Partagez | 
 

 SAISON 2 # INTRIGUE 1

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 783

MessageSujet: SAISON 2 # INTRIGUE 1   Sam 28 Oct - 10:14




SAISON 2 # INTRIGUE 1


1 ■ Synopsis
10:20 pm ; SOUTH SIDE (HOUSES)
Des "pétards". Vous savez, ces petites merdes à mèche qu'on allume et qu'on jette sur ses amis comme dans l'espoir de leur faire peur parce qu'on est complètement stupide ? C'est le comportement qu'ont bien des adolescents, désormais, malgré l'éducation qu'on peine à leur faire entrer dans un esprit qu'ils croient déjà trop sollicité. Idiots, trop idiots. Car si les amis n'ont pas le tempérament nécessaire à accueillir ses farces, ce sont les biens publiques qui en font les frais, comme par exemple les poubelles laissées là en quête d'un peu de propreté. Une mèche allumée, le briquet qui retrouve la poche d'un des garçons dont la cape se déploie dans la ruelle qu'il quitte, lui, Deadpool et leur copine Blanche-Neige. Ça, avant que le petit tube de poudre ne vienne rejoindre les papiers dont Toby du sixième s'était débarrassé.
Il n'en fallait pas plus à cette petite plaisanterie pour que les choses ne deviennent un peu plus sérieuses. Une demi-heure sans que personne ne s'affole de la fumée qui s'échappe, qui regagne les airs avec toujours plus de hargne. Une heure plus tard, c'est les rideaux de la petite vieille du premier
11:50 pm ; SOUTH SIDE (HOUSES)

2 ■ Participants (ordre de passage)
# Josef M. Miller
# Abraham McLaughlin  
# Alma L. Lennox
# Tomislav L. Antonović
# Natalia Manning
# Ezra Cavanaugh

3 ■ Règles à suivre pour cette intrigue
# 700 mots maximum par réponse
# suivre l'ordre de passage défini ci-dessus : si c'est votre tour et que vous savez que vous n'aurez pas le temps de répondre dans la journée, prévenez vos camarades dans le flood intrigue, merci !
# si vous n'êtes pas en mesure de répondre dans les 48H, votre tour est automatiquement sauté, et ce afin de privilégier l'avancée de l'action  
# il vous est permis de vous arranger avec vos partenaires pour intervertir votre tour avec un autre joueur si l'action s'y prête ou si vous manquez de temps  

■ votre dévoué staff  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org
avatar



crédits : Avatar : Daya ; Signature + gifs : Daya
messages : 391
quartier : Downton - appartement dans un immeuble banal.

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1   Sam 28 Oct - 17:50




SAISON 2 # INTRIGUE 1


- Ca va un peu mieux avec l’air frais ?


Natalia et Josef sortent du petit jardin des amis de ce dernier, là où ils étaient censés passer la soirée, juste entre potes comme ils ne l’avaient pas fait depuis un petit moment maintenant. Boire, jouer à des jeux à la con, oublier un peu leur tracas quotidien, voir même leur responsabilité, permettre à Natalia de faire une soirée où elle n’est ni mère, ni femme mariée, juste une nana qui veut décompresser avec son meilleur ami d’enfance. Tout du moins, c’est l’opportunité qu’essayait de lui offrir Josef jusqu’à ce que la jeune femme ne se sente pas très bien. Suffisamment pour lui dire qu’elle souhaite rentrer.  Et hors de question qu’il ne la laisse partir seule comme ça. Ils sont censés faire cette soirée à deux, ensembles, alors autant que ça le soit jusqu’au bout.
L’important pour lui est qu’ils en aient pu profiter tous les deux, comme avant – même si cet avant lui parait aujourd’hui abstrait -, de se retrouver entre frères et sœurs comme ils le font rarement.

- Tu as mal digérer un truc ? A moins que tu n’aies chopé la crève ?

L’été était largement terminé et ils avaient désormais le droit à des températures au-dessous de 10, accompagnée parfois de pluie qui leur glaçait les os. Josef ne serait pas surpris que Natalia ait choper une connerie à cause de ce temps, cumulé à la fatigue quotidienne.
Les deux amis font quelques pas au cœur du quartier résidentiel dans le but de rejoindre un peu plus une bouche de métro… Mais en attendant, c’est en plein cœur d’Halloween qu’ils se trouvent. 31 Octobre oblige. Des Deadpool, des « It », Blanche-neige, des sorciers ou même des zombies parcourent les rues en quête de sucreries… Josef est bien content de ne pas être de service ce soir là puisque c’est exactement le genre d’évènements qui les occupent pour la nuit entière entre incendie, malaise, accident et toute la clique d’évènements propres à cette soirée déguisée.

- Si tu te sens trop mal pour le métro, j’peux nous appeler un taxi si tu veux. Ça sera toujours plus rapide et plus vite tu seras rentrée chez toi, mieux ça sera.

Il la regarde, sourire aux lèvres et le regard bienveillant posé sur sa personne.

- Bah quoi, j’ai promis à ton fils de prendre soin de toi au risque à ce qu’il renie tonton Josef à tout jamais


Le pompier ricane face au souvenir d’Eliott qui lui chuchote dans l’oreille de prendre soin de maman parce que sinon, il devrait être obligé de lui faire la gueule pour l’éternité. « Et en plus papa il sera vraiment pas content »… Et quand papa Manning n’est pas content…

Josef fronce les sourcils, son regard attiré par ombre un peu plus loin de l’endroit où ils se trouvent.
Pas une ombre mais plutôt une fumée noire, épaisse, qui s’élève vers le ciel.
Il se disait qu’il était heureux de ne pas être de service, c’est ça ?
 

_________________

   
Time will help you through but it doesn't have the time to give you all the answers to the never-ending why

   
(c)BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : BereniceWCL (avatar) - tobystephensweekly (gifs) - wiise (code signature)
messages : 160
quartier : Une maison plus que confortable dans le West Side.
physique : S'il possède quelques cicatrices ça et là, restes de combats pourtant remportés, il est surtout tatoué à divers endroits (croix entre les omoplates, corbeau sur l'intérieur de son avant-bras gauche, illustration d'une Claddagh sur le torse, les prénoms de ses trois enfants sur l'intérieur de son avant-bras droit).

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1   Lun 30 Oct - 11:41

SAISON 2 INTRIGUE 1


« J'ai passé l'âge Ellie. »

Elle plisse les yeux, n'apprécie pas.

« Je ne le dis pas méchamment mais c'est vrai : qu'est-ce que tu veux que j'aille faire une soirée déguisée ?
- Tu ne te déguises pas avec les jumeaux peut-être ?
- C'est pas pareil. Je me déguise parce que je les accompagne faire la tournée des maisons. Cette année je le fais pas.
- Tu pourrais venir...
- Vraiment j'y tiens pas. Mais vas-y toi. Tu vas pas t'empêcher de t'amuser à cause de moi. Et de toute façon j'ai pris une astreinte à la caserne pour remplacer un collègue. »

Fin de la discussion. Elle soupire et vient m'embrasser avec douceur. C'est ce genre de situation que je suis rappelé à l'ordre par notre différence d'âge. Onze ans ça paraît peu parfois mais d'autres fois ça paraît beaucoup et pour cette soirée d'Halloween, ça me paraît beaucoup parce qu'aller danser déguisé en boîte de nuit... Non, juste non. Je ne crois pas qu'Ellie m'en veuille, elle me semble juste déçue. Je ne nie pas qu'une soirée détente nous aurait fait du bien à tous les deux vu que c'est tendu entre nous récemment mais là elle m'en demande trop. Elle veut s'amuser, moi pas. Point. Du coup, nous nous séparons là-dessus. Elle part de son côté pour se préparer pour sa soirée et moi je me prépare pour aller bosser. Lorsque j'arrive à la caserne, on me demande ce que je fais là, parce que c'est surprenant oui. J'ai toujours réussi à me débrouiller pour ne pas être d'astreinte le soir d'Halloween pour profiter de la soirée avec les jumeaux mais cette année, ils passent Halloween avec leur mère et son nouveau mec. Que je tolère parce qu'il faut tolérer... Un coup d'oeil à l'horloge alors que je bois un café et petit pincement au cœur : ils doivent être en train de sonner aux portes à l'heure qu'il est. Au fond, j'enrage de louper ça et mon ex femme m'a proposé de venir avec eux mais je ne me voyais pas aller sonner aux portes en sa compagnie à elle et en compagnie de l'autre surtout. Mais ça me fait chier... De louper ça... Heureusement que je vais les avoir pour Thanksgiving. Et heureusement que l'alarme retentit : être occupé ça permet d'éviter de trop penser. Comme Lloyd m'en avait parlé, c'est tout sauf calme ce soir. Des blagues stupides qui tournent parfois mal, des blagues stupides qui sont juste des blagues, des choses débiles ça et là mais rien de sérieux. Jusqu'à ce qu'on nous appelle pour un feu. Dans les quartiers résidentiels de South Side. Veste enfilée, casque sous le bras, on grimpe dans le camion et direction le South Side toutes sirènes hurlantes.

La nuit va être longue.

(c) sweet.lips

_________________
Irish he is. A stubborn refusal to bow in defeat. His hate is as fierce as his devotion is. And he loves His God.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : gif ; daya, avapics me
messages : 330
quartier : Une petite maison dans le West Side

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1   Mar 31 Oct - 9:26


SAISON 2 INTRIGUE #1
ft. everyone
YOU PUNK !


« Fais attention à toi, honey, ok ? »

Alma glisse une main sur la joue de la jeune brune avec un air attendri sur le visage puis dépose ses lèvres sur le sommet de son crâne. Elle récupère son trench impeccable, son sac et s’extirpe de la petite maison d’Ayleen. Ce soir c’est Halloween et la quadragénaire est arrivée trois heures plus tôt, un sac plein de bonbons et deux films en main pour passer la soirée aux côtés de la jeune femme. Cal est avec les Kings, s’occupe d’encadrer le passage des gosses aux portes, elle n’a rien eu à prévoir de son côté alors elle a choisi de dédier cette soirée spéciale de l’année en compagnie de la fille de Gabriel.

Elle jette un coup d’œil à son téléphone, répond au message de son fils qui lui demande si tout se passe bien et d’embrasser Ayleen pour lui, ce qu’elle s’occupe de transmettre avant de ranger l’appareil et se faufiler derrière le volant de sa voiture. Neuve, à peine âgée de quatre mois, gracieusement « offerte » par la ville après le casse de son premier 4x4. Rien qu’à lui rappeler ce moment grandement désagréable, la mère de famille grogne, pousse un soupir et tâche de balayer ses pensées d’un geste en allumant le contact et en tournant la radio un peu plus fort dans l’habitacle.

Alma s’engage dans la rue, tranquillement, fredonnant l’air d’une vieille chanson des années 80 qui s’échappe de son autoradio et se met en route pour rentrer chez elle. Elle pense à ce qu’elle va faire de la fin de la soirée, surement ouvrir une petite bouteille de vin en attendant que Cal rentre (ou pas, ceci dit, mais il n’est pas du genre à faire la fête alors… ), posée devant la télé. Tranquillement installée dans son canapé, enroulée dans son plaid. Rien de mieux pour finir cette soirée bien entamée.

Mais le programme de sa soirée est interrompu une intersection plus tard sur sa route de retour. La brune fronce les sourcils, plisse les paupières pour voir ce qui se trame un peu plus loin alors qu’on lui barre le passage. De la lumière, de la fumée, Love pousse un long soupir, coupe le contact, tire le frein à main et s’extirpe de sa voiture. « J’peux savoir c’qui s’passe ? »

⇜ code by bat'phanie ⇝


_________________
she's the gatekeeper
she knows every truth behind every lie inside every secret
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : Vava: Me, signature : Daya
messages : 93
quartier : West Side

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1   Mer 1 Nov - 17:38

SAISON II, INTRIGUE I
EXORDIUM.
Il galère comme un gamin à écrire correctement sur son portable, essayant d’envoyer ce message à Ayleen avec le moins de fautes possibles. Ce qui lui semble extrêmement compliqué alors qu’il appuie sur la touche « envoyé » de son cellulaire car même si le serbe a fait des efforts notables dans son américain, c’est loin d’être la joie pour son orthographe approximatif.
Logé dans son manteau et son écharpe, sachet en plastique en main contenant les bonbons plus les DVDs, Tomislav poursuit sa route sans prêter réelle attention au monde qui l’entoure. Il a déjà fêté Halloween avec sa sœur quand il était plus jeune, réclamant quelques bonbons en étant déguisé avec des costumes rapiécés que sa mère prenait la peine de lui faire avec de vieux morceaux restant à la maison. On pouvait dire ce qu’on voulait mais Tomislav s’en sortait toujours avec des costumes qui en valait la peine. Cette soirée lui rappelle de bons souvenirs passer dans auprès de sa famille qui, pourtant, ne lui manque pas tant que ça aujourd’hui. A part sa sœur.
Pour le moment il se concentre sur Ayleen, sa femme. Mariage blanc fait en express pour le bien du jeune homme et peut-être, au fond, pour avoir l’impression de ne pas finir sa vie seule pour la jeune femme pour qui il s’est attaché. Il sait qu’elle n’a pas forcément l’envie ou la force de sortir ce soir alors il s’est décidé à se bouger pour la rejoindre chez ses pères pour ensuite la ramener chez eux. Dans leur appartement qu’ils ont loué pour donner plus de crédibilité à ce mariage aux yeux des services administratifs et le reste.
C’est perdu dans ses pensées qu’il sursaute brutalement sous les bruits de pétards qui retentissent non loin de lui alors qu’il lâche un juron en serbe, luttant contre la folle envie de rattraper ce petit con et de lui faire bouffer ses bonbons un par un jusqu’à ce qu’il les gerbes. Il accélère le pas, souhaite arriver chez Ayleen le plus rapidement possible pour trouver un confort qui lui ira bien mieux que cette rue gangrénée de gamins trop chiants. Il franchit une intersection puis une autre rue et plus il s’approche, plus la fumée qu’il percevait un peu plus loin grandit. Tomislav fronce les sourcils, surprit, voir un poil curieux de savoir ce qu’il se passe jusqu’à ce qu’il ne puisse plus avancer plus loin. Une troupe de gens lui barre le chemin.

- J’peux savoir c’qui s’passe ?

Cette voix, il la reconnait. Tomislav se retourne et y voit Alma, la mère de son meilleur ami Callum mais aussi une nana bien trop proche d’Ayleen. Proche et protectrice. Le genre de femme qui, si vous faite un pas de travers, vous le fera sentir.
Destin, hasard, il n’en sais trop rien. Mais lorsqu’il pose ses yeux sur une silouhette qu’il finit par reconnaitre comme étant celle de Natalia, il se demande qui des deux, a été le plus vache avec lui ce soir.


_________________

   

"Au royaume du sombre, de la thune et des rats,
je serais comme une ombre à chacun de tes pas."
(c)Saez - Comme une ombre.

   
(c)BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : @me
messages : 489
quartier : Westside Chicago - Maison héritée du père Manning
physique : Enceinte de 5 mois et demi ( fin mars) - Une corneille tatouée sur le flanc droit

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1   Jeu 2 Nov - 3:33






SAISON II # INTRIGUE I


 

« Ca va un peu mieux avec l’air frais ? » Elle adresse au pompier un sourire rassurant, ce n'est pas comme si elle était au bord de la mort évidemment, mais elle ne se sentait pas très bien et honnêtement ca l'empêchait de profiter vraiment de cette soirée (entourer de gens qu'elle ne connaissait de toute façon pas vraiment.) « Ca va t'en fais pas, j'espère que c'est tous les bonbons que j'ai piqués à mon fils et pas un coup de froid parce que comment dire que c'est pas vraiment le moment pour moi de pas me pointer au taf. Elle hausse les yeux au ciel, je suis désolée de te faire écourter ta soirée, même si techniquement je t'ai dit que je pouvais rentrer toute seule comme une grande. » La jeune femme les mains dans les poches pour les tenir au chaud, balance son épaule contre le bras de son ami dans un geste amical (oui parce que comment dire qu'atteindre son épaule vu sa taille serait carrément ambitieux.) Les enfants ou plutôt adolescents sont encore nombreux dans la rue qu'ils traversent et elle ne peut s'empêcher une pensée pour son fils qui cette année avait revêtu un costume de Ghostbuster, parce qu'apparemment les dinosaures c'était plus trop son truc, un peu quand même, mais nettement moins. « Josef. Natalia s'arrête un instant et attend qu'il se tourne vers elle, un air sérieux peint sur le visage. Je pense que je vais survivre okay ! Prendre l'air me fait déjà du bien et t'inquiète donc pas tant que tu auras consoles et jeux à sa disposition, mon fils ne te reniera jamais. » Elle roule des yeux de façon ostentatoire et laisse échapper un rire amusé, les priorités des enfants….

Un instant plus tard et approximativement en même temps que son ami d'enfance, le visage de la Serbe se tend face à la fumée qui semble s'étendre à quelques mètres de l'endroit où ils se trouvent, une fumée bien trop épaisse et opaque pour que ce ne soit là qu'une poubelle en feu ou qu'un pétard qui brûlerait un peu trop fort. Machinalement et peut-être bêtement ils se rapprochent tout deux de l'endroit, attiser par une curiosité débordante sans doute et forcé par la profession du trentenaire. Les émanations proviennent d'un petit immeuble de six ou sept étages et plus précisément du premier d'où l'on peut apercevoir les flammes s'animer derrière les fenêtres closes. « Merde ! »

La jeune femme sort son téléphone de la poche de son manteau, tandis que Josef part sonner aux interphones pour essayer de faire sortir un maximum de monde. Elle passe immédiatement un coup de fil au 911 et écoute l’opératrice lui indiquer qu’une équipe serait sur les lieux d’ici quelques minutes et de ne surtout pas entrer dans l’immeuble, comme si elle avait la moindre envie de faire une chose pareille.

Un petit groupe commence à se former autour d’elle, des passants majoritairement et elle ressert les pans de sa veste contre elle, un peu étourdie malgré tout, finalement l’air n’était peut-être pas si salvateur que ça.  « J’peux savoir c’qui s’passe ? »

Elle reconnaît la voix, enfin elle lui semble familière, aussi la jeune femme tourne la tête pour tomber sur un visage plus familier encore, un tout petit peu plus loin et bien évidemment la matriarche des Kings la repère immédiatement elle le sait puisque leur regard se croise. Elle n'allait pas vraiment pouvoir l'éviter cette fois, elle serait bientôt face à elle, dans trois, deux, un…

« Alma. »

(c) black pumpkin


_________________



We don't know who we are until we're connected to someone else. We're just better human beings when with the person we're supposed to be with. I wasn't supposed to leave...I belong here.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : cherry
messages : 268
quartier : North Side

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1   Jeu 2 Nov - 7:38



intrigue #1
saison 2
C’est une de ces soirées où il se sent angoissé, où son cerveau n’arrive pas à fonctionner correctement. Ezra n’est pas capable de définir ce qui l’a mis dans cet état. Ca a sans doute été progressif. Quelque chose a commencé à le ronger…d’abord subtilement, et puis maintenant, il a l’impression d’avoir des insectes dans la tête, qui grouillent et font cliqueter leurs pattes. Il déteste quand ça arrive. Ca lui donne envie de s’éclater la tête dans les murs, de prendre des douches de Javel. Il ne sait pas comment se débarrasser de ce sentiment d’impuissance qui l’envahi alors et le fait douter d’absolument tout.
Pour tout le monde, il a attrapé une mauvaise grippe qui le cloue au lit. Personne ne se soucie vraiment de lui donc personne n’est venu vérifier. Ca lui va bien comme ça. En un sens… Parce que d’un autre côté, ça le déprime affreusement. S’il disparaissait, personne ne s’en soucierait. Oh bien sûr, Genevieve serait un peu affectée, mais elle l’oublierait sitôt qu’un beau jeune homme viendrait lui faire la cour pour la consoler. Non. Il n’a personne. Personne d’autre que les insectes dans sa tête qui sont en train de le rendre fou et ce trou noir dans sa poitrine qui aspire tout et le terrifie.  

C’est pour cette raison qu’il est en voiture ce soir, dans le South Side. Pour essayer de chercher un peu de réconfort auprès d’Alma. Sauf qu’il est absolument hors de question qu’elle le voit dans cet état. Donc il se contente de la suivre de loin et d’essayer de se nourrir de la vision qu’elle lui apporte. Mais ça ne marche pas vraiment… Parce qu’il la voit passer d’une maison à une autre pour apporter son réconfort à d’autres que lui, les faire baigner dans sa lumière dont elle le prive…
Elle aussi se moque bien de ce qui pourrait lui arriver. Ezra le sait maintenant. Il pourrait crever devant elle, Alma ne bougerait sans doute pas le petit doigt. Il a réussi à s’en convaincre alors que les minutes s’égrenaient avec une lenteur diabolique pendant qu’il l’attendait devant le domicile de cette petite pute d’Ayleen.
Elle sera pleurée, elle, lorsqu’elle passera l’arme à gauche. Tout le monde chiale déjà ! Qui pleurera à son enterrement ? Qui s’y pointera seulement ? Ils trouveront tous des excuses pour ne pas venir…

Lorsqu’elle quitte enfin la petite maison, Ezra a la main sur la crosse de son arme. Il va aller au-devant d’elle, s’immobiliser et quand elle le regardera droit dans les yeux, il lui fera sauter la cervelle. Voilà. Mais il ne bouge pas. Son regard cerné de noir, injecté de sang à cause du manque de sommeil, reste braqué sur la silhouette familière qui est accaparée par l’écran de son téléphone. Il serre les dents et les poings. Ses doigts moites s’accrochent à son arme comme un noyé à une bouée. Les larmes lui montent aux yeux et il les essuie rageusement alors qu’Alma disparait de sa vue pour pénétrer dans son véhicule.
Sa mâchoire se décrispe soudain, alors que sa bouche s’ouvre et qu’il hurle dans le plus parfait des silences. Et puis il commence à se frapper le côté de la tête de son arme inutile.
Aussi inutile que lui.
T’as pas les couilles, fils. T’es qu’une raclure de petite pédale…
Il frappe un peu plus fort, espérant faire taire la voix de Cales dans son crâne grouillant d’insectes dévoreurs.

Le véhicule d’Alma s’éloigne devant lui et Ezra lutte contre lui-même pour retrouver son calme et reprendre sa filature. Il devrait rentrer chez lui, mettre fin à cette mascarade ridicule. Mais il veut être certain qu’Alma va rentrer chez elle avant, et qu’elle ne compte pas aller rendre visite à un autre… Un autre que lui, qui visiblement ne compte plus à ses yeux, dont elle se moque éperdument, comme tous les autres.
Ils se trouvent rapidement pris dans un bouchon et, ne supportant pas d’avoir à patienter, Alma sort rapidement de son véhicule pour voir ce qui se trame. Ezra patiente, se penche sur son tableau de bord en suivant la direction des doigts qui se pointent dans un coin de la rue. Et c’est à ce moment seulement qu’il remarque la fumée. Les flammes.
Un sourire apparait malgré lui sur ses traits amaigris et tirés de fatigue.

 

_________________

an eye for an eye
An the mercy seat is waiting
And I think my head is burning
And in a way I’m yearning
To be done with all this measuring of truth


©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : Avatar : Daya ; Signature + gifs : Daya
messages : 391
quartier : Downton - appartement dans un immeuble banal.

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1   Ven 3 Nov - 15:37




SAISON 2 # INTRIGUE 1

Il réagit rapidement, ses acquis de pompier ressurgissant soudainement sans qu’il n’ait à réfléchir plus. Josef jette simplement un coup d’œil à Natalia qui a déjà le téléphone en main pour prévenir les pompiers alors qu’il court vers l’immeuble pour sonner à quelques interphones pour donner l’alerte jusqu’à ce que quelqu’un consent à ouvrir la porte de l’immeuble pour qu’il puisse y pénétrer. Il pourrait grimper les étages mais il perdrait plus de temps qu’autre chose, se mettrait lui-même en danger et une dizaine d’autres habitants. Au lieu de ça, il se précipite vers l’alarme à incendie qu’il utilise pour alerter tout l’immeuble et ses occupants, en espérant que ces derniers réagiront tous. Il chope un pot de fleur qui traine pour décorer le devant de la bâtisse afin de coincer la lourde porte d’entrer, évitant ainsi un bouchon humain qui ne tarderait pas à venir. Autant éviter que dans l’angoisse et la panique, les gens ne viennent à se piétiner comme des animaux pour assurer leur survie.

Josef donne des indications, les intimes à sortir dans le calme et à s’éloigner au maximum de l’immeuble le temps que les secours interviennent avant qu’il ne grimpe lui-même les escaliers jusqu’au premier étage où Natalia et lui-même ont vu les flammes commencer à grimper. Il sait que ses collègues ne tarderont pas à intervenir mais il ne peut décemment pas rester les bras croisés en les attendant. Décidément, même lors de ses jours de repos il se retrouvait à devoir bosser. C’était pas la soirée.

- Tatie ! Tatie ouvre la porte !

Une jeune fille d’une trentaine d’année frappe la porte comme une damnée sans réussir à l’ouvrir malgré son insistance. Josef se présente rapidement à elle.

- Combien de personnes sont à l’intérieur ?
- Juste ma grande tante mais elle est malentendante et elle a fermé sa porte à clé !

Josef essaie à son tour de forcer la porte à coup d’épaule sentant une résistance douloureuse lui remontant du coude à la clavicule, qu’il connait que trop bien. Foutu immeuble neuf et leur porte blindée…

 
[/quote]

_________________

   
Time will help you through but it doesn't have the time to give you all the answers to the never-ending why

   
(c)BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : BereniceWCL (avatar) - tobystephensweekly (gifs) - wiise (code signature)
messages : 160
quartier : Une maison plus que confortable dans le West Side.
physique : S'il possède quelques cicatrices ça et là, restes de combats pourtant remportés, il est surtout tatoué à divers endroits (croix entre les omoplates, corbeau sur l'intérieur de son avant-bras gauche, illustration d'une Claddagh sur le torse, les prénoms de ses trois enfants sur l'intérieur de son avant-bras droit).

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1   Lun 6 Nov - 18:24

SAISON 2 INTRIGUE 1


Profondes inspirations. Toujours le même rituel à chaque fois que le camion fonce au milieu des voitures pour une intervention, plus particulièrement lorsqu'il s'agit d'un feu car un feu, c'est toujours impressionnant. Un feu, c'est toujours plus dangereux. Casque vissé sur le crâne, je me tiens à l'habitacle du camion alors que mon collègue fonce aussi rapidement que possible. Et déjà, j'aperçois la fumée au loin. La tension monte. La crainte également parce qu'il s'agit d'habitations et que des vies vont forcément être mises en danger. Quelques difficultés alors que nous arrivons à une intersection, alors que trop de voitures se sont agglutinées là. Sirène hurlante, gens qui s'empressent de pousser au mieux leurs voitures, moi qui basse la vitre du camion pour me pencher à la fenêtre et leur faire signe de se bouger tout en hurlant. Chaque seconde compte dans un feu, chaque seconde. Parce que les choses peuvent dégénérer à une telle vitesse... Quelques secondes pour qu'un fauteuil s'embrase, pour que des rideaux s'embrasent et c'en est terminé. Nous parvenons finalement à nous faufiler et lorsque le camion s'arrête enfin devant l'immeuble, je grimace en descendant. On nous a dit un étage. Le feu semble avoir atteint le second. J'intime à mes collègues de préparer les lances alors que j'approche d'une foule surtout composée des habitants de l'immeuble. C'est ce que je tire comme conclusion en voyant la façon dont certains sont habillés : les pyjamas et autres nuisettes pour Halloween ça paraît peu probable...

« Je vais vous demander de reculer s'il vous plaît ! Allez, on recule ! » je dis en élevant la voix et en faisant signe aux gens de reculer. Les vitres peuvent exploser et il faut qu'il se mette à l'abri. Ce n'est que lorsque c'est chose faite que je poursuis. « Est-ce que vous savez si tout le monde est sorti ? » je demande à la cantonade en haussant le ton pour être certain que tout le monde m'entende bien. Des haussement d'épaules, des « j'en sais rien », des « je veux pas que mon appartement brûle » et enfin un « non ». Je me tourne vers le « non » et m'approche d'une jeune femme qui semble pétrifiée mais qui a l'air d'avoir malgré tout les idées claires. « J'ai vu un type entrer après qu'il nous ait fait sortir. »

Donc y'en a un qui s'amuse à jouer les héros. Fantastique. Je remercie la jeune femme et m'en retourne après de mes collègues.

« Je vais à l'intérieur. Y'a visiblement un type qui est allé aider mais qui n'est pas ressorti. »

Je récupère ma bouteille d'oxygène, l'installe sur mon dos, mets mon masque et attrape une hache au passage avant de m'approcher de l'immeuble. Un coup d'oeil en l'air pour observer les flammes qui prennent de plus en plus d'ampleur alors que les collègues terminent de préparer les lances. Et moi de pénétrer à l'intérieur de l'immeuble où la fumée n'est pas encore trop épaisse mais présente malgré tout.

« Y'A QUELQU'UN ?! » je hurle en montant les escaliers. Il me semble entendre des voix et lorsque je parviens enfin dans le couloir, l'espace d'une seconde j'hallucine. Enfin pas vraiment. Dans un sens, que ce soit lui ça ne m'étonne pas. « Miller ! » je le hèle alors qu'il s'évertue à se fracasser l'épaule contre une porte qui semble décidée à lui résister. Une jeune femme en larmes se tourne vers moi. « Sortez de l'immeuble. On gère. Tout de suite ! » je hausse le ton alors qu'elle ouvre la bouche pour protester. Je m'approche de Miller alors que la jeune femme s'éloigne en courant et en toussant. « Je m'en occupe ! Les gars finissent d'installer les lances ! »

Sous-texte : je peux gérer, tu peux partir. Là, il a voulu aider en attendant que nous arrivions. C'était stupide mais brave. Faut arrêter d'être stupide maintenant.

« Poussez-vous ! »

De toute façon, j'ai la hache, pas lui. Et je commence à cogner sur la porte. Qui résiste. Salope de porte blindée. Trois minutes max. Trois minutes qui vont être interminables pour la personne à l'intérieur.

(c) sweet.lips

_________________
Irish he is. A stubborn refusal to bow in defeat. His hate is as fierce as his devotion is. And he loves His God.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 783

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1   Mar 7 Nov - 16:43




SAISON 2 # INTRIGUE 1


1 ■ Synopsis
00:00 am ; SOUTH SIDE (HOUSES)
L'instinct, c'est quelque-chose de soudain, d'imprévisible. Et Josef en use, là, faisant au mieux pour limiter la casse qui, déjà, prend des proportions énormes. Les flammes se nourrissent de tout ce qu'elles parviennent à trouver, elles longent les murs et grimpent, d'étage en étage, tandis que le pompier en repos s'improvise de service pour aider ceux qui errent encore dans les couloirs ; dans la foulée rejoint par Abraham et son équipe, ces hommes qui – enfin – peuvent apaiser le brasier. Possiblement en vain. Il va falloir qu'ils s'activent.
C'est ce qu'on sous-entend, finalement, un peu plus loin, parmi les citadins. Deux petites vieilles aux allures peu effrayées laissent entendre que tout pourrait être bien pire, le plus naturellement du monde, au vu des bouteilles d'oxygènes qui résident dans l'appartement d'une demoiselle ; une jeune femme fort heureusement partie prendre l'air pour cette soirée bien mouvementée. « Ah, et un rat, aussi. La petite possède un rat qu'on pourrait – s'il vous plaît – lui sauver. » Des dires qui n'échappent pas à Natalia et Alma, postées-là puisque bloquées dans cette rue désormais bondée, celle dans laquelle les esprits semblent vouloir s'échauffer malgré la menace qui vient se greffer à cette situation des plus compliquées. Car d'autres oreilles se font indiscrètes et ça se répand, lentement, assez pour que la panique ne vienne s'en mêler, les deux jeunes femmes en plein œil du cyclone. Et il faudrait évacuer du monde, prévenir les autorités mais, à deux en plus du club troisième âge qui ne semble pas s'affoler, cette partie est loin d'être gagnée. Une idée qui s'ancre en elles tandis qu'elles parviennent à les apercevoir ces deux hommes-là, pas très loin l'un de l'autre. Ezra et Tom pourraient aider, ça leur éviterait le retour de flammes que leur distance actuelle ne pourra épargner.  

2 ■ Participants (ordre de passage)
 # Alma L. Lennox
# Natalia Manning
# Tomislav L. Antonović
# Ezra Cavanaugh
# Josef M. Miller
# Abraham McLaughlin

3 ■ Règles à suivre pour cette intrigue
# 700 mots maximum par réponse
# suivre l'ordre de passage défini ci-dessus : si c'est votre tour et que vous savez que vous n'aurez pas le temps de répondre dans la journée, prévenez vos camarades dans le flood intrigue, merci !
# si vous n'êtes pas en mesure de répondre dans les 48H, votre tour est automatiquement sauté, et ce afin de privilégier l'avancée de l'action  
# il vous est permis de vous arranger avec vos partenaires pour intervertir votre tour avec un autre joueur si l'action s'y prête ou si vous manquez de temps  

■ votre dévoué staff  


Dernière édition par WINDY CITY le Sam 2 Déc - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org
avatar



crédits : gif ; daya, avapics me
messages : 330
quartier : Une petite maison dans le West Side

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1   Mer 8 Nov - 12:18


SAISON 2 INTRIGUE #1
ft. everyone
YOU PUNK !

 
« Alma. »

Le regard de la matriarche tombe sur l’épouse Manning et un petit sourire ne peut s’empêcher de se dessiner sur le côté de ses lèvres. Tiens tiens tiens, la voilà donc, enfin devant elle. C’est pas comme si Alma lui avait demandé bien des fois de se voir et la serbe avait à chaque fois eu un excellent prétexte pour éviter leur entrevue. Pour son mariage, qui plus est. Les doigts occupés sur l’écran de son téléphone, la matriarche des Kings ne prend pas le temps de croiser ses bras dans un air malin, elle préfère simplement se poster pas bien loin de la old lady et de lui adresser sur un ton similaire : « Natalia. Elle lui sourit tranquillement, sans faux air de bitch, étonnant de se voir ici. » Elle s’empêche de rajouter un « n’est-ce-pas » pas bien malin et recentre son œil sur son portable après avoir haussé les sourcils d’un air entendu.

Ça la gonfle déjà de rester là, coincée par un fichu incendie, les pompiers débarquent, elle ne les voit pas mais les entend, relève les yeux, Natalia n’est pas loin, puis elle constate que la foule s’est amassée en un temps très court qu’elle n’a pas vu passer. Alma veut juste rentrer chez elle, après tout, elle n’est ni pompier ni secouriste et n’a rien à foutre là à observer des flammes grandir. Ça lui paraît une très mauvaise idée de rester ici et qui sait si la petite troupe qui s’amasse autour d’elle et de l’épouse Manning se décide à faire n’importe quoi. Love n’a pas confiance en l’esprit de groupe, c’est toujours à ce moment là qu’une débile se décide à faire scandale ou qu’un pseudo-héros fait un malaise au milieu. Elle n’a pas envie de devoir se retrouver à gérer un truc là maintenant. Et pourtant la voilà quelque peu coincée, le cercle s’est refermé autour des deux femmes de Kings et la brune pousse un large soupir. « Génial. On va encore en avoir pour un… » On la bouscule et la matriarche s’exprime, fait claquer sa langue son palais et jette un regard froid aux badauds qui s’amoncellent tranquillement devant l’immeuble en feu. Ça l’agace. Elle ne veut pas faire partie de cette masse ridicule en pleine admiration, juste un obstacle pour les firefighters.


La matriarche jette un regard en arrière et constate que la rue est bondée, elle aperçoit sa voiture au milieu et pousse un soupir. Pourquoi venir se poster là mais quel est l’intérêt ? « C’est quoi ce bordel, sérieusement. J’ai ma voiture là-bas, si tu veux qu’on essaie de l’atteindre pour s’extraire de la masse. » La brune pointe du doigt son 4x4 derrière elles quand elle capte des paroles, glissées à la volée. Elle croit mal entendre lorsque des bouteilles d’oxygène sont mentionnées par une des vieilles qui les colle, visiblement contente d’avoir de l’animation dans le quartier. « T’as entendu ? Apparemment y’a des bouteilles d’oxygène…
— Ah, et un rat, aussi. La petite possède un rat…
— Et un rat mais bon ça à la limite… Et elle sait que Natalia partage son avis sur les bêtes mais c’est certainement pas le moment d’enclencher un débat. Ce serait bien qu’on prévienne les pompiers, je compte pas nous laisser finir grillées comme des putains de marshmallow. » La quadra s’agace, lève les yeux au ciel et alors qu’elle veut entamer un mouvement pour commencer à tenter de s’extraire de la foule, son regard le capte, là-bas, un peu plus loin : Ezra. La matriarche ne tentera pas de crier mais se saisit de son téléphone et compose le numéro du fils Cavanaugh, qui ne tarde pas à répondre.

« Ezra, sweetheart, je suis juste en face de toi mais je suis coincée au milieu de mille saloperies de clowns… Écoute, je vais avoir du mal à m’extraire dans l’immédiat de tout ce bordel mais j’ai entendu dans le paquet qu’y’aurait potentiellement des bouteilles d’oxygène dans un des apparts de l’immeuble qui est en train de cramer et j’aimerais éviter d’y rester ce soir, est-ce que tu pourrais essayer de choper un pompier de ton côté ? On va essayer ici aussi. »


⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________
she's the gatekeeper
she knows every truth behind every lie inside every secret
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : @me
messages : 489
quartier : Westside Chicago - Maison héritée du père Manning
physique : Enceinte de 5 mois et demi ( fin mars) - Une corneille tatouée sur le flanc droit

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1   Jeu 9 Nov - 4:08






SAISON II # INTRIGUE I


La matriarche des Kings ne manque évidemment pas de la rejoindre, elle ignore si c'est par obligation ou véritablement parce qu'elle en a envie, mais elle le fait et lui répond sur le même ton, ce qui, cette fois est sans aucun doute pour marquer un point, elle la connaît suffisamment pour le savoir. «…étonnant de se voir ici. » Oui c'est le moins que l'on puisse dire, déjà depuis quand Alma traînait-elle dans le Southside ? Ce n'était pas vraiment son quartier de prédilection en temps normale. La Serbe lui adresse un sourire forcé. « C'est le moins qu'on puisse dire, je ne te voyais pas vraiment du genre…Southside ! Qu'est ce qui t'amène dans le coin ? » L'avocate qui a l'air plus intéressé par son portable sur lequel elle pianote que ce qui se passe autour d'elles ne répond pas tout de suite et la foule commence à se mouvoir, une barrière de sécurité est rapidement installée, c'est en tout cas ce qu'elle constate lorsqu'elle se retourne, toute cette agitation rend les choses difficiles à anticiper et bien vite elle se rend compte que les pompiers les ont littéralement parqués dans un coin, renforçant leur proximité et elle n'aime pas beaucoup ca. La jeune femme s'inquiète de ne pas voir Josef réapparaître maintenant que ses collègues sont là il devrait être visible, en train de donner des ordres ou un truc comme ça non ? Les flammes ont pris de l'ampleur en comparaison à ce qu'elles laissaient apercevoir lorsqu'ils les avaient découvertes par le plus grand des hasards et ca ne présage sans doute rien de bon, elle ressert ses bras contre sa poitrine et jette un coup d'œil un peu empressé autour d'elle dans l'espoir de trouver un chemin sur lequel se faufiler, il y a beaucoup de trop de monde et il fait un peu trop chaud, elle qui ne se sentait déjà pas très bien avant tout ce merdier et n'a prestement pas l'impression que cela s'améliore. Elle tire sur le col de son manteau lorsqu'Alma lui propose (comme si elle l'avait entendue penser) de tenter de rejoindre sa voiture qu'elle lui montre du doigt et ne se situe pas très loin de l'endroit où elles se trouvent, c'est à ce moment-là qu'elle capte une bribe de conversation juste derrière elle : « T’as entendu ? Apparemment y’a des bouteilles d’oxygène… » C'est exactement ce qu'elle a entendu et il ne lui faut guère de temps pour additionner un plus un, si les deux commères du club du troisième âge ne se trompent pas, ce n'est plus un incendie, mais une explosion qui s'annonce et elle n'a franchement pas l'intention de rester dans le coin pour profiter du spectacle. L'épouse Manning hoche la tête en direction d'Alma alors que les vieilles biques radote sur ces putains de rats dont tout le monde se fout. La matriarche réagit rapidement, la serveuse ne le comprend pas tout de suite, mais lorsque cette dernière prononce le prénom d'Ezra…(eurk) le cheminement se fait bien rapidement. À son tour, elle tâche de se rendre utile et laisse les deux femmes continuer de se répéter, elle se tourne vers d'autres personnes qui ont l'air potentiellement bien plus utiles que ces deux-là pour essayer de les faire reculer suffisamment pour que cela provoque un mouvement de recul générale, mais elle n'en a pas beaucoup le temps, tout le monde commence à s'agiter, un peu trop d'ailleurs. Elle fronce les sourcils, passe une main sur son front et prend une inspiration qui lui semble en l'instant vitale.  « Alma, ca va dégénérer, elle jette un œil autour d'elles, les chuchottis se sont transformés en brouhaha et les épaules commencent à s'entrechoquer, les gens se poussent et elles ne tardent pas elle-même à se faire bousculer. Elle a déjà vécu ça et ca n'avait pas très bien fini, c'est quoi le délire avec Halloween sans déconner ? Il faut qu’on bouge de là, d’une façon ou d’une autre. » Sans vraiment de cérémonie, elle attrapa la brune qui a toujours son portable vissé à l’oreille, par la main et essaye de se forcer un passage au milieu des gens. « BOUGEZ-VOUS PUTAIN, restez pas près de ce foutu immeuble. »

(c) black pumpkin


_________________



We don't know who we are until we're connected to someone else. We're just better human beings when with the person we're supposed to be with. I wasn't supposed to leave...I belong here.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : Vava: Me, signature : Daya
messages : 93
quartier : West Side

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1   Ven 10 Nov - 11:36

SAISON II, INTRIGUE I
EXORDIUM.
Coincé. Tout simplement.
Entre cette foule de gens, de monde, de vie et si Tomislav est de nature a aimé se fondre dans la masse pour observer la majorité, cette fois, il n’y prend absolument aucun plaisir. Pas quand la foule commence à s’agiter, qu’on le bouscule comme un vieux sac laissé sur le bas-côté, lui donnant des envies de meurtres, de cracher un flot d’insultes serbes. Il serre les dents, se redresse, garde bien fermement le sachet contenant les bonbons et les DVD dans la main. Hors de question qu’en plus de ça il perde tout ce qu’il a promis à Ayleen quelques instants plus tôt. Une promesse est une promesse. Et s’il ne lui a pas faite directement, il se l’est faite à lui-même.
Le serbe jette un œil à l’immeuble qui prend feu dont ce dernier grandit un peu plus à chaque seconde. Dans un autre contexte, il aurait pu trouver le spectacle incroyablement fascinant d’observer chaque structure se ramollir et se détruire sous la puissance de cette aura orangé, brûlante de puissance. C’est peut-être la raison de sa présence non loin de l’immeuble en flamme où son regard se perd dans toute cette force de la nature qui semble dire fuck à la main d’œuvre de l’homme, la dévorant avidement, affamée. Les flammes lèchent les murs et Tomislav se surprend à imaginer ce qu’il doit se passer à l’intérieur, à tous ces meubles et tissus enflammés. Il n’y a plus qu’à espérer que personne ne se trouve entre les murs même si en soit, il s’en fout, ça ne le regarde pas mais il n’en est pas à souhaiter la mort de qui que ce soit.

La voix d’un homme l’extirpe de sa contemplation, vissé à son téléphone. Les mots bouteilles d’oxygène lui survient et il visualise alors le danger et l’ampleur des dégâts si ces dernières explosaient présentement.
Peut-être était-il un poil trop proche finalement.
Et de ce qu’il comprend, les pompiers ne sont pas au courant de la présence de ce danger supplémentaire.

- Je crois qu’ils sont par là.

Tom s’exprime toujours avec ce fort accent serbe auprès de ce type qu’il ne connait ni d’Eve, ni d’Adam. Un mec avec une gueule froide, dure, un peu comme lui mais en moins glauque.

- La pompier. Là-bas ils sont.

Il désigne d’un geste de tête l’amas de foule qui s’agglutine pour d’un coup se presser, s’affoler. Tomislav fronce les sourcils, assiste face à la décadence et l’affolement humain qui menace d’exploser incessamment sous peu.

_________________

   

"Au royaume du sombre, de la thune et des rats,
je serais comme une ombre à chacun de tes pas."
(c)Saez - Comme une ombre.

   
(c)BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : cherry
messages : 268
quartier : North Side

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1   Ven 10 Nov - 13:02



intrigue #1
saison 2
Le spectacle lui plait. Cette lueur orangée qui projette des ombres menaçantes sur les buildings adjacent et les visages des curieux, amassés là. Ca le projette des décennies en arrière, à une époque bien moins civilisées où les coupables étaient envoyés au bucher… Quel glorieuse époque ce devait être… Il a toujours voulu voir ça. Il a susurré l’idée à son père, une fois… Il lui a proposé de punir un traitre du club de cette manière, en le faisant brûler vif, mais Caleb l’a traité de malade et l’a congédié. Cet énième souvenir d’une humiliation cuisante l’arrache à ses agréables pensées et le fait revenir à la réalité. Le pompiers sont là. Leur sirène vient déchirer le silence relatif de cette nuit d’Halloween et bientôt, l’incendie ne sera plus qu’un mauvais souvenir pour le quartier.
Ezra prend son mal en patience, reportant son attention sur Alma qui n’est plus seule à présent mais accompagnée de… Natalia Manning ? Il se demande ce que cette petite trainée vient faire dans le South Side, puis se souvient qu’elle travaille dans un pub irlandais des environs. Personnellement, il n’accepterait pas que sa fiancée travaille dans un bouge pareil. Il a entendu des rumeurs sur le compte de la jeune femme et de son comportement… Des poules ont été chargée d’aller jeter un oeil sur elle, des membres du club aussi, des Prospect dont elle ignorait l’existence et qui ont rapporté des choses très intéressantes sur son compte… Des choses qu’il s’est empressé d’aller répéter à James durant son incarcération. Officiellement pour qu’il sache ce que sa femme fabricant et prenne les mesures nécessaire pour al tenir, officieusement pour savourer l’expression de son visage se décomposant en apprenant les éventuels écarts de conduite de sa chère épouse.  

L’explosion d’une vitre de l’immeuble, sous l’effet de la chaleur, l’amène à reporter son attention sur le bâtiment. L’incendie est plus important qu’il ne se l’était figuré au premier abord. Ce détail l’amène à quitter son véhicule dont il vient de couper le contact, se résignant à l’idée d’être bloqué ici un moment. Il claque la portière derrière lui, sans quitter des yeux le building rongé par les flammes et duquel s’échappe une fumée épaisse et suffocante. Mais pas suffisamment pour décourager les passants curieux et avide de sang frai… Il ne peut pas les blâmer, il en est très friand lui-même.  
Lorsqu’il reporte son attention vers Alma et Natalia, il remarque que la quadragénaire pointe un doigt dans sa direction. Son coeur manque un battement. Est-ce que c’est lui qu’elle vient de désigner ? Est-ce qu’elle l’a vu ? Il va falloir qu’il trouve une bonne excuse à sa présence dans ce coin de la ville. Il est censé être cloué au lit avec une mauvaise grippe… C’est l’excuse dont il a usé pour ne pas avoir à se mêler à la foule ce soir et à effectuer un stupide boulot de surveillance de quartier.
Son portable sonne tout à coup dans sa poche. Alma est pendu à son téléphone et regarde dans sa direction, séparées de lui par quelques passants et les barrières de sécurités qui commencent à être installées par les autorités plus ou moins compétentes… Prenant une longue inspiration, il décroche. Alma ne le laisse pas en placer une et entame un long monologue.
« Des bouteilles d’oxygène ? » répète-t-il, pour être certain d’avoir bien entendu les propos de son amie. « Je ne vois pas de pompiers de mon côté pour l’instant Love » poursuit-il en commençant à se mouvoir un peu.
« Je crois qu’ils sont par là » lance tout à coup un type aux traits singuliers à ses côtés, amenant Ezra à faire vivement vote face dans sa direction. C’est son accent qui l’intrigue. Un accent slave qu’il identifie vite depuis el temps qu’il fréquente des serbes… « La pompier. Là-bas ils sont » reprend le type d’une petite vingtaine d’année en lui désignant un petit attroupement non loin. Il faut dire que le gamin le dépasse de pas mal de centimètres et doit avoir une meilleure vision que lui des évènements…
« Alma ? J’en ai repéré un. Je me charge de les prévenir, toi tu dégages de là. Tout de suite » ordonne-t-il en raccrochant déjà pour remercier le serbe et tenter de se frayer un passage jusqu’à l’endroit qu’il lui a désigné.

Il s’approche d’un grand brun en train d’enfiler une des tenues de combattant du feu et, jouant des coudes, tente de le rejoindre. Il n’arrive pas à attirer son attention dans le brouhaha ambiant et, sans l’aide du serbe qui lui a emboiter le pas et dégage sans plus de pitié que lui les curieux, il ne serait jamais parvenu jusqu’à lui. Lorsque c’est le cas, sans douceur, il l’attrape par le bras. Le pompier a un mouvement de défense mais, réalisant qu’il a à faire à un civil, se contient.
« Il y a des bouteilles d’oxygène là-dedans ! Je ne sais pas dans quel appartement exactement mais vous devez évacuer les lieux ou évacuer ces bouteilles en vitesse ! » cri le trésorier des Kings pour se faire entendre, désignant l’immeuble du doigt.  

 

_________________

an eye for an eye
An the mercy seat is waiting
And I think my head is burning
And in a way I’m yearning
To be done with all this measuring of truth


©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : Avatar : Daya ; Signature + gifs : Daya
messages : 391
quartier : Downton - appartement dans un immeuble banal.

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1   Sam 11 Nov - 20:14

SAISON II, INTRIGUE I
EXORDIUM.
Abraham, certainement la dernière personne qu’il souhaitait voir ce soir en plus de cet incendie qui pourri sa soirée.  Il entend son nom raisonner dans le couloir, il l’entend interpeller la jeune femme qui s’inquiète à ses côtés et qui semble refuser de vouloir bouger jusqu’à ce qu’il lui gueule dessus, comme un bourrin. Elle consent, s’exécute. La chaleur commence à devenir insoutenable, impitoyable et Josef est soulagé que ses collègues soient enfin arrivés.

- Je m'en occupe ! Les gars finissent d'installer les lances !
- Tu n’pourras pas défoncer cette porte sa..
- Poussez-vous !

Le ton employé refroidi Josef qui se redresse de le voir s’adresser ainsi à son supérieur, que ça soit une situation d’urgence ou non.
Il n’en a rien à foutre, forcément puisque ce con est incroyablement têtu mais malgré ces multiples insubordinations, ce type reste un bon élément et c’est tout ce dont il a besoin ce soir, à ses côtés. Il tente, s’acharne sur cette foutu porte qui ne cèdera pas.

- McLaughlin !

Josef le tire brutalement par l’épaule, faisant face à son collègue, regard noir.

- Il te faut le J.O.G, tu n’pourras jamais défoncer cette porte sans ça. Je t’envoie un gars avec le matos pendant que je m’équipe ! Demande avec le talkie à ce qu’ils essaient de faire une entrée par la fenêtre, je reviens te donner un coup d’main.

Il n’attend pas plus longtemps pour piquer un sprint jusqu’au rez-de-chaussée, croisant certains de ses hommes à qui ils donnent quelques directives, prévenant de la présence d’Abraham au premier étage, envoyant d’ailleurs l’un d’eux le rejoindre avec le JOG. Josef file vers le camion de pompier où il commence à enfiler une tenue tout en cherchant Natalia parmi cette foule qui s’est déjà agglutinée pour contempler ce spectacle mortuaire. Il s’inquiète pour son amie d’enfance, se demandant où est-ce qu’elle se trouve, si elle avait finalement décidé de partir – ce qui le rassurerait- ou si elle l’attendait non loin de là. Il songe une seconde à l’appeler mais n’en a pas le temps.
Une main sur son bras et le pompier se retourne brutalement, sur la défense, prêt à porter un coup à qui que ce soit l’agresserait dans l’urgence avant de prendre conscience que sont deux simples civils qui se tiennent devant lui.

- Il y a des bouteilles d’oxygène là-dedans ! Je ne sais pas dans quel appartement exactement mais vous devez évacuer les lieux ou évacuer ces bouteilles en vitesse !

Un pavé lui tombe dans l’estomac. Il ne sait pas comment il le sait ni d’où il le sait mais ça n’est certainement pas le moment de douter de sa parole quand il voit le mouvement de panique qui se manifeste sous ses yeux, que d’autres confirment la présence de ces merdes. Putain de bordel.

- Dégagez d’ici, éloignez-vous au maximum de cet immeuble !

Volte-face. Il n’a plus beaucoup de temps. Il court vers trois de ses hommes, les interpellant en gueulant par-dessus le mouvement de panique.

- Il y a des bouteilles d’oxygènes dans l’immeuble. Dégagez-moi cette foule rapidement !
- Quel étage lieutenant ?
- J’en sais foutrement rien. Je vais prévenir McLaughin là-bas, prévenez le reste de l’équipe. Essayez de savoir où elles peuvent être auprès des habitants, s’ils savent si quelqu’un est malade et en possède chez lui !

Ils acquiescent alors que Josef retourne sur les lieux, transpirant déjà sous son matériel. Il retrouve son collègue, souffle court et franchit les quelques mètres qui les séparent.

- T’en es où avec la porte ? Il faut qu’on bouge, des bouteilles d’oxygène se trouve dans l’immeuble. Les gars essaient de savoir où elles se trouvent mais j’ai pas envie qu’on le sache quand ça nous explosera à la gueule !

Il tient à la survie de ses hommes tout comme à celle de la population et dans cette urgence folle, Josef essaie au mieux de sauvegarder l’ensemble à protéger.


_________________

   
Time will help you through but it doesn't have the time to give you all the answers to the never-ending why

   
(c)BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
SAISON 2 # INTRIGUE 1
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» Résumé de l'intrigue
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]
» Stargate Atlantis saison 5: le casting

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: South Side :: LOGEMENTS-
Sauter vers: