AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 SAISON I # INTRIGUE 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Admin
avatar
Profil
crédits : BereniceWCL
Messages : 478
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


http://chicago911.forumactif.org


MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2 Sam 7 Jan - 19:57




SAISON I # INTRIGUE 2


1 ■ Synopsis

08:10 pm ; WEST SIDE
THE PENITENT

Passant outre les provocations d'Elijah, Lloyd empêche l’homme de se servir à boire et l’oblige à se mettre debout. Avec l’aide de Felix, il l’entraine vers l’arrière salle où ils pourront s’intéresser à sa blessure de plus près, dans un endroit un peu plus sécurisé. Tito les a suivi en boitillant avec ses deux garçons, et il se charge de donner des directives aux clients terrifiés, suivant la procédure de confinement qui leur a été apprise. Pas de téléphone, pas de réseaux sociaux et un silence absolu, au cas où les tireurs reviendraient… Ils n’ont encore aucune idée de ce qui se passe à l’extérieur.      

2 ■ Participants (ordre de passage)
# Felicity Blackwells
# Lloyd Hatfield X
# Elijah Haynes
# Tito Hernandez X

3 ■ Règles à suivre pour cette intrigue
# 600 mots maximum par réponse
# suivre l'ordre de passage défini ci-dessus : si c'est votre tour et que vous savez que vous n'aurez pas le temps de répondre dans la journée, prévenez vos camarades dans le flood intrigue, merci  santa  
Il vous est permis de vous arranger avec vos partenaires pour intervertir votre tour avec un autre joueur si l'action s'y prête  

■ le staff de C911
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Profil
Secrets
Contact







MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2 Dim 8 Jan - 22:15

Intrigue #2

La blondinette se remit sur ses pieds pour rejoindre son petit ami, essayant de le rassurer au mieux avec un pâle sourire. Elle ne possédait pas l’entièreté de ses capacités, mais elle n’était en pas pleine crise de panique incontrôlable non plus. Elle risqua un coup d’œil autour d’elle, essayant de voir l’étendu des dégâts, de voir si quelqu’un se vidait de son sang quelque part à quelques pas d’eux. Rien. Si ce n’était que quelques coupures, des éclats de verre dans les cheveux ou parsemant les vêtements, mais rien de terrible, rien nécessitant des premiers soins urgents. S’en était une autre chose des cauchemars qui viendraient hantés plusieurs nuits pour certaines personnes. Le seul homme qui semblait blessé ne semblait pas non plus très enclin à se laisser soigner, ou du moins tripoter, se dirigeant vers le bar pour se prendre un verre lorsque Lloyd l’arrêta. Non sans une pointe d’agacement envers l’humour déplacé du propriétaire des lieux, elle l’aida à se rendre dans l’arrière salle, un endroit sans fenêtres qui serait beaucoup plus sécuritaire si jamais les tireurs revenaient sur leurs pas. Tito se chargea des autres clients, leurs dictant des directives simples sur leur confinement dans ce lieu. Felicity nota le regard que lui lançait Lloyd, un peu trop inquiet, comme s’il avait peur qu’elle flanche de nouveau. Pourtant, la panique se dissipait lentement, pour laisser place à l’adrénaline. Sa respiration avait reprit un rythme plus ou moins normal, malgré les battements de son cœur qui tambourinaient toujours un peu trop fort contre ses tempes, mais elle allait bien. Du moins, mieux que plusieurs des gens qui se trouvaient avec eux dans la petite salle confinée. Laissant Lloyd gérer l’homme blessé, n’ayant probablement pas la patience ou les compétences nécessaires pour lui venir en aide, elle se dirigea vers la porte du fond qui menait à l’extérieur pour s’assurer qu’elle était verrouillée. Ce serait stupide de ne pas le faire, de prendre pour acquis que des gens capables de tels actes ne reviendraient pas sur leurs pas pour finir le travail. Son regard se posa sur Tito et les garçons toujours aussi terrorisés. « Je peux m’occuper d’eux, je crois que c’est plus dans mes cordes que de retirer une balle de l’épaule d’un inconnu. » Elle grimaça un sourire sans grande conviction. Elle n’était pas non plus certaine que Lloyd puisse réussir avec sa main blessée et préférait ne pas miser là-dessus. Après tout, de ce qu’elle savait, le père de famille était secouriste, non ? Ce devait tomber dans ses compétences, ce genre de trucs, du moins, elle l’espérait. Felicity doutait quand même un peu de ses capacités à rassurer des gens terrorisés, mais elle pouvait toujours essayer de trouver un peu de chocolat, non ? Ce n’était pas ce que Remus Lupin disait dans Harry Potter, qu’avec un peu de chocolat on allait mieux ? Bon il s’agissait pas d’épouventard, mais c’était suffisamment semblable quand même, non ?


 

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
Messages : 1087
quartier : The Loop, Downtown
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2 Mer 11 Jan - 17:53

Merry Christmas

INTRIGUE 2

 
Le pompier n'accorde pas tellement d'attention aux propos moqueurs tenus par l'homme qui vient d'être blessé. Évidemment qu'il ne marche pas avec ses bras, mais il a perdu du sang et quelques couleurs par la même occasion... C'est à d'éventuels vertiges qu'il pense. Mais bref, Lloyd ne dit rien et se contente de l'aider à se redresser dans le but de l'emmener dans l'arrière salle. Si jamais les tireurs reviennent sur leurs pas, il faudra qu'ils soient à l'abri, dans un endroit dépourvu de fenêtres et facile à protéger. Quand ils seront installés, le jeune homme prévoit de condamner la porte et de joindre la police pour avoir la marche à suivre et faire un point sur la situation.
Aidé par sa petite amie - son bras toujours broché et plâtré l'handicapant un peu - il guide le serveur dans la réserve, où s'entassent déjà quelques couples et familles. Tito leur a demandé de s'asseoir et c'est ce qu'ils ont fait, docilement.

Lui-même aide Elijah à s'installer contre un mur et lui demande où se trouve sa pharmacie. Il doit bien avoir une trousse d'urgence dans un établissement de ce genre. C'est le cas, dans la petite cuisine de Pénitent. Logique. Lloyd s'enquiert de l'état général de l'homme et lui demande de cesser un instant de faire pression sur le tissu pour observer l'état de la blessure. Le saignement est encore continue.
« Continuez d'appuyer bien fort. »
Entre temps, Tito est revenu à ses côtés et Félix se charge de rassurer Vito et son frère. Le pompier est furieux que les enfants de son meilleur ami aient à suit cette situation. Mais il ne peut pas faire grand chose pour eux pour l'instant... Il passerait bien sa main dans leurs cheveux sombres, dans un geste coutumier et rassurant, mais sa main valide est poisseuse du sang du gérant du pub...

Alors qu'il fait un point rapide sur la situation avec Tito, à voix basse, il capte au loin la sirène d'ambulances. Ils échangent un regard et, sans se concerter autrement que par ce biais, ils décident de ce qu'ils vont faire. Tito va se charger de la blessure de Elijah puisqu'il peine à se déplacer et le grand blond va aller voir ce qui se trame dehors puisque sa main lui fait défaut.
Mais avant de le faire, il jette un dernier coup d'œil en direction de l'homme qui a reçu la balle et lui paraît étrangement calme face aux événements... Presque blasé en réalité. Cependant, Lloyd ne se permet pas de beaucoup tergiverser sur le sujet. Il a plus urgent à faire.
C'est vers la journaliste qu'il se tourne alors.
« Prends ton téléphone. Je vais aller voir ce qui se passe. On va rester en ligne, OK. Tu vas devoir bloquer la porte derrière moi » lui explique le pompier en essayant de l'appeler. Les lignes ne sont pas encore saturées et il y parvient. Déposant un baiser tendre sur ses lèvres, il lui adresse un sourire un rien crispé et puis disparaît sans se retourner.
Il a peur de se dégonfler s'il le fait...


 (c) chaotic evil

_________________
 
Wherever you go You know I'll be there
If you go far You know I'll be there
I'll go anywhere So I'll see you there

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : pandamalin | tumblr
Messages : 257
quartier : west side
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2 Jeu 12 Jan - 16:40




INTRIGUE 2 |
   

Il appuie, autant que possible, il fait ce qu'il sait faire de mieux ; propager la douleur pour mieux la neutraliser. Il veut tenter de calmer les choses, de faire taire son rythme cardiaque trop emballé. Il veut que ce son strident prenne fin aussi certainement qu'il s'est mit à commencer, un rappel de ce qu'il a perdu dans son exil. Elijah ne s'attendant pas à ça, pas ici. Il ne s'attendait pas à ressentir ce nouveau contact au cœur de ces ruelles jusqu'alors si silencieuses. Il s'est trompé, ses déductions sont loin de celles qu'il aurait pu avoir fut un temps. Elijah en baisse la tête, il essaie de se faire une raison. Tout a changé, lui en premier lieu. Il lui faut l'admettre, le prendre en compte, comprendre ce sang qui bouillonne dans ses veines, lui contre le reste du monde. Rien que lui. Il ne s’agit que de lui, depuis le début, depuis son arrivé ici-même. Ses démons, ses habitudes, sa manière de faire, de voir les choses. Sa vie, aussi misérable qu'elle puisse être. Tout lui revient à l'esprit, tout commence à se remettre en place dans sa tête comme dans l'espoir qu'il ne choisisse de vivre, vainement – certes – mais tout de même. Puis on décide de le prendre en main tout de même, on le mène là où les autres se tiennent déjà, à l'abri du moindre danger, à l'abri de ce qu'il ne craint pas pour son cas. Il aurait pu rester dans la grande salle, il aurait pu attendre, quitte à les voir revenir. Il aurait pu se tenir à même le sol, son sang colorant ses mains, attendant sagement, l'arme à la main et pourtant, pourtant... il s'est laissé mener là où l'obscurité règne et où le silence tyrannise. Il laisse ses pas se glisser jusque là-bas tandis qu'on continue de vouloir l'aider, tandis qu'on persiste sur les questions de quoi se trouve où. Il répond, abandonne la provocation, cherchant un moyen de réfléchir, réfléchir à ce qu'il devra faire pour ne pas – finalement – se retrouver nez à nez avec la police qui, il le sait, ne tardera pas à arriver. Car le pub n'est pas à son nom, car sa présence même ici n'a jamais été mentionnée. Elijah est un fantôme, un spectre désormais en mauvaise posture. Et la douleur qui le réveille, qui ravive sa lucidité et parvient à faire naître cette once de panique, de crainte, cette peur trop longtemps enfouie et qui, ici, se fait presque intense. Elle s'immisce et gagne du terrain, elle vient attiser le feu qui consumait petit à petit sa pitoyable personne. Elle ronge et heurte, elle détruit et déchire tout ce qu'il tente de faire subsister au fond de lui. « Continuez d'appuyer bien fort. » Il acquiesce seulement tandis que les sirènes s'invitent aux alentours, tandis qu'elles font entendre leur présence pour prévenir que son temps, désormais, est compté. Elijah doit agir, se sauver. Il ne pense même plus qu'à cela tandis que le blondinet commence à vouloir partir, à vouloir se risquer dans les ruelles qui, d'ailleurs, semblent s'agiter plus qu'il ne le pensait possible. Il y a encore des cris quand il ouvre ce qui les coupait du monde jusqu'alors. Il perçoit et laisse ce vieux réflexe se jouer, son téléphone désormais à la main, hésitant sur un sms qu'il se retient d'envoyer. Réfléchir, sans panique. Réfléchir, les secondes devenues des contraintes. « Je ne peux pas rester là. » Souffle-t-il finalement, essayant de se redresser malgré ce nouveau voile, plus opaque, presque entièrement déposé sur sa vue.

_________________


« My mercy prevailed over my wrath. »
They took everything from us. Then they call me a monster? The moment I sign that pardon, I proclaim the world that they were right. This ends when I grant them my forgiveness.
Revenir en haut Aller en bas

Admin
avatar
Profil
crédits : BereniceWCL
Messages : 478
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


http://chicago911.forumactif.org


MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2 Sam 14 Jan - 12:01




SAISON I # INTRIGUE 2


1 ■ Synopsis

08:18 pm ; WEST SIDE
THE PENITENT

Tandis que Lloyd s'éloigne de la réserve pour rejoindre l'extérieur, Tito tente de convaincre son patient de rester en place et de se détendre un peu. Mais Elijah ne l'entend pas de cette oreille et tente de l'écarter de son chemin pour fuir son propre bar. C'est qu'être transporté à l'hôpital pourrait lui coûter très cher.
De son côté, Felicity est en ligne avec son petit ami qui s'entretient justement avec les forces de l'ordre à l'extérieur du bâtiment. Au moment où il lui annonce que la voix est libre un cri retentit dans la réserve. Celui d'une sexagénaire dont l'époux semble être victime d'une attaque cardiaque. Tito étant occupé à retenir le gérant du Penitent, il revient à la journaliste de prendre l'homme en charge...

2 ■ Participants (ordre de passage)
# Tito Hernandez X
# Elijah Haynes
# Felicity Blackwells
# Lloyd Hatfield X (le personnage a quitté le sujet)

3 ■ Règles à suivre pour cette intrigue
# 600 mots maximum par réponse
# suivre l'ordre de passage défini ci-dessus : si c'est votre tour et que vous savez que vous n'aurez pas le temps de répondre dans la journée, prévenez vos camarades dans le flood intrigue, merci  santa  
Il vous est permis de vous arranger avec vos partenaires pour intervertir votre tour avec un autre joueur si l'action s'y prête  

■ le staff de C911
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : BereniceWCL (avatar) narcosedits (gifs) - Anaëlle (code signature)
Messages : 368
quartier : North Side / Maison de quartier
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2 Dim 15 Jan - 16:53

Intrigue N°2.


Quand Lloyd me rejoint, je lui fais savoir que je vais bien. Enfin... Aussi bien que possible. Je ne suis pas blessé. Mes garçons non plus. Ceux que j'aime sont sains et saufs donc oui, d'un certain point de vue, on peut dire que je vais bien. Mais d'un autre... Tout ceci me replonge trop dans les souvenirs de la guerre qui sont encore très frais dans mon esprit. Tout ceci me renvoie à ce que mon grand doit voir lui aussi, en ce moment même, à l'autre bout du monde. Alors oui et non. Mais plus oui que non. Je me redresse tant bien que mal avec Lloyd et notre blessé et m'occupe de donner les instructions aux personnes encore en état de se relever et de se déplacer : il faut qu'on mette tout le monde en sécurité en attendant les secours. Ces fous pourraient revenir. A cette pensée, un frisson particulièrement désagréable me parcourt l'échine. Direction l'arrière salle. Je récupère les garçons qui s'accrochent à moi avec force et je rends l'étreinte, toujours horrifié qu'ils aient failli mourir. Une fois dans l'arrière salle, Felicity se propose de garder un œil sur les garçons et j'accepte bien volontiers. De cette façon, je pourrai m'occuper des blessés. Les garçons sont en larmes mais je les rassure avec un bref câlin, quelques bisous et des mots qui, je l'espère, parviendront à les calmer un peu. Ils terminent par se blottir contre Felicity et je m'en retourne auprès de Lloyd et du blessé qui comprime sa blessure. Un rapide point sur la situation à voix basse, sur ce qu'on doit faire, ce qu'on ne doit pas faire et le bruit des ambulances au loin nous parvient. J'échange un regard silencieux avec Lloyd et hoche la tête avant de m'approcher du blessé : Lloyd va sortir et faire ce qu'il faut de son côté. Moi, avec ma jambe, mieux vaut que je reste ici pour faire en sorte que le gérant du bar ne se vide pas de son sang. Lloyd s'éloigne et je vois soudain le gérant tenter de se redresser.

« Hey ! Restez allongé ! »

Mais il résiste, semble décidé à s'en aller malgré son état qui le fait vaciller.

« Non ! Arrêtez vos conneries ! Vous allez vous vider de votre sang ! »

Et là j'entends un hurlement. Je détourne mon regard un instant, je vois l'homme âgé au sol, la dame hurler. Je me retourne vers Felicity.

« Va voir ! Vite ! Je ne peux pas ! »

Non, j'ai les mains sur la clavicule ensanglantée du gérant moi...

« Les garçons ! Hey ! Les garçons ! »

Ils se tournent vers moi, toujours en larmes.

« Ne vous inquiétez pas, ça va aller. Vous faites comme on a dit : vous ne regardez rien. »

Et le gérant qui continue de s'agiter.

« Stop ! Pourquoi vous ?... »

Et c'est son regard qui me fait comprendre : il ne veut pas être emmené à l'hôpital. Il ne veut croiser ni les médecins, ni la... Police ? Je l'observe un instant en silence avant de soupirer.

« Vous avez au moins une trousse de secours ?... » je lui demande, décidé à faire ce qui doit être fait pour lui éviter l'hôpital mais je n'ai pas beaucoup de temps. J'ai besoin d'un minimum, je ne vais pas l'ouvrir avec un couteau de cuisine et aller chercher la balle avec mes doigts quand même... Quoique, j'ai fait pire sur les champs de bataille mais bon...



(c) sweet.lips


Couleurs des p'tits monstres:
 

_________________

V.E.R.D.A.D

Mas vale una verdad que duela, que una mentira que ilusione.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : pandamalin | tumblr
Messages : 257
quartier : west side
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2 Lun 16 Jan - 22:04




INTRIGUE 2 |
   

Tout lui semble irréel, improbable. Ça vient heurter sa conscience, ça vient se faire pressant jusqu'à nourrir son impatience. Il sait qu'il doit se lever, il sait qu'il doit prendre sur lui, parvenir à enchaîner les pas pour partir, aussi loin que possible, fuir l'inesquivable. Paradoxe lourd qui vient se poser sur ses épaules parce qu'ils restent, tous, à ses côtés. Parce qu'ils patientent sagement quand lui ne songe qu'à disparaître, qu'à fuir les bracelets dont il héritera dès lors que ses traits leurs reviendront. Un rire ironique se font dans le brouhaha qui s’intensifie au-delà de la porte qui les maintiennent encore loin de l'extérieur. Une tonne d'informations s'entremêle dans sa tête, ça vient se heurter à son besoin d'agir, à son besoin de... liberté, finalement. Il sait qu'elle est en sursis, il la récent enfin, cette épée de Damoclès tournoyante au-dessus de son être. Elijah souffle, Elijah rumine tandis qu'il essaie d'étudier toutes les éventualités qui s'imposent à lui. Perdu et affolé, un rythme cardiaque frôlant une crise qu'il ne saura pas gérer, il doit partir. Ça résonne, ça se répète inlassablement dans son crâne jusqu'à ancrer ces mots dans son subconscient. Sa place n'est pas ici, elle n'aurait jamais dû l'être. Et pourtant, on essaie de lui faire entendre raison, et pourtant, on essaie de l'arrêter dans ce qu'il essaie de faire encore tremblant, branlant. « Non ! Arrêtez vos conneries ! Vous allez vous vider de votre sang ! » Il se retient de rire, n'y pense même pas d'ailleurs, pourtant à même de pouvoir lui faire entendre qu'il préférait le faire dans une poubelle qu'entre ces murs. Mais rien ne sort, pas une seule note de sa voix caverneuse ne vient briser l'espèce de presque silence qui règne dans l'arrière-boutique du Penitent. Rien si ce n'est un hurlement, une voix cristalline qui brise tout le calme qui était parvenu à s'immiscer jusqu'à eux, désormais en vain. Il sent la tension montée, il sent l'atmosphère perdre en air respirable. Tout est électrique, tout est sous pression ; lui également, surtout. Ça l'anime davantage, Elijah réitère alors ses tentatives. « Stop ! Pourquoi vous ?... » Ses prunelles claires posées sur lui témoignent de ce qui se trame, de ce qui se joue dans sa tête et le fait qu'aucune fin ne vienne ponctuer sa phrase lui laisse entendre que l'autre comprend enfin. Il doit partir, non pas qu'il le veuille mais il le doit. « Vous avez au moins une trousse de secours ?... » Il lui faut quelques secondes pour comprendre, pour voir où il veut en venir et il en soupire, n'en venant pourtant pas à se battre pour parvenir à ses fins. Non, au lieu de ça, il indique l'endroit où se trouve ce dont il aurait besoin, sans même se soucier du pauvre homme qui gît non très loin de lui. Elijah ne s'en offusque pas, habitué à la mort, égoïste aussi ; raison première du peu d'importance que peut avoir le vieillard, pour l'instant. « Il va falloir que vous fassiez le nécessaire pour cacher ça et sans jouer les demoiselles. Je peux rester en attendant mais... si vous trouvez le moyen de me clouer dans l'un des camions qui vont arriver, j'peux vous jurer que vous n’apprécierez pas les conséquences. Est-ce qu'on est clair ? » Il attend une vraie réponse à sa question pour lui faire comprendre qu'il est d'accord avec ses menaces dissimulées. Il s'est risqué à celles-ci car aucune issue ne se présente à lui et l'homme qui se tient encore à ses côtés, les mains souillées de son sang, n'est plus rien que son dernier espoir.

_________________


« My mercy prevailed over my wrath. »
They took everything from us. Then they call me a monster? The moment I sign that pardon, I proclaim the world that they were right. This ends when I grant them my forgiveness.
Revenir en haut Aller en bas

Admin
avatar
Profil
crédits : BereniceWCL
Messages : 478
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


http://chicago911.forumactif.org


MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2 Jeu 19 Jan - 6:54




SAISON I # INTRIGUE 2


1 ■ Participants (ordre de passage)
# Tito Hernandez X
# Jade Lincoln (le personnage a rejoint le sujet)
# Elijah Haynes
# Felicity Blackwells

2 ■ Règles à suivre pour cette intrigue
# 600 mots maximum par réponse
# suivre l'ordre de passage défini ci-dessus : si c'est votre tour et que vous savez que vous n'aurez pas le temps de répondre dans la journée, prévenez vos camarades dans le flood intrigue, merci  santa  
Il vous est permis de vous arranger avec vos partenaires pour intervertir votre tour avec un autre joueur si l'action s'y prête  

■ le staff de C911
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : BereniceWCL (avatar) narcosedits (gifs) - Anaëlle (code signature)
Messages : 368
quartier : North Side / Maison de quartier
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2 Jeu 19 Jan - 19:39

Intrigue N°2.


Je l'observe en silence, attendant qu'il me dise s'il a au moins un minimum pour que je puisse tenter de l'aider pour lui éviter d'aller à l'hôpital et ainsi lui éviter les questions dérangeantes puisque, si j'ai bien compris la situation, c'est ça le problème : il ne veut pas qu'on lui demande son identité, il ne veut pas qu'on lui demande ce qu'il fait là... Je ne sais pas pourquoi et ça ne m'intéresse pas. Ce qu'il a pu faire avant ne m'intéresse pas. En cet instant, il est un blessé que je me dois d'aider, un patient, rien de plus, rien de moins. Il termine par soupirer et me désigne d'un coup de tête un endroit où je vais, visiblement, pouvoir trouver ce qu'il me faut. Je n'ai pas le temps de me tourner vers l'endroit en question qu'il me lance que je vais devoir faire ce qu'il faut pour cacher tout ça sans jouer les demoiselles. Un haussement de sourcils qui se transforme en un froncement de sourcils quand il termine par me menacer. En gros, si je ne parviens pas à lui éviter l'hôpital, il me le fera payer ? Le problème c'est que tout ne dépend pas de moi là mais bon, ça on y viendra plus tard. Pour le moment...

« C'est très clair. Pas besoin de me menacer, je suis de votre côté au cas où vous ne l'auriez pas encore compris. »

Sur quoi je me redresse.

« Continuez d'appuyer et ne bougez pas. » je lui dis en le désignant de mon index avant d'aller fouiller dans la direction qu'il m'a indiquée.

J'entreprends de fouiller dans les placards jusqu'à ce que je tombe sur une trousse de premiers soins et ce n'est rien de le dire. Il a, là dedans, de quoi soigner un régiment. Nouveau froncement de sourcils : qui est ce type ? Pas le temps d'y songer plus longtemps cependant. Je récupère la trousse et m'en retourne auprès du blessé qui m'attend bien sagement : en même temps, c'est qu'il a de mieux à faire. Je me désinfecte les mains, enfile des gants en latex avant de fouiller dans la trousse pour en sortir tout ce dont j'ai besoin tout en m'adressant au blessé.

« Je ne suis que secouriste mais j'ai travaillé plusieurs années dans l'armée. Des blessures par balles, j'en ai géré pas mal. » je lui dis pour le rassurer même s'il ne semble pas être du genre à paniquer. C'est histoire qu'il en sache un minimum sur le type qui est sur le point de jouer au chirurgien avec lui. Tiens, en parlant de ça... « Je vais faire de mon mieux pour retirer la balle et recoudre la plaie rapidement. La cicatrice sera vilaine si j'y parviens : quand on va vite, on n'a pas le temps de faire dans la dentelle. » je poursuis en retirant sa main pour à mon tour compresser la plaie mais cette fois avec des compresses provenant de la trousse. « Mais je ne suis pas chirurgien. Si la balle est bloquée dans l'os, je ne pourrai peut-être pas la retirer. » Je préfère être honnête. J'en profite pour désinfecter la plaie et ça doit lui faire un mal de chien mais ce n'est rien à côté de ce qui va suivre. « On avisera à ce moment-là. » j'ajoute finalement avant de me saisir du petit scalpel, à croire qu'il était paré en cas de fusillade et agrandis la plaie. J'ai vu faire. J'ai fait. Je sais faire. Tant que ça reste en surface et c'est ce que j'espère. J'essuie le sang, essaye d'y voir clair et quand je vois la balle je relève mon regard vers le visage du blessé. « Le pire c'est maintenant. » Sur quoi j'enfonce la pince dans la plaie.

Il n'y a plus qu'à espérer que la balle ne s'est pas incrustée dans l'os...




(c) sweet.lips


Couleurs des p'tits monstres:
 

_________________

V.E.R.D.A.D

Mas vale una verdad que duela, que una mentira que ilusione.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
Messages : 267
quartier : Downtown - En colocation avec le sociopathe Matthew Goodwin
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2 Jeu 19 Jan - 21:26

SAISON I # INTRIGUE 2


Elle s'est tirée rapidement. Elle a déserté le champs de bataille bourrés de soldats prêt à agir contre elle, à l'abattre parce qu'elle semble juste un peu plus décalée que les autres, un peu trop réactive peut être. Elle prend bien soin de tenir le monstre qui grogne en elle ; de le garder à distance, de serrer la corde que sa raison lui met parfois autour du cou et qui menaçait de rompre il y a à peine deux minutes devant une mère agressive. Sans cesse cette pensée vient perforer l'arrière de sa rétine pour lui marteler l'image du flingue qu'elle a oublié dans son motel. Le monstre s'en excite. Il aurait pu le dégainer et appuyer sur la gâchette tellement de fois qu'il se délecte de cette simple idée entraînant la jeune femme à se parer d'un dégoût d'elle même, de nausées infâmes qui la calment d'une certaine manière. Elle ne sait pas encore ce qu'il y a dans le bar quand elle s'en approche enfin mais laisse l'adulte en elle parler à la place de son besoin de voir l'homme qui tient ces lieux. Elle veut protéger ce bébé d'une énième violence, elle veut la mettre en sécurité, au calme, au chaud, loin de l'amertume de cette ville qui lui laisse des aigreurs au creux du ventre. Elle passe alors par la porte sur le côté du bar, celle qui mène chez le mercenaire ; elle enfonce sa carte de crédit périmée dans l'interstice, comme elle a toujours fait, elle joue avec, force un peu jusqu'à ce que le tout se déverrouille et les mène dans un escalier bien droit dans lequel elle s'arrête quelques secondes, déposant l'enfant sur une marche. «  Regarde moi ma chérie. Ça va ? » La petite hoche la tête négativement dans une moue boudeuse et perdue. « Pourquoi ? C'est pour les gros bruits et papa par terre hein ? » Le geste inverse s'amorce toujours avec ces deux petites lèvres gonflées par les sanglots, rouges de tristesse. « Je vais t'expliquer. Papa il est tombé très malade avec plein de gens, les bruits c'était les microbes d'accord ? Papa est tombé très malade et il a besoin de faire une grosse sieste. Mais il faut pas avoir peur, faut pas t'en faire mon cœur parce que tu as vu les lumières rouges et bleues hein ? Tu as vu ? C'était les docteurs qui vont soigner tout le monde, vraiment TOUT le monde et après ils vont plus avoir besoin de faire la sieste, plus de bobo. Papa est avec le docteur on ira le voir plus tard promis ! Faut qu'il prenne plein de médicaments. » L'azur clair de la petite croise alors l'océan plus sombre de la jeune femme qui lui prend la main afin d'arriver en haut du palier. « On est chez un ami à moi qui s’appelle Elijah. Il est gentil tu vas voir et il a même un gros chien. Tu veux voir le chien ? Hein ? Oui ! Viens on va le voir. » Elle actionne la poignée de la porte d'entrée de l'appartement. Ouverte, sans surprise ; donnant sur un salon en pagaille...sans surprise non plus. Elle entraîne la petite à l'intérieur se faisant recevoir par un Judas sautillant, pas le moins traumatisé tant il est habitué au bruit sifflant des balles. « Tiens regarde c'est Judas qu'il s'appe... » Un cri vient alors déchirer les entrailles de la demeure mais aussi ébranler les murs intérieurs du cœur de la jeune femme qui se redresse aussi immédiatement que l'animal à ses côtés. Elijah est entrain de hurler juste sous ses pieds.
C'est mécanique. Elle n'y peut rien ce même si une part de sa conscience lui hurle que la petite doit être prise en charge avant tout. Elle panique, ses jambes allant vers la porte qui donne sur l'escalier du bar et ses bras allant vers Éléonore. « Je reviens tout de suite ma puce...joue avec Judas... » Le chien est bien élevé, le chien est intelligent, le chien lèche les mains et le visage de la petite depuis quelques secondes déjà la faisant ricaner...c'est bon signe du moins ça doit l'être car il faut qu'elle se précipite en bas.
Elle ouvre avec force la porte qui mène au bar, elle dévale les escaliers pour se retrouver face à une nouvelle porte en bas qu'elle défonce d'un coup d'épaule entraînée par la vitesse de sa descente. Son corps s'étale en même temps que le battant de bois s'ouvre sur l'arrière boutique où une blondinette et des enfants attendent au sol...Elijah à quelques mètres d'eux se faisant torturer par un grand type à moustache. Hurlant à la mort.
Made by Neon Demon

_________________



You have eyes that lead me on; and a body that shows me Death. Your lips look like they were made for something else but They just suck my breath. I want your pain yo taste why you're ashamed. You're so sudden. Fuck me until we know it's unsafe. And we'll paint over the evidence. I want you wanting me. I want what I see in your eyes so give me something to be scared of.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : pandamalin | tumblr
Messages : 257
quartier : west side
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2 Ven 20 Jan - 17:54




INTRIGUE 2 |
   

Durant un court instant, son regard se braque sur le visage de l'homme qui se tient encore à ses côtés, sur ces traits à qui il va devoir faire confiance durant quelques minutes, si ce n'est pas plus. Et, dans sa contemplation, Elijah essaie de se raisonner, il essaie de prendre sur lui, de réfléchir convenablement tandis que son monde semble s'écrouler, chaque seconde un peu plus. Car la douleur s’intensifie, car il en ressent son venin allant jusque dans toute son épaule. Un souffle s'extirpe d'entre ses lèvres, une nouvelle fois, tandis qu'il dévie enfin l'azur de ses prunelles vers un coin rongé d'obscurité de la pièce. C'est malgré cette volonté d'en finir qu'il prête une oreille à ce qu'il vient lui faire entendre, lui laissant comprendre qu'il savait ce qu'il allait faire, qu'il ne se louperait pas, qu'il essaierait de ne pas le faire en tout cas. Il n'est pas le premier à passer sous ses doigts, il n'est pas le premier à se faire opérer sous l'improvisation et ça lui arracherait presque un sourire vu qu'il n'en est pas à son premier essaie en la matière non plus. Les cicatrices sur son torse en témoignent probablement plus que le rictus toujours accroché à ses lèvres, cet étirement qui ne cède pas sous la pression qu'ils exercent sur sa clavicule. Il commence à s'y faire : c'est ce dont il essaie de se persuader comme dans l'espoir que la souffrance ne s'estompe, même légèrement ; en vain. Car il le rappelle à la réalité des choses, quelques mots glissés qui viennent résonner dans sa tête. « Mais je ne suis pas chirurgien. Si la balle est bloquée dans l'os, je ne pourrai peut-être pas la retirer. » Il acquiesce simplement tandis qu'il commence à rendre les choses plus difficiles à supporter qu'elles n'avaient pu l'être jusqu'alors. Il désinfecte la plaie, arrachant quelques gémissements désagréables au mercenaire qui tente au mieux de serrer les dents, de songer à autre chose, fermant les yeux comme pour se perdre dans des limbes qui ne lui reviennent pas. « On avisera à ce moment-là. » Un nouveau geste de la tête tandis qu'il en vient à abattre son poing à même le sol lorsqu'on vient agrandir la plaie, lorsqu'on vient rendre ses chairs plus sensibles qu'elles ne l'ont jamais été. Elijah lutte, Elijah bataille pour rester en place, pour ne pas bouger tandis que les choses se corsent, tandis qu'on le prévient que le pire n'est plus qu'à venir. En effet.
Il aurait réussi à lutter jusqu'à ce que la pince ne s'enfonce, jusqu'à en ressentir le métal froid contre ce qui reste de sa peau, son sang venant se perdre contre son torse pour colorer le teint pâle du quadragénaire qui n'en retient pas son râle de douleur, cette complainte caverneuse quant aux maux qu'il sent se répandre jusqu'à son cœur même qui, dans la foulée, en manque plus d'un battement. Il sent sa tête commencer à tourner, il sent que son monde vacille petit à petit tandis qu'il tente se raccrocher à la vision de ce qui fouille encore sa clavicule. Un souffle, un râle, ainsi de suite tandis qu'un long son strident vient heurter son esprit pour ne plus en sortir. Et l'arrivée improvisée de l'ombre qu'il distingue à peine dans sa chute l'amène à presque sursauter, ravivant la douleur, enfonçant davantage ce que l'autre homme tenait dans ses chairs, suffisant au barbu pour perdre une nouvelle part de lucidité. Il combat pourtant la noirceur qui s'impose à son regard, secouant la tête comme pour chasser des murmures qui courent contre les parois de son être.

_________________


« My mercy prevailed over my wrath. »
They took everything from us. Then they call me a monster? The moment I sign that pardon, I proclaim the world that they were right. This ends when I grant them my forgiveness.
Revenir en haut Aller en bas

Admin
avatar
Profil
crédits : BereniceWCL
Messages : 478
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur


http://chicago911.forumactif.org


MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2 Dim 22 Jan - 17:48




SAISON I # INTRIGUE 2


1 ■ Synopsis

08:40 pm ; WEST SIDE
THE PENITENT

Alors que Tito est en train d'extraire la balle de l'épaule d'Elijah : Jade pénètre dans l'arrière salle. Mais avant qu'elle ait pu intervenir d'une quelconque manière, le flic envoyé par Lloyd dans cette direction fait irruption avec deux autres officiers dans le but d'évacuer les rescapés.
Elijah va devoir revoir ses plans de fuite... Pourra-t-il compter sur l'aide de Tito ? Le secouriste prendra-t-il le risque d'aider ce parfait inconnu à fuir la police au moment opportun ? Et comment s'y prendra-t-il avec ses gamins dans les pattes ?
Pendant que les deux hommes s'interrogent, Felicity réanime avec succès l'homme qui vient d'avoir une attaque de panique plus qu'une crise cardiaque. Dans sa poche, son portable se met à sonner. C'est son éditeur qui lui demande si elle est près des lieux de la fusillade et si elle peut commencer à couvrir l'évènement.

2 ■ Participants (ordre de passage)
# Tito Hernandez X
# Jade Lincoln (le personnage rejoint le sujet)
# Elijah Haynes
# Felicity Blackwells

3 ■ Règles à suivre pour cette intrigue
# 600 mots maximum par réponse
# suivre l'ordre de passage défini ci-dessus : si c'est votre tour et que vous savez que vous n'aurez pas le temps de répondre dans la journée, prévenez vos camarades dans le flood intrigue, merci  santa  
Il vous est permis de vous arranger avec vos partenaires pour intervertir votre tour avec un autre joueur si l'action s'y prête  

■ le staff de C911
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Profil
Secrets
Contact







MessageSujet: Re: SAISON I # INTRIGUE 2

Revenir en haut Aller en bas
 

SAISON I # INTRIGUE 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» Résumé de l'intrigue
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]
» Stargate Atlantis saison 5: le casting
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: West Side :: THE PENITENT-