Partagez
 

 SAISON I # EVENT 2

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
WINDY CITY


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 1073

SAISON I # EVENT 2 Empty
MessageSujet: SAISON I # EVENT 2   SAISON I # EVENT 2 EmptyVen 10 Fév - 19:04




SAISON I # EVENT 2

valentine's day



1 ■ Synopsis

10:15 pm ; WEST SIDE

Les Kings Of Speed ont souffert en fin d'année 2016. Attaqués, humiliés, ils se sont doucement mais sûrement remis et ont bien entendu continuer d'avancer : ce serait mal connaître les Kings que de croire qu'ils sont du genre à laisser tomber malgré les menaces, malgré les agressions. Et quoi de mieux, pour montrer qu'on n'a pas l'intention de se laisser faire ni de perdre du terrain, que d'étendre ses activités ? C'est bien ce qui a été décidé. Cela faisait un moment que le projet était en construction et finalement, tout cela a terminé par porter ses fruits et ce soir, pour la Saint Valentin, elle ouvre : la maison close. Oh, officiellement, il s'agit d'une maison d'escortes de luxe, rien d'illégal donc, mais c'est bien plus que cela et les Kings ont bien l'intention de renflouer leur tiroir caisse avec cet endroit.

Il n'y a pas eu de publicité, pas réellement, un simple bouche à oreille qui a particulièrement bien fonctionné puisque de nombreuses personnes ont montré leur intérêt pour le lieu avant même qu'il n'ait ouvert ses portes. Après tout, il n'y a pas que des couples en ville, il y a également beaucoup de célibataires qui ne cherchent pas forcément le grand amour. Certains de ces célibataires recherchent la détente et le plaisir dans un endroit où ils peuvent être en confiance et la maison close des Kings est l'endroit tout trouvé pour cela.

Les Kings espèrent beaucoup de monde ce soir pour cette soirée exceptionnelle d'ouverture : buffet de qualité et jeunes femmes ravissantes et accessibles attendent ceux qui souhaiteraient passer une soirée différente mais pas désagréable.

2 ■ Règles à suivre pour cet event
# 600 mots maximum par réponse
# il n'y a pas d'ordre de passage : merci de prévenir quand vous avez l'intention de poster dans le flood event I love you


■ le staff de C911
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org
avatar


Invité
Invité

SAISON I # EVENT 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # EVENT 2   SAISON I # EVENT 2 EmptySam 11 Fév - 21:31

SAISON I EVENT 2


« Vous faites quelque chose pour demain soir ?
- Q... Quoi ?
- Est-ce que vous êtes disponible ?
- Eh bien... Je... Oui...
- Alors je sais que ce n'est pas très marrant pour la Saint Valentin mais est-ce que vous pourrez venir vous occuper des garçons ? Mon meilleur ami m'emmène quelque part alors...
-Oh... Euh... Oui, aucun problème. »

Et je vois Rebecca se renfrogner et ce n'est que quand elle s'en va que je réalise la bourde que je viens de faire : une bourde monumentale en fait. Je viens de lui faire croire, sans le faire exprès, que j'étais sur le point de l'inviter à passer la soirée de la Saint Valentin avec moi avant de lui demander de garder les enfants car moi je vais sortir. Non mais quel idiot... Je sors mon téléphone et j'observe l'écran, hésitant : est-ce que je l'appelle pour m'excuser ? C'est délicat. Compliqué et délicat. M'excuser c'est admettre que j'ai compris qu'elle s'attendait à autre chose et ça va impliquer des explications que je ne veux pas avoir. Je vais donc faire ma poule mouillée et laisser les choses en l'état même si pour le coup j'ai peur que ça jette un froid. Il n'en est cependant rien : lorsqu'elle arrive le soir de la Saint Valentin elle aussi agréable que d'habitude et ça me rassure. Pas de froid, pas de malentendu, pas de tension. Il me semble ceci dit percevoir un peu de tension chez elle lorsque j'ouvre la porte, une tension qui s'évapore quand elle m'observe. Peut-être s'attendait-elle à me voir en costume trois pièces mais bon, j'ai juste fait un petit effort vestimentaire puisque nous sortons mais rien de bien exceptionnel. Je la remercie pour la énième fois de garder les enfants pour moi et quitte la maison.

Lloyd ne m'a pas donné beaucoup d'informations. Je sais juste que je dois le rejoindre dans le West Side car nous allons nous rendre à la soirée d'ouverture d'un nouvel endroit dont j'ignore tout. J'arrive au point de rendez-vous avec une bonne quinzaine de minutes d'avance et observe la devanture du dit endroit en plissant les yeux : j'ai une sensation étrange. La sensation devient de plus en plus étrange car je vois beaucoup d'hommes pénétrer à l'intérieur : pourquoi pas de femmes ? C'est bizarre non ? Non, ça doit être dans ma tête. La voix de mon ami me sort de mes pensées et je me tourne vers lui l'accueillant avec un large sourire.

« Hey ! » je salue Lloyd en lui donnant une accolade amicale quand il arrive à ma hauteur. « C'est bien là ton truc ? » je lui demande sans attendre, curieux. « Y'a pas mal de types qui sont entrés déjà, y'a l'air d'avoir du monde. Je suis habillé comme il faut, ça va ? » je lui demande en désignant ma veste en cuir, ma chemise grise légèrement ouverte et mon pantalon noir.



(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd Hatfield


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : avatar : shiya / codage sig : frimelda
messages : 709
quartier : un appartement dans le Loop, Downtown, sur le même pallier que celui de sa mère, atteinte d'agoraphobie sévère et cloitrée depuis des années maintenant
physique : depuis son accident, survenu le 31/10/16, la main droite de Lloyd, piétinée durant un mouvement de foule, présente des cicatrices dues aux opérations subies pour la réparer

SAISON I # EVENT 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # EVENT 2   SAISON I # EVENT 2 EmptyDim 12 Fév - 10:44

bromance forever

EVENT 2

Lloyd se dépêche, furieux contre lui-même. Il ne retrouve plus rien. Qu’est-ce qu’il a fait de son portable ? Et pourquoi est-ce que ses clés de bagnole ne sont pas dans le petit pot de l’entrée où il les laisse TOUJOURS ? Sa mère essaie de le faire relativiser, de désamorcer la situation, mais ça l’agace encore davantage. Du coup, il ne lui répond pas et elle insiste encore plus lourdement… En vérité bien sûr, il n’en a pas après elle ou après Merrin qui fait la moue en le suivant partout dans l’appartement depuis tout à l’heure. Il est ravi qu’elle marche, mais maintenant, elle le poursuit partout et enchaine les bêtises. Profitant qu’il se soit arrêté pour fouiller dans les poches de la veste en cuir qu’il a prévu de mettre ce soir, elle se cramponne à ses jambes, faisant la moue et réclamant d’être portée. Heureusement, il retrouve ses clés, dans la même poche que son portefeuille et se détend un peu. Il se penche donc pour attraper la petite et la hisse sur sa hanche. « Je reste pas avec toi ma douceur ce soir. Tu sais que je sors avec Tito ce soir » lui explique-t-il pour la centième fois, essayant de ne pas se laisser attendrir par sa moue boudeuse, ou ses petites mains qui se cramponnent à sa nuque. « Tu restes avec Maminou ce soir. » Et c’est partie. Merrin commence son show. Elle piaille, se jette en arrière et manque d’échapper aux bras de son père. Maureen vient donc en renfort et arrache la petite des bras de son père qui culpabilise affreusement. Lui qui, un instant plus tôt était pressé de filer pour ne pas faire poireauter son ami, n’a plus aucune envie de sortir. Il faut pratiquement que sa mère le jette dehors pour qu’il se mette en route…

Avec la circulation de ce soir, il lui faut pratiquement trente minutes pour rejoindre le coin de West Side où il a donné rendez-vous à son meilleur ami. Il aurait préféré passer sa soirée en compagnie de Felicity mais elle avait d’autres plans. Ça le contrarie un peu mais il a préféré jouer les indifférents quand elle a refusé sa proposition d’aller au restaurant ensemble… Passer un peu de temps avec son meilleur ami lui fera du bien mais ce n’est évidemment pas pareil.
Il essaie de positiver, de se dire que la soirée a mal débuté mais qu’elle sera une réussite. Et puis finalement, il n’est pas si en retard que ça. N’empêche, ça l’agace d’avoir encore perdu la notion du temps et de s’être assoupi comme un crétin au beau milieu de la chambre de sa fille avec qui il jouait… Heureusement, la porte étant fermée, elle n’a pas réussi à se faire la malle et à faire la moindre bêtise. N’empêche qu’elle aurait pu se faire mal… Il aurait pu se passer n’importe quoi. Lui qui pensait en avoir fini avec ses problèmes de santé et pouvoir faire une demande de reprise anticipée du travail doit revoir ses plans. Et ça lui mine terriblement le moral.  
Mais il ne doit pas penser à ça ce soir. Ce soir, c’est la soirée de Tito. Ils vont bien s’amuser. Enfin lui peut-être plus que son ami, qui va certainement se sentir un peu piégé… « Ce sera pour ton bien vieux frère » ricane Lloyd tout seul, en garant sa voiture, à quelques rues du salon de massage.

Il rejoint rapidement Tito et le gratifie d’une accolade avant de l’écouter chouiner un peu. « Te prends pas la tête avec ça. Tu vas pas les garder longtemps sur le dos tes fringues » plaisante-t-il en l’attrapant par les épaules pour l’entrainer vers l’intérieur. Évidemment, les questions fusent dans la bouche du secouriste et, s’armant de son sourire le plus espiègle, Lloyd prend grand soin de ne répondre à aucune d’entre elles et de jouer la carte du mystère…  



(c) chaotic evil

_________________

my blood


surrounded & up against a wall i'll shred 'em all & go with you ; when choices end, you must defend, i'll grab my bat & go with you, i'll go with you, i'll go with you



SAISON I # EVENT 2 Oruc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Goodwin


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : .tetra | tumblr | we♥it
messages : 245
quartier : downtown

SAISON I # EVENT 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # EVENT 2   SAISON I # EVENT 2 EmptyDim 12 Fév - 14:06



event st valentin
west side

 
Il ne se rend pas compte qu'il fait fausse route, le pourrait-il de toute manière, ignorant de toutes les conventions pures et simples de cette société qu'il a apprit à service, non pas à écouter en revanche. Un paradoxe qui fonctionne encore et qu'il sert, plus que n'importe quoi d'autre, même malgré ses implications dans certaines histoires qu'il aurait pu éviter, certaines situations auxquelles il aurait pu faire parade mais que son arrogance a laissé passer. Il doit sa corruption à son orgueil, à cette ambition sans limite qu'il porte pourtant encore fièrement car, même avec tout ça, il ne regrette rien. Au contraire, c'est venu offrir un peu de jeu au quadragénaire dont l'existence se faisait presque ennuyante. C'est venu lui offrir un but qu'il tient à poursuivre ; même ce soir. Aussi, il a joué l'une des cartes qu'il gère pourtant le moins, parvenant à inviter l'une de ses collègues pour cette soirée de St-Valentin ; un soir comme un autre bien que plus commercial que n'importe quelle autre fête au cours de l'année. Un sourire plein de mépris s'invite le long de ses lèvres tandis qu'il se prépare, réajustant sa veste de costume, celle qui surplombe une chemise blanche légèrement ouverte : pour ne rien changer à ses habitudes. Ses cheveux, un peu plus long qu'à l'accoutumée, sont désordonnés, légèrement bouclés. Non, il y met du sien sans pour autant trop en faire, c'est sa manière à lui de jouer le jeu pour ce soir, jouer celui qui veut renvoyer une bonne image ; loin de laisser supposer qu'il n'est là que par intérêt quant aux personnes qui traîneront là. Pourtant, il tient bon jusqu'à la rejoindre, jusqu'à parvenir jusqu'aux abords de l'établissement devant lequel elle s'arrête, fronçant les sourcils, posant ensuite son regard sur sa misérable personne. « Vraiment? »
C'est à son tour de lui rendre cette moue incompréhensible, celle qu'il n'arrive pas à faire parfaitement parce qu'elle commence à comprendre, Matthew n'est jamais sorti en dehors de son cadre de travail. Ça lui revient, ça s'impose à elle brutalement et elle commencerait presque à en avoir quelques larmes aux yeux, pauvre idiote. « Tu es la seule qui ne soit pas désagréable et avec qui je n'aurais pas l'air stupide. » Lance-t-il le plus naturellement du monde en revenant légèrement à elle, mauvaise idée. Car si les regards s'étaient fait un peu éparpillés jusqu'alors, ils se posent désormais sur sa personne au vu de la claque qu'il vient de recevoir. Ça a le mérite d'être aussi clair que la manière dont elle part, claquant la porte derrière elle histoire de rendre les choses un peu plus dramatiques. Il en lève les yeux au ciel, soufflant un instant avant d'en revenir à la pièce dans laquelle il doit désormais avancer ; et seul, qui plus est. Lui qui pensait passer inaperçu pour pouvoir faire son petit point dans son coin : raté. Pourtant, il tient bon, balayant désormais les alentours du regard jusqu'à comprendre ce dans quoi il s'est lancé... « Ridicule. » Lâche-t-il, posté aux côtés de deux hommes visiblement récemment arrivés. Ça le rassurait de ne pas être.. non, en fait, il s'en fout ; pour l'instant, persuadé de pouvoir réfléchir sans songer que, dans son cas, l'appel de la chair puisse être tendancieux, lui qui n'a jamais ressenti le besoin de toucher une femme. Jade se moquerait très certainement, l'inexpérimenté, disait-elle ; ou le puceau, plus clairement. Mais, là, tout ne porte que sur cela. Il n'en reste pas moins un homme, le regard éperdu bien que les mains studieuses, enfouies dans ses poches jusqu'à – probablement – la fin de la soirée.

 
♡ ♡ ♡
  MACFLY

_________________


It's gonna start very soon now... the Fall. But don't be scared : falling's just like flying, except there's a more permanent destination. But it's not the fall that kills you. Of all people, you should know that, it's not the fall, it's never the fall. It's the landing. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurtis Hawkins


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : illisible (avatar) Myuu.BANG (code signature)
messages : 924
quartier : une petite maison dans le West Side, achetée avec l'héritage de son père, décédé lorsqu'il avait 16 ans
physique : le corps de Kurtis est couvert à 70% de tatouages dont la plupart ont été réalisés par lui-même / il a une cicatrice au niveau de la cuisse droite (balle reçue), du torse (poignardé et opéré) et a le nez légèrement dévié (il l'a cassé plusieurs fois)

SAISON I # EVENT 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # EVENT 2   SAISON I # EVENT 2 EmptyDim 12 Fév - 14:07





valentine's day
saison I # event 2
#kurtis
#meghan (PNJ)

Il se réveille en sursaut et manque de mettre un coup à sa jumelle qui se recule vivement en protestant. « Meg ? » s’étonne-t-il, encore à moitié endormi, frottant ses yeux brûlants de fatigue. « Qu’est-ce tu fous là ? » « Ah bah génial ! Moi aussi j’suis ravie de te voir frangin ! » « …Non mais j’suis content mais… On d’vait s’voir ? » « Euh… C’est la Saint Valentin, trou du cul… Aux dernières nouvelles on passe toujours la Saint Valentin ensemble. A moins que t’ai d’autres plans. Mais si c’est le cas je devrai te détester pour toujours. » « Non j’ai pas… Oh putain ! Si ! J’dois être… Rah fais chier ! Il est quelle heure ? » « T’es sérieux ? Tu vas m’planter enfoiré de traitre à ton sang ? » s’agace Meghan en lui envoyant un coup de poing dans l’épaule, pendant qu’il s’extirpe de ses draps pour trouver son téléphone et répondre lui-même à sa question. Et il constate avec horreur que la Terre ne s’est pas arrêtée de tourner pendant qu’il roupillait. S’il ne bouge pas son cul, il va être en retard pour la soirée d’inauguration du Homewrecker. Inutile de préciser que ce ne serait pas bon pour lui…
Bousculant sa frangine, il sort de son lit pour aller enfiler autre chose que son jean troué. Sa sœur lui emboite le pas et commence à lui prendre la tête. Elle lui parle de tous ces pauvres types qu’elle a éconduits pour pouvoir passer du temps avec lui et blablabla ses choix de vie qu’elle désapprouve fortement, blablabla, sapé comme un con, blablabla. Au final, elle lui sélectionne ses fringues et continue de le disputer tout en boutonnant sa chemise avant de prendre en charge ses cheveux parce qu’il n’a, d’après elle, aucun sens de l’esthétique.  
« Hors de question » lui répond-t-il quand elle lui annonce qu’elle le suit ce soir. « C’est pas négociable. »
Il soutient son regard avec tout l’aplomb dont il est capable. Pas question qu’elle foute un pied dans la maison close de James ! Il ne va pas supporter de voir les gars loucher sur elle et possiblement la prendre pour une des filles à disposition des clients… Non. C’est non !

…Sauf qu’évidemment, il n’a pas gain de cause. Il n’a jamais gain de cause avec Meghan. Sa jumelle se charge de les conduire chez le traiteur avec sa voiture (une putain de Mini Cabriolet qui lui donne l’impression d’être un sale pédé) et Kurtis récupère tout ce que James lui a demandé de prendre. Une fois la voiture chargée en caisses de Champagne, amuse-gueule et autres joyeusetés du genre, ils se mettent en route pour rejoindre le Homewrecker.
Kurt doit bien avouer qu’être aidé de sa sœur lui a permis de rattraper un peu son retard et lui a évité des emmerdes. Ce qui n’empêche pas James de l’accueillir en lui désignant sa montre, comme s’il était en retard de plusieurs heures… Connard. Heureusement, il est trop occupé pour venir le faire chier et Kurtis peut tranquillement décharger la bagnole avec l’aide de sa frangine et du Prospect d’Ezra…qui manque de se prendre son poing en pleine gueule quand il commence à manquer de respect à sa sœur. Meghan le remet cependant très vite à sa place, usant de tout le mépris dont elle est capable.

Quinze minutes après leur arrivée, ils ont tout mis en place et James s’approche enfin du Prospect qui faisait rapidement visiter les lieux à sa frangine et la garde à l’œil. C’est que les clients commencent à arriver… Et Kurtis n’apprécie pas du tout la manière dont ils déshabillent Meghan du regard.  


Code made by Wanderlust

_________________


can you save my
HEAVYDIRTYSOUL
from me
gangsters don't cry
therefore, therefore i'm
mr. misty-eye, therefore i'm...
SAISON I # EVENT 2 2mb6

SAISON I # EVENT 2 6scl

SAISON I # EVENT 2 To0m

SAISON I # EVENT 2 03fx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James W. Manning



crédits : ava&gif ; Daya + sign ; quiet riot + song ; hozier
messages : 466
quartier : West side, dans l'ancienne maison du père

SAISON I # EVENT 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # EVENT 2   SAISON I # EVENT 2 EmptyDim 12 Fév - 16:19

homewrecker
event saint-valentin



C’est ce soir, enfin, que le Homewrecker ouvre. James sent sa nuque le picoter, cette fois il ne peut pas se permettre de se planter, la soirée doit être parfaite. Sa maison close sous couvert va devoir leur rapporter de l’argent, y’a pas à chier, cette première impression doit être la bonne. Il doit pouvoir repérer les cibles potentielles, celles qui ne viendront pas que ce soir, celles qui colporteront la qualité des hôtesses de cette maison tout ce qu’il y a de plus légal. Ils ont pratiquement eu cette maison pour une bouchée de pains, le plus gros ayant été les travaux, mais maintenant que tout cela est fini, il apprécie le résultat. Il fait un tour au dernier étage qui est vide maintenant, les nanas qu’ils ont recrutées sont déjà au RDC et s’affairent.
Il quitte son nouveau bureau, plutôt vide pour l’instant et le ferme à clef, puis descend au 1er étage pour faire un petit tour dans les multiples chambres. L’espace est très grand, il y a de multiples chambres aux thèmes divers et variés. Tout est propre, rangé, niquel. James veut un service de qualité, il a la pression. Avant de descendre dans les escaliers, le KOS checke son téléphone et envoie un message à Natalia. Il sait que ce n’est pas la saint-valentin dont elle aurait rêvé, évidemment, passer sa soirée dans la maison close de son mari n’a rien de vraiment incroyable. Mais rien de tel qu’un bon coup marketing pour l’inauguration de la maison et l’idée de Kurtis de faire ça ce soir a été… étrangement très futée.

C’est donc au rez-de-chaussée qu’il fait le plus de bruit ce soir, en tout cas pour l’instant. Les filles s’activent, discutent, font leurs trucs en attendant les clients et James se contente de passer entre elles pour rejoindre le bar, derrière lequel s’active Judith. Madmax lui a prêté sa serveuse pour ce soir, il lui en manquait une pour assurer le flux de boisson. Il lui adresse un sourire alors qu’elle disparaît dans l’arrière-salle, s’accoude au bar de son bras valide (il a enlevé son écharpe pour ce soir mais évite de se servir de celui-là) et jette un œil à sa montre. Kurtis est en retard.  
Mais quand on parle du loup, voilà l’agneau et Kurtis passe enfin les portes avec une nana et des cartons de trucs qui viennent du traiteur. Le motard lui agite sa montre sous le nez pour lui signifier son retard et le laisse s’occuper de tout mettre en place tandis que lui rassemble ses filles pour un dernier topo avant que le monde arrive. Ceci fait, le motard s’entretient quelques minutes avec Rebecca, celle qu’il considère comme une sorte de manager, puis se dirige vers le prospect qui a terminé son taff alors que les premiers clients ont débarqués.

«  Salut Kurtis et mademoiselle ? » James lui offre son plus beau sourire. Alors comme ça le petit puppy de max ramène une fille ok ! Le motard en mode gossip adresse un sourire entendu à Kurtis avant d’élever la voix à nouveau.

« Vous voulez boire quelque chose ? C’est offert par la maison pour vous deux, bien entendu. »

© code par Nostaw.

_________________
There's no plan, there's no race to be run
The harder the pain, honey, the sweeter the song
There's no plan, there's no kingdom to come
But I'll be your man if you got love to get done
Sit in and watch the sunlight fade
Honey, enjoy, it's gettin' late
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judith C. Williams



crédits : ava+gifs me
messages : 572
quartier : West Side, petite maison de quartier avec Emerson Williams, son frère

SAISON I # EVENT 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # EVENT 2   SAISON I # EVENT 2 EmptyDim 12 Fév - 16:20



ewww i hate valentine’s day, soooo much !
ft. Everyone in the house
Ce soir c’est grand soir, je change un peu de boulot, GROSSE PRESSION ! Max m’a refilé la mission d’aller aider Manning pour l’inauguration de sa maison d’escorte. J’ai presque failli rigoler quand il m’a dit ça genre sérieusement mais j’ai vite compris qu’il fallait juste que je la boucle et que j’y aille et c’est tout. Ok ! ok ! No problem, je m’en fiche tant que je suis payée à la fin du mois. J’ai eu le droit à un petit topo vestimentaire, et puis un « et évite de casser quelque chose » et blablabla, enfin bref, comme d’habitude. J’ai fini ma période d’essai au crash, le type m’a rien dis alors je suis venue le jour suivant et ainsi de suite. J’en déduis que c’est bon, en tout cas, je me suis habituée alors ça va j’en profite. Y’a pire. Au moins je me dandine pas sur scène de toutes façons les podiums me sont totalement interdits au risque de faire couler la boite. Merci, j’avais compris que j’étais nulle.

Bref, me voilà derrière le comptoir, encore une fois, mais au Homewrecker en l’occurrence. Charmant nom de maison. Y’a un truc louche dans l’histoire mais bon je m’en fous, en tout cas l’enseigne donne un peu le ton. Je suis là que pour bosser et me mêler de mes affaires, ça me va amplement. J’ai zieuté un peu la réserve, je m’occupe de mettre en place des coupes de champagne le long du bar enfin voilà quoi. J’ai discuté deux minutes avec le gérant des lieux sur le ton de la blague. Il m’a complimentée sur le choix de la robe, nettement meilleur que celui que j’ai fais la première fois que l’on s’est vu, m’a expliqué un peu comment allait se passer le bazar, puis il s’est barré tranquille. Peut-être que je le déteste pas finalement, lorsqu’on se parle c’est généralement sur le ton de la taquinerie, il est joueur ça me plait bien. Bon bien sur c’est chasse gardée, tout type qui porte un cuir de près ou de loin, c’est hors de portée. Parfois je me dis que c’est dommage quand je les vois défiler au crash mais bon, j’ai mon petit honneur, hors de question d’être une meuf-chaussette.

Je suis donc là tranquille, apprêtée de la tête aux pieds et décide de prendre un plateau pour faire le tour des premiers clients arrivés, et distribuer mes coupes de champagne. On est que deux pour le service mais je pense que ça ira, même si il y a foules les clients ne sont pas trop là pour ça…

Donc hop je quitte le comptoir plateau à la main et fait le tour de la pièce, vais à la rencontre des clients, propose des verres. Je précise avec politesse que la première coupe de champagne est gratos mais qu’ils devront payer par la suite. Faudrait pas déconner quand même.

Du coin de l’œil j’aperçois Kurtis avec une nana. Je lui adresse un signe de la main avant de continuer mon petit tour pour continuer à servir les clients et notamment trois types, dont… et bien oui, dont l’espèce de grotesque personnage que j’ai déjà rencontré au starbuck. Je me retiens très fort de jurer en levant les yeux au ciel et me contente de sourire, un air charmant plaqué sur le visage.

« Une coupe de champagne messieurs ? C’est offert par la maison ! »


EXORDIUM.

_________________


i guess that no one ever really made me feel that much higher
boy, it's you I desire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurtis Hawkins


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : illisible (avatar) Myuu.BANG (code signature)
messages : 924
quartier : une petite maison dans le West Side, achetée avec l'héritage de son père, décédé lorsqu'il avait 16 ans
physique : le corps de Kurtis est couvert à 70% de tatouages dont la plupart ont été réalisés par lui-même / il a une cicatrice au niveau de la cuisse droite (balle reçue), du torse (poignardé et opéré) et a le nez légèrement dévié (il l'a cassé plusieurs fois)

SAISON I # EVENT 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # EVENT 2   SAISON I # EVENT 2 EmptyDim 12 Fév - 17:40





valentine's day
saison 1 # event 2
#kurtis
#meghan (PNJ)

« Arrête de faire ça » soupire Meghan, lascivement appuyée au comptoir du bar boisé et plutôt classe que James a fait installé dans la pièce. Si Kurt a tout suivi, il s’agit du salon où les clients patienteront pour obtenir leur chambre… Quelques filles sont déjà occupées à satisfaire les hommes qui se sont installés sur les fauteuils confortables de la salle d’attente. « J’fais rien. » « Tu fais ta tête. » « Quelle tête ? C’ma tête normale » s’agace le Prospect en faisant claquer sa langue contre son palais. « Non. C’est ta tête "Je suis un gros jaloux et je veux tuer tout le monde". Je t’ai déjà expliqué que ça ne me dérange pas qu’ils me regardent. » « Moi ça m'dérange… » « Ce n’est pas parce qu’ils me matent que je vais écarter les cuisses figure-toi. » « Dis pas des trucs comme ça… » articule Kurt entre ses mâchoires crispées par la colère qui commence à croitre. « Tiens, un client pour moi. Je mouille déjà, tiens ma laisse frangin ou je ne réponds plus de rien » ironise Meghan, arborant ce petit air provocateur qu’il déteste.  
Kurtis la fusille du regard alors que James vient à leur rencontre, un sourire aux lèvres. Un sourire entendu que le Prospect aimerait lui faire ravaler immédiatement…
« Meghan » le salue la grande brune toute en jambes, mises en valeur par sa robe imprimée et bien trop courte et décolletée au goût de son frangin. « Enchantée. »
« C’ma jumelle » s’empresse-t-il de préciser à James en bougonnant, avant qu’il continue à se faire des films dégueulasse. Il lui a déjà parlé d’elle et de son job de mannequin, au moment où les ukrainiennes (présentent ce soir, ces sales putes…littéralement) c’étaient fait la malle. « James. I’ gère l’endroit. »
« Hm…je vois… » sourit sa sœur. Sauf qu’elle arbore ce sourire figé qui annonce généralement tout le bien qu’elle pense d’une personne. En l’occurrence, pas grand chose de positif.  
« Vous voulez boire quelque chose ? C’est offert par la maison pour vous deux, bien entendu. » « Ce serait la moindre des choses, puisque c’est nous qui nous sommes trimballés les bouteilles jusqu’ici et que vous exploitez mon frère depuis plus d’un an contre une hypothétique place dans votre secte cheloue. » « Meg. Commence pas… » « T’en fais pas, ton ami a l’air d’avoir du répondant. Pas vrai mon mignon ? » « J’savais qu’j’aurai pas dû t’laisser v'nir putain… » « Chhht. Laisse les grandes personnes discuter Kurtis. Va donc me chercher le verre que m’a promis ton ami. » « J’suis pas ton chien. » « Non, t’es le leur apparemment… » « Désolé pour ça elle… » « T’excuse pas à ma place, c’est agaçant. Donc James, c’est ça ? Vous souffrez d’un handicap moteur qui vous empêche de faire vos courses tout seul, c’est ça ? »
Kurt pousse un lourd soupir et attrape sa sœur par le bras, dans le but de l’éloigner de James qui n’a pas l’air amusé par la situation. Du tout…  
« Qu’est-ce que tu fais ? » « J'm’évite des emmerdes » crache-t-il en jetant un dernier regard désolé au motard avant d’escorter sa sœur vers la porte menant à la petite cuisine de l’établissement.


Code made by Wanderlust

_________________


can you save my
HEAVYDIRTYSOUL
from me
gangsters don't cry
therefore, therefore i'm
mr. misty-eye, therefore i'm...
SAISON I # EVENT 2 2mb6

SAISON I # EVENT 2 6scl

SAISON I # EVENT 2 To0m

SAISON I # EVENT 2 03fx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Goodwin


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : .tetra | tumblr | we♥it
messages : 245
quartier : downtown

SAISON I # EVENT 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # EVENT 2   SAISON I # EVENT 2 EmptyLun 13 Fév - 13:15



event st valentin
west side

 
« Une coupe de champagne messieurs ? C’est offert par la maison ! » Cette voix, il la connaît et ça suffit au quadragénaire pour perdre son attention destiné à la salle, à tout ce qui bouge, tout ce qui grouille autour de lui. Il en oublie les conversations peu intéressantes, toutes ces choses aussi futiles que la vie de ceux qui en usent finalement. Ses prunelles claires se posent sur la jeune femme qui vient de se présenter à eux ; bien qu'il ne soit pas l'un des leurs, pas encore, qui sait. Matthew n'est pas trop doué pour se mêler aux mondes, il n'a jamais été trop à l'aise en société hors de son travail ; lui qui s'y dit marié, complètement. Pourtant, il fait un effort, il est parvenu à sortir de son antre dans lequel il aime à se perdre parfois trop longtemps, parfois pas assez. Et si le contexte pourrait lui faire croire que cette soirée est une avancée dans son acceptation du monde, il n'en est rien. Il est là pour affaire et, malgré ça, la normalité de la vie revient lui sauter au visage. Il rend, bizarrement, son sourire à la jeune femme, intrigué par celle-ci depuis qu'elle s'est risquée à lui tenir tête, contrairement à bien des personnes puisque la plupart ne souhaite pas avoir à y faire. Mais elle si, elle a choisi de lui faire entendre que non, il n'a rien du commun des mortels ; un fait qu'il considère comme un compliment, c'est pour dire. Et si, par sa manière d'agir, lors de leur rencontre, la belle était parvenue à s'attirer la curiosité du lieutenant, elle ne gagne que davantage de point en venant le servir. Elle est d'ici, elle connaît et entend. Ça lui suffit pour regagner cet enthousiasme terni par la situation, le contexte grotesque de la soirée.
Alors oui, il s'avance, venant prendre les devants pour saluer la jeune femme, cette même neutralité que d'ordinaire bien que, cette fois et assez visiblement, il semble plus enclin à n'insulter personne ; pour le moment, en tout cas. « Un malheureux hasard, alors. » Vient-il lui faire entendre, tentant un sourire des plus... ordinaires. Étrange, mais nécessaire finalement. « Renverser un café quand on est en vérité... serveuse ; petite pause, une gorgée de champagne avalé et un retour sur les traits de la jeune femme. Rassurez-vous, je me souviens aussi que vous n'étiez pas le premier facteur de cet incident. » Un nouveau regard vient se poser sur la salle, il va lui falloir prendre sur lui, accepter que certaines choses ne sont pas à dire, accepter de porter un masque qui, avouons-le, est ridicule sur un homme dans son genre. « Le sourire vous va bien, au fait. » Continue-t-il sur sa lancée, peu gêné par le fait qu'elle ait sûrement autre chose à faire, après tout, l'égocentrisme est un défaut majeur pour celui qui ne jure que par ce qu'il souhaite. « Par curiosité, vous travaillez là depuis longtemps ? » Une question sérieuse à en juger la manière dont il se retourne vers elle, lui qui s’apprêtait pourtant à rejoindre les ombres de la salle en quête d'une vue panoramique sur tout ce qui va se jouer ; ou pas, d'ailleurs. Il cherche un atout de taille, il lui faut un point d'ancrage pour cette nuit qui s'annonce plus que longue. Pauvre homme en quête de savoir, pressé par ce qui lie ses mains depuis qu'il s'est fait avoir pour une affaire qu'il aurait dû laisser tomber. Pauvre homme qui aurait pu être chez lui, violon en main, après cette journée éprouvante.

 
♡ ♡ ♡
  MACFLY

_________________


It's gonna start very soon now... the Fall. But don't be scared : falling's just like flying, except there's a more permanent destination. But it's not the fall that kills you. Of all people, you should know that, it's not the fall, it's never the fall. It's the landing. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James W. Manning



crédits : ava&gif ; Daya + sign ; quiet riot + song ; hozier
messages : 466
quartier : West side, dans l'ancienne maison du père

SAISON I # EVENT 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # EVENT 2   SAISON I # EVENT 2 EmptyLun 13 Fév - 23:11

What...the... fuck.
Ok. Des que la nana aux côtés de Kurtis ouvre la bouche, James se tend de manière quasi imperceptible. Son regard glisse du prospect à la gonzesse qui ne sait visiblement pas comment faire pour fermer sa bouche. Le KOS serre les dents sans détourner son regard de Meghan, la soeur de Kurtis donc.

James serre son portable dans sa poche de costume au point de s'en blanchir les phalanges. Il Le sait qu'il ne va pas dire un mot, il va se contenter de fermer sa gueule et la laisser cracher son fichu venin. Kurtis semble essayer de vouloir s'en sortir, lui demande plusieurs fois de se taire mais la petite garce ne s’arrête pas un instant. Il a envie de la choper par les cheveux et la foutre dehors un bon coup de pied au cul. Au nom de qui ou de quoi se permet-elle de venir lui manquer de respect chez lui ? Si elle n’est pas contente, elle se barre, si elle ne veut pas porter des cartons, James ne lui a rien demandé. C’était à Kurtis de se débrouiller avec ça, point barre. James n’en a strictement rien à foutre s’il est seul ou s’ils sont douze à faire ce qu’il lui demande. Il veut juste que ce soit fait en temps et en heure et jusque-là, ça allait, malgré ses quelques minutes de retard, le prospect s’est bien démerdé et tout est prêt.

Cette petite garce n’en finit pas d’ouvrir la bouche. « Désolé pour ça elle… » « T’excuse pas à ma place, c’est agaçant. Donc James, c’est ça ? Vous souffrez d’un handicap moteur qui vous empêche de faire vos courses tout seul, c’est ça ? »

Elle va trop loin. James va pour répondre mais Kurtis prend les devants. En temps normal le motard aurait surement rigolé face à son air effronté et à son babillage puéril, il l’aurait surement méprisée et se serait barré. Mais pas ce soir. Il ne veut pas de scandale. Il veut qu’elle se casse et le prospect finit par l’éloigner en direction des cuisines. Le prospect lui adresse un regard désolé mais James n'est pas en mesure de lui adresser quelconque compassion. Dire qu'il doit laisser psser ça. Serrer le poing lui a réveillé une douleur jusque-là endormie dans son bras censé être en écharpe. Le motard baisse les yeux au sol deux secondes pour reprendre une respiration régulière. Inspirer, expirer. James est contrarié mais il va devoir composer avec son agacement et le fait qu'il doive paraître tout à fait serein.

Lorsqu'il relève les yeux, Judith passe devant lui, un plateau plein de coupes à champagnes dans les mains. Elle a l'air dans son élément, ce qui le rassure plutôt. Il la suit du regard alors qu'elle s'approche de trois clients, dont un qu'il reconnaît immédiatement. James a la subite envie de rigoler tout son soûl pour se calmer. Un sourire immense se pose sur ses lèvres, le nouveau gérant de la maison close sent ses nerfs se tendre à nouveau. Comme si le petit spectacle de l'autre timbrée ne l'avait pas assez agacé, il faut que Lloyd, celui qui s'est joyeusement tapé sa femme, fasse partie de ses clients, ce soir. Evidemment.

James ne peut plus rester en place, son sourire collé comme un sticker sur le bas de son visage, il se détourne pour aller chercher un whisky au bar.

_________________
There's no plan, there's no race to be run
The harder the pain, honey, the sweeter the song
There's no plan, there's no kingdom to come
But I'll be your man if you got love to get done
Sit in and watch the sunlight fade
Honey, enjoy, it's gettin' late
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judith C. Williams



crédits : ava+gifs me
messages : 572
quartier : West Side, petite maison de quartier avec Emerson Williams, son frère

SAISON I # EVENT 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # EVENT 2   SAISON I # EVENT 2 EmptyLun 13 Fév - 23:20



ewww i hate valentine’s day, soooo much !
ft. Everyone in the house
Il s'est approché, évidemment, quelle surprenante décision ! Après tout il n'allait pas laisser passer une occasion de venir m'embêter, j'imagine. Malgré tout, je lui adresse un grand sourire qui se veut sincère pour la simple et bonne raison que je bosse. Et quand je bosse, je suis sérieuse et serviable. Je n'ai pas envie de perdre mon taff et si je foire et que Manning en cause à Max, la question sera réglée.
Le type s'est servi une coupe de champagne et reste là. Je me suis dis qu'il allait se barrer mais non, il reste là et fait étrange, beaucoup plus surprenant : il sourit. Un instant je me demande si c'est une façon de se moquer de moi mais ça n'a pas l'air, hormis la petite réflexion sur le fait que je sois serveuse et que j'ai réussi à lui balancer brûlant sur la moitié de ses fringues. S'il savait que ce métier est tout nouveau pour moi, et que je suis d'une maladresse plutôt affligeante, il n'en serait pas réellement étonné.

« Rassurez-vous, je me souviens aussi que vous n'étiez pas le premier facteur de cet incident.
— C'est bien aimable à vous, tiens donc ! »

Je retiens la pointe de sarcasme qui se balancerait volontiers au bord de mes lèvres, toujours pour la même raison. Il se marre donc, plaisante, puis jette un regard sur la salle. Je me dis que c'est le moment de filer. Mais il a visiblement le don de surenchérir toujours à ce moment précis. « Le sourire vous va bien, au fait. »

… D'accord. Je ne sais pas trop comment prendre la chose en réalité. Est-ce qu'il se moque de moi ou est sincère ? Je ne sais pas vraiment en tout cas, il a réussi à me faire taire. C'est à son tour de s'en aller, et j'esquisse le même geste, quuuaand… il se retourne vers moi d'un seul coup. Le mot d'ordre est : gloire aux clients. Alors si celui-ci veut faire la conversation, alors je le ferais, évidemment.

« Deux semaines à peu près. Désirez-vous autre chose ? »

Je lui souris tranquillement, ne détourne le regard que pour servir les clients (et clientes) qui désirent une coupe.

« Si vous souhaitez continuer à discuter avec moi il va falloir me suivre jusqu'au bar, monsieur. Autrement je suis sure que ces charmantes jeunes femmes seront à votre disposition pour profiter de votre agréable compagnie ! »

Je m'amuse un peu, à vrai dire, qu'il puisse prendre mes mots un peu comme il l'entend. Je n'aurais rien à me reprocher en tout cas, mon service est impeccable, comme mon sourire qui reste sincère. Je ne le déteste pas, la réalité est plus complexe. Je ne suis pas agacée mais surprise et ça m'amuse un peu de le voir réellement agréable alors qu'il n'a été que pure méprise une semaine plus tôt. Je ne le connais pas, pas même son nom, mais ce type a de toute évidence une personnalité atypique. Et je suis du genre à bien aimer les défis.

Sur ces mots, je fais un pas en direction des deux mecs qui sont arrivés aux côtés du Mr. Pause-Café et leur refile une coupe de champagne et un sourire. Je suis tout à fait disposée à répondre aux questions de mon nouvel ami s'il décide de me suivre. Jusque-là, je ne peux pas me permettre de laisser l'alcool se reposer dans les verres.

EXORDIUM.


_________________


i guess that no one ever really made me feel that much higher
boy, it's you I desire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité
Invité

SAISON I # EVENT 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # EVENT 2   SAISON I # EVENT 2 EmptyMar 14 Fév - 11:34

SAISON I EVENT 2


« Hein ? Quoi ? Qu'est-ce que tu as dit ? »

Et ce ne sont que les premières questions d'une longue liste de questions que je pose à Lloyd alors qu'il m'entraîne à l'intérieur du bâtiment. Comment ça je ne vais pas garder mes fringues longtemps ? De quoi il parle ? C'est quoi cet endroit ? Monsieur s'obstine à rester silencieux, à ne rien me dire, si bien que je continue à me poser mille et unes questions et quand nous pénétrons à l'intérieur, je suis encore plus paumé que lorsque nous étions dehors. Je regarde autour de moi, sincèrement dubitatif. Un « Euh... » s'échappe de mes lèvres alors que j'observe les gens présents. Des hommes, beaucoup de femmes et... Bon, c'est quoi l'intérêt de cet endroit ? Qu'est-ce qu'on y fait exactement ? La voix d'un type me parvient de tout près, il lâche un « ridicule » et je tourne mon regard vers lui, ne saisissant pas. Enfin lui visiblement a compris ce qu'était cet endroit et il le trouve ridicule. J'aimerais pouvoir le trouver ridicule moi aussi tiens... Si seulement je savais où nous étions. J'ouvre la bouche pour poser une nouvelle question à Lloyd alors que le type discute avec une serveuse et c'est à ce moment-là que la dite serveuse s'approche de nous, avec un plateau de coupes de champagne à la main. Sourire radieux, elle est très agréable alors, malgré mon mal-être, je lui rends son sourire en acceptant bien volontiers sa coupe de champagne : non seulement ça serait malpoli de refuser mais en plus je ne suis pas contre un verre.

« Merci. » je lui dis avant qu'elle ne se détourne de nous.

Je me remets à observer l'endroit, boit une gorgée de champagne qui ceci dit en passant est absolument divin, et mon regard s'arrête sur une femme en particulier parce que la trouve très... Tactile avec l'homme qui l'accompagne. Trop tactile. Bah c'est peut-être son petit ami... Sauf qu'elle n'est pas la seule. Une autre a la même attitude. C'est... Sensuel. Discret. Subtil. Mais c'est bien là. Une petite lumière s'illumine dans mon cerveau et je comprends. Tout à coup je comprends. Ma mâchoire se décroche sous la surprise et je rebois une bonne gorgée de champagne.

« Lloyd... Frère... »

Je me tourne lentement vers mon ami et plante mon regard dans le sien. Je réduis la distance entre nous pour pouvoir murmurer.

« Tu nous emmenés dans un bordel ?... »

Je ne vois pas de meilleur terme.

« Sérieusement ?... »

Je secoue la tête en affichant une moue vexée.

« Je suis pas désespéré à ce point... »

Sur quoi je termine d'une traite ma coupe de champagne. Il me faut au moins ça pour encaisser ce que je viens de découvrir.

C'est un guet-apens en fait...
Génial...


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd Hatfield


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : avatar : shiya / codage sig : frimelda
messages : 709
quartier : un appartement dans le Loop, Downtown, sur le même pallier que celui de sa mère, atteinte d'agoraphobie sévère et cloitrée depuis des années maintenant
physique : depuis son accident, survenu le 31/10/16, la main droite de Lloyd, piétinée durant un mouvement de foule, présente des cicatrices dues aux opérations subies pour la réparer

SAISON I # EVENT 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # EVENT 2   SAISON I # EVENT 2 EmptyMar 14 Fév - 16:58

bromance forever

EVENT 2

Ravi de voir son meilleur ami commencer à stresser, Lloyd s'approche de l'accueil ou une réceptionniste - qui doit être mannequin le reste du temps - le salue suavement. Il lui donne son nom pour qu'elle retrouve sa réservation et elle lui propose après avoir réglé, de patienter dans le grand salon avec Tito. Ils se placent dans un coin et en profite pour observer le décor... C'est plus chic qu'il ne l'imaginait ! Ça le rassure un peu à vrai dire, parce qu'il a entendu parler de cette inauguration à la dernière minute. Il voulait absolument proposer quelque chose de fun à son ami pour lui changer les idées. Bon, peut-être que s'il avait eu des plans avec Fez, il n'aurait pas tant insisté, mais Lloyd n'est pas mécontent de cette alternative au final.

Les deux amis commencent à discuter, prendre des nouvelles de la famille de l'un puis de l'autre, jusqu'à ce qu'un homme se rapproche. Le terme "ridicule" qu'il emploie pour décrire l'endroit interpelle un peu Lloyd, mais avant que l'occasion de jouer les mauvaises langues avec son ami ne se présente vraiment, une serveuse vient leur proposer une coupe. Pour finalement se faire accaparer par Monsieur Ridicule. Lloyd se désintéresse d'eux et fait de nouveau porter son regard sur les alentours.
« Rebecca n'avait pas de plan ce soir alors ? » questionne-t-il son meilleur ami. « Tu n'as pas voulu tenter ta chance ? Je ne me serai pas vexé si tu avais annulé notre tête à tête. Pas longtemps en tout cas ! »
Pendant que le secouriste prend la parole, le grand blond continue d'observer les alentours. Et quelque chose commence à le gêner. La façon dont les femmes se comportent avec les hommes, la gêne de certain des clients, l’atmosphère générale... Et la présence de ces motards accoudés au bar termine de le mettre mal à l'aise. Il sait à quel gang ils appartiennent. Ce sont des Kings. Ceux-là même qui ont organisé la rave party à laquelle il à participé et qui les a conduis à être blessés, Tito et lui. Ceux qui d'après la rumeur étaient visés par l'attaque armée du quartier Ouest où ils se trouvent actuellement...
Ses cheveux se dressent dans sa nuque et il est parcouru d'un désagréable frisson.

Mais au moment où il s'apprête à faire part de son doute soudain à Tito (qu'il n'a finalement pas vraiment écouté) la serveuse revient avec ses coupes. Ils en prennent une chacun et en avalent une longue gorgée, leurs regards respectifs se perdant sur des coins différents de la pièce spacieuse. Alors que Tito observe une des filles se comporter lubriquement avec un client, Lloyd, reprend son analyse de la situation... Des clients quasiment exclusivement masculins et qui ont l'air d'avoir des portefeuilles assez garnis, des jeunes femmes habillées avec très peu de tissu, des Kings of Speed en territoire conquis... Et au fait, pourquoi est-ce que la réceptionniste lui a adressé un clin d'œil entendu quand il lui a glissé qu'il avait un rendez-vous pour un massage ? Et quels sont les termes qu'elle a utilisés pour lui répondre ? Quelque chose comme : Comme vous voulez Monsieur, nos filles sont là pour réaliser le moindre de vos désirs. Et pourquoi lui a-t-on demander de régler à la demi-heure ? Dans les salons de massages, on n'est pas supposé payer selon le soin désiré ? Et surtout après que le service ait été rendu... Tout ça devient très louche...

Lloyd avale sa coupe d'une traite, sentant son ami se pencher vers lui pour lui demander s'il l'a emmené dans un bordel... Malheureusement, il semble que oui. Est-ce qu'il doit lui dire qu'il s'est planté ou bien continuer sur sa lancée et faire croire à une bonne plaisanterie ? Le truc, c'est que ça ne semble pas amuser Tito. Et lui continue d'avoir un mauvais pressentiment.
« En fait...je pensais que c'était un simple salon de massages... » avoue-t-il, penaud. « J'ai payé d'avance mais si tu préfères qu'on migre vers la pizzeria la plus proche...je suis pas contre » grimace Lloyd en voyant une superbe femme s'installer sur les genoux flasques d'un type qui pourrait être son grand-père...



(c) chaotic evil

_________________

my blood


surrounded & up against a wall i'll shred 'em all & go with you ; when choices end, you must defend, i'll grab my bat & go with you, i'll go with you, i'll go with you



SAISON I # EVENT 2 Oruc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurtis Hawkins


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : illisible (avatar) Myuu.BANG (code signature)
messages : 924
quartier : une petite maison dans le West Side, achetée avec l'héritage de son père, décédé lorsqu'il avait 16 ans
physique : le corps de Kurtis est couvert à 70% de tatouages dont la plupart ont été réalisés par lui-même / il a une cicatrice au niveau de la cuisse droite (balle reçue), du torse (poignardé et opéré) et a le nez légèrement dévié (il l'a cassé plusieurs fois)

SAISON I # EVENT 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # EVENT 2   SAISON I # EVENT 2 EmptyMer 15 Fév - 16:57





valentine's day
saison I # event 2
#kurtis
#meghan (PNJ)

« Lâche-moi, Kurtis ! » s'agace sa sœur en parvenant enfin à se défaire de son emprise. Uniquement parce qu'il a bien voulu la laisser faire à présent qu'ils sont à l'extérieur de la maison, non loin de la voiture de la jeune femme. Le petit parking est déjà plein et l'endroit paraît désert. Furieux, Kurt observe sa sœur qui masse son poignet. Ça le fait naturellement culpabiliser et il se doute que c'est là le but de la manœuvre... « T'es juste venue m'foutre dans la merde ? » lui demande-t-il, essayant de maîtriser le ton de sa voix hachée par un mélange de sentiments contradictoires. « Non, trou du cul ! Je suis venue passer du temps avec mon frère ! C'est toi qui a décidé de m'entraîner dans ce baisodrome ! »
Kurt se raidit. Elle dit vrai. Ils passent la Saint Valentin ensemble depuis qu'ils sont mômes... C'est lui qui a oublié. Il a été trop obnubilé par l'idée de plaire à James et au reste du club en se donnant à fond pour l'inauguration de la maison d'hôtesses. Il a oublié Meghan...
« J'arrive pas à croire que tu ai défendu ce type ! » « C'type comme tu dis peut m'empêcher d'intégrer l'club si j'fais pas c'qu'i' veut et tu l'sais Meghan. » « Le club ! Le club ! PUTAIN, Kurt ! Mais tu t'entends parler ? On dirait qu'on t'a lavé le cerveau ! T'es ridicule ! Si tu veux tant appartenir à un club : joue au bridge ou va à la salle de muscu, comme tout le monde ! » « T'sais très bien pourquoi j'fais ça... » « Ne parle pas de Sam ! Ne te cache pas ENCORE derrière lui ! » le prévient sa sœur en s'approchant pour lui mettre un coup, au hasard sur le torse. Elle tente de frapper une seconde fois mais il la repousse et la fait vaciller sur ses interminables talons. « Il aurait honte s'il te voyait ! Papa aussi ! On a tous honte de toi ! »
Il le sait déjà. N'empêche que l'entendre le lui répéter une trentième fois lui fait toujours aussi mal que la première. Ça le frustre que sa famille ne le comprenne pas. Ça le blesse qu'elle, plus que les autres, ne le comprenne pas...

« Regarde où tout ça te mène ! Tu es devenu un sale menteur ! Tu nous mens, à nous ! Ta famille ! Tu me mens à moi ! » Et pour lui prouver qu'elle est furieuse, elle fonce à nouveau sur lui pour essayer de le cogner.  Une fois encore, le plus doucement possible, il l'écarte. « J'mens pas ! » « Un mois ! Tu m'as caché qu'on t'avait tiré dessus pendant UN MOIS ! Et encore si maman t'avait pas obligé à lui montrer pourquoi tu boitais, on en aurait jamais rien su ! Quelqu'un a essayé de te tuer et je ne le savais même pas ! » lui reproche Meghan d'une voix affectée. « J'voulais pas qu'tu t'inquiètes... » « Oh espèce de con ! »
Nouvelle vague de coups. Cette fois, Kurt s'agace et la repousse un peu plus fort que les fois précédente, lui faisant perdre l'équilibre et tomber sur les fesses. Elle le fusille du regard et repousse la main qu'il lui tend pour l'aider à se relever. Alors poussant un soupir, il se laisse tomber face à elle, relevant ses genoux et fouillant dans ses poches à la recherche de son paquet de cigarettes. « Je déteste le type que tu deviens. Je veux retrouver mon frère. »
Il encaisse la remarque sans broncher et attrape une clope qu'il cale entre ses lèvres, avant de chercher son Zippo pour l'allumer. Meghan le regarde faire, passant ses mains sur son visage et détachant ses longs cheveux qui retombent en cascade sur ses frêles épaules.


Code made by Wanderlust

_________________


can you save my
HEAVYDIRTYSOUL
from me
gangsters don't cry
therefore, therefore i'm
mr. misty-eye, therefore i'm...
SAISON I # EVENT 2 2mb6

SAISON I # EVENT 2 6scl

SAISON I # EVENT 2 To0m

SAISON I # EVENT 2 03fx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judith C. Williams



crédits : ava+gifs me
messages : 572
quartier : West Side, petite maison de quartier avec Emerson Williams, son frère

SAISON I # EVENT 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # EVENT 2   SAISON I # EVENT 2 EmptySam 18 Fév - 13:34



ewww i hate valentine’s day, soooo much !
ft. Everyone in the house
J'esquisse donc un nouveau sourire charmant à mon nouvel "ami" au caractère bien trempé avant de m'éloigner pour faire le tour de la pièce. Je trouve étrange qu'il soit la mais qu'il ne compte pas transformer son invitation pour un café en champagne. Je ne fais certainement pas partie des « autres » filles qui sont la, classes mais peu vêtues.

Les coupes de champagnes filées aux clients, je retourne vers le comptoir. J'arrive près de mon patron d'un soir et dépose le plateau vide près de lui en l'interpellant.

« Alors ça s’passe ?! Grand sourire, qu'il ne me rend pas, mais alors pas du tout. Il est plus que tendu à en juger par l'allure de ses phalanges autour de son portable. Ok... je vais pour m'éloigner mais :
- Whisky, s'il te plaît. »

Je hausse les sourcils mais ne réplique rien et me contente de faire le tour du comptoir en silence. Je connais pas ce type depuis longtemps mais généralement il arbore une bonne bouille, du genre petit sourire malin et il a la tchatche facile, plutôt déconneur. C'était un peu mal parti au début avec lui dans le sens où il a été un sale con et moi pas vraiment agréable. Au final il a été sympa, on a discuté deux minutes et il se révèle être un gars plutôt cool. Et canon, mais ça visiblement un des critères d’entrée dans le club de biker. Ici rouler des yeux très fort. J’attrape un verre, la meilleure bouteille de whisky et lui sert un fond raisonnable, deux glaçons pour le monsieur. Je jette un œil alentour, décide que je peux m’arrêter deux secondes entre deux services et fait le tour avec le verre de whisky dans la main.

« Merci.
— T’en tire une de ces têtes ! Va falloir se calmer sur les mauvaises ondes là mon mignon tu vas faire fuir tes clients ET tes filles. Il lève la tête, me sourit enfin et se tourne de ¾ vers moi.
— Et j’suis censé faire quoi pour te faire fuir toi ?
— Pff, mauvais genre. »

Je lève les yeux au ciel, volontairement de manière exagérée et lui colle un petit poing dans l'épaule.
« Alors on t’a toujours pas demandé ton numéro ? Tu veux pas t’choper un petit banquier ?
— Et non visiblement je corresponds pas aux critères de ces messieurs, — dorky face — quelle tristesse ! J’ai mis ma plus belle robe pourtant ! »

Je fais un pas en arrière et esquisse une pose pour lui montrer ce dont je lui parle puis revient vers lui.

« C’est vrai que c’est laaargement mieux qu’à ton audition, mais bon c’est pas encore ça, il disparaît derrière son verre en haussant les sourcils, clairement moqueur.
— Quoi, j’te plais pas ? » Je lui souris, minaude, plaisante avec lui avec qu’il est hors de questions que je fasse partie des nanas dans leur tableau de chasse. Je passe une main dans ses cheveux comme pour les recoiffer puis la dépose sur son épaule et la glisse son dos. Je penche ma tête sur le côté, prend un air exagérément aguicheur.

« Parce que tu voulais mon numéro ? Si t'as un stylo et une serviette je te note ça ! »Un clin d'oeil puis un rire qui s’échappe de mes lèvres, il fait un geste en arrière pour enlever ma main de son dos et lève les yeux au ciel en souriant. « C’est fou que ce merveilleux sourire n’apparaisse que quand tu te fous de ma gueule, Judith. »

Je lui souris et bat des cils, mon attitude est ridicule, il est clair qu’il ne se passera rien entre lui et moi. D’abord parce que je ne suis pas une de leur poule, de deux parce que j’ai bien vu l’anneau à son doigt. Bon après j’ai cru comprendre que certains ça les empêchait pas d’aller voir ailleurs, mais je me refuse tout à fait d’être cette fille.


EXORDIUM.

_________________


i guess that no one ever really made me feel that much higher
boy, it's you I desire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


SAISON I # EVENT 2 Empty
MessageSujet: Re: SAISON I # EVENT 2   SAISON I # EVENT 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
SAISON I # EVENT 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]
» Pré-saison
» Les upgrade event.
» Event pirate
» Saison 1- épisode 1--- Alpha, la marque de la douleur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: West Side :: HOMEWRECKER-
Sauter vers: