Partagez | 
 

 SAISON 2 # INTRIGUE 1

Aller en bas 
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 887

MessageSujet: SAISON 2 # INTRIGUE 1    Mer 22 Nov - 20:10




SAISON 2 # INTRIGUE 1


1 ■ Synopsis
22:40 pm ; SOUTH SIDE (CHICAGO MEDICAL CENTER)

Les portes de l’ambulance s’ouvrent avec fracas devant les urgences. Sidney et Saoirse sont déjà là, prête à récupérer le blessé. Surprise, quand elle aperçoivent Taylor descendre de l’ambulance, les mains en sang, faisant ainsi un topo aux deux médecins, un topo qui du coup est très complet puisqu’elle a tout vu et tout fait surtout. Sidney hésite un instant alors qu’ils prennent directement la direction du bloc sans passer par une salle de trauma puis propose à Taylor d’aller se nettoyer un peu et de se changer pour les rejoindre au bloc : elle a commencé, elle trouve ça juste qu’elle soit avec elle et Saoirse au bloc pour ce patient. Saoirse qui par ailleurs a récupéré le sac plastique dans lequel se trouve la jambe. Elle a pour première mission une fois au bloc d'essayer de voir s'il sera possible rendre sa jambe au patient.

La femme de l’époux, quant à elle, est emmenée par les ambulanciers jusqu’aux urgences où elle est installée sur un brancard. Un médecin va venir la voir pour lui donner quelques calmants afin qu’elle ne refasse pas une énième crise d’hystérie. Elle pourra ensuite aller patienter en salle d’attente pendant que son époux est au bloc opératoire.

Charlie, quant à elle, arrive quelques minutes plus tard. Enfermée pour le moment dans un profond mutisme, elle semble toujours être en état de choc et c’est état de choc-là que les ambulanciers décrivent au médecin qui les reçoit, le Docteur Pierce, qui par chance se trouve être une femme. Le Docteur Pierce essaye dès le départ des ambulanciers de communiquer avec Charlie pour la faire parler, obtenir ne serait-ce que son identité, son âge, et elle n’attend pas qu’elle réponde pour demander à l’infirmière d’appeler un psychiatre pour qu’il vienne voir Charlie.

La soirée va être longue pour tout le monde.

2 ■ Participants (ordre de passage)
# Sidney Christensen
# Saoirse Fuller
# Taylor O'Brien
# Charlie Swanson

3 ■ Règles à suivre pour cette intrigue
# 700 mots maximum par réponse
# suivre l'ordre de passage défini ci-dessus : si c'est votre tour et que vous savez que vous n'aurez pas le temps de répondre dans la journée, prévenez vos camarades dans le flood intrigue, merci !
# si vous n'êtes pas en mesure de répondre dans les 48H, votre tour est automatiquement sauté, et ce afin de privilégier l'avancée de l'action  
# il vous est permis de vous arranger avec vos partenaires pour intervertir votre tour avec un autre joueur si l'action s'y prête ou si vous manquez de temps  

■ votre dévoué staff  


Dernière édition par WINDY CITY le Sam 23 Déc - 10:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : BereniceWCL (avatar & gifs) - Wiise (code signature)
messages : 297
quartier : Dowtown / En collocation depuis début janvier 2018

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1    Jeu 23 Nov - 18:16

SAISON 2 INTRIGUE 1


« Fuller ! On a un trauma en route ! » je hurle à l'intention de Saoirse qui est en train de terminer des sutures sur un patient. Beaucoup des sutures ce soir. Beaucoup. Mais là, pour le coup, il faut qu'elle oublie les sutures, elle a mieux à voir : mieux à faire. Lorsqu'elle me rejoint, je suis en train d'enfiler ma blouse de protection et mes gants dans le couloir des urgences qui mène à l'entrée des urgences. « On a notre vainqueur de sculpture sur citrouille ! » je lui dis pas en souriant mais avec un ton un peu plus léger que la déontologie ne le permet. Je lui en ai parlé de ça, que chaque année il y avait au moins une personne pour se blesser avec une tronçonneuse et ça n'a pas loupé. « C'est sa jambe qui a pris ! » j'ajoute alors qu'elle termine de se préparer. Je n'ai à ce moment-là pas toutes les informations. Nous sortons et finalement nous n'attendons pas très longtemps l'ambulance. Les portes s'ouvrent et j'écarquille les yeux, interdite un bref instant lorsque je vois Taylor Obrien. Quoi ? Hein ? Les explications tombent très rapidement. Elle était sur les lieux. Elle a elle-même procédé à l'amputation de la jambe sur place. J'enregistre. Je suis le brancard et alors que Saoirse nous suit nous sommes interpellés par un ambulancier. « Vas-y, récupère sa jambe ! » je lui dis en continuant d'avancer à l'intérieur des urgences à présent. « On va direct au bloc. Obrien ! Va te préparer, tu peux assister ! » C'est la moindre des choses : elle a mérité sa place au bloc là, aucune hésitation possible. Nous sommes tout juste arrivés à l’ascenseur quand Saoirse revient avec la jambe. « On va voir si on peut la sauver mais ça paraît peu probable. » Vu le bref topo que Taylor a fait... Oui, non, ça paraît peu probable.

Lorsque nous arrivons au bloc, toute la petite ruche s'active pendant que Saoirse et moi nous désinfectons dans la pièce voisine.

« Alors, tu procèdes comment pour savoir si la jambe est récupérable ou pas ? » je lui demande en me nettoyant les mains et les bras. Regard en coin vers l'interne qui m'explique avec justesse la procédure. Je ne peux nier que je suis de plus en plus satisfaite chaque jour de Saoirse : elle ne fait pas dans la demi-mesure, elle s'investit et c'est important. « Ok. Je vais te laisser t'occuper de la jambe pendant que m'occuperai du moignon. De toute façon, tu vas vite te rendre compte si on peut en faire quelque chose. » Oui, vite. Nous terminons de nous préparer et c'est quand nous passons la porte du bloc que Taylor fait son apparition pour se désinfecter à son tour. « Je te laisse te préparer. Va falloir que tu nous racontes en détail. » je lui dis avant de pénétrer à l'intérieur du bloc, laissant Saoirse aller un peu plus loin sur la droite pour tenter de s'occuper de la jambe. Le patient est presque totalement prêt.

Bon, il n'y a plus qu'à.


(c) sweet.lips

_________________
Give it up, I would give everything up. Every last breath. Every first taste, for you. Just to make it alright.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : shiya
messages : 335
quartier : un appartement coquet dans le North Side, grâce à l'aide financière de ses parents, résidant à Belfast, en Irlande
physique : une mèche de ses cheveux a viré au blanc suite à un grave accident qui a failli lui être fatal, depuis la jeune femme fait des couleurs et adore une chevelure peroxydée / elle a reçu une balle en pleine poitrine le 30/11/17 et porte depuis les cicatrices d'une opération à coeur ouvert

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1    Sam 25 Nov - 12:57


L’irlandaise est censé avoir terminé sa garde depuis quelques heures maintenant, mais ce n’est pas aussi simple. Halloween est une journée généralement chargée et cette année ne fait pas exception à la règle. Le personnel est dépassé par le flot d’arrivées pratiquement continue. A un moment donné, il faudra qu’elle se résigne à quitter le CMC cependant. Quand elle croisera un responsable administratif qui viendra lui taper sur les doigts en sommes… En attendant, Saoirse se rend utile comme le peut dans les différents services, toujours sous la tutelle du Docteur Sidney Christensen.
Elle en train de suturer la main d’un jeune homme qui s’est raté en skate lorsque sa mentor la hèle justement, lui annonçant l’arrivée d’un trauma. Elle soupire pour la forme, curieuse de savoir ce qui l’attend. Elle passe le relai au premier interne qu’elle croise, lui promettant de lui renvoyer l’ascenseur sous peu, puis s’excuse auprès de son patient. L’adolescent proteste un peu, tente de la draguer une énième fois et capitule. Ses transmissions faites en vitesse à son collègue, elle rejoint Sidney au pas de course.
Celle-ci lui fait un rapide topo sitôt qu’elle se trouve à sa hauteur et Saoirse ne peut s’empêcher de sentir l’excitation la gagner malgré la fatigue qu’elle accumule. Elle enfile des gants et une blouse de protection tout en se déplaçant dans les couloirs grouillants de monde, au cas où il faille prendre le relai dans l’urgence.
« L’amputation est subtotale ou totale ? »  
saison 2
intrigue 1
Sidney lui transmet les informations qu’elle a obtenu et Saoirse tique un peu en apprenant que les témoins de la scène se sont permis d’évaluer l’état de la jambe et de compléter l’amputation eux-mêmes sur place. Il aurait mieux valut éviter et ils ont possiblement fait plus de dommages que de bien… Mais elle n’était pas sur place et ignore dans quelles conditions s’est passé l’accident. Peut-être que c’était nécessaire.
Au moins ont-ils gardés la jambe d’après ce qu’elles en savent.

L’ambulance en vue, Saoirse prend une longue inspiration et se prépare à passer les prochaines heures au bloc… Plutôt que dans le centre-ville où elle a prévu de rejoindre Cillian et Ethan qu’elle comptent présenter l’un à l’autre. Cette idée l’angoisse bien plus que celle de réceptionner un patient amputé d’une jambe suite à un sombre accident de tronçonneuse… Oh oui, bien plus.
Lorsque les portes s’ouvrent, elle est surprise de voir Taylor en descendre, couverte de sang. C’est elle qui était sur les lieux ? Merde alors ! Elle leur fait une rapide compte-rendu de l’état du patient et des circonstances de l’accident et Sidney lui ordonne de se charger de la jambe.
Pour être tout à fait honnête, ça l’agace un peu. Elle aurait préféré s’occuper du patient en chute libre et dont le pronostic vital est engagé. Mais elle obéit bravement et ne perd pas une seconde, réceptionnant le colis sanglant. Elle devine immédiatement que la réimplantation du membre va être compliquée, voire impossible. La conservation du membre laisse sérieusement à désirer. Elle a été faite avec les moyens du bord et elle sent bien que l’équipe sur place a tenté de faire au mieux, mais à certains endroit, la jambe a été en contact direct avec la glace placée à la va-vite dans le sac.

Pendant que le patient et la jambe sectionnée sont préparés par les infirmières de bloc, Saoirse et Sidney vont elle aussi se mettre en condition. Comme avant chaque intervention, sa supérieure la question sur la manière dont elle doit procéder pour la mener à bien. L’interne a l’habitude de ce genre de cas maintenant et n’a aucun problème à répéter sa leçon. Satisfaite par sa réponse, la chirurgienne lui donne donc ses ordres et Saoirse acquiesce.
« Je doute que la jambe soit viable. Et vu l’état du patient, je ne suis pas certaine qu’il supportera une réimplantation de toute manière » confie-t-elle à sa supérieure, pendant que l’infirmière termine de l’aider à enfiler ses gants, lui permettant de commencer à bosser.
Elle n’adresse qu’un rapide coup d’oeil et un sourire (cependant difficile à voir à cause de son masque) à Taylor lorsque celle-ci passe la porte, puis les abandonner, elle et Sidney. Il n’y a plus une seconde à perdre.


 

_________________



I woke up and I can't get that trumpet out of my head ; And you say you can't stand me when I'm quiet ; and so I shot you in my silence ; I can't get that trumpet out of my head


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : Avatar : Me ; Signature + gifs : Me
messages : 493
quartier : En coloc' avec Saddie - West Side
physique : TS médicamenteuse en 2017 -> perte de poids visible, encore en depression même si elle essaie de faire au mieux pour remonter la pente. Il lui arrive encore de faire face à des "rechutes"

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1    Sam 25 Nov - 17:58

SAISON II, INTRIGUE I
EXORDIUM.
Balloté par le rythme de l’ambulance qui file à toute allure vers l’hôpital, je décroche deux minutes de la réalité. Les images défilent, du massage cardiaque au regard de Léo, de cette bouillie de chair que j’ai dû découper au couteau de cuisine à tout ce sang que j’ai sur les mains, le pull et le jean. Ce qu’il s’est passé est une véritable boucherie et j’ai encore du mal à réaliser ce que j’ai fait. Ce qu’ON a fait.
Je surveille les constantes du gars à l’aide des ambulanciers, priant pour qu’il ne rechute pas avant qu’on arrive là-bas et je n’ai jamais été aussi soulagé que d’arriver à l’hôpital, prenant une bouffée d’air frais lorsque les portes du véhicule s’ouvrent. Je reprends le contrôle de ma propre personne et mets de côté ces images dégueulasses au profit d’une explication et d’un topo que je fais à… Christensen et surtout Saoirse, ma meilleure amie d’enfance. Bref regard que l’on s’échange avant que j’articule le topo. Jambe coupée avec une tronçonneuse durant un « spectacle » de sculpture sur citrouille, os et artère sectionnés, patient ayant fait un arrêt cardiaque alors que j’ai dû finir de couper le reste des chairs et nerfs afin de pouvoir colmater l’hémorragie du moignon au mieux. Massage cardiaque effectué, patient revenu et nous en sommes là.

- On va direct au bloc. Obrien ! Va te préparer, tu peux assister !

Je bug une seconde, puis deux avant d’acquiescer et de laisser le brancard à Christensen. Envolées les images morbides, place à une bouffée… de quoi, de fierté ? J’en sais rien, peut-être, parce que je m’attendais seulement à lui refiler le bébé et peut-être avoir l’occasion de suivre son cas après la chirurgie. Mais pas d’assister à ça. Encore moins aux côtés de Saoirse. Une première pour nous deux de faire équipe au bloc. Raison de plus pour voir une petite lueur agréable parmi cette grosse soirée de merde.
Je file directement aux vestiaires et me défais rapidement de mes fringues dégueulasses et imbibées de sang pour les troquer contre un haut et un pantalon de l’hopital. Je me speed, ramène mes cheveux en un chignon pour ensuite rejoindre le bloc pour me désinfecter, où je croise Saoirse et Christensen qui terminent de se préparer. Mon amie me regarde et à ses yeux légèrement plissés je devine un sourire que je lui rends aussitôt.

- Je te laisse te préparer. Va falloir que tu nous racontes en détail.

J’acquiesce, me désinfecte les mains et les regardes pénétrer dans le bloc. J’ai une putain de pression sur les épaules qui surgit brusquement. Peut-être parce que le dernier souvenir que j’ai du bloc est la déception dans le regard de O’Malley et que depuis je n’ai pu assister qu’à deux voire trois opérations avec pour seuls droits de regarder et de surtout fermer ma gueule. Mais ce soir, pas question que je me foire. C’est le moment ou jamais de redresser la barre.
J’inspire, expire, me reprends en main avec la ferme intention de gérer à leurs côtés sans fausses notes. J’me suis bien démerdé là-bas, aucune raison que je chie dans la colle maintenant. Je termine de récurer mes mains, mes avants bras et avec l’aide d’une infirmière j’enfile la blouse et le masque pour moi-même pénétrer le bloc, gants glissés sur les mains. Le patient est fin prêt et je rejoins la place indiquée par Christensen.

Les détails maintenant.

- Je n’ai pas eu le temps de regarder l’état de la jambe mais la tronçonneuse avait déjà sectionnée l’artère fémorale et le fémur quand je suis arrivée auprès du patient. Une grosse partie des muscles l’était également. J’ai dû finir de couper le reste des chairs et des nerfs avec un couteau de cuisine pour que l’on puisse stopper un maximum l’hémorragie, on commençait à le perdre sur place.

Autant dire que c’était une boucherie et que pour racoler tout ça… De mon avis, c’est voué à l’échec. J’ai le cœur qui bat entre la pression et l’excitation, prête à exécuter les gestes nécessaires auprès de mon amie et de son mentor pour au moins sauver la vie de cet homme.

_________________

   
I am an ocean, I am the sea. There is a world inside of me. Lost in the abyss, drowned in the deep, no set of rules could salvage me.

   
©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1    Lun 27 Nov - 19:06


Saison 2, intrigue 1

Sidney, Saoirse, Taylor & Charlie
••••

La jeune femme n'a aucune conscience du trajet qui la conduit à l'hôpital. Les ambulanciers n'existent pas, dans cette bulle protectrice dans laquelle elle s'est volontairement enfermée. Ils ressemblent à des ombres mouvantes sans réelle consistance que son cerveau ne prend même pas la peine d'analyser. Les sons eux-mêmes sont lointains, presque inaudibles, des conversations à l'intérieur de l'ambulance au bruit des instruments qui prennent sa tension et autre examen de routine. Même le jet de lumière que l'on envoie violemment dans chacune de ses pupilles ne la fait pas réagir. Un léger rétrécissement de celles-ci, dans un réflexe qu'elle ne maîtrise pas mais son esprit est tellement loin que même ce flash lumineux ne parvient pas à lui faire reprendre pied dans la réalité. Loin de ce véhicule, loin de ces hommes, de cette ville, de ce monde. Dans cet autre tout, là où il ne peut rien lui arriver. Là où même la voix ne peut pas l'atteindre. Là où rien ne peut la toucher émotionnellement et physiquement. Le dernier endroit avant de disjoncter complètement. Elle l'a déjà visité. La première fois à huit ans, puis quelques autres durant quelques crises assez violentes.

Charlie n'a pas plus conscience d'être conduite dans un box pour qu'on l'ausculte. Elle ne sait pas combien de temps elle attend ici, assise sur le bord d'un lit médical. Elle n'a même pas conscience d'être ici. « Je suis le docteur Pierce. » Aucune réaction. Elle regarde devant elle, totalement absente. Pas le moindre sursaut. Pas le moindre froncement de sourcils ou battements de paupières. Et les autres questions connaissent toutes le même résultat. Pas de nom, pas d'âge, pas de personne à contacter en cas d'urgences. Rien. Le néant. Tout ce qu'elle est présentement est une inconnue dans la vingtaine, muette comme une tombe.

Jusqu'à ce qu'une main se pose sur la sienne. Contact qui ne provoque pas de cri ou de réaction négative comme plus tôt dans la soirée. Parce que la douceur de cette peau est féminine, elle le sait. Inconsciemment. Alors doucement elle revient, sort de sa torpeur et cligne plusieurs fois des yeux comme lors d'un réveil douloureux. Son se pose sur cette main, pâle, blanche, aux ongles courts mais parfaits. Elle détaille tout. Les veines apparentes, les quelques tâches ci et là, la finesse du poignet. Son cœur commence à s'accélérer alors que ses yeux coulent de long de ce bras jusqu'à l'épaule, aux boucles blondes qui encadrent un visage familier qui lui remplit le ventre d'un millier de papillons. « Joan » Un murmure, à peine audible alors que son cœur martèle dans sa poitrine. « C'est votre prénom ? » Et la voix brise tout. Parce que ce n'est pas la sienne. Trop nasillarde. Charlie fronce les sourcils et ferme les yeux. Quand cette dernière les rouvre, c'est pour tomber sur une petit brune aux yeux clairs, à l'opposé exact de son ancienne psy. Serrant les dents, elle se dégage vivement de ce contact étranger qui lui donner déjà la nausée. *Espèce de sale...* Elle se retient, prenant peu à peu conscience de l'endroit où elle se trouve, de ce que cette blouse représente, des événements de la soirée qui lui reviennent douloureusement en mémoire et lui laissent un goût acide au fond de la gorge. « Je veux parler au docteur Lockhart » Elle ne la regarde plus, les yeux baissés au sol, croisant les bras contre sa poitrine comme pour se protéger d'une menace invisible, les cheveux lui tombant devant les yeux. « Je ne parlerai qu'au docteur Lockhart » Elle grince ces quelques mots entre ses dents, se balançant doucement d'avant en arrière alors que le docteur échange avec un interne ou elle ne sait trop quoi.

••••

by Wiise


Dernière édition par Charlie Swanson le Jeu 30 Nov - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : BereniceWCL (avatar & gifs) - Wiise (code signature)
messages : 297
quartier : Dowtown / En collocation depuis début janvier 2018

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1    Mar 28 Nov - 18:19

SAISON 2 INTRIGUE 1


Nuque qui craque un peu alors que j'observe le moignon. Quelques compresses retirées et je fronce les sourcils : c'est moche, il faut bien l'admettre. Et Fuller confirme bientôt mes doutes : la jambe est impossible à récupérer. Et elle marque un point concernant l'état du patient : étant donné qu'il a fait un arrêt cardiaque et que son état une critique, une amputation nette sera plus rapide et plus sûre pour lui.

« On oublie donc. On va terminer l'amputation. » je réponds à Fuller en lui faisant signe de se rapprocher de la table d'opération alors que Obrien nous rejoint finalement tout en prenant soin de nous expliquer plus en détails ce qu'il s'est passé. Ma bouche forme un « O » de surprise sous mon masque quand elle nous annonce qu'elle a terminé l'amputation (quasi totale à ce moment-là) au couteau de cuisine. « Obrien... » je souffle, esquissant malgré moi un sourire. En fait, ça me replonge dans mes propres souvenirs, quand en Irak on devait improviser avec ce qu'on avait sur place et ça force mon admiration, ni plus, ni moins. « Tu as assuré. Agir comme ça, rapidement, en improvisant avec ce qu'on a sous la main... C'est de la pure traumato. Tu devrais y réfléchir. A te spécialiser. »

On m'a poussée pour les mêmes raisons quand j'étais moi, interne. J'ai bien envie de la pousser moi aussi parce que si elle a vraiment un don pour la traumato, ce serait un véritable gâchis que de ne pas s'en servir.

« Bon... » Je plisse les yeux en observant les deux internes. « Obrien, viens t'installer à ma place. » Je vois des infirmières écarquiller les yeux tandis que je me décale un peu sur ma droite. Oui, c'est surprenant, mais c'est mérité. « Tu as commencé l'amputation, tu vas la finir. Avec une scie chirurgicale ce qui va être vraiment plus agréable, tu vas voir. »

Agréable ? Oui, façon de parler. Ainsi, Obrien vient donc de placer en face de Saoirse qui assiste. Je les laisse mener la danse.

C'est le moment pour elles de faire leurs preuves.


(c) sweet.lips

_________________
Give it up, I would give everything up. Every last breath. Every first taste, for you. Just to make it alright.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : shiya
messages : 335
quartier : un appartement coquet dans le North Side, grâce à l'aide financière de ses parents, résidant à Belfast, en Irlande
physique : une mèche de ses cheveux a viré au blanc suite à un grave accident qui a failli lui être fatal, depuis la jeune femme fait des couleurs et adore une chevelure peroxydée / elle a reçu une balle en pleine poitrine le 30/11/17 et porte depuis les cicatrices d'une opération à coeur ouvert

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1    Sam 2 Déc - 12:28


Comme elle et sa résidente s’y attendait, il s’avère rapidement que les tissus de la cambre sectionnée ont été trop abimés. La tronçonneuse a fait de sacrés dégâts et la conservation du membre a laissé à désirer et provoqué quelques dommages. Saoirse continue de penser que, de toute manière, l’homme est trop mal en point pour supporter une opération de plusieurs heures… Ses constantes sont mauvaises et il serait préférable de parler au plus pressé dans son cas et de simplement le rafistoler et croiser les doigts pour que son coeur tienne le coup. D’une oreille distraite, elle entend Sidney et Taylor échanger à son propos. Son coeur a déjà lâché une première fois sur place et il n’a jamais regagné conscience. Ils perdu une grande quantité de sang et continue de saigner malgré les soins d’urgence pratiqués par son amie.
« La jambe n’est pas utilisable » soupire-t-elle, s’adressant à Sidney.
Cette dernière ne s’attarde pas davantage là-dessus et lui propose plutôt de venir les assister elle et Taylor au lieu de perdre davantage de temps. Saoirse donne quelques instructions aux infirmières pur se débarrasser du membre devenu inutile et éviter toute contamination, puis s’apprête à rejoindre ses collègues lorsque l’interphone se déclenche dans la salle d’opération.
Une des infirmières se détache pour aller répondre et la voix d’un homme s’élève alors.
« Christensen ? On m’a dit que vous étiez assistée de DEUX internes ! C’est quoi cette blague ? On est débordés ici ! » s’agace la voix d’un des gros pontes du CMC.
Sa supérieure entre dans un débat un peu stérile avec le gratte papier mais renonce rapidement à le convaincre de lui laisser les deux filles. Elle les observe tour à tour et, avant que Sidney ait pu trancher, l’irlandaise se manifeste.  
saison 2
intrigue 1

« J’y vais. Taylor a suivi le patient, il est à elle » décide-t-elle.
Des amputations, elle en a vues quelques unes depuis qu’elle bosse en traumatologie de toute manière, et elle en verra d’autres malheureusement.
Elle les laisse donc en plan et va se débarrasser de sa tenue de bloc, après avoir adressé un dernier sourire à Taylor. Elle espère que tout ira bien pour elle et que ses efforts n’auront pas été vains. Elle espère un miracle.

Retrouvant son uniforme habituel, elle retourne vers l’aile principale et son service d’urgences, bondé ce soir. Elle se dirige vers le bureau des infirmières et leur demande où ils en sont et où elle sera la plus utile. L’infirmière en chef lui propose de rejoindre la jeune femme qui est arrivée en même temps que le patient dont elle vient de se décharger et Saoirse accepte sans se faire prier. Elle ignore si Taylor a suivi ce cas là aussi, mais si jamais c’est le cas, elle pourra lui faire un compte rendu détailler et la tenir au courant.
Elle se rapproche donc du box où est installé la fille (dont elle ignore l’identité puisqu’elle n’a pas son dossier en mains) et retrouve le Docteur Pierce qui l’avait pris en charge.
« Interne Fuller » se présente-t-elle succinctement. « Je peux vous assister ? J’ai pris en charge le patient qui est arrivé en même temps qu’elle et… »
« Elle est toute à vous. Je pense que vous devriez contacter le 7e étage pour celle-ci. »
Et sans plus de cérémonie, après lui avoir proposé de contacter quelqu’un de l’étage psy, la femme la laisse en plan en lui collant le dossier dans les bras.
« OK… Merci… »
Saoirse parcourt le dossier…complètement vierge qu’elle a entre les mains et pousse un soupir. De mieux en mieux. Elle a lâché le bloc pour ça ?

Essayant de chasser ses mauvaises pensées, elle s’affuble d’un sourire qu’elle veut rassurant et tire un peu plus le rideau pour observer la jeune femme qui s’y trouve. Brune, dans la vingtaine elle semble effectivement en état de choc et se balance d’avant en arrière dans un mouvement cyclique typique d’un traumatisme. La prochaine fois qu’il te vient l’envie de faire une bonne action So…retiens-toi. Elle prête attention à ses murmure et perçoit un nom.
« Ce Docteur Lockhart travaille ici ? » cherche-t-elle à savoir, se plaçant dans le champ de vision de la jeune femme. « Bonsoir. Je suis le Docteur Fuller. Je vais essayer de vous aider, d’accord ? Mais pour ça, il faut que vous m’en disiez un peu plus… Il me faut au moins votre nom si je veux prévenir votre médecin de votre présence ici… »
 

_________________



I woke up and I can't get that trumpet out of my head ; And you say you can't stand me when I'm quiet ; and so I shot you in my silence ; I can't get that trumpet out of my head


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : Avatar : Me ; Signature + gifs : Me
messages : 493
quartier : En coloc' avec Saddie - West Side
physique : TS médicamenteuse en 2017 -> perte de poids visible, encore en depression même si elle essaie de faire au mieux pour remonter la pente. Il lui arrive encore de faire face à des "rechutes"

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1    Lun 4 Déc - 23:03

SAISON II, INTRIGUE I
EXORDIUM.
Je me fige quelques secondes, mes yeux fixés sur Christensen. Choquée ? Non, pas à ce point mais plutôt surprise par la slave de compliment que je viens de recevoir. Je suis toujours mal à l’aise avec ça mais je serais une putain de menteuse si je disais que ses mots ne me touchent pas. Ils me rassurent même parce qu’autant dire que sur place, je n’étais plus vraiment sûre de rien.

- Merci Dr Christensen.

Mais aussi, merci à O’Malley. Parce que je lui dois certainement ce sang-froid et cette maitrise dont j’ai fais preuve ce soir, grâce à l’enseignement exigeant qu’elle m’a et me fournit encore.

- Bon… O’brien, viens t’installer à ma place.
- Je vous demande pardon ?

Rien d’agressif ou de condescendant dans le ton mais juste de la surprise pure, pas vraiment sûre d’avoir bien entendu. Les yeux écarquillés, j’approche machinalement de la place qu’elle me fait.

- Tu as commencé l'amputation, tu vas la finir. Avec une scie chirurgicale ce qui va être vraiment plus agréable, tu vas voir.

J’acquiesce, un sourire reconnaissant s’affichant sous mon masque, l’euphorie de ce moment commençant à se joindre à l’adrénaline qui pulse dans mes veines. Ce moment, on l’attend tous, on y travail d’arrache pieds, ce donne à fond pour qu’un jour nous puissions être jugé apte et digne de pouvoir faire une opération sous la supervision d’un chef. Je prends place, sentant l’excitation au bout des doigts alors que les « bip » des constantes du patient berce l’ambiance de la salle qui me parait presque d’un coup électrique, dans le bon sens du terme.
Jusqu’à ce que ça se mette à gueuler hors de la salle, attirant notre attention à tous. Je fronce les sourcils, surprise et tourne la tête vers l’éclat de voix. L’interphone grésille et se met en marche.

- Christensen ? On m’a dit que vous étiez assistée de DEUX internes ! C’est quoi cette blague ? On est débordés ici !

Eh merde. Je ne dis rien, ne bronche pas alors que Christensen essaie de débattre avec Mister Bureautique. Une part de moi me souffle que ça n’est certainement pas mon moment même si une légère amertume commence à poindre au creux de mon ventre. Ca se joue entre Saoirse et moi et je n’ai définitivement pas envie de prendre sa place en tant « qu’élève » de Christensen.

- J’y vais. Taylor a suivi le patient, il est à elle

Pas de surprise, juste de la reconnaissance. Parce qu’un autre interne aurait pu dire fuck, qu’il était l’élève du chef et que sa place était ici. Il y autant de solidarité que de concurrence entre nous mais je sais qu’avec Saoirse, bien que nous ayons toutes les deux un caractère compétitif, je n’ai pas à craindre ce « problème » là, bien au contraire. Je perçois son sourire que je lui rends d’un signe de tête. On se connait suffisamment pour se comprendre même si des années nous ont séparés. Rien à voir avec le moment mais j’me dis que ça fait une éternité que nous n’avons pas passé une soirée toutes les deux, entre potes.
Je me concentre de nouveau sur le patient, toujours endormi, prêt pour finaliser l’amputation. Je ferme une seconde les yeux, retrouve cette sensation d’excitation au creux du ventre et je me lance. Je commence pas retirer en douceur les pansements que les infirmières lui ont mis pour stopper l’hémorragie plus proprement que je ne l’ai fait sur place. Les chairs sont à vifs mais surtout des lambeaux de nerfs, de peaux et muscles se mélangent au sang en partie coaguler à certains endroits.

- Il faut clamper l’aorte fémorale.

Parler, pour expliquer au chef ce que je suis entrain de foutre sur ce patient et qu’elle s’assure que je ne fasse pas de la merde. Je tends la main vers une infirmière qui me donne le nécessaire et m’exécute essayant d’être aussi rapide qu’efficace.

- Et maintenant, on va nettoyer tout ça.

Démêler de ce qui est récupérable ou non dans les nerfs et les muscles mais aussi s’occuper de cet os coupé en biais et salement amoché. Dans le feu de l’action, presque plus de pression. Juste l’urgence de bien faire les choses pour sauver la vie de ce type, sous le regard assidue de Christensen.




_________________

   
I am an ocean, I am the sea. There is a world inside of me. Lost in the abyss, drowned in the deep, no set of rules could salvage me.

   
©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1    Mer 6 Déc - 22:03


Saison 2, intrigue 1

Sidney, Saoirse, Taylor & Charlie
••••

Elle n'aime pas être là. Elle déteste cet endroit. Partout où ses yeux se portent il y a ce blanc froid et aseptisé, cette lumière trop vive, ces bruits de machines répétitifs qui lui portent sur le système. Les odeurs, qu'elle avait jusqu'ici mis de côté, s'infiltrent désagréablement par ses narines. Une odeur chimique typique des hôpitaux, une odeur de mort. Une odeur qui lui fait se hérisser les poils sur sa peau déjà fraîche. Est-ce que ça vient d'elle où il règne un froid glacial dans ce lieu ? Charlie veut son lit, se réfugier sous sa couette. Elle veut croire. Qu'il lui suffit, comme étant enfant, de se cacher sous ses couvertures pour se protéger des horreurs du monde. Oh oui, elle veut croire à ça. Tellement fort....
Ailleurs, partout ailleurs sauf ici. La dernière fois.....ils lui ont fait des choses dégoûtantes, elle s'en souvient. En fait, pas vraiment. Mais cette sensation, ces bribes d'image. Elle était plus jeune, en état de choc, mais les blouses blanches....ils ont posé leurs mains sur son corps, ils ont pris des photographies, l'ont rafistolé et leurs instruments....*Non !* La serveuse ne veut pas se rappeler de ce qu'ils lui ont fait cette nuit là. Elle n'est pas en sécurité ici. Agrippant nerveusement les bords du lit, son index gratte le tissu du drap. Un tic de sa petite enfance, de cet endroit précis sur le canapé du Docteur Lockhart où le tissu était élimé. Il faut qu'elle parte.

« Ce Docteur Lockhart travaille ici ? » Un sursaut alors que ses mains agrippent encore plus fermement les bords du lit à s'en faire blanchir les jointures. Une autre voix. Elle relève prudemment les yeux sur cette inconnue, cachée derrière une mèche de cheveux. Ce n'est plus la petite brune à la voix nasillarde et brusque d'il y a quelques minutes. Celle-ci a été remplacée par.....Fuller, elle dit s'appeler Fuller. Elle semble plus douce, plus avenante, et a de drôles de cheveux, ce qui fait se froncer les sourcils de Charlie, toujours méfiante. Elle n'aime pas quand d'autres qu'elle prononce son nom. Mais cette dernière écoute, intègre lentement chaque mot prononcé par cette blouse blanche qui lui rappelle trop de mauvaises choses. Joan, elle, ne porte pas de blouse. Elle porte du noir, parfois du bleu *qui fait ressortir ses yeux*. Et surtout, avec elle, la jeune fille se sent en sécurité. Elle est la seule qui sait tout d'elle, qui peut l'aider au mieux. Elle refuse que cette....fille devant elle sache quoi que ce soit sur sa personne. Et si elle lui donne son nom de famille, elle aura accès à son dossier. Charlie sait qu'elle en a un. Et personne ne doit savoir ce qu'il y a à l'intérieur. Elle-même ne sait pas vraiment pourquoi, ignore tout de son contenu, mais la petite voix dans sa tête l'a déjà prévenu....Non, la brunette a besoin d'une autre stratégie.... « Elle travaille parfois ici » Elle n'est pas réellement censée savoir ça, mais personne ne pourra deviner que c'est en suivant son ancienne psy qu'elle connaît ses jours de présence à l'hôpital. Qu'elle sait précisément à quel moment elle quitte son cabinet pour venir ici.

Baissant les yeux, elle recommence à se balancer d'avant en arrière, le regard à nouveau dans le vague. « J'ai besoin d'elle. Je ne parlerai qu'à elle. Dîtes-lui que Charlie a besoin d'elle. » Juste Charlie.

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : BereniceWCL (avatar & gifs) - Wiise (code signature)
messages : 297
quartier : Dowtown / En collocation depuis début janvier 2018

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1    Sam 9 Déc - 10:35

SAISON 2 INTRIGUE 1


Presque un sursaut quand on pénètre soudain à l'intérieur du bloc pour presque m'aboyer dessus. Parce que j'ai deux internes. Oui et alors ? Je fusille du regard celui qui nous a interrompu mais ne dit rien : c'est un supérieur et j'ai sincèrement autre chose à faire que d'argumenter. On a un homme sur la table. Je me retourne vers mes deux internes mais je n'ai pas le temps ni le besoin de choisir que Saoirse se porte volontaire, afin de laisser Taylor terminer ce qu'elle a commencé. Un petit sourire derrière mon masque. J'apprécie l'attitude et je saurais le lui faire remarquer plus tard. Une fois Saoirse partie, je viens prendre sa place en face de Taylor pour l'assister puisque je lui laisse mener la danse. Je l'observe avec attention d'un œil vif et intransigeant au fur et à mesure qu'elle m'annonce ce qu'elle va faire. Elle est sur la bonne voie, pour le moment aucune erreur et je ne pense pas qu'elle va en faire. J'ai confiance. J'aspire quand elle a besoin que j'aspire, je clampe quand elle a besoin que je clampe et vient finalement le moment où elle doit terminer l'amputation avec la scie chirurgicale.

« Si jamais tu as besoin, je suis là. » je lui dis d'un ton ferme mais sincère. Je suis juste en face oui donc si besoin... Mais je ne pense pas qu'elle aura besoin de mon aide. Elle maîtrise. J'esquisse de nouveau un petit sourire derrière mon masque quand elle entame de terminer l'amputation et le calme de la procédure est soudain perturbé par le moniteur qui s'emballe. Un coup d'oeil et une confirmation de l'anesthésiste : la tension vient de chuter subitement et le cœur, lui, vient de passer en arythmie. Je reporte mon attention sur Taylor. Je ne bouge pas d'un centimètre. Je me contente de la fixer de cet œil toujours vif et intransigeant. « Et maintenant ? »

Oui, et maintenant, que va-t-elle faire ? Va-t-elle savoir réagir au mieux sous la pression ? Si elle est aussi douée qu'elle semble l'être pour la traumato oui, elle va rester calme, faire ce qu'il faut. Sinon... Eh bien sinon elle devrait me laisser reprendre la main mais j'ose espérer ne pas avoir besoin d'en arriver jusque là.





(c) sweet.lips

_________________
Give it up, I would give everything up. Every last breath. Every first taste, for you. Just to make it alright.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : shiya
messages : 335
quartier : un appartement coquet dans le North Side, grâce à l'aide financière de ses parents, résidant à Belfast, en Irlande
physique : une mèche de ses cheveux a viré au blanc suite à un grave accident qui a failli lui être fatal, depuis la jeune femme fait des couleurs et adore une chevelure peroxydée / elle a reçu une balle en pleine poitrine le 30/11/17 et porte depuis les cicatrices d'une opération à coeur ouvert

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1    Sam 9 Déc - 16:55


Il va falloir l’amadouer. Saoirse la sent sur la défensive, dans un grand état de détresse émotionnelle en tout cas. Le diagnostic express du Docteur Pierce l’a un peu aiguillée aussi il faut dire, mais même sans ça, l’interne n’aurait pas mis beaucoup de temps à s’ne rendre compte. Elle regrette de ne pas pouvoir questionner Taylor au sujet de la jeune femme qui est arrivée en même temps que le patient amputé, pour savoir précisément ce qui lui est arrivé. Elle n’est pas catatonique, est en mesure de parler, d’entrer en communication avec l’extérieur, même si elle s’y refuse. L’irlandaise aimerait procéder à quelques tests, mais il va lui falloir un minimum de collaboration pour cela et elle n’est pas certaine d’en obtenir de sa part…
Il va falloir qu’elle se contente du peu d’information qu’elle a bien voulu lui céder. C’est à dire simplement le nom d’un médecin qu’elle cherche à contacter. Le seul à qui elle acceptera de s’ouvrir visiblement. Saoirse n’a aucune intention de se prendre la tête sur ce cas et, si ce fameux Docteur Lockhart peut et accepte de prendre son relai, l’interne ne s’en plaindra pas.
saison 2
intrigue 1

Elle questionne donc sa patiente à son sujet et apprend que de temps à autre, elle (c’est donc une femme, bon à savoir) travaille ici. Saoirse fait fonctionner  sa cervelle fatiguée à plein régime, essayant de passer en revue les intervenant extérieur venant de temps à autres exercer ici. Une assistance sociale ? Non, idiote : un Docteur. Une psychothérapeute ? Une psychométricienne ?
Si l’interne pouvait connaitre le nom de la brune lui faisant face, elle pourrait plus facilement obtenir cette information. Le nom de la praticienne apparaitra forcément quelque part.
« Dîtes-lui que Charlie a besoin d'elle. »
« D’accord Charlie. Je vais voir ce que je peux faire » lui assure Saoirse, retenant un sourire poli. La jeune femme a l’air grave, déterminée et elle veut lui montrer qu’elle prend tout ça au sérieux aussi et va faire son possible pour la satisfaire. Elle ne veut pas paraitre condescendante avec un sourire qui, vu son état de fatigue, apparaitrait certainement comme forcé. « Promettez-moi de ne pas bouger d’ici. Est-ce que je peux vous prêter de quoi vous changer en attendant ? Vos vêtements sont tâchés… » lui fait-elle remarquer, sans savoir qu’elle prend le risque de déclencher quelque chose chez la jeune fille en arborant ce sujet délicat…  
 

_________________



I woke up and I can't get that trumpet out of my head ; And you say you can't stand me when I'm quiet ; and so I shot you in my silence ; I can't get that trumpet out of my head


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : Avatar : Me ; Signature + gifs : Me
messages : 493
quartier : En coloc' avec Saddie - West Side
physique : TS médicamenteuse en 2017 -> perte de poids visible, encore en depression même si elle essaie de faire au mieux pour remonter la pente. Il lui arrive encore de faire face à des "rechutes"

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1    Ven 22 Déc - 18:18

SAISON II, INTRIGUE I
EXORDIUM.
Scie chirurgicale entre les mains, le moment est venu de terminer l’amputation pour ensuite cautériser la plaie et faire quelque chose de propre. Jusqu’ici, tout va bien et je me sens moins stressée que je ne l’aurai pensée, même si une légère pression me tend les épaules. Peut-être est-ce tout simplement le regard de Christensen qui m’aide à me sentir sereine, me disant que si jamais je fais un pas de travers ou si je m’apprête à commettre une erreur, elle sera là pour me guider vers la bonne solution.

- Si jamais tu as besoin, je suis là.

J’acquiesce, souriant derrière mon masque même si elle ne peut pas vraiment le voir. C’est rassurant d’avoir à faire à ce genre de chef qui sont réellement là pour enseigner, même dans l’urgence et non de vous laisser dans votre merde.
J’actionne la scie et m’atèle à la tâche, proprement, presque sereinement. Tout se passe bien, calmement et j’ai presque quasiment fini lorsque mon attention est attirée par un bruit caractéristique. Le monitoring vient de s’emballer et mon regard se porte sur les chiffres qui dégringolent de secondes en secondes.

Merde.

- Et maintenant ?

Hein ? Maintenant ?
Ce n’est pas que l’opération que j’ai en charge mais aussi la vie de cet homme. Je prends une inspiration, ferme les yeux une demi-seconde. J’ai le cerveau qui fuse à toute allure, l’adrénaline qui tambourine à mes tempes. Rechercher la cause, agir. Un œil à l’anesthésiste et nous comprenons que ça ne vient pas des médicaments mais bien de l’hémorragie et du choc dont le corps a été victime depuis le début. Je donne les ordres nécessaires pour remonter en douceur la tension et calmer le rythme cardiaque alors que j’enclenche une nouvelle perfusion sanguine pour rehausser le début sanguin.

Et malgré les secondes d’attente, rien ne se réhausse.

- Je n’comprends pas, l’aorte est clampée, j’ai aucun saignement !

La situation me dépasse, l’hémorragie ne peut pas venir d’ailleurs. Mon intuition me dit que son corps et son cœur est tout simplement entrain de lâcher, que le choc a été trop brutal et qu’il ne le supportera pas mais je me le refuse. Je lui ai pas charcuté la jambe sur place pour le perdre maintenant sur la table.

- Il est en arrêt !
- Donnez-moi les palettes !

La situation dégénère en quelques secondes, sans que nous ne puissions rien contrôler. Je serre les dents, le cœur qui cogne violemment contre la poitrine alors que je m’apprête à poser les palettes sur le thorax, sous le regard de Christensen


_________________

   
I am an ocean, I am the sea. There is a world inside of me. Lost in the abyss, drowned in the deep, no set of rules could salvage me.

   
©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 887

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1    Sam 23 Déc - 9:16




SAISON 2 # INTRIGUE 1


1 ■ Synopsis
23:15 pm ; SOUTH SIDE (CHICAGO MEDICAL CENTER)
Taylor ne perd pas son sang froid, comme l'espérait la chirurgienne. Elle prend les choses en mains et ses gestes sont rapides, efficaces. Ce sont les bons gestes, malheureusement, le coeur du patient est simplement trop fatigué et il s'arrête pour de bon une trentaine de minutes seulement après son arrivée au CMC.
Sidney prononce l'heure du décès et fait savoir à Taylor qu'elle va se charger de toute la paperasse, mais l'interne insiste pour prévenir elle-même Mme. Leroy du décès de son époux.

De son côté, Saoirse se charge de prévenir le Docteur Joan Lockhart de la présence de Charlie au sein des services d'Urgence et celle-ci accepte de venir lui parler. Sa garde étant censé s'être terminée il y a de longues heures maintenant, l'interne quitte les lieux après avoir passé le relai à un de ses camarades.     

Résultat :
# M. Leroy ne survit pas à ses blessures et décède sur la table d'opération ; son épouse et donc veuve, tentera de déposer une plainte contre l'hôpital et les personnes qui sont intervenues à leur domicile pour tenter de le sauver.
# Sidney se charge de la paperasse concernant le décès de M. Leroy et décide, une fois cela fait, d'aller se détendre un peu dans le Loop. Saoirse lui a parlé d'une soirée s'y tenant et elle veut voir de quoi il retourne (cf SUJET N°3)
# Saoirse se résigne assez vite à tenter d'obtenir quoi que ce soit de la part de Charlie et contacte le Dr. Lockhart à qui elle passe le relai. Elle s'assure de l'état de son amie Taylor avant d'enfin terminer sa garde et de partir en direction du centre-ville pour retrouver Cillian. (cf SUJET N°3)
# Taylor, affectée par le décès de M. Leroy qu'elle avait pris en charge dès son accident décide de rentrer chez Maeve pour l'y retrouver et terminer la soirée avec elle. Mais lorsque sa petite amie la contacte, c'est pour lui annoncer que son immeuble du South Side serait apparemment en feu... L'interne se rend sur place au plus vite (cf SUJET N°6)
# Charlie parvient enfin à obtenir la venue au CMC de Joan Lockhart avec qui elle passera le restant de sa nuit.

■ votre dévoué staff  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 1    

Revenir en haut Aller en bas
 
SAISON 2 # INTRIGUE 1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» Résumé de l'intrigue
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]
» Stargate Atlantis saison 5: le casting

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: South Side :: CHICAGO MEDICAL CENTER-
Sauter vers: