacre de Noël et une autre sur le genou droit, dû à un petit accident lorsqu'elle était gamine

SAISON I # INTRIGUE 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2   SAISON I # INTRIGUE 2 EmptySam 31 Déc - 14:55




SAISON I # INTRIGUE 2


Alors que les deux jeunes femmes discutent gaiement, le froid semble s’oublier un instant si ce n’est pour la buée glacée qui sort de leurs bouches et les frissons qui parcourent régulièrement l’échine de l’Indienne. Elle écoute les mains fermement enroulées autour de son gobelet fumant, son amie lui expliquer les derniers rebondissements de sa vie d’étudiante en médecine et ce stage à la morgue qui a l’air de la séduire sans qu’elle comprenne tout à fait pourquoi. C’était déjà une chose qui la dépassait avec Savannah, elle avait bien du mal à saisir ce qui pouvait les séduire dans l’idée de découper des corps froids et putrides. Elle haussa les épaules et lui adressa un sourire encourageant, après tout si ca la branchait, pourquoi pas ! Elle s’apprête à rebondir sur sa dernière réflexion lorsqu’une jeune femme les interrompt soudainement pour lui indiquer que Milo l’a envoyé la chercher, un sourire s’accroche sur ses lèvres, en voilà une bonne nouvelle, au revoir le froid saisissant, elles allaient pouvoir s’installer un peu plus confortablement à l’intérieur, ce qui ne serait pas du luxe.

La brunette plaisante en montrant sa bouteille d’oxygène à laquelle elle est raccrochée en leur expliquant qu’elles n’auraient aucun problème à franchir la foule avec son aide. « Et bien allons-y alors ! Je serais pas contre un peu de chaleur personnellement, parce que cette demoiselle avait bien sûr omis de me dire qu’on aurait à se geler les fesses avant de pouvoir entrer dans la boutique. » Elle lâche un rire amusé avant de suivre Ayleen qui s’avance au milieu de tout le monde de façon plus qu’assurée et direct, leur ouvrant la voie vers la porte d’entrée, cependant, elle s’arrête brusquement manquant de peu de faire tomber une blonde un peu pressé qui venait de se prendre les pieds dans la bouteille de leur sauveuse.

La conversation n’a cependant pas le temps de se poursuivre outre mesure, un bruit tonitruant résonne soudainement, faisant taire les chants enchanteurs qui les entouraient, puis une autre détonation renforce la stupeur et une autre qui elle commence à amener peur et angoisse alentour et malgré son entraînement et son expérience, Daya n’a pas le temps de comprendre, elle se retourne et se retrouve propulser de quelque pas en arrière une douleur fulgurante lui traversant la poitrine, sur laquelle elle appuie immédiatement et de façon machinale sa main, elle reste là, debout, immobile et dépourvu de voix, tandis qu’elle observe les gens tombés et se jeter au sol sans douceur. Le poids qui s’était ancré dans sa poitrine semble soudainement se répandre dans le reste de son corps dans une chaleur curieuse et partiellement agréable, mais ses jambes, elles, lui font faux bond et elle s’écroule alors à son tour sur le sol incapable de bouger et sans conscience de la balle qui venait de se loger dans sa poitrine.


_________________
I'll always remember us this way
Lovers in the night, poets trying to write
We don't know how to rhyme but, damn, we try
But all I really know, you're where I wanna go, the part of me that's you will never die
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor M. Obrien



crédits : Avatar : Me ; Signature + gifs : Me
messages : 608
quartier : En coloc' avec Saddie - West Side

SAISON I # INTRIGUE 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2   SAISON I # INTRIGUE 2 EmptySam 31 Déc - 19:55




SAISON I # INTRIGUE 2

Pour seule réponse à la boutade de ma sauveuse avec en main le saint-graal, mes yeux vers le ciel et mon majeur levé bien haut, non sans l’ébauche d’un sourire. Ouais bon, difficile de pas saisir une perche aussi énorme avec cette anecdote que je me trimballe. Elle a toutes les raisons du monde de se foutre de ma gueule.
Je lui dis que j’ai l’impression de n’avoir jamais quitté la morgue avec ce froid immonde qui me gèle les os, la discussion s’enclenche sur les banalités habituelles mais qui se plaisent à s’écouter. J’aime bien l’entendre parler de son job, me raconter ses nouvelles péripéties. J’aime bien l’écouter tout court.
Mon portable vivre, je le dégaine et mon sourire trahis mon soulagement. Milo m’annonce le miracle de Noël tant attendu et qui ne tarde pas à venir tapoter délicatement le creux de mon dos.

- euuh Taylor ?
- Ouais ?

Je ne sais pas ce qui m’interpelle le plus.
Le fait que cette nana ne soit pas du tout désagréable à regarder ou qu’elle porte à « son bras » une bouteille d’oxygène dont les fils transparent lui insuffle un second souffle par les narines.

- Je suis Ayleen enchantée, Milo m'a envoyé te chercher ! On va pouvoir passer facilement avec ça !

Un regard la bouteille en métal puis vers Ayleen qui ne se défait pas un seul instant de son sourire pétillant, prenant tout ça à la légère.

- Et bien allons-y alors ! Je serais pas contre un peu de chaleur personnellement, parce que cette demoiselle avait bien sûr omis de me dire qu’on aurait à se geler les fesses avant de pouvoir entrer dans la boutique.
- Crois moi que si j’avais su que son salon avait autant de succès, tu te doutes bien que je l’aurai déjà menacé de mort pour qu’il nous garde trois… Un regard vers Billy. Non, quatre places au chaud. J’hausse les épaules, toujours sans filtre. Enfin pas trop chaud, on va éviter que Billy nous explose à la gueule hein.

Une délicatesse à en chialer. J’y peux rien et vu la propension d’Ayleen à prendre le sujet au millième degrés…
Je ne fais ni attention à cette blonde qui se prend les pieds dans Billy, ni à sa petite réflexion. Mon regard est attiré par un van noir, vitres teintées, sans plaque d’immatriculation qui se cale au milieu de la route, au pas.
Les portières s’ouvrent et l’horreur surgit.

Je me jette sur Ayleen de justesse alors que les coups de feu explosent les vitres. J’ai à peine conscience de cette balle qui m’effleure alors que je prie pour notre survie. Le silence des balles laisse place aux cris d’horreur. Je me redresse sur le qui-vive, poussé par la peur et l’adrénaline.

- Ca va ? Vous avez rien ? Un regard alentour. Daya ?

Ma voix essaie de couvrir les cris et mes yeux se posent sur le corps de la brune, près de nous. Mon souffle se coupe sous le choc.

- Non, non, non. Je dérape sur la neige et atterris brutalement près d’elle, sur les genoux. Yeux grands ouverts, lèvres tremblantes, sa poitrine est déjà imbibée d’un liquide pourpre. Daya, j’suis là, ça va aller. J’ouvre d’un geste tremblant mais assuré son manteau avant de me défaire de mon écharpe et de faire pression sur sa poitrine pour stopper l’hémorragie. Reste avec moi, j’vais te sortir de là. Mon regard humide se braque sur Ayleen, sur la blonde, sur n’importe qui capable de m’écouter. APPELLE LE 911 !

Et tous ses cris. Toute cette horreur.
Je balaie d’un regard le monde effondré autour de moi ou des dizaines de Daya sont entrain de se vider de leur sang. Certains luttant pour la vie, d’autre n’ayant pas eu l’occasion de se rendre compte de quoi que ce soit, crânes éclatés contre les murs.



_________________

   

There's no-one left in the world
That i can hol onto
There is really no-one left at all

   
(c)BESIDETHECROCODILE

SAISON I # INTRIGUE 2 Eo76

SAISON I # INTRIGUE 2 E23w
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayleen McKinney


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 105
quartier : South Side - Un studio au dessus d'un restaurant chinois avec son époux mais plus pour très longtemps
physique : Enceinte depuis cet été - A subi en début d'année une greffe pour mucoviscidose - poitrine scindée en deux par de nombreuses et grosses agrafes - en voie de guérison

SAISON I # INTRIGUE 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2   SAISON I # INTRIGUE 2 EmptyMar 3 Jan - 21:49

SAISON I # INTRIGUE 2


Il faut vraiment qu'elle arrête. Il faut vraiment qu'elle cesse de tenter par tous les moyens verbaux de dissimuler sa bouteille aux yeux des autres ; surtout en la décorant comme elle le fait avec ces fleurs de plastiques, ces autocollants de tableaux et toutes ces banderoles multicolores. Elle ne peut pas l'enlever, elle ne peut pas le dégager simplement, elle ne peut pas gifler Billy et lui dire d'aller se faire enfiler dans un pays exotique quelconque. Billy c'est son pote, son sosie, son jumeau à roulettes, son siamois. Elle ne peut pas le dissimuler sous une poubelle, le déguiser en chien qu'elle tient en laisse ou bien rendre plus transparents les tubes qui s'imbriquent dans son petit nez mutin qui pointe vers le ciel étoilé. C'est irréversible, ça la gêne, elle en plaisante de manière maladroite, s'en veut pour ça mais finalement l'amie de Milo, accompagnée d'une autre charmante demoiselle, ne semble pas spécialement déposer son regard dessus. Elle a enfin devant les yeux des personnes qui s'en foutent et elle peut donc les diriger vers l’intérieur du magasin enfin sans avoir le regard de 80% de la file qui la heurte de plein fouet. A mi chemin, elles s'arrêtent un peu pour se frayer un passage à l’intérieur mais tout bouche et quelque chose lui tire dangereusement sur les tubes. Quelqu'un de franchement maladroit vient de taper dans Billy. Lou. Celle qui a justement fait en sorte qu'elle perde toute confiance en elle et en la présence de son camarade auprès d'autrui. « C'est sûrement parce que tu n'as toujours pas appris à l'éviter... » Elle répond du tac au tac mais avec une froideur en demi-teinte, un petit sourire triste au coin des lèvres même à vrai dire.
Et puis elle entend comme des feux d'artifice éparses un peu partout autour d'elle avant que son corps et Billy ne se voit projetés dans le magasin. Ils passent le pas de la porte d'un coup, s'étalent sans ménagement contre tout ce qui vient sur leur chemin. Les secondes s’égrennent aussi rapidement qu'un filet de sang sur les vitres explosées. Ayleen n'entend plus rien. Elle ne sait même pas comment elle parvient à se dresser sur ses jambes, tâtonnant d'abord à quatre pattes sur les morceaux de verre au sol. Ahurie, perdue, elle se relève de façon bancale avant que ses prunelles ne se posent sur la rue. Une boule se met en travers de sa gorge en même temps que sa main se pose sur sa bouche devant la scène. Elle n'arrive plus à respirer. Elle n'y arrive plus malgré l'oxygène pur qui s'infiltre tout droit dans ses narines. Elle a le souffle coupé, les yeux voilés et le corps qui ne répond plus de rien. Jamais de sa vie Ayleen n'a connu pareille horreur. Jamais. Sans Taylor elle serait probablement étalée là parmi eux ; une figurante de ce tableau macabre qui lui arrache le cœur dans des soubresauts. Des morts. Il y en a partout. Des cadavres, des cris, de l'agonie. La file d'attente si épaisse qui la rebutait il n'y a même pas quelques minutes n'est plus qu'une ligne sombre au sol. « APPELLE LE 911 ! » Ces mots la ramènent sur l'horreur qui se déroule à quelques centimètre d'elle. Des proches sont touchés, la brunette s'est probablement pris la balle à sa place, elle se la serait peut être prise si son amie l'avait choisie elle et non l'handicapée d'abord. «  Oui...je...je vais le faire »
C'est le minimum qu'elle puisse faire après ces pensées. Elle en tremble s'avance vers le point d'impact où Lou se remet d'un choc à la tête avant de chercher son téléphone tout en tenant la main de la blonde afin de se contrôler dans sa tâche, cherchant son regard pour s'assurer qu'elle n'a vraiment rien. « Ça...ça ne répond pas... » Et puis elle arrache ses tubes de ses narines, fait rouler Billy vers Taylor et son amie « Ca peut servir ou pas ? »

Made by Neon Demon

_________________



I'm drifting through the halls with the sunrise, Climbing up the walls for that flashing light. I'm gonna be free and I'm gonna be fine. Now the sun is up and I'm going blind, Another drink just to pass the time. It's a different kind of danger And the bells are ringing out. Too fast for freedom.

SAISON I # INTRIGUE 2 Eo76
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Fitzgerald



crédits : avengedinchains | we♥it | tumblr
messages : 1
quartier : west side

SAISON I # INTRIGUE 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2   SAISON I # INTRIGUE 2 EmptyJeu 5 Jan - 0:36




SAISON 1 | Intrigue 2
   

Il a fallu quelques secondes pour que le cauchemar ne vienne s'abattre sur ces lieux, sur cet endroit qu'elle n'aurait jamais imaginé aussi peu sûr. Elle n'ose pas relever les yeux, elle n'ose pas faire face aux horreurs qui se sont déroulées autour d'elle pendant sa chute, pendant son arrivé au sol pour ne laisser qu'un fracas de plus dans la tornade qui s'est déposée sur eux, sur eux tous, sans exception. Il ne reste plus rien qu'un glas creux et lourd, résonnant au-travers de la pièce pour venir se transformer en cris, en pleurs incessants, en appels essoufflés, fatigués, brisés aussi ; surtout. Elle essaie de retrouver cette lucidité en fuite quant à ce qui vient de se passer. Lou met un instant avant de quitter le sol désormais humide sur lequel ses prunelles se posent. C'est son reflet qu'elle perçoit, ça bien que d'une teinte qui l'amène à suffoquer. Ce ton rouge soulève son cœur qui n'en peut plus de battre sous sa poitrine. Aucun songe ne vient s'inviter dans sa tête, aucune pensée quelle qu'elle soit. Rien ne parvient jusqu'à sa personne sonnée, abasourdie par tant de cruauté. Et, pourtant, elle parvient à lutter, à ne pas s'effondrer, Lou parvient à se battre, à contrer cette torpeur qui frappe les remparts qu'elle dresse au dernier moment autour de ses états d'âmes. Parce qu'elle ressent ce contact nouveau et pourtant si lointain quand elle y réfléchit bien, elle sent cette main se cramponner à la sienne tandis qu'elle retrouve légèrement la vue, ce voile rougeâtre disparaissant légèrement pour lui laisser la vision réaliste des choses ; une horreur de plus à ajouter à sa mémoire. Lou en baisse la tête, Lou en cherche sa respiration tandis que le monde s'affole, davantage autour d'Elle, autour d'Elles. Puis, celle qui se tient à ses côtés, celle qui s'était longtemps tenue à ses côtés par le passé, s'anime à son tour, envoyant sa bouteille valser devant elles et elle voit enfin, elle comprend. Et elle peut agir, elle en a les moyens, elle a apprit bien des choses ; bien que rien encore qui puisse sauver la vie de qui que ce soit de touché. Et, finalement, elle y pense, égoïstement, Julian aurait su quoi faire. Lou fouille finalement son sac à la recherche de tout ce qu'elle peut trouver mais on la coupe dans son élan, on va pour bouger la jeune femme étendue au sol et sa voix se fait autonome. « Non ! Non... Surtout pas. » Souffle-t-elle en se rapprochant, osant constater les dégâts. « Ça ne fera qu'empirer son état...  Continue de compresser sa plaie. Continue de... » Elle souffle un instant, essayant de réfléchir malgré sa tête qui continue de tourner : elle peut lui enlever le projectile si rien de vital n'est touché mais, même ça, elle n'en sait rien. Puis les sirènes commencent à retentir, douce mélodie qui s'immisce dans chaque ruelle alentour en un chœur qui se fait puissant, plus intense qu'il n'avait pu l'être au départ. C'est un chant cauchemardesque, une mélopée qui gangrène l'âme – comme un venin infâme – de possibles images quant à ce qui se passe ici. Ici et ailleurs. Ses perles claires se perdent sur le spectacle sinistre alors qu'elle se relève. « Ayleen, viens, faut voir s'il y a de quoi nous aider. » Des mots qui se perdent dans la foule alors qu'elle tente de faire suivre la jeune femme, se risquant jusqu'aux stands de tatouages où gisent serviettes propres en plus de quelques corps auxquels elle choisit de ne pas faire attention, pas cette fois ; ou presque puisque Ayleen choisit d'emboiter le pas à un grand type et l'oblige, elle, à revenir sur ses pas.

_________________

Lay your head down, start a new dream. For tonight the moment is over, drift in a lullaby. Here where the stars reside ; angels are always seen. Rest and calm ; safe on a fairytale stream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Lawson



crédits : tag
messages : 108
quartier : sur les routes

SAISON I # INTRIGUE 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2   SAISON I # INTRIGUE 2 EmptyJeu 5 Jan - 17:54


merry xmas
intrigue2


« Couilles, bite, merde ! » je répète inlassablement, peinant à réaliser ce qui vient de se passer. C’est complètement surréaliste tout ça. Y a une seconde, j’étais le type le plus heureux du monde, j’avais l’impression que ma vie était parfaite et maintenant… Maintenant c’est la merde. J’ai déjà été dans des situations un peu à chier. Le plus souvent à cause de mes mauvaises fréquentations ou décisions, mais là : ça dépasse tout. Des coups de feu. En plein pendant le réveillon de Noël. C’est juste affreux. C’est inqualifiable en fait. J’ai pas de mots. Enfin pas d’autres que les injures françaises que je prononce encore et encore pour ne pas me mettre à hurler. Personne m’en voudrait sans doute. Ca gueule dans tous les coins en fait. Sauf que si j’commence, j’ai peur de pas savoir m’arrêter…
J’sais pas quoi faire. Y a du verre partout, des gens qui courent dans tous les sens dehors. Des gens qui ont poussé les portes vitrées du salon pour se mettre à l’abri des tirs. Y des gens qui sont couchés par terre et qui crient parce qu’ils ont été touchés, et puis y a ceux qui ne crient pas. Leur silence est glaçant. Au moins autant que leurs regards atrocement fixes… J’aimerai fermer els yeux et me boucher les oreilles. Je voudrai aller me planquer dans le fond d’un placard et m’chanter une chanson à tue-tête pour couvrir ce vacarme et l’effrayant silence de ceux qui sont morts. Mais j’peux pas faire ça.  
Faut que j’bouge. Faut que j’fasse quelque chose. Mais j’arrive pas à me concentrer. Y a deux minutes (peut-être même pas) j’étais ivre de bonheur et maintenant, j’ai une gueule de bois carabinée qui m’empêche de raisonner.

Et heureusement, une des personnes qui est venu se mettre à l’abri dans le salon me bouscule violemment et m »arrache à ma torpeur. Cette impression d’être embourbé que j’avais se dissipe brutalement et je reprends la pleine possession de mes moyens. Et ma première pensée est pour Taylor, là, dehors. Si elle est morte, je ne me le pardonnerai jamais. Je l’ai faite venir. Je l’ai faite venir avec Daya et j’ai aussi fait venir Ayleen que….que j’ai envoyé dehors une minute avant les premières détonations. Je l’ai peut-être tuée. J’ai peut-être tué trois personnes qui me sont chères ce soir…
Si je n’étais pas autant sous le choc, je pense que je commencerai à chialer. Mais j’ai pas le temps pour ça. Je profite que mes jambes soient de nouveau opérationnelles pour me diriger vers la sortie, remontant tant bien que mal le flot de personnes qui vont en sens inverse. Je ne suis plus qu’à deux mètres de la porte lorsque je remarque Reese, toujours assis sur son siège. Il s’est installé près de la vitrine pour travailler ce soir, histoire d’attirer les clients. C’est qu’on n’avait pas prévu d’avoir autant de succès et on comptait sur son faciès atypique pour inviter les curieux à entrer. Et puis d’ordinaire, on tatoue dans des box, pas à la vue des passants… Bref. Il est assis sur son fauteuil et je vois bien que quelque chose cloche. Alors que tout le monde s’agite autour de lui, il reste parfaitement calme. Et puis son regard, déjà intensifié par l’encre noire autour de ses yeux, a quelque chose de totalement envoutant…
Oubliant mon objectif premier, je me rapproche de lui en jouant des coudes.
« Reese ? Ca va mec ? »
« J’suis mouillé » qu’il me répond, en retirant sa main, jusque là plaquée contre son torse. Et quand il me présente sa paume ensanglantée, j’ai l’impression que je vais gerber ou tourner de l’œil. Mais heureusement, ce n’est pas ce que je fais. Sans quoi, j’aurai été incapable de le retenir lorsqu’il bascule soudain en avant. J’accompagne sa chute jusqu’au sol et commence à paniquer en réalisant qu’il vient de perdre connaissance.

code by Chocolate cookie


_________________
I ponder of something great
My lungs will fill and then deflate
They fill with fire, exhale desire
I know it's dire my time today
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daya Laghari



crédits : ava&gifs @me- Code signature @sian
messages : 409
quartier : Downtown Chicago - Dans un loft qu'elle loue depuis des années et partagée désormais avec son petit-ami
physique : Une cicatrice près du sein gauche vestige de la balle qui à bien failli lui coûter la vie lors du massacre de Noël et une autre sur le genou droit, dû à un petit accident lorsqu'elle était gamine

SAISON I # INTRIGUE 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2   SAISON I # INTRIGUE 2 EmptyJeu 5 Jan - 20:24




SAISON I # INTRIGUE 2


Elle perçoit l’agitation autour d’elle, mais celle-ci lui semble lointaine presque invisible, comme irréelle. Le regard fixé sur le ciel d’un noir d’encre, elle reste là incapable de réagir, elle regrette qu’il n’y ait pas d’étoiles sur cette toile sombre, rien d’anormal à cela, dans une ville aussi éclairé que Chicago cela n’a rien d’étonnant, mais elle ne l’avait jamais remarqué auparavant. Lorsqu’elle vivait encore dans son pays natal, elle s’endormait toujours sous un ciel étoilé, un seul coup d’œil par la fenêtre la faisait voyager loin, très loin et force était de constater qu’elle n’avait jamais aussi bien dormi qu’a cette époque-là. Elle sent qu’on la secoue, elle entend son prénom quelque part dans ce vacarme et ses prunelles suivent cette voix qui s’époumone près de son oreille, la sortant de ses souvenirs sortie de nul part. Taylor…Taylor s’agite au-dessus d’elle et quand bien même l’Indienne essaye de lui parler aucun son ne parvient à trouver son chemin vers ses lèvres, un sursaut la traverse de part et d’autre, puis un autre, ne lui laissant absolument aucun répit. Elle voudrait les contrôler, mais elle n’y arrive pas, ne peux que les subir impuissante, son souffle court jouant d’une cadence précipitée qui secoue sa poitrine sans délicatesse.

Alors c’est comme ca qu’elle allait mourir, sur un trottoir pourri…elle qui risquait si souvent sa vie pour soutenir un dessein bien plus grand qu’elle ne rendrait pas son dernier souffle en servant son pays, mais en faisant la queue devant un stupide salon de tatouage, vous parlez d’une situation risible. La fatigue l’envahit et finit par lui embrumer le cerveau, une toux lui fait tourner la tête sur le côté et ses yeux fixés sur le corps qui repose près du sien l’empêche de voir le sang qui vient de s’échapper de sa bouche et ternie la blancheur immaculée de la neige. C’est une jeune femme, les yeux grands ouverts et la bouche tordue dans un rictus étrange, elle semble la regarder avec une insistance dérangeante, elle est morte et Daya va bientôt l’être elle aussi, elle le sait parce qu’elle ne sent rien, elle n’a pas mal, elle ne ressent plus le poids de son propre corps et la chaleur qui l’entourait quelques minutes plus tôt a disparu, sans qu’elle s’en rendent compte.

Son nom encore, elle l’entend comme une litanie.
La jeune femme reporte son regard sur Taylor qui s’égosille et panique, elle voudrait lui dire que ce n’est pas grave mais sa pensée ne dure qu’un instant et disparaît derrière ce son strident qui vrille à ses oreilles. Après un effort considérable, elle déplace sa main sur celle de Taylor qui appuie avec force sur sa poitrine, mais c’est là tout ce qu’elle arrive à faire et malgré tout ses efforts, elle n’arrive pas à prononcer un mot, sa bouche reste ouverte mais silencieuse… Fatiguée, elle se sent tellement fatiguée, ses paupières soudainement alourdis se fermes et elle n’a plus vraiment la force de lutter contre le poids qui l’assomme tout un coup. Ca doit être ca la fin.


_________________
I'll always remember us this way
Lovers in the night, poets trying to write
We don't know how to rhyme but, damn, we try
But all I really know, you're where I wanna go, the part of me that's you will never die
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor M. Obrien



crédits : Avatar : Me ; Signature + gifs : Me
messages : 608
quartier : En coloc' avec Saddie - West Side

SAISON I # INTRIGUE 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2   SAISON I # INTRIGUE 2 EmptySam 7 Jan - 16:08




SAISON I # INTRIGUE 2

Meurs pas. Meurs pas.
Je t’en prie, ne meurs pas.
Mes mains toujours plaquées sur sa poitrine pour empêcher tout ce sang de s’évader de son corps, je suis à deux doigts de céder sous l’angoisse. Daya s’éteint petit à petit sous mes yeux sans que je ne puisse rien faire que d’attendre.
Attendre lorsque les secondes sont déjà comptées, alors qu’elles sont devenues vitales.
Une voix s’élève à mes côtés, couvrant la mienne qui ordonne à Daya de rester avec moi, de rester les yeux ouverts. T’as pas le droit de mourir, t’entends ? J’vais te sortir de là, j’te l’ai promis.

- Ca peut servir ou pas ?

J’ai pas le temps de voir Ayleen me tendre son oxygène que la blonde interagit aussitôt.

- Non ! Non... Surtout pas.

Oui, non. Surtout pas. Surtout pas aggravé son cas. Surtout pas la rapprocher de la mort. Je lève un regard autour de moi et constate l’hécatombe humaine, la mort qui plane tout autour de nous alors que des gens s’agitent pour aider les blessés, ce qui est également mon rôle mais plutôt crever que de laisser quelqu’un d’autre s’occuper de Daya.
La blonde me dit quoi faire et je ne peux pas m’empêcher de la renvoyer chier, tremblante de colère, de culpabilité et d’angoisse.

- Je sais c’que j’ai à faire, j’me suis pas tapé ces années de médecine pour faire jolie ! J’peux même pas lui enlever la balle sans risquer de faire pire et PUTAIN ! Où sont ces putains de secours merde !

Je frise la crise de nerfs mais au fond de moi, je sais que je n’lâcherais pas. Toutes ces nuits passées à étudier et à faire face aux cas les plus touchants auront au moins servi à me blinder.
C’est de ma faute si elle est là, étendue sur ce trottoir crasseux et pourrie. C’est de ma faute si elle se vide de son sang, si elle s’est prise une balle en pleine poitrine. Ma faute si elle risque de s’éteindre dans la seconde. Ses lèvres commencent à bleuir, signe d’un manque d’oxygène notable.
Et enfin, sonne le glas de l’espoir et de la délivrance.
Mon regard croise celui de mon amie qui semble chercher l’air, chercher les mots.

- T’entends ça ? Ils arrivent, on va t’sorti…


Sa main se déplace lentement, difficilement et se pose sur les miennes qui sont toujours entrain de maintenir l’hémorragie.
Son regard se plante dans le mien, ses lèvres remuent faiblement pour essayer de me dire quelque chose… elle s’éteint sous mes yeux.

- Daya ? DAYA ! Je me penche aussitôt, essayant de me focaliser sur sa respiration que je n’entends plus. Non, non, non, m’fais pas ça merde !

Deux mains sur sa poitrine, je commence le massage cardiaque, regardant sa tête dodeliner sous les pressions que je lui donne pour que son cœur retrouve une pulsation. Ne cède pas à la panique Taylor, ne cède pas. Concentre-toi.
Et Milo ? Putain Milo. J’l’ai pas vu sortir du salon, j’l’ai pas vu tout court. Et s’il était lui aussi entrain de se vider de son sang sans que personne ne puisse rien ? Je suis noyé dans une spirale d’urgence qui me fais voir le pire alors que je m’active toujours, encourager par l’adrénaline qui pulse dans mes veines.
Mon regard se lève pour croiser celui d’Ayleen que je vois à peine, les yeux brouillés par les larmes, alors que les portes d’un camion de secouristes s’ouvrent derrière elle.



_________________

   

There's no-one left in the world
That i can hol onto
There is really no-one left at all

   
(c)BESIDETHECROCODILE

SAISON I # INTRIGUE 2 Eo76

SAISON I # INTRIGUE 2 E23w
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitres du Jeu


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 85

SAISON I # INTRIGUE 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2   SAISON I # INTRIGUE 2 EmptySam 7 Jan - 20:13




WILLIAM BECKER


William Becker louche sur la généreuse poitrine de la conductrice de l’ambulance. Une stagiaire qu’il a assuré vouloir évoluer. Sa partenaire a pris place à l’arrière du véhicule pendant que lui se trouve à l’avant, un bloc de feuilles inutiles entre ses mains. Il ignore si  la jeune femme a conscience qu’il la déshabille du regard, mais c’est le cadet de ses soucis…
« Pas trop difficile de gérer votre nouveau train de vie et votre vie familiale ? »
« Non. Je suis célibataire et sans enfants alors… »
« Oh. Je vois »
lance-t-il en notant l’information dans un coin de sa tête, au moment où la radio de l’ambulance crache un message d’alerte.
Des coups de feu dans une rue pas très loin de l’endroit où l’officier en chef des services d’urgences et secours se trouve avec son équipe. D’après les appels reçus, les victimes sont nombreuses…
Le trentenaire a l’impression qu’on vient de lui mettre un grand coup de pied dans les parties. Il n’a jamais eu à gérer une situation de ce genre en tant que patron. Il sent déjà le regard de la stagiaire qui pèse sur lui. Elle veut savoir ce qu’il convient de faire. Ils vont tous se tourner vers lui pour gérer cette situation et… William ne sait pas s’il va être à la hauteur. Son téléphone se met à sonner et la voix d’Abraham Levitt, son collègue pompier s’élève dans son talkie. Le secouriste récemment promu déglutit péniblement, prend une longue inspiration et d’une main tremblante, attrape sa radio pour préparer les interventions qui vont suivre.

Deux minutes plus tard, l’ambulance dans laquelle il se trouve se gare dans la rue qui vient d’être le théâtre d’un véritable carnage. William saute au bas du véhicule, sentant ses jambes flageoler dangereusement sous lui. S’il était là simplement pour suivre les ordres, il ne serait pas aussi fébrile, il a toujours été un élément exemplaire. Mais aujourd’hui, il occupe un tout autre statut et il a des comptes à rendre. Et ça le terrifie…
« C-commencez le triage, recrue » ordonne-t-il d’une voix inhabituellement haut perchée à la stagiaire qui emboite le pas à sa partenaire et s’élance parmi les blessés.
Pendant qu’il attrape un sac contenant du matériel, il aperçoit d’autres véhicules s’approcher et les secouristes qui en descendent s’approchent presque tous de lui pour recevoir ses directives. Il essaie d’oublier son trac et de se lancer, mais craint de manquer d’efficacité…
Heureusement, ce n’est pas le cas des hommes sous sa tutelle, qui s’affairent déjà à gauche et à droite. Finalement, il s’approche d’un groupe de jeunes femmes qui tentent d’en réanimer une autre, visiblement touchée à la poitrine.
« Qu’est-ce qui se passe ? » demande-t-il en essayant de masquer le tremblement de sa voix.
Heureusement, les jeunes femmes sont bouleversées et ne prêtent pas vraiment d’attention à son manque de confiance en lui. C’est certainement pour ça qu’il les a rejointes et ne s’est pas rapproché d’un de ses collègues, qui lui aurait tout de suite perçu quelque chose. William se dit qu’il va pouvoir impressionner ces jeunes femmes. Il suffit bien de porter l’uniforme et d’utiliser quelques termes médicales pour bluffer la gente féminine, pas vrai ?
« Vous là ! Donnez-moi cette bouteille, on va en avoir besoin pour l’oxygéner. Continuez votre massage pendant que je prépare le défibrillateur mademoiselle. »
La troisième fille, la blonde, propose à la propriétaire de la bouteille d’oxygène d’aller chercher davantage de matériel, en désignant le salon de tatouage.
« Bonne idée. Ils doivent avoir des compresses stériles et des gants. Distribuez-en au maximum de monde. »
Quelque peu rassuré de constater qu’il parvient à agir, qu’il n’a pas perdu ses réflexes sur le terrain, William se met au travail. Il déchire sans vergogne les vêtements de la jeune femme blessée pour placer les électrodes sur sa poitrine et tenter de la réanimer…    

08:12 pm ; WEST SIDE
SPEAKEASY CUSTOM TATTOO

Taylor est donc assistée par William pour réanimer Daya.
De leur côté, Lou et Ayleen pénètre dans le salon et découvre Milo, en train d’essayer de faire de même avec Reese. Sauf qu’il fait preuve de beaucoup moins de sang froid que sa meilleure amie…

2 ■ Participants (ordre de passage)
# Taylor M. Obrien
# Milo Lawson
# Lou Fitzgerald
# Ayleen McKinney
# Daya Laghari (le personnage est inconscient)

3 ■ Règles à suivre pour cette intrigue
# 600 mots maximum par réponse
# suivre l'ordre de passage défini ci-dessus : si c'est votre tour et que vous savez que vous n'aurez pas le temps de répondre dans la journée, prévenez vos camarades dans le flood intrigue, merci  santa  
Il vous est permis de vous arranger avec vos partenaires pour intervertir votre tour avec un autre joueur si l'action s'y prête  

■ le staff de C911
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


SAISON I # INTRIGUE 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2   SAISON I # INTRIGUE 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
SAISON I # INTRIGUE 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]
» Pré-saison
» ♣ intrigue oo5.
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]
» Saison 1- épisode 1--- Alpha, la marque de la douleur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: West Side :: ONE X-
Sauter vers: