AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Love out of lust. Or not.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Profil
crédits : ... (avatar) Myuu.BANG (code signature)
Messages : 912
quartier : une petite maison à West Side, achetée avec l'héritage de son paternel
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Love out of lust. Or not. Dim 1 Oct - 19:09





love out of lust. or not.
# charlie
# kurtis
Kurt est plutôt satisfait par la tournure qu’a pris la situation. Pas seulement parce qu’elle vient de lui tailler une superbe pipe, mais parce qu’étant donné le sujet abordé, les choses auraient pu virer d’une tout autre manière. Elle aurait pu se mettre à chialer et à cause de sa curiosité stupide, la soirée avait été gâché pour elle comme pour lui. Mais il a su gérer et retourner la situation à son avantage. Ils. Fait d’une pierre deux coups et il n’est pas peu fier de lui.
Il s’allume une nouvelle cigarette pendant que Charlie s’éclipse dans la salle de bain, certainement pour se brosser les dents ou un truc comme ça. Lui compte se rincer le gosier en avalant une nouvelle bière. Mia lui aurait fait une remarque sur le fait que deux bières avant de dormir, en plus de l’alcool consommé durant son repas, ça faisait trop, mais Charlie n’est pas aussi intrusive. Elle le laisse faire ce qu’il veut d’une manière générale et ne le juge pas. Ca fait partie des choses qu’inappréciée chez elle. Ca et sa façon de ne pas toujours comprendre les blagues qu’il fait… Parce que les trois quart du temps, lui-même reste plutôt insensible à ‘humour des autres et ça lui plait de ne pas être le seul.
Bon et puis elle est jolie et plutôt douée à l’horizontal, ce qui ne gâche rien.

Le coursier se lève donc pour aller se resservir et en profite pour faire sortir Gram qui traine la patte et va pisser au bord de la terrasse avant de revenir de sa démarche pataude. Il le caresse un petit moment, entamant sa bière, puis retourne se coucher. Son molosse s’immobilise devant sa porte, attendant d’obtenir sa permission pour se permettre de pénétrer dans la pièce. Kurt l’invite à aller s’installer sur le panier qu’il a mis dans un coin de sa chambre, entre la commode et la porte fenêtre ,et Gram ne se fait pas prier pour s’exécuter.
Il vient à peine de se laisser tomber lui-même sur son lit lorsque Charlie émerge de la pièce d’eau donnant sur sa piaule. Elle ne porte toujours que sa petite culotte et la vue qu’elle lui offre est assez plaisante. Il la reluque pendant qu’elle vient s’étendre à ses côtés.    
« T'as pas un truc plus costaud que la cigarette ? »
« Non. J’touche pas à ça » lui rappelle-t-il en portant le goulot de sa bière à ses lèvres pour y boire puis la lui présenter. « Par contre, j’ai plus fort que ça. Si tu veux. I’ doit m’rester un fond d’Tequila, du Jack et un aut’ truc à mon ex. Du Rhum ou du Gin, j’sais plus bien. »
Si elle est intéressée, il l'invitera à aller se servir dans la malle qu'il garde dans un coin de son salon et renferme toutes ses bouteilles et quelques snacks.  

Il repose sa bouteille bien entamée sur sa table de chevet puis attrape son téléphone portable pour vérifier qu’il n’a rien reçu d’important de la part du club durant la soirée. Rien. Tant mieux. Ca l’aurait fait chier d’avoir à se rhabiller maintenant pour aller courir à gauche ou à droite. Il active son réveille pour le lendemain puis .pousse un soupir contenté et le repose. Calant son bras derrière sa nuque, il tire sur sa clope, tranquillement étendu au-dessus de son drap et tourne son regard vers Charlie.
« T’as b’soin que j’te dépose quelque part demain matin ? » lui demande-t-il, puisqu’elle n’est pas véhiculée. Elle peut prendre un bus depuis chez lui mais il ne veut pas jouer les enfoirés. « J’dois être à Jam Pony pour 8h30 par contre, donc faudra t’lever tôt. Mais s’t’as rien à foutre avant ton shift au Crash, tu peux squatter ici en attendant » lui propose le motard avant d’étouffer un bâillement.

Code made by Wanderlust

_________________


Sick of those wounds that never heal

Yeah, I've been dancing with the devil, I love that he pretends to care
Oh, all the time that I have wasted, chasing rabbits down a hole when I was born to be the tortoise
I was born to walk alone


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : Reiven(ava) & Tumblr(img. profil et sign)
Messages : 294
quartier : West side
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur




En ligne

MessageSujet: Re: Love out of lust. Or not. Dim 1 Oct - 20:23


love out of lust. or not.
Kurtis & Charlie
••••

L'alcool oui, la drogue non. Encore un illogisme pour Charlie. Pourquoi accepter de boire jusqu'à plus soif, jusqu'à ne plus savoir qui l'on est, ce qu'on dit, ce qu'on fait, boire au point de ne plus se souvenir de rien mais être allergique à un soupçon d'herbe pour trouver le sommeil et se détendre un peu ? Évidemment la jeune femme ne montre pas sa déception, sachant d'avance qu'elle aura du mal à trouver le sommeil et que la nuit sera longue. Cette dernière a toujours eu du mal à s'endormir ailleurs que dans son lit, encore plus difficilement quand elle n'est pas seule. Heureusement qu'elle est une petite dormeuse. Quatre heures de sommeil une fois rentrée chez elle suffiront à la remettre sur pieds avant son service du soir. « Non ça ira merci » La jeune femme donne le change avec un sourire discret, s'affalant dans les oreillers en simulant la fatigue. Ne pas dormir est une chose, supporter un échange nocturne en est une autre et elle a dépassé son quota de patience pour Kurtis ce soir. Et puis l'alcool n'a jamais eu d'effet apaisant sur elle, bien au contraire. L'incident de ses seize ans en est la preuve. Frapper ce type jusqu'à ce qu'il s'écroule aussi. Alma l'a mise en garde après ça. Surveiller sa consommation. Alors c'est ce qu'elle a fait. Se calquer sur les autres pour entretenir le lien social tout en faisant en sorte de ne jamais dépasser le seuil de sûreté. Et elle n'a plus jamais été ivre depuis.
L'herbe, en revanche, en quantité infime, a cet effet relaxant sur sa personne. Comme alléger de tout ce poids. De toute cette tension et cette retenue perpétuelles.

Offrant encore un peu son attention à son amant, qui semble lui, satisfait de sa soirée, elle le regarde bailler. *Oh oui pitié, dors et tais-toi* Jetant un coup d'oeil au chien couché non loin d'eux, elle pense à son pitbull qui l'attend sagement chez elle. Charlie l'a sorti avant de venir squatter ici mais elle n'aime pas le laisser trop longtemps seul. « Non c'est bon. J'aime bien marcher. » *Et ça muscle ce fessier sur lequel tu aimes tant loucher.* C'est surtout l'un des rares moments où elle peut être seule, son casque vissé sur les oreilles pour refréner toute tentative d'approche d'autrui. « Et je suis une lève tôt tu le sais » * Plus que toi* « D'ailleurs si je suis levée avant toi et partie te vexe pas » *Comme une fille* « Je serai rentrée m'occuper de Shadow » Ça au moins il peut le comprendre, c'est un de leurs rares points communs.

S'enfonçant un peu plus dans le lit Charlie finit par se glisser sous le drap, recouvrant à moitié son corps, s'étirant bruyamment en laissant échapper un bâillement feint. Si on enlève la partie de jambes en l'air et la fellation cette soirée n'a pas été si catastrophique que ça pour la serveuse. Elle a pu dessiner, Kurtis n'a pas trop parlé de ses problèmes et elle n'a donc pas eu à simuler de bout en bout, excepté tout ce qui rapporte aux sexe. La jolie brune a même la sensation qu'elle a plutôt bien gérer dans les échanges oraux. Son partenaire semble satisfait, sur tous les plans, ce qui veut dire qu'il ne rechignera pas à la revoir et qu'elle continuera à être cette jeune fille de vingt quatre ans normale qui s'intéresse aux jolis garçons et sort avec eux. C'est la normalité qu'on lui a appris, celle qu'elle a côtoyé toute sa vie. Même si quand elle ne dort pas ce n'est pas à ses amants qu'elle pense. Pas aux yeux bleus de Kurtis. Ils sont bleus aussi pourtant, ceux qui sont gravés à l'encre indélébile dans son esprit, comme un tatouage en quelque sorte. Et blondes les boucles qui encadrent ce visage fin. La jeune femme se demande souvent où elle est, avec qui, ce qu'elle fait au même moment qu'elle pense à Elle. Et surtout, si parfois, elle aussi pense à sa personne. Rien qu'un peu. De temps en temps. Un petit manque. Rien qu'un tout petit manque.

La brunette soupire. « Merci pour la soirée » Elle se penche pour embrasser le jeune homme une dernière fois. « C'était bien » Un dernier sourire et elle se tourne pour trouver une place confortable afin de s'endormir. Ou au moins essayer. Non, ce n'était pas la pire soirée de sa vie. Et clairement pas la meilleure. Faire semblant, c'est tellement exténuant.

••••

by Wiise

_________________
† Wicked games †
If you look close, you can see her disguise
she's got the mind of a killer buried deep in her eyes
It's a different mind than you and me
One fueled by a pure sense of apathy
Revenir en haut Aller en bas
 

Love out of lust. Or not.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: West Side :: LOGEMENTS-