Partagez | 
 

 APPEL DU DEVOIR #4

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : inconnu (avatar) Myuu.BANG (code signature)
messages : 863
quartier : une petite maison dans le West Side, achetée avec l'héritage de son père, décédé lorsqu'il avait 16 ans
physique : le corps de Kurtis est couvert à 70% de tatouages dont la plupart ont été réalisés par lui-même / il a une cicatrice au niveau de la cuisse droite (balle reçue), du torse (poignardé et opéré) et a le nez légèrement dévié (il l'a cassé plusieurs fois)

MessageSujet: Re: APPEL DU DEVOIR #4   Lun 4 Déc - 19:49





appel du devoir #4

Kurtis attendait que le Maire soit cité ! Chaque fois qu’ils commencent à se bouffer le nez, il faut que son crétin de voisin mentionne qu’il a parlé au Maire une fois dans sa chienne de vie, comme s’ils avaient eu un genre de coup de foudre. Le motard est pratiquement certain que le politicien n’en a plus pu de lui au bout de quelques secondes seulement et ne souhaite plus jamais avoir à le croiser. Il lui a sûrement fait des ronds de jambes pour obtenir sa voie et lui a serré vigoureusement la main en souriant comme un arracheur de dents, mais il n’a sûrement pas pu le blairer. Qui pourrait apprécier ce type ? De toute façon, selon lui, une personne qui n’aime pas les chiens ne peut pas être une bonne personne. Point.
Gram continue de s’énerver. C’est un chien d’ordinaire plutôt calme, limite mou, mais quand le ton monte, ça lui rappelle certainement de mauvais souvenir, des souvenirs de son ancienne vie et il change d’attitude. Ses oreilles sont rabattues vers l’arrière et il est visiblement prêt à bondir. Kurtis n’aime pas la manière dont il s’agite, tremble presque et ce grognement n’annonce rien de bon… Il espère que le jeu va se calmer et qu’aucun incident ne sera à déplorer. Parce que Gram est une sacré masse et a une force de taureau. S’il décide de calmer lui-même le voisin en lui sautant à la gorge… Kurtis ne pourra pas le retenir. Gram a été un chien de combat. Et un bon de ce qu’il en sait. Sammy l’a adopté, fait dressé et l’a aimé suffisamment pourquoi s’apaise et lui-même a prise relai, mais il a toujours ses instincts. Et ce connard de voisin est en train de s’en prendre à son maitre et véhicule un message de haine qui l’excite…
Le flic en remet une couche et finalement : MIRACLE ! Ce crétin s’avoue enfin vaincu et fait tout à coup demi-tour pour filer chez lui, la queue entre les jambes. Kurtis est soulagé. Flatté aussi que tout le monde se soit allié avec lui et Gram pour le défendre face à l’injustice dont il a été victime. C’est assez rare pour que ça le surprenne. Agréablement.    
« Putain d’merde… » soupire-t-il, passant sa main dans ses cheveux alors que l’autre tient encore fermement la laisse de son chien, toujours sur les nerfs. « Gram ! Stop ! Calme ! »
Il s’abaisse à hauteur de l’animal pour le calmer avant de prendre le temps de remercier Irene, son amie et…bon peut-être pas le flic. Ca lui arracherait la gueule.

Mais Kurt n’a pas le temps de remercier qui que ce soit. Ou de calmer son chien. Gram recommence tout à coup à s’agiter et à aboyer furieusement sur son voisin qui est ressorti de chez lui, armé d’une carabine. Il doit tenir la laisse à deux mains pour empêcher Gram de se jeter sur lui. Il perd l’équilibre et se retrouve sur les fesses, ses talons lourdement bottés enfoncées dans le sol alors qu’une lutte s’engage entre lui et l’animal.
Il n’a pas peur que son chien s’en prenne à ce connard, il a peur que l’inverse se produise. Kurtis aimerait pouvoir faire barrage de son corps, mais il est mal placé et Gram est exposé. Exposé à la haine et la bêtise humaine.
Heureusement, le flic se charge de le remplacer et se place devant tout le monde.
Le coeur de Kurtis bat la chamade. Il ne pense plus qu’à faire disparaitre son animal de là, le mettre à l’abri. Il essaie de se relever mais Gram saute dans tous les sens et est tout bonnement incontrôlable. Le flic s’agace, lui fait une remarque et Kurt le fusille du regard. Qu’est-ce qu’il pense qu’il est en train de faire ? Ce n’est pas aussi facile que ça en a l’air et il n’est pas dans une posture très pratique, le cul dans l’herbe !
Irene finit par comprendre son problème et vient le soutenir pour l’aider à se redresser. Pas facile pour elle non plus… Et l’autre continue de hurler, d’exciter Gram et de terrifier tout le monde avec sa carabine qu’il pointe tour à tour sur les uns et les autres.
« J’vous emmerde ! Vous êtes tous les mêmes ! Des parasites ! »
Kurtis a envie de répondre, de l’insulter, de le cogner, mais il ne peut rien faire. Il ne doit rien faire… Provoquer davantage l’homme ne résoudra rien, au contraire. Peut-être qu’un peu de finesse féminine pourrait servir…

Code made by Wanderlust

_________________


summertime



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 561
quartier : West Side - Maison familiale
physique : petite: 1m55 - cicatrice au niveau de la poitrine pour des implants aujourd'hui retirés - ventre quelque peu distendu suite à deux grossesses dont une récente - pommette droite légèrement plus petite suite à des violences conjugales - maigreur causée par l'anxiété et une récente dépression

MessageSujet: Re: APPEL DU DEVOIR #4   Lun 25 Déc - 17:48

Appel du Devoir
Numéro Quatre

Kurtis, Matthew, Maxime, Irene

Une handicapée, un énervé et une femme un peu trop enceinte additionnés à un flic loin d'être bien zélé, l'équation face à une arme semble bien à leur désavantage, la seule solution est la soustraction à cette situation malgré leur nombre qui pèse bien plus dans l'équation. L'arme tremble, vacille, oscille entre les têtes défaites des protagonistes. En ligne, personne ne se met plus en avant, personne ne se met ne un peu plus devant dans le but de protéger les autres ; l'instinct de survie tout bêtement, celui de ne pas brusquer ses mouvements ni même ses paroles par la simple peur d'y laisser la vie. Elle ne saurait expliquer pourquoi mais soudain elle pose une main sur son ventre, contre l'arrondis, contre le rebondis sous son manteau qui s'agite en même temps que la chamade infernale de son cœur. Elle ne saurait vraiment expliquer pourquoi elle protège enfin ce bébé dont elle ne veut pas. Devant, le vieillard continue dans sa lancée, il continue de menacer derrière un visage colérique mais tout de même quelque peu paniqué. Faiblard, il tremble, vise le chien jusqu'à ce que Kurtis soit emporté au sol, précipité, vautré à essayer de se dépatouiller dans une laisse qui ne cesse de se faire tirer.
Alors, comme si le fait qu'il soit à terre le fasse disparaître, comme si être au sol fasse oublier que c'est après lui que le type en avait, il commence à restreindre sa cible à ceux qui sont encore debout, effarés, incapables d'aider le jeune homme à se relever de peur que ce soit sur eux qu'il en vienne à tirer. « J’vous emmerde ! Vous êtes tous les mêmes ! Des parasites ! » Ses genoux tremblent, ses cuisses s'entrechoquent, son doigt commence à caresser de trop près la détente. Le canon, lui, va toujours successivement entre les visages comme porté par le simple but du hasard. La femme du type qu'Irene avait aperçu à la fenêtre ne semble pas vouloir intervenir, ni même se tenir derrière lui pour le raisonner, le retenir. Gram continue de s'agiter, d'emporter et de traîner son maître qui peine à se remettre sur ses pieds. Dans sa lutte, il pousse de ses puissants muscles la canne de Maxime qui flanche, qui manque de tomber. C'est là que tout se joue. C'est le mouvement brusque de trop qu'il fallait exactement éviter. Verrouillé, dans le collimateur, la balle part en direction de la sylphide qui n'a que le temps de pivoter, de se retourner, bousculée par un Matthew enfin prêt à user de sa tare physique pour encaisser. Touché à l'épaule il s'effondre, sans le moindre mal, conscient que le pire est enfin arrivé mais sans vraiment rien éprouver. En détresse, le vieillard claque sa porte, se barricade, laisse le monde choqué dans cette rue isolée.
Made by Neon Demon

_________________



I try to open myself, it’s not my world You are afraid of the truth you try to love But you keep wonder You keep wonder Wherever you are wherever I am Alone and together We try to love we try to hide The world is behind us We've built these walls over ourselves but when we're in pain, we don't seek help alone we are trying to get enough we are all together in this path Take me home, just take me home
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 732

MessageSujet: Re: APPEL DU DEVOIR #4   Mar 6 Fév - 11:52




APPEL DU DEVOIR #4

CHICAGO POLICE DEPARTMENT


10:30 am ; West Side Street
Les renforts arrivent sur place et la rue est rapidement bouclée par les agents. Kurtis n'est pas autorisé à regagner son domicile et Irene lui propose de rentrer avec elle et Maxime en attendant que la situation évolue. L'évolution de la situation, justement, va dépendre des talents de négociateur de Matthew...sauf que sa relation avec le vieil homme s’est trop détériorée pour qu'il se révèle efficace.
Le lieutenant doit donc passer le relai à un collègue qui, après plus d’une heure de marchandage, parvient à faire sortir l'homme de son habitation, sous l’œil vigilant des pigistes du coin. Le voisin d'Hawkins écopera d’une peine de prison de quelques mois pour son comportement et quittera le quartier après avoir purgé sa peine.
Kurtis doit donc une fière chandelle au Lieutenant Goodwin pour son intervention, même s'il aura du mal à l'admettre...

■ le staff de C911
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: APPEL DU DEVOIR #4   

Revenir en haut Aller en bas
 
APPEL DU DEVOIR #4
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Appel à l'insurrection.
» Il y a soixante-dix ans, 1937 : 70 ans après, un devoir de m
» Article paru dans le Devoir sur Haiti (10-11 fevrier 2007)
» L'appel des limbes ou comment se mettre en danger pour rendre service...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: West Side :: LOGEMENTS-
Sauter vers: