Partagez | 
 

 SAISON II # EVENT 1

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar



crédits : Eilyam & Tumblr
messages : 61
quartier : The Loop

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Mar 16 Jan - 15:45




SAISON 2 # INTRIGUE 2


Heureusement pour lui, et heureusement pour moi, j'arrive à extraire la balle de son bras, elle semble intact en un seul morceau. Et je m'en débarrasse ensuite. Je fais un pansement au niveau du bras d'Andrew, mais force est de constater que cela ne va pas suffire, le sang coule trop, alors je repose le garrot, je n'ai pas le choix, même s'il ne faudra pas qu'il le garde trop longtemps, ce n'est pas bon pour lui, mais je ne peux pas faire mieux. Il faudrait l'opérer le plus vite possible, mais cela va devoir attendre. La femme en furie, qui tire sur tout ce qui bouge est de retour, dans le couloir, juste là. Je ne sais pas avec qui elle est, mais ça ne semble pas très bon. J'entends néanmoins ce qu'elle désire, qu'on lui rende son mari, je suppose qu'il est mort, je l'entends dire des noms de médecins, elle ne mentionne pas Andrew, mais d'autres. Je suppose qu'elle a encore son arme en main, car un coup se fait de nouveau entendre. Que se passe-t-il ? Je n'ose pas regarder dans le couloir pour le moment. Puis un autre coup se fait entendre. J'ai peur, mais je dois résister. Andrew se décide alors à aller voir ce qui se passe, et je lui emboîte le pas, c'est peut être dangereux, mais après tout, c'est ce qu'il faut faire, n'est ce pas ? Je suppose que oui, je n'en sais trop rien, tout va trop vite, et à la fois, tout est flou, comme si finalement, nous étions dans une autre réalité que la paisible que je connais. La bonne femme s'est tiré une balle en pleine tête, juste avant elle a tiré sur Saoirse qui s'est pris une balle en pleine poitrine. Son temps est plus que compté, mais elle est encore vivante. Il y a donc deux urgences, la jeune femme, et le bras d'Andrew qui demande une équipe médicale prête pour le bloc. Je veux bien en être, même si je ne peux pas opérer, et Andrew non plus d'ailleurs.

" Je vous accompagne. Peut être qu'il faudrait lever l'interdiction. Dites moi ce que je peux faire pour ça. "

Parce que je veux aider, mais je ne sais pas vraiment ce que je suis autorisée à faire, ce que je peux vraiment faire pour l'aider lui et les autres du coup. Mais une chose est sûre, mon regard est plus déterminé que jamais, je ne veux pas rester sur le bord de la route.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 613
quartier : West Side - Maison familiale
physique : petite: 1m55 - cicatrice au niveau de la poitrine pour des implants aujourd'hui retirés - ventre quelque peu distendu suite à deux grossesses dont une récente - pommette droite légèrement plus petite suite à des violences conjugales - maigreur causée par l'anxiété et une récente dépression

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Jeu 18 Jan - 20:52

SAISON II # EVENT 1
Andrew, Eärel, Léo, Saoirse, Taylor, Tito & Irene


Le grincements des portes aux gonds retenus par les systèmes de sécurité lui rappellent à quel point ses entrailles se tordent, à quel point ses boyaux implosent et son bas ventre explose. D'abord le pas est fébrile. Les bras et le visage crispés, elle se maintient au blond qui se décide finalement à la porter, à la soulever, l'arrachant à la terre qui menace à chaque fois, de sous elle, se dérober. Elle souffle, expire bruyamment et ce durant un certain laps de temps. Elle inspire, efficacement. Tout en contrôle, tout en maîtrise. Le sang froid coule dans ses veines et puis bouillonne progressivement à ses tempes qui se trempent de douleur, d'une certaine frayeur aussi qu'elle contient, qu'elle n'a pas l'impression de ressentir, qu'elle isole dans un coin tout comme le reste de ses sentiments incertains. En pagaille, elle n'ose peut se permettre de se laisser aller, de se mettre à hurler ou bien à pleurer, peu importe la façon qu'elle pourrait avoir d'évacuer, d'éclater sous la terreur de leurs derniers instants. Traumatisme en ligne de mire, elle ferme les yeux sous les images de la dernière fusillade de sa vie. James, en sang, dans ses bras, mourant. Que va t'il advenir de cet enfant ? De ce futur bébé qu'elle a rejeté, qu'elle a dénigré, dont elle s'est à peine occupée, à ne pas la toucher, à ne pas effleurer ce ventre qu'elle à volontairement ignoré. Que va t'il advenir de cette petite fille qu'elle a eut envie de tuer à peine annoncée ? Du sang ? Dans ses bras ? Mourante elle aussi ? L'évidence s'impose en silence dans la saccade de ses contractions accélérées, soudainement angoissées.
Au milieu du couloir, à probablement deux cent mètres du service approprié, Irene tapote contre l'épaule de l'homme, les larmes au bord des yeux, la terreur au bord des lèvres. «  Je...On n'a plus le temps. » C'est là, c'est là elle le sent. Il aura beau courir qu'elle ne pourra pas la retenir, qu'elle ne pourra pas serrer les jambes en priant pour la garder un peu plus longtemps, pour avoir le privilège de pour la toute première fois la protéger, au chaud la conserver. Pourtant, il ne la laisse pas retomber, il ne la laisse pas s'allonger contre le sol, finir d'accompagner avec un peu de force ces poussées violentes et indépendantes de sa volonté. Le blond puise dans son énergie et court comme un forcené, comme un dératé, se mettant sûrement à louer le fait qu'elle soit aussi petite, aussi légère à porter. Il parvient aux portes du services, à bout de force, essoufflé, il la laisse contre un mur pour qu'elle puisse s'appuyer, tandis qu'il tape trois énorme coup dans le mur pour qu'on vienne s'en occuper, pour qu'on parvienne à la faire accoucher.
Made by Neon Demon

_________________



I try to open myself, it’s not my world You are afraid of the truth you try to love But you keep wonder You keep wonder Wherever you are wherever I am Alone and together We try to love we try to hide The world is behind us We've built these walls over ourselves but when we're in pain, we don't seek help alone we are trying to get enough we are all together in this path Take me home, just take me home
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : endlessly epic | we♥it | tumblr
messages : 269
quartier : south side

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Ven 19 Jan - 13:45



SAISON II | INTRIGUE II
EXORDIUM.
Le cœur qui s'emballe et le sang qui frappe contre les veines. Leo fait au mieux, parvient à la hisser au-dessus de ses bras pour lui éviter quelques pas, l'enjambée dans escaliers qu'il monte, parfois même deux à deux. Parce qu'il sait l'urgence, l'a appris avant de se retrouver là où il travaille désormais. Il sait que les secondes sont comptées, que chacune des minutes passées pourraient être un danger. Alors il s'active, le blond, il s'active en usant de toute la détermination qu'il lui est possible d'utiliser. Il ne laissera pas la Belle risquer la moindre erreur. Mais c'est la voix de cette dernière qui lui vient, faiblarde, tremblante, et ce regard qu'il capte dans sa course, son souffle défait et l'inquiétude grandissante. « Je...On n'a plus le temps. » Fait qu'il choisit d'omettre, continuant sa course effrénée, reprenant de plus belle son avancée jusqu'au service concerné. Et il y parvient, à bout de souffle, déposant au mieux la Belle contre l'un des murs sur lequel il vient frapper. Il insiste, parvient à faire sortir quelques membres d'un personnel inquiet ; quelques membres qui, aussitôt, s'activent eux aussi. Parce qu'ils connaissent ses traits, parce qu'ils savent bien mieux que lui ce qu'ils ont à faire et, malgré ça, malgré cette prise en charge rapide, on le somme de rester, de l'aider. A quoi, au juste ? Leo fronce les sourcils, tente vainement de reprendre un souffle régulier, de masser rapidement ses membres d'un coup sollicités. Et s'il aurait pu faire entendre que ce n'est pas sa place, s'il aurait pu se défaire de cette charge nouvelle qu'on vient lui confier, Leo se tait et acquiesce, simplement, revenant aux côtés du petit bout de femme dont les membres se crispent et dont la voix se brise. Il n'ira pas imaginer la douleur, il n'ira essayer de lui faire entendre qu'elle doit se calmer parce qu'on lui a bien assez laissé entendre que ça ne servirait à rien. Au lieu de ça, il ose une main – encore néanmoins hésitante – contre l'épaule féminine, laissant l'équipe improvisée faire.        

_________________


she's here. by my side.
and she's said : « don't trust this people. they want you down, maybe dead. because you're too kind, too sweet. » and it's alright, 'cause i'm already broken, already dead.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : Avatar : Daya ; Signature + gifs : Daya
messages : 444
quartier : En coloc' avec Saddie - West Side
physique : TS médicamenteuse en 2017 -> perte de poids visible, encore en depression même si elle essaie de faire au mieux pour remonter la pente. Il lui arrive encore de faire face à des "rechutes"

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Sam 20 Jan - 16:51

SAISON II # EVENT I
EXORDIUM.
Pas d’ascenseur, juste l’escalier et j’ai conscience de l’énorme risque que nous prenons mais c’est ça où le laisser crever ici, sans aucun moyen de lui porter l’aide nécessaire. L’angoisse grimpe d’un cran. Je refuse de vivre la même chose qu’avec le patient Leroy, refuse de le perdre celui-là aussi même si les conditions ne me sont, encore une fois, pas du tout favorable.
Tito ne tarde pas à revenir avec des volontaires alors que je termine de préparer le patient pour que nous puissions le transporter. Je les brief rapidement, allant à l’essentiel : Essayer au maximum de ne pas le brusquer, que nous avons 4 putains étages à crapahuter et qu’il va falloir faire vite. Le plus possible.
Dino, Samuel et Tim, puisque tel est leur nom, acquiescent de concert et s’exécutent avec l’aide de Tito. Je les laisse faire ce qu’ils ont à faire pendant que je m’occupe des culots de sang mais aussi de la perfusion que j’ai installé pendant qu’il cherchait de l’aide. Nous ne perdons pas une minute de plus avant que je ne prenne les devants, les guidant jusqu’aux portes des escaliers que je déverrouille avec mon badge. La porte s’ouvre et je sens un temps d’arrêt d’un quart de seconde du côté des ambulanciers improvisés.
Ouais. Quatre étages. De quoi lâcher prise, de quoi dire « allez vous faire foutre », de quoi vous décourager… Pourtant, ils se ressaisissent et s’activent. Je les guide afin d’éviter une énième catastrophe, mais surtout, je suis à l’affut du moindres signe de danger. Je n’oublie pas la présence de cette tueuse complètement tarée qui rôde dans l’hôpital et qui menace de morts ceux qu’elle croisera et c’est bien pour ça que je tends l’oreille mais aussi que mon cœur bat comme un tambour dans ma poitrine. J’ai la trouille, c’est une évidence mais je tente au mieux de me concentrer sur le patient, de vérifier au fur et à mesure du trajet.
Premier étage, puis le deuxième où les types commencent légèrement à fatiguer. Nous arrivons au troisième, Tim commence transpirer sérieusement, idem pour Tito…

- Shhht.

Je me fige, mon sang se glace et mon cœur loupe un battement. Un premier coup de feu retenti et j’ai l’impression que mes tympans explosent en même temps que mon myocarde. La peur s’insinue comme un putain de poison partout dans mes veines et je sursaute de nouveau lorsqu’un deuxième coup de feu fait écho au premier, me rétractant légèrement dans mes épaules, sur moi-même.

- Putain, c’était quoi ça ?

Un murmure rageur et inquiet auquel je ne réponds pas, la boule au ventre, la gorge bloquée par cette violente vague d’émotion. Elle n’est pas loin et surtout, elle a fait feu sur des collègues, peut-être des patients. Et si c’était Saoirse ? Irène ? Ou même Dylan ? Cette perspective m’affole et je n’ose plus bouger, comme ceux qui m’accompagnent, figé dans l’horreur, terroriser à l’idée de prendre le risque de grimper plus haut au risque de se prendre une balle en pleine tête.




_________________

   
I am an ocean, I am the sea. There is a world inside of me. Lost in the abyss, drowned in the deep, no set of rules could salvage me.

   
©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : BereniceWCL (avatar) - pedro n friends (gifs) - Wiise (code signature)
messages : 390
quartier : North Side / Maison de quartier
physique : En forme. S'est même remis au sport récemment.

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Lun 22 Jan - 20:35

SAISON II # EVENT 1


On s'y met. Il le faut. Il faut qu'ont tienne. Il faut qu'on monte ces foutus quatre étages pour réussir à amener ce patient au bloc opératoire et que tout soit tenté pour lui sauver la vie. Tout. Les mains sont agrippées au drap, et Samuel, Tim et Dino s'accrochent autant que je m'accroche, apportant ainsi un semblant de stabilité au patient. Le temps des deux premiers étages en tout cas parce que ça tire, ça force sur les bras et plus les secondes passent et plus c'est difficile mais on ne peut pas faire autrement. On n'a pas le temps de faire de pause. On n'a pas le temps de se reposer. On n'a pas le temps de poser le patient au sol en plein milieu des escaliers pour reposer nos muscles fatigués. Non pas le temps. Je prends de profondes inspirations pour essayer de garder un rythme cardiaque décent, ignore la sueur qui s'invite et fait comme si elle était chez elle tant cela me demande des efforts, à moi comme aux trois autres qui affichent, je pense, à peu près le même air que moi mais ils ne lâchent pas. Aucun de nous ne lâche. Je laisse échapper un soupir de soulagement quand je vois soudain le panneau du troisième étage : plus qu'un étage et nous serons arrivés à bon port. Bien sûr il restera sans doute encore de nombreux mètres à parcourir mais on se rapproche. Et nous nous arrêtons alors que nous nous apprêtons à prendre les premières marches qui mènent au quatrième. C'est Taylor qui nous intime le silence et l'immobilité. Soudain. Mais aussi soudainement cependant que le coup de feu qui nous fait tous sursauter. Mes doigts se crispent autour du drap, par la peur de ce que je viens d'entendre, de ce que cela peut signifier au danger qui pèse sur nous. Et un deuxième coup de feu retentit. L'un de nos compagnons d'infortune demande ce que c'était et j'observe Taylor en silence. Plus aucun de nous ne bouge, pétrifiés. La question est posée mais il doit bien se douter de ce dont il s'agit. J'hésite un instant puis je glisse un regard au patient dont le poids commence à sérieusement peser sur mes bras, ainsi que sur ceux des autres à n'en pas douter.

« Le tireur qui se balade dans l'hôpital. » je souffle finalement en observant les hommes qui pâlissent. S'ils s'en doutaient, l'entendre dire est sans aucun doute différent. « Mais ça ne change rien. » j'ajoute d'une voix sévère, dure. « Cet homme compte sur nous, on a un job à faire et on va le faire. Il nous reste un étage. Juste un. On peut pas l'abandonner là. On doit monter. »

Ce n'est pas une demande. Ce n'est pas un ordre non plus. C'est simplement ce qui doit être fait, point.

« Allons-y. Plus vite on l'amènera au bloc, plus vite on pourra se mettre à l'abri. »

Je me tourne vers Tim qui vient de prononcer des mots que je n'espérais même pas mais qui sont finalement essentiels pour pousser les deux autres à poursuivre. Ils hochent la tête et je me tourne vers Taylor qui est elle aussi très pâle.

« Taylor, on peut récupérer la poche de sang si tu veux redescendre. »

L'idée est de la mettre à l'abri, bien sûr mais sans la forcer. La décision ne m'appartient pas : je ne suis personne pour lui dire quoi faire même si j'ai sincèrement peur pour elle. Elle refuse vivement, sans hésiter et à mon tour de hocher la tête.

« Un étage. Et après on a juste à foncer au bloc. »

Oui. Juste ça. Alors on s'y remet. Et c'est dur, c'est particulièrement difficile. Les marches semblent de plus en plus hautes alors que pourtant elles sont les mêmes que trois étages plus bas. Nous sommes tous les quatre en train de puiser dans nos réserves, nos bras se tendent, les veines en ressortent sous notre peau tant les muscles sont contractés mais ça paye. Ces efforts... C'est payant car nous arrivons bientôt au quatrième étage. Nous nous arrêtons un instant, posons finalement le patient au sol quelques secondes pour reposer nos bras tout en tendant l'oreille mais rien si ce n'est quelques exclamations mais impossible de savoir si la tueuse est toujours là. C'est Taylor qui ouvre la porte, tout doucement et nous fait signe de la suivre. Nous reprenons donc le drap, soulevons de nouveau le patient et pénétrons enfin à l'intérieur du couloir qui doit nous mener au bloc. Et nous nous figeons tous face à la scène qui se joue devant nous. Une scène horrifique. A peine à quelques mètres de là, une femme au sol, qui a visiblement reçu une balle dans la tempe, ou... Non, elle s'est tirée une balle dans la tempe. Il suffit de regarder où se trouve l'arme à feu, si près de sa main... Alors c'est elle ? C'était elle ? C'est ensuite que je remarque quelqu'un d'autre au sol et la poitrine en sang. Ce ne serait pas le Docteur Fuller ? Cette jeune femme à la chevelure reconnaissable, je l'ai croisée de nombreuses fois aux urgences. Et l'homme qui est blessé et au-dessus d'elle, c'est... Andrew Linch ? Le directeur il me semble. L'autre demoiselle je ne la connais pas. Une chose est cependant sûre : la menace est passée. Ou, en tout cas, la menace de nouvelles victimes est passée.

Mais trop de victimes ont déjà été faites.


(c) sweet.lips

_________________

Mas vale una verdad que duela, que una mentira que ilusione.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : stillnotginger | tumblr | we♥it
messages : 350
quartier : north side

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Jeu 25 Jan - 15:30



SAISON II | INTRIGUE II
EXORDIUM.
Lever l'interdiction, perdre encore quelques instants qui leurs sont précieux ? Non, Andrew hoche la tête en direction de la jeune femme, l'invitant à les suivre parce qu'il va falloir faire vite, parce qu'il va falloir que les autres se dépêchent de reprendre des postes qui leurs avaient été pourtant interdits plus tôt. L'urgence, le danger neutralisé, ce sont de bons arguments pour offrir à ce moment toute l'attention qu'ils peuvent être en mesure de donner. Aussi, il s'active, laisse la place à ceux qui viennent chercher la petite blonde dont l’hémorragie s'accélère. Il va falloir faire un peu plus rapide, par contre, chose qu'il vient ordonner, hurler dans les couloirs tandis que l'autre infirmière reste tétanisée dans son coin. Cette même femme qu'il contemple d'un bref coup d’œil en vérité, avant que ses prunelles ne viennent se porter sur le sang qui s'écoule encore le long de son bras, cette hémorragie là qu'il va falloir également contrôler parce qu'il se refuse à perdre toute sa mobilité. Il se le refuse. Alors il use un peu de sa main, de ses doigts, il essaie de s'assurer qu'il ne perd rien en continuant de suivre l'équipe et la petite blonde jusqu'au bloc où ils les laissent entreprendre ce qu'ils ont à faire. Là où il ne peut entrer, pas dans cet état, pas en sachant tout ce qu'il pourrait risquer de provoquer, de se provoquer. Un râle de douleur et, enfin, on parvient jusqu'à lui, enfin, on vient s'affairer sur sa propre blessure. Andrew s'en détend un peu, prenant sur lui pour ne pas grogner à l'égard de ceux qui sauront faire de leur mieux ; du moins, il l'espère pour eux. Puis, finalement, c'est vers la jeune femme qu'il avait voulu protéger qu'il s'en retourne. « Occupez vous d'elle. » Et il désigne l'infirmière, il la désigne malgré les quelques âmes qui se ruent déjà auprès d'elle. « Ou venez, c'est vous qui voyez. » Il s'en fout, tant qu'on s'occupe de Fuller, tant qu'on s'occupe de son bras.       

_________________


rewinding, erasing.
If we can make it through another day with you, then we can make it through another year. 'Cause we both needed to forget this fear if it's all the same to you. If I was to blame, would you still believe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : Eilyam & Tumblr
messages : 61
quartier : The Loop

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Jeu 25 Jan - 16:47




SAISON 2 # INTRIGUE 2


La menace n'est plus, mais déjà les victimes s'accumulent, deux morts, et peut être plus si on ne fait rien. L'urgence est là, importante pour la jeune blonde, mais aussi pour le bras d'Andrew. Il ne peut pas rester comme indéfiniment, je le sais bien, mais je n'ai pas les moyens de faire plus, pas avec mon savoir actuel, pas avec l'expérience que j'ai pour le moment. Mais je crois avoir réussi le test, non ? Je n'ai pas fait de miracle, mais j'ai assuré l'essentiel, je le pense, il faut dire aussi que l'adrénaline a sans doute aidé. Andrew me fait comprendre qu'il n'a pas le temps de faire lever l'interdiction, qu'il faut agir au plus vite pour la jeune femme étendue devant nous, mais aussi pour son bras. Je les suis alors, je peux assister quelqu'un qui a besoin, je connais les instruments qu'il faut utiliser dans ce genre de moments, je peux au moins les faire passer pour aider, même si jamais je ne me risquerais à une quelconque intervention supplémentaire sur Andrew ou ceux qui en ont besoin. Tout le monde est pris en charge, tout va bien se passer, c'est ce que je me dis intérieurement, c'est le branle bas de combat pour sauver la jeune femme, mais aussi le bras d'Andrew, car il continue à perdre du sang malgré le garrot, malgré le bandage mais on s'occupe de lui, tout ira bien, tout ira bien ... L'infirmière qui a causer la blessure de celle qui est étendue là, celle qui fait sauter la cervelle de la folle est encore tétanisée. Si elle n'avait pas bougée, peut être que tout cela ne se serait pas passé ainsi, mais il n'est plus possible de revenir en arrière, il faut aller de l'avant. Alors j'accompagne celle dont j'ignore même le prénom. Mais elle est mal en point. Je veux absolument aider, alors je ferais de mon mieux, c'est tout ce que je peux faire de toute façon, même si j'aimerais faire plus.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 613
quartier : West Side - Maison familiale
physique : petite: 1m55 - cicatrice au niveau de la poitrine pour des implants aujourd'hui retirés - ventre quelque peu distendu suite à deux grossesses dont une récente - pommette droite légèrement plus petite suite à des violences conjugales - maigreur causée par l'anxiété et une récente dépression

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Jeu 25 Jan - 22:21

SAISON II # EVENT 1
Andrew, Eärel, Léo, Saoirse, Taylor, Tito & Irene


Il court. Elle sent son souffle contre son crâne. Elle sent son souffle le long de sa chevelure humide, le long de sa tempe trempée de sueur. Les décharges sont violentes, elles emplissent les côtes, le dos, le bas du ventre qui se tord, qui se déforme de douleur. Ça fait mal, ça fait serrer les poings, serrer les dents. Et elle, elle retient, elle crispe ses muscles pendant les contractions, elle tente vainement de les empêcher de pousser ; elle tente vainement de ne pas les accompagner, de ne pas faire sortir ce bébé. Il court. Encore. Il franchit en moins d'une minute les deux couloirs qui les séparent du service compétant qui les accueille immédiatement, dans le fracas des portes qui s'ouvrent, qui se défoncent par la propulsion de ces deux poids.
Irene est déposée au sol, non sans une certaine brutalité. Elle tombe, s'affale, s'accroupit dans un râle de douleur qu'elle ne peut contenir malgré ce contrôle effrayant qu'elle tente encore de maintenir. Des aides soignantes, toutes de rose vêtues arrivent, courent en leur direction, comprenant bien rapidement ce que nécessite la situation. Entre deux expirations longues et pénibles, Irene leur indique le nombre de semaines qui manquent au bébé, ce nombre de jours nécessaires à ce qu'il soit formé, à ce qu'il parvienne à pénétrer dans cet implacable monde ne serait-ce qu'en bonne santé. Avec une certaine angoisse, avec une peur certaine qu'elle ressent enfin pleinement, les larmes coulent le long de ses joues creusées, le long de ses traits contractés. Elle est toujours partagée, disloquée, morcelée dans des envies qu'il y passe, qu'il y reste. Un frère mort à remplacer, un père bipolaire, violent et nymphomane à combler, une mère froide, amer à consoler ; cet enfant à naître n'est déjà pas de taille à tout encaisser. Lien indiscutable et éternel entre Sebastian et elle, sa venue la bloque, la maintient dans un état de danger, de constantes souffrances, d'infinies misère à prochainement endurer.
« Poussez. » On vient de la porter sur une table avec des étriers. Sans même être changée on lui a ôté son bas, on a disposé un drap au dessus de ses genoux tremblants et on a préparé de quoi réanimer le nouveau né en cas de nécessité.
Dans la peur, dans l'horreur, dans la persuasion infâme qu'elle ne pourra jamais l'accepter, jamais l'aimer pour la priver ainsi de sa liberté, pour avoir ainsi été conçue, forcée ; Irene pleure, Irene pousse, laisse cet enfant venir à la vie dans un seul, dans un seul et unique cris.
Affalée, vidée, un froid glaçant la prenant, elle s'effondre en larmes, plonge sa tête dans ses mains pendant que la petite fille frêle est emportée, réanimée, intubée et placée dans une couveuse bien fermée. Léo est à l’extérieur, elle n'a pas la force de le remercier. Une infirmière s'y risque à sa place, déterminant la détresse qui la prend et ne semble pas vouloir la quitter durant les longues minutes de soins à lui prodiguer. Elle sort, regarde l'homme blond encore essoufflé qui sirote du jus d'orange pour ne pas céder. « C'est vous le père ? » Il répond à la négative et prend son téléphone pour appeler son bien aimé.
Made by Neon Demon

_________________



I try to open myself, it’s not my world You are afraid of the truth you try to love But you keep wonder You keep wonder Wherever you are wherever I am Alone and together We try to love we try to hide The world is behind us We've built these walls over ourselves but when we're in pain, we don't seek help alone we are trying to get enough we are all together in this path Take me home, just take me home
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : Avatar : Daya ; Signature + gifs : Daya
messages : 444
quartier : En coloc' avec Saddie - West Side
physique : TS médicamenteuse en 2017 -> perte de poids visible, encore en depression même si elle essaie de faire au mieux pour remonter la pente. Il lui arrive encore de faire face à des "rechutes"

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Lun 29 Jan - 19:04

SAISON II # EVENT I
EXORDIUM.
Redescendre ? Même pas en rêve. J’ai commencé à suivre ce patient alors je continue jusqu’au bout. Je n’dis pas que j’ai pas la trouille, c’est faux. Je commence à doucement transpirer de peur, à avoir le cœur qui palpite et le sang qui tambourine à mes tempes. Mais je n’sais pas si c’est la présence de ces types qui me donne un brin de courage suffisant pour continuer mais je ne lâche rien. Le patient avant tout.

- Un étage. Et après on a juste à foncer au bloc.

Et à espérer que ce type ne sera pas déjà mort, qu’il ne sera pas déjà condamné.
A espérer que cette tireuse folle ne nous tombe pas nez à nez dessus afin de commettre l’irréparable. J’angoisse en silence pour nous mais aussi pour tous ceux présents au même étage qu’elle et moi qui ne crois à aucun Dieu, je me surprends à prier qu’aucune victime n’a été faite. Ou plutôt qu’aucune mort n’a été causée.  

Nous redoublons tous d’effort, grimpons le dernier étage non en en chier, les gars n’en peuvent plus mais nous arrivons enfin derrière la porte que je pousse tout en douceur, essayant au maximum de faire le moins de bruit pour m’assurer qu’aucun danger ne risque de nous prendre pas surprise.
Putain que j’ai la gerbe.
Je leur fais signe que c’est bon même si je crains pour nos vies et nous accélérons le pas, silencieux au maximum.
Un couloir, un virage et mon cœur s’arrête net.
Ce n’est ni un spectacle, ni une scène. Juste une image qui s’imprime au fin fond de mon esprit bloqué sur ce qu’il se passe sous nos yeux.
Du sang. Partout. De l’urgence, la mort, l’horreur. J’avance par automatisme vers le Dr Lynch qui s’active avec quelques autres infirmières mais ce qui m’interpelle ce n’est plus toute cette hémoglobine mais la couleur des cheveux si atypique de la victime.

- Non… J’accélère le pas, cœur cognant comme un fou dans ma poitrine. Non non non ! Saoirse !

L’instinct, la peur, l’angoisse.
L’une de mes plus proches amies se retrouvent le thorax en sang sur le lino salit de l’hôpital et ma vue se brouille, mon cœur s’emballe un peu plus. Mes oreilles bourdonnent alors qu’un infirmier me barre la route et dans la précipitation mon regard se porte au loin… Un autre corps, chevelure rousse.
Christensen.
Le monde entier ralenti, chaque geste effectuer me semble exagérément lent alors que mes yeux glissent sur le sol, de nouveau vers Saoirse et enfin sur ce troisième corps qui git à deux mètres de là, à peine.
Mon estomac se soulève lorsque je reconnais les traits déformés par la balle ayant explosée une partie de la boite crânienne.
Leroy git là, un flingue à côté d’elle.
Toutes les pièces du puzzle s’emboitent violemment alors que je percute ce qu’il vient de se produire. La veuve éplorée est venue ici répondre de nos actes, de la mort de son mari, faucher des vies, les responsables de sa mort. Mes jambes flageolent, se dérobent sous le poids de ma conscience et le couloir tourne brusquement. Je ne sais pas ce qui me retient, si ce n’est le mur ou quelqu’un, mais je chute, lourdement. La respiration me manque, je suffoque, manque d’air et un voile noir se pose devant mes yeux. J’ai le son mais pas l’image, si ce n’est que la cervelle éclatée de Leroy, le corps ensanglanté de Saoirse qui tourne en boucle dans ma tête. Je chiale mais ne m’en rend pas compte, la seule chose qui m’interpelle est cet air que je cherche difficilement, mains crispées.
Elle est venue pour nous tuer. Toutes les trois, fauchant deux d’entre nous sur son passage.
 

_________________

   
I am an ocean, I am the sea. There is a world inside of me. Lost in the abyss, drowned in the deep, no set of rules could salvage me.

   
©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 757

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Lun 12 Fév - 9:34




SAISON 2 # INTRIGUE 2


Novembre, the 30th, 2017 - 11:05 am ; SOUTHSIDE (CHICAGO MEDICAL CENTER)

Lorsque le S.W.A.T intervient enfin, il évacue les patient et le personnel en dehors de l'hôpital pour pouvoir avancer au coeur des couloirs et trouver la tireuse. Quand ils arrivent finalement à l'étage où la veuve Leroy se trouve, il est rapidement établi grâce aux témoignages des personnes présentes et capables de témoigner qu'il s'agit bien de la tireuse. La menace définitivement levée, le code noir l'est également et l'hôpital peut ainsi recommencer à fonctionner progressivement. Malheureusement, les victimes sont nombreuses : on dénombre quinze morts, onze blessés dont deux blessés graves. Sans parler du choc psychologique vécu par ceux qui ont dû faire face à la veule Leroy. C'est ce choc qui a provoqué l'accouchement prématuré du bébé d'Irene, heureusement soutenue par Leo. A l'autre étage, là où se trouvent les corps de Sidney et de la veule Leroy, ça s'affaire autour de Saoirse : Andrew apporte les premiers soins, aidée par Eärel qui s'occupe de trouver un brancard pour transporter Saoirse au bloc. Taylor est sous le choc, au sol, incapable de bouger, figée dans une crise d'angoisse. Tito, essayant de faire au mieux, cherche un brancard pour y déposer le patient qu'il a monté avec l'aide des trois autres hommes auxquels il demande de rester auprès de Taylor. Ce n'est que quand le patient sera entre de bonnes mains qu'il reviendra auprès de Taylor pour s'assurer qu'elle va bien, laissant les trois hommes qui ont porté main forte retourner aux urgences.


Résultat
# Saoirse a été très gravement touchée à la poitrine et devra subir une lourde chirurgie cardiaque à coeur ouvert. Elle passera plusieurs jours en soins intensifs de cardiologie puis en observation dans le service de cardiologie avant de pouvoir rentrer chez elle pour une longue convalescence d'au moins deux mois. Elle gardera une longue cicatrice de cette chirurgie.

# Andrew devra se rendre aux urgences pour faire soigner son épaule et recoudre l'artère touchée. S'il devrait se mettre en arrêt maladie, il n'en fera rien, estimant qu'il doit gérer les suites de la crise à l'hôpital.

# Eärel se sera dépassée en cette sombre journée et aura ainsi pu réaliser qu'elle a fait le bon choix pour ce qui est de sa vocation. Choquée psychologiquement par les événements, il lui sera recommandé d'avoir un suivi psychologique pour l'aider à surmonter l'horreur des événements.

# Irene sera hospitalisée quelques jours, à l'instar de son bébé, une petite fille prénommée Abigail, qui restera à l'hôpital en service de néonatalogie alors qu'Irene pourra, elle, rentrer à la maison. Abigail devra rester en couveuse et sous surveillance constante jusqu'à ce qu'elle ait atteint le poids requis et qu'elle soit hors de danger.

# Leo s'en sortira indemne physiquement mais assez secoué par les événements. Il pourra s'accrocher au fait qu'il ait permis à Irene d'accoucher près du service de néonatalogie : il a, à n'en pas douter, sauvé la vie d'Irene et de sa petite fille.

# Taylor aura eu beaucoup de chance et n'aura pas été blessée dans cette tuerie. Cependant, si physiquement elle n'aura souffert d'aucune blessure, psychologiquement, elle en ressort particulièrement éprouvée. Les tragiques événements vont avoir des effets particulièrement néfastes sur le mental de l'interne.

# Tito restera auprès de Taylor jusqu'à ce qu'elle reçoive de l'aide pour se calmer. Après cela, il choisira de rester à l'hôpital pour donner un coup de main, de nombreux membres du personnel ayant été blessés. Cela réveillera sa vocation première d'infirmier et le poussera à songer à reprendre ce travail.


■ votre dévoué staff  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
SAISON II # EVENT 1
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» SAISON I # EVENT 2
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» event coupe du monde la semaine prochaine
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: South Side :: CHICAGO MEDICAL CENTER-
Sauter vers: