Partagez | 
 

 SAISON II # EVENT 1

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar



crédits : ava&gifs @me- Code signature @sian
messages : 557
quartier : Downtown Chicago - Dans un loft qu'elle loue depuis des années et partagée désormais avec son petit-ami
physique : Une cicatrice près du sein gauche vestige de la balle qui à bien failli lui coûter la vie lors du massacre de Noël et une autre sur le genou droit, dû à un petit accident lorsqu'elle était gamine

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Jeu 11 Jan - 2:17




Daya et les powers rangers



SAISON II # EVENT 1


Son regard se braque une seconde de trop sur cet homme en haut des escaliers, qui semble l'espace d'un instant observé l'action comme s'il n'en faisait pas partie. Ainsi elle ne voit que bien tard l'homme qui lui tire dessus, c'est le bruit sifflant et reconnaissable d'une balle passée suffisamment près qui finit d'activer ses moindres sens. Une énorme bouffée de chaleur vient se mêler à l'adrénaline qui court à présent encore plus fort dans ses veine et elle se jette sur le côté sans douceur avant de se glisser derrière une colonne de béton pour pouvoir de façon plus sécurisée commencer à répliquer. Il lui faut plusieurs essais avant que son arme ne fasse finalement le travail et n'abatte son assaillant, ce n'est qu'après cela, qu'elle est en mesure de sonder son environnement de façon plus détaillée et ainsi se rendre compte de la position de son équipe. Daniel est à présent en train de grimper les escaliers de métal, Goodwin est hors de son champ de vision et Nora est en difficultés à quelques centaines de mètres d'elle, l'Indienne tente une première fois de cibler l'un des deux connards qui la canarde, mais elle est beaucoup trop loin pour avoir l'assurance de réussir son tir, alors elle décide de s'approcher un peu plus en évitant de s'en prendre une au passage. Lorsqu'elle se réessaye à bloquer sa cible, elle se sent bien plus sûr de son coup et sa balle pénètre le torse d'un des Serbes qui s'écroule sur le sol une seconde après son arme. Le second lui, la cherche, la flic peux le voir et si elle tire, il se déplace au même moment, lui faisant manquer son tir de peu.

*shit* c'est à peu près la seule chose qu'elle se dit sur le moment, d'autant qu'elle sait de part ses calculs, qu'elle doit à présent recharger son arme, il va falloir faire vite...

Question de chance? ou de destiné ou peu importe comment qui veut l'appeler, mais Nora libérée d'un attaquant termine le travail toute seule, Daya en profite alors pour courir rejoindre sa position, priant silencieusement pour arriver de l'autre côté sans entraves, ce qu'elle fait. "Hey. ca va comme tu veux? lui lance-t-elle en enclenchant sa recharge dans son arme. Bon ces connards on mis le feu aux preuves et sans preuves on est cuits. Ca te dit une petite expédition en enfer? Elle lève les sourcils avec un sourire. Autant essayer de ne pas dramatiser, ca n'aide jamais personne et ce n'est pas ce qui la pousse en général. Ok je te fais les honneurs parce que c'est notre première fois. Tu me couvres d'ici, une fois que j'y suis, jte fait signe et je te rends la pareille pour que tu me rejoignes. Elle secoue la main dans le vide. Blablabla bref tu sait quoi faire.Juste les laisses pas me flinguer tu veux! Merci." Sourire puis elle s'élance, arme à la main en priant pour pas crever dans ce bouge de merde.

(c) black pumpkin


_________________
We lived through scars
Tell me when the light goes out. That even in the dark we will find a way out. Tell me now 'cause I believe in something
I believe in us
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



crédits : rawr
messages : 78
quartier : south side

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Jeu 11 Jan - 20:14

saison 2
event 1
Matthew Goodwin - Daniel Mills - Daya Laghari - Ethan Moore - Nora Winston
Elle ouvre le feu sur les serbes, partagée entre l’envie de les atteindre pour qu’ils cessent de faire pleuvoir leurs balles sur eux, et celle d’éviter de tuer quelqu’un ce soir. Elle savait que cette descente comportait son lot de risques, elle l’appréhendait, mais l’inspectrice récemment promue ne s’attendait pas à un tel chaos. Elle ne s’attendait pas à une telle résistance de la part des gardiens du laboratoire… L’homme leur a certainement menti et si qui que ce soit y passe, ce sera en partie de sa faute, et de celle de Daya. Elles n’ont pas transmis d’informations suffisamment précises et le repérage des lieux par leurs unités n’a pas permis de démentir les informations obtenues au préalable. Ils s’attendait à une poignée d’hommes armés et se retrouvent face à une force de feu impressionnante. Si quelqu’un meurt, Nora se sentira forcément coupable et sans doute ne sera-t-elle pas la seule.
C’est en tout cas pour cette raison qu’elle tient absolument à couvrir les hommes qui tentent d’évacuer un blessé. Pour laver un peu sa conscience, se faire pardonner, permettre de rééquilibrer la balance. Et elle y parvient. Elle n’abat aucun des hommes face à elle mais permet aux policiers de faire quitter le laboratoire à leur camarade blessé. Du moins espère-t-elle qu’il n’est que blessé…  

Mais Nora n’a pas le temps de vraiment savourer sa victoire, car du coin de l’œil, elle repère les flammes qui commencent à tout dévorer… Non ! Nos preuves ! Une image stupide de cartoon lui vient à l’esprit. Elle s’imagine, en dessin grossier, en train de colmater une faille dans un bateau, et au moment où elle sourit, satisfaite, elle réalise que le bateau continue de prendre l’eau à cause d’un autre trou dans la coque. Et elle a beau les boucher à chaque fois, il y a toujours une autre… Elle a permis à un home d’être évacué mais les preuves sont en train de partir en fumée. Ils ont réussi à progresser mais certains serbes se sont échappés. Il y a toujours une fuite et elle craint qu’elle et son équipe ne parviennent pas à toutes les colmater à temps… Et si le navire coulait quand même, malgré leurs efforts ? Et si cette descente ne menait à rien ? Ni arrestation, ni accumulation de preuves, ni rien du tout ?
L’inspectrice nage en plein doute au moment où sa partenaire la rejoint et l’interpelle. Nora se sent immédiatement un peu moins seule, un peu moins désemparée. Les propos de Daya ne sont pourtant pas rassurant le moins du monde et sa proposition n’est pas très encourageante… Pourtant Nora approuve sans hésiter. Il faut faire vite. Sauver ce qui peut l’être et…éviter de se faire plomber. Facile à dire !
« J’te couvre » confirme-t-elle, incapable pour sa part d’utiliser un ton aussi badin que le sien et de se dérider face à la situation.

Sentant la tension monter, la pression sur ses épaules croitre (elle a tout de même la vie de sa partenaire entre ses mains, refermée sur son arme), elle vérifie son chargeur puis met les directives de Daya à exécution. Elle couvre la progression de l’indienne en attendant que les rôles soient inversés. Nora maintient un feu nourri sur les serbes, visant plus ou moins au-dessus de leur tête pour éviter de les abattre. C’est qu’ils vont avoir besoin d’en garder quelques uns en vie s’ils veulent les interroger et faire tomber le réseau… Sitôt que Daya est à l’abri, elle lui fait signe de s’élancer à son tour et Nora n’a pas d’autre choix que d’élancer à son tour. Elle prend son arme contre elle, une grande inspiration et se résigne, envisageant déjà le fait d’être atteinte. Elle tente de s’imaginer la douleur qu’elle ressentira lorsqu’une balle traversera son corps, se demande si le trop plein d’adrénaline qui coule dans ses veines lui permettra de la sentir ou pas…
Mais elle parvient sans mal à rejoindre sa partenaire, juste à temps pour que le manège reprennne.
Mais cette fois, alors que c’est à elle de couvrir Daya, un de ses tirs fait mouche. Le serbe pousse un cri de souffrance avant de s’effondrer. Surprise, elle cesse de tirer l’espace de quelques secondes, restant à découvert, s’offrant pour cible sans le savoir…
Elle entend l’homme gémir, crier dans sa langue natale. Au moins je en l’ai pas tué…
Et sa chance se poursuit puisqu’elle non plus n’est pas atteinte. Et ce pour une raison simple : les serbes sont enfin en infériorité numérique et cherchent à fuir plus qu’à maintenir leur position à présent. Daya est à proximité des flammes et va maintenant pouvoir se charger de sauver ce qui pourra l’être. Et Nora ne va pas tarder à pouvoir la rejoindre, sitôt qu’elle aura été passer les menottes à l’homme qu’elle a touché au bras et se trouve incapable de reprendre son arme en main.  



Made by Neon Demon


_________________
It went by like dusk to dawn
Pray. For the children. Still remember, the names, and faces...Cold. And abandoned. They cry, their fate put in your hands  
© Candy Apple


Dernière édition par Nora Winston le Sam 20 Jan - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : schyzophrenic | tumblr | we♥it
messages : 153
quartier : downtown, en colocation avec Judith Williams

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Jeu 11 Jan - 23:01



SAISON II | INTRIGUE II
EXORDIUM.
Daniel comprend, Daniel s'élance. Et, l'espace d'un instant, Matthew pense les choses faisables, rattrapables. Il s'imagine pouvoir gagner ne serait-ce que quelques indices, rien que quelques noms, quelques pistes. C'est ce qui parvient à lui donner un peu plus de volonté, l'armé chargée désormais prête à tirer sur le premier qui irait s'en prendre à son collègue. Et il en use, jusqu'à l'épuisement de son chargeur dont il se défait en retournant se mettre à couvert ; Mills enfin en haut. Il en soupire, s'offre quelques secondes de répit tandis qu'au loin, quelques tirs persistent jusqu'à cesser ; presque complètement. La fumée se dissipe et les angles morts deviennent des pièges considérables ; parce qu'il les perçoit enfin, ceux qui s'étaient cachés en pensant les contourner, parce qu'il les voit enfin ceux qui parviennent à leur échapper, ceux qui se ruent dehors alors qu'au-dessus de leur tête se tient un autre bon élément. Autre que lui, un peu plus hargneux, un peu plus sous tension. Stupides humanités qui se piègent sans pleinement réfléchir, sans pleinement essayer d'y échapper. C'est ce qu'il se dit avant de se redresser, arme braquée, prête à tirer, guettant ses alentours, couverts par certains de ses gars restés en arrière plan. Car si les coups s'estompent, rien n'est encore gagné. Rien. C'est ce qu'il fait savoir à ceux qui patientent derrière avant de rejoindre Daniel sur le toit, avant de rejoindre les sorties que les Serbes se sont improvisés. Goodwin s'avance encore, rejoignant les deux jeunes femmes, ces deux collègues qui – elles non plus – n'ont pas failli. « Excellent travail, Winston. » Laisse-t-il lui échapper, pour une fois, avant que sa raison ne le pousse vers Laghari, vers la Belle qui s'active à tenter de sauver ce qui peut encore l'être. Mais les flammes se sont faites gourmandes, provocatrices hors pairs au vu des cendres qui chancellent déjà ici et là. Mais tout n'a pas prit, tout n'est pas forcément que fumée. Parce qu'il demeure quelques débris, quelques vestiges de ce qu'ils ont failli perdre. Matthew en affiche un faible sourire, quelque-chose de satisfait de tellement rare le long de ses traits. « Mills ! » Et si son attention se fait particulière sur ce qu'ils essaient de préserver, il comprend que trop tard qu'ils n'auraient pas dû la relâcher. Parce qu'il demeure des âmes qui n'ont pas eu le temps de suivre le troupeau, parce qu'il semble rester un assaillant dans les locaux, celui-là même encore bien caché. Le coup part, probablement au hasard et la surprise le prive de toute réflexion, de toute possible idée, laissant le quadragénaire à sa place, comme paralysé par peur d'en ressentir une légère gêne une fois l'adrénaline dissipée ; de celles qui iraient tordre de douleur n'importe qui entre ces murs. N'importe qui, sauf lui. Et si prier n'a jamais été une solution, Matthew s'y risquerait presque, souhaitant ne pas avoir été touché. Il faut que la surprise ne s'estompe, il faut qu'il retrouve une certaine raison. Mais ses déplacements, ce réflexe de se mettre à couvert, sommant Daya d'également le faire. « Personne n'est touché ?! » La question qui se pose et un bref regard qui couvre enfin son être, en espérant que la balle n'ait été se perdre contre l'un des pans de mur des locaux. Une inspiration et le courage d'oser, d'oser regarder pendant que sa voix s'élève à nouveau. « Trouvez-le, maintenant ! » C'est craché entre ses dents, c'est teinté d'une colère qui ne lui est pas habituelle ; palette d'émotions pour laquelle il n'est que trop peu préparé.       

_________________


Breathe.
You think your world is safe? ⊹ It is an illusion. A comforting lie told to protect you. Enjoy these final moments of peace because, i'm not a hero.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : BereniceWCL (avatar & gifs) - Wiise (code signature)
messages : 1093
quartier : South Side // Appartement

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Sam 13 Jan - 16:57

SAISON II # EVENT 1


Marches montées. Porte ouverte. Fumée qui se dissipe et ce n'est que mieux pour ceux restés à l'intérieur. Une fois à l'extérieur, je prends une profonde inspiration, appréciant l'air frais, l'air tout court en fait et cela fait, cette brève seconde passée, je m'approche de la porte ouverte. Un genou par terre, fusil levé et j'attends. Si ils se pointent par là, ils seront arrêtés. J'entends encore des coups de feu, quelques cris en serbe, puis les coups de feu cessent et quand une silhouette apparaît soudain devant moi, mon doigt frôle la gâchette du fusil. Ce n'est que lorsque je reconnais Goodwin que je relâche la pression sur mon fusil. Il a bien failli s'en prendre une. Vraiment failli mais au moins, s'il est là, c'est que ça sent bon pour nous. Enfin, au moins un peu. Cela veut dire que la menace est passée, que tout le monde est maîtrisé. Mais les preuves ? Je me redresse en réalisant qu'il ne s'échappe plus de l'intérieur qu'un très mince filet de fumée opaque ce qui veut dire que le feu a été arrêté mais est-ce qu'il va nous rester des preuves ? Je suis Goodwin jusqu'à l'intérieur, jusque là où le feu a été mis et m'aperçois qu'il reste assez de preuves. Pas autant qu'on aurait voulu mais bien assez à n'en pas douter. Un petit sourire victorieux étire mes lèvres alors que je me tourne vers Daya en hochant la tête, sincèrement satisfait du travail de tout le monde. Quand Matthew m'appelle, j'ai à peine le temps de me retourner. A peine. Le coup de feu retentit, la brûlure se fait vive alors que je me baisse à l'instinct, mes mains se refermant sur mon fusil : il en reste un. Putain il en reste un et il est bien planqué cet enfoiré. Mais il n'a aucun moyen de sortir : les issues sont bloquées et s'il tente le toit, il devra sauter et prendre le risque de se tuer. Aucune issue donc. Et à la question de Matthew posée à la volée, je réponds.

« C'est bon ! »

Parce qu'en théorie c'est bon. Je jette un coup d'oeil à mon bras, où la balle a touché mais où la balle n'a fait qu'effleurer. Par chance. Juste effleurer. Alors oui ça chauffe, oui ça tire, oui ça saigne mais c'est superficiel. A quelques centimètres près elle terminait dans mon bras et là ça n'aurait pas été la même affaire. Un hochement de tête quand Matthew intime de trouver l'homme restant. Je renifle, prends une profonde inspiration, me déplace derrière un petit container, mes yeux et mes oreilles étant aux aguets. Car le silence règne à l'intérieur de l'entrepôt et le moindre bruit pourrait nous donner une indication. Un autre coup de feu retentit et je me plie sur mes genoux pour me planquer derrière le petit container pas assez haut pour me cacher totalement si je reste debout.

« ARRÊTE TES CONNERIES ! » je hurle à l'attention du type, où qu'il se trouve. Je pense qu'il comprendra ce que je lui dis. J'espère. « T'ES FOUTU ! TU SORTIRAS PAS D'ICI ! RENDS-TOI ! »

Et parce qu'il a entendu d'où venait ma voix, j'essuie soudain des tirs. Il semble m'avoir choisi comme cible mais au moins, pendant qu'il me tire dessus, il n'aura pas le loisir de se mettre à couvert et c'est pour ça que je ne réplique pas. Si je réplique il se planquera. J'attends donc en espérant que d'une, les balles ne vont faire que filer au-dessus de moi et que de deux, l'un de mes coéquipiers de la soirée arrêtera l'homme.



(c) sweet.lips

_________________
You know I'm just a fool who's willing to sit around and wait for you. But baby can't you see there's nothing else for me to do ? I'm hopelessly devoted to you.
by wiise


Dernière édition par Daniel Mills le Jeu 25 Jan - 8:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : ava&gifs @me- Code signature @sian
messages : 557
quartier : Downtown Chicago - Dans un loft qu'elle loue depuis des années et partagée désormais avec son petit-ami
physique : Une cicatrice près du sein gauche vestige de la balle qui à bien failli lui coûter la vie lors du massacre de Noël et une autre sur le genou droit, dû à un petit accident lorsqu'elle était gamine

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Mer 17 Jan - 1:05




Daya et les powers rangers



SAISON II # EVENT 1


Nora la couvre et si elle ignore la tactique qu'elle a choisie d'utiliser, en tout cas elle lui permet d'arriver sans encombre de l'autre côté du bâtiment, la chaleur est intense et vient s'ajouter à celle qui s'échappe déjà du corps de l'indienne dont la course et le trop plein d'adrénaline font déjà à eux seul le travail de la garder plus qu'au chaud. Le gilet pare-balle qu'elle se bénit de porter devient rapidement une entrave, mais elle essaye malgré la fournaise qui l'entoure de rester concentrée sur ce qu'elle doit faire dans l'immédiat et c'est de porter toute son attention sur sa partenaire qui doit à son tour braver les balles pour la rejoindre. Elle trouve un point de tir qui lui permet de couvrir un maximum de périmètre, sa vue est dégagée et elle repère aussi rapidement que possible les silhouettes ennemies ou en tout cas la provenance de leurs balles meurtrières, ce qui est un bon point de départ, elle fait donc signe à Nora qu'elle peut s'élancer à n'importe quel moment et s'applique à anticiper les moindres attaques qui pourraient surgir sur sa personne. Quelques balles se détournent de Nora et viennent perler au-dessus de sa tête, mais elle essaye de ne pas se laisser distraire, pas tant que Winston ne sera pas à ses côtés ce qui arrive relativement rapidement fort heureusement. Les deux jeunes femmes se mettent de nouveau a couvert, mais n'ont pas le temps de bavarder pour autant car les balles continues de venir se perdre autour d'elle, de nouveau Daya lui fait signe qu'elle va franchir la dernière ligne qui la conduira aux preuves, cette dernière est relativement proche, mais la fait passer en plein milieu du champ de tirs alors elle a besoin d'être sûr que sa partenaire protège ses arrières. De nouveau elle traverse sans mal, elle s'en étonnerai presque très franchement et à peine sur place elle essaye de voir ou en est Nora qui visiblement est occupé à gérer un type qu'elle a touchée. Okay ni une, ni deux Daya entreprend d'éteindre comme elle le peux les flammes qui montent désormais, mais les dégâts sont déjà considérables, elle essaye de sauver ce qui peux encore l'être, mais c'est léger elle en a conscience. Les flammes lui brulent les mains, mais elle continue pourtant d'extraire ce qu'elle peut des tables qui noircissent à vu d'oeil. Son groupe d'intervention se reforme autour d'elle et elle abandonne le reste des preuves qui sont déjà partiellement calciné, espérant que les pompiers interviendront avant que ce qu'elle a pu sauver et déplacer ne subissent le même sort. Si tout le monde se regroupe elle imagine que les Serbes ne sont plus une menace et elle commence donc lentement à relâcher la pression, enfin...pendant quelques poignées de secondes puisqu'un balle tiré dans le tas vient immédiatement la replacer sur ses gardes, elle se baisse et reste à couvert un instant, mais elle semble isolée. « Personne n'est touché ?! »

"Ca va" Répond-elle avant que les voix ne se fassent entendre à la suite. Immédiatement Goodwin leurs ordonne de choper le dernier survivant de cette intervention et tout le monde se met en action, sans concertation, nous n'en avons pas le temps. Daniel se faufile d'un côté et elle entreprend de partir de l'autre, avec l'intention de contourner la pièce pour obtenir une vue plus large et peut-être une occasion de toucher ce connard, parce que la procédure les encourageait à blesser, elle n'avais pas eu l'occasion encore de se retrouver face à la possibilité de se venger ne serait-ce qu'un peu pour ce qu'ils lui avaient fait, l'Indienne ne sais honnêtement pas comment elle serait susceptible de réagir. Elle se glisse discrètement derrière les poteaux de béton et finit par le voir, il tire sans compter sur Daniel qui le provoque et le pousse à se mettre à vue, lui offrant une fenêtre de tir et alors qu'elle le met en joue, ses mains se mettent à trembler, des flashs se glissent devant ses yeux et lui prennent quelques précieuses secondes, mais elle se reprend par la force de choses et elle force son esprit à retrouver l'instant présent et elle tire...

Elle ne vise pas ses bras, elle vise sa tête, parce qu'elle vient finalement de répondre à la question qui lui avait traversé l'esprit, qui s'était imposé et elle ne voulait pas qu'il sorte d'ici vivant, elle voulais qu'il paye.

(c) black pumpkin


_________________
We lived through scars
Tell me when the light goes out. That even in the dark we will find a way out. Tell me now 'cause I believe in something
I believe in us


Dernière édition par Daya Laghari le Ven 26 Jan - 2:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 887

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Sam 20 Jan - 9:32




SAISON 2 # INTRIGUE 2

1 ■ Synopsis
November, the 30th, 2017 - 10:30 pm ; WESTSIDE

Plus qu'un seul assaillant (en tout cas à première vue) en mesure de défendre sa peau et c'est ce qu'il fait. Daniel se met en danger pour pouvoir l'inciter à se mettre à découvert et il tombe dans la panneau, aveuglé par la rage que les flics aient débarqué de cette façon et aient réussi leur coup. Alors il tire, il tire. C'est Daya qui obtient finalement le meilleur angle de tir possible pour arrêter l'homme. Elle vise. Elle tire. Et elle fait mouche. La balle va se loger dans le crâne de l'homme qui s'écroule dans la seconde. Mort. Puis plus rien. Plus aucun coup de feu. Le calme revient à l'intérieur de l'entrepôt, simplement brisé par les exclamations que l'on peut entendre à l'extérieur. Daniel se redresse doucement, tout comme Nora et Matthew se remettent à découvert également. Ils le font tous doucement et prudemment, à raison : il va falloir sécuriser l'intérieur de l'entrepôt avant d'entreprendre quoi que ce soit parce que si plus personne ne tire, rien ne dit qu'il ne reste pas un assaillant caché quelque part, attendant le bon moment pour faire feu. Une fois qu'ils seront certains qu'il n'y a plus aucune menace, et seulement à ce moment-là, ils pourront signifier aux collègues de l'extérieur que tout est sous contrôle, ils pourront menotter les assaillants qui sont maîtrisés mais encore conscients, ils pourront s'approcher de la table où le feu a été mis pour se rendre compte qu'il reste encore beaucoup de matériel utilisable pour leur enquête : beaucoup d'instruments avec de nombreuses empreintes dessus à n'en pas douter, et beaucoup de DUST. Sans parler des cartons qu'ils pourront trouver un peu plus loin dans l'entrepôt qui cache bon nombre de sachets de DUST soigneusement glissés sous des vêtements.

A l'extérieur, les assaillants ont été maîtrisés, bien que cela ait fait un deuxième blessé du côté des forces de l'ordre. Seuls deux serbes armés ont réussi à prendre la fuite mais le barrage a été efficace : la herse passée, les pneus ont été crevés et la voiture hors de contrôle est allée s'écraser dans un mur, blessant gravement les occupants. Les officiers en place au barrage doivent s'en occuper et vite.

2 ■ Participants (ordre de passage)
# Nora Winston
# Matthew Goodwin
# Daniel Mills
# Daya Laghari

3 ■ Règles à suivre pour cette intrigue
# 700 mots maximum par réponse
# suivre l'ordre de passage défini ci-dessus : si c'est votre tour et que vous savez que vous n'aurez pas le temps de répondre dans la journée, prévenez vos camarades dans le flood event, merci !
# si vous n'êtes pas en mesure de répondre dans les 48H, votre tour est automatiquement sauté, et ce afin de privilégier l'avancée de l'action  
# il vous est permis de vous arranger avec vos partenaires pour intervertir votre tour avec un autre joueur si l'action s'y prête ou si vous manquez de temps  

■ votre dévoué staff  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org
avatar



crédits : rawr
messages : 78
quartier : south side

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Sam 20 Jan - 15:52

saison 2
event 1
Matthew Goodwin - Daniel Mills - Daya Laghari - Nora Winston

« Excellent travail, Winston. »
Nora, qui vient de terminer de lire ses droits au serbe qui l’insulte copieusement dans sa langue et s’agite encore – comme s’il avait une chance de lui échapper – tourne la tête en direction de son Lieutenant. Elle lui adresse un signe de la tête pour lui signifier qu’elle apprécie le compliment. La jeune femme est encore un peu trop tendue pour se permettre de sourire. Et puis elle ne trouve pas que tout ça soit si excellent que ça… Elle ignore encore comment s’en sont sorties les autres unités, s’il leur reste des preuves à présenter devant un Juge et si cette descente permettra de faire avancer quoi que ce soit. Il est encore un peu trop à son goût pour se sentir vraiment fière de son travail, mais elle apprécie tout de même.
Nora se recentre ensuite sur son suspect qu’elle s’abaisse pour mieux saisir et contraindre à se relever, avec pour projet de le confier à un agent, qui pourra le confiner dans une des voitures. Elle a déjà hâte de se retrouver entre quatre murs avec lui pour lui poser quelques questions…
C’est à ce moment que les détonations reprennent. Nora n’hésite pas une seconde et se jette sur son suspect qui proteste vivement alors qu’elle le protège de son corps. Elle vient de le capturer et il n’est pas question qu’on lui dérobe la chance de l’interroger ! Mais l’homme qui a tiré ne tente pas de faire le ménage et s’empêcher ses camarades de parler, c’est encore elle et son équipe qui sont visés.

Matthew s’assure que personne ne soit touché et Nora lui fait savoir qu’elle va bien. Enfin c’est un grand mot et elle n’est pas aussi tranquille ou à l’aise que son ton pourrait le laisser entendre, mais elle n’est pas blessée, son prisonnier est encore en état de parler et c’est déjà un exploit… Elle jette un coup d’œil en direction de Daya qui vient de signifier elle aussi à l’équipe qu’elle va bien.
D’après ce qu’elle a pu voir, sa partenaire est parvenue à sauver quelques pièces à conviction des flammes. Nora ignore si ce sera suffisant mais, là encore, il faudra se contenter de chaque petite victoire à leur actif et ne pas faire les difficiles. Ils reviennent de loin après tout…
Et ce n’est pas terminé. Daniel se met à crier et tout le monde se remet en mouvement. Daya va rejoindre leur collègue, vraisemblablement en mauvaise posture et elle-même se charge de mettre son suspect en sécurité avec l’aide de l’équipe d’intervention.
Il y a encore quelques échanges de tirs, peu nourris, et puis le silence. Angoissée, Nora confie le serbe qu’elle a arrêté pour aller s’assurer que sa partenaire va bien. En chemin, elle s’assure qu’aucun serbe ne joue les planqués, gardant son arme en joue au cas où.
Lorsqu’elle atteint enfin l’étage, elle découvre Mills, accroupi auprès d’un homme dont il prend le pouls, face à Daya. Il lui suffit d’un coup d’œil au Lieutenant pour comprendre que l’homme est mort et déduire ce qui est arrivé : il a été abattu par sa partenaire.
« C’était le dernier d’entre eux » leur lance-t-elle, malgré tout sur ses gardes. « Deux véhicules sont parvenues à quitter les lieux et l’une d’elle a été stoppée par nos barrages. »
Elle n’ajoute pas que la seconde, contenant ils ne savent combien de suspects, est encore en fuite en revanche… A quoi bon ?
« Vous devriez descendre faire examiner ça » ajoute Nora en désignant le bras de Daniel, avant de se tourner vers Daya dont elle voudrait des nouvelles. Il y a quelque chose dans son regard, dans sa posture qui la dérange, qu’elle ne reconnaît pas, mais elle n’ose pas la questionner directement. Il y a cette tension dans l’air aussi… Avec ce qu’ils viennent d’affronter, c’est sans doute normal, mais ce n’est pas la même tension que précédemment, lorsqu’ils étaient visés par les tirs des serbes.

Made by Neon Demon


_________________
It went by like dusk to dawn
Pray. For the children. Still remember, the names, and faces...Cold. And abandoned. They cry, their fate put in your hands  
© Candy Apple


Dernière édition par Nora Winston le Sam 27 Jan - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : schyzophrenic | tumblr | we♥it
messages : 153
quartier : downtown, en colocation avec Judith Williams

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Jeu 25 Jan - 15:45



SAISON II | INTRIGUE II
EXORDIUM.
Il essaie de prendre conscience des choses, il essaie d'y voir un peu plus clair. Parce que la fumée l'en empêche, parce que l'adrénaline vient frapper le cœur même de ses veines. Et il n'a aucune idée de la manière dont ils pourraient encore gérer tout ce danger, plus ou moins encerclés s'il reste des hommes encore planqués. Chose qu'il n'espère pas, laissant un dernier tir briser le presque silence rétablie. Matthew s'élève, sur ses gardes, tentant de prendre en compte tout ce qui pourrait désormais lui être étrange. Parce qu'ils ne sont pas à l’abri d'un revirement de situation, lui, eux, ses hommes, toutes ses vies en sursis. Puis plus rien, plus rien si ce n'est les déplacements de ses collègues, le crépitement du feu qu'on tente d'éteindre au loin. Goodwin soupire, reprenant ses esprits, retrouvant une respiration régulière avant de se risquer jusqu'aux devants de son équipe réunie un peu plus loin, là où gît un homme à terre. « C’était le dernier d’entre eux ; première bonne nouvelle de la part de Nora qu'il a plus ou moins suivi, Goodwin se faisant à l'écoute. Deux véhicules sont parvenues à quitter les lieux et l’une d’elle a été stoppée par nos barrages. » Et la deuxième. Finalement, tout n'est pas perdu et il reposera ses songes sur cette idée lorsqu'il retrouvera les décombres d'un appartement à peine rangé. Une dernière parole qui va se perdre jusqu'à Daniel qui s'est relevé. Matthew lui adresse un bref geste de la tête, n'insistant pas en sachant la manière dont les choses commencent à peser. Il commence à comprendre que la tâche que Valeri lui a confié ira peut-être jusqu'à le bloquer maintenant que Daniel est entre ses pieds. Pourtant, il tient. Il tient au mieux, encore, s'affaire à entreprendre ce qu'on leur dit de faire et cette première intervention, cette première virée n'est pas qu'un raté. « Il faut essayer de sauver ce qui peut encore l'être, en plus de ce que vous avez commencé à ramasser. Les gars sont déjà dessus, en bas. » Qu'il laisse entendre en se redressant, arme en main mais les épaules moins alertes. « Mills, tu te sens comment? »       

_________________


Breathe.
You think your world is safe? ⊹ It is an illusion. A comforting lie told to protect you. Enjoy these final moments of peace because, i'm not a hero.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : BereniceWCL (avatar & gifs) - Wiise (code signature)
messages : 1093
quartier : South Side // Appartement

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Jeu 25 Jan - 17:10

SAISON II # EVENT 1


Je ne peux que compter sur mes collègues pour maîtriser l’assaillant qui s’évertue à vider son putain de chargeur dans ma direction. J’espère que le piège tendu va fonctionner. J’espère, alors que je continue d’esssuyer les tirs, qu’il va se faire avoir et que son attention toute portée sur moi va lui nuire. Et, quand les coups de feu cessent soudain, j’attends un instant. Soit il a été maîtrisé, soit il recharge. Aucun bruit cependant. Rien que le silence. Alors, fusil en main je me redresse très, très légèrement. Je vois Daya un peu plus loin et l’assaillant au sol. Abattu par ses soins visiblement. Puis j’aperçois Nora et Matthew qui eux aussi bougent avec prudence mais la menace semble être totalement contrôlée. Je termine de me redresser totalement et m’approche de l’homme au sol. Je prends son pouls histoire de mais vu l’état de crâne… C’est là-dessus que Nora arrive et nous annonce que nous avons bien eu le dernier et que deux véhicules ont réussi à s’enfuir mais que l’un a été arrêté. Et le second ? Là-dessus elle me fait remarquer je devrais faire examiner ma blessure.

« Hm ? »

Je jette un coup d’œil et hausse les épaules. Non, ça peut attendre. Même si c’est un peu profond, la balle n’a fait qu’effleurer mon bras. La douleur est supportable. J’ai eu de la chance.

« Je verrai ça après, ce n’est pas grave. » je lui réponds ceci dit en esquissant un petit sourire reconnaissant. Sur quoi Matthew nous rejoint en nous expliquant que les équipes sont déjà à l'oeuvre pour essayer de sauver ce qui peut l'être. Et il me demande comment je me sens. J'ai envie de répliquer que ça va, qu'il faut arrêter de me le demander mais j'observe de nouveau Nora et Daya et plisse les yeux. Daya vient d’abattre un homme et je ne sais pas dans quel état d’esprit elle se trouve.

« Je vais aller me faire mettre quelques points histoire de pouvoir terminer de bosser tranquille. » je lance donc finalement à mes trois collègues. « Tu devrais peut-être aller les superviser histoire qu'ils fassent pas n'importe quoi et ne passent pas à côté de preuves importantes. » que j'ajoute rapidement à l'attention de Matthew. Espérons qu'il comprendra le message. Parce que si je m'éclipse ce n'est pas tant parce que mon bras me gêne mais c'est une façon de laisser à Daya quelques instants seule avec sa coéquipière. La laisser respirer un peu. Je m’approche ceci dit de Daya et pose ma main sur mon épaule avant de lui adresser un sourire franc.

« Merci. »

Parce que sans elle, j’aurais pu y passer. Sur quoi je m'éloigne, saluant en bas les collègues au passage. Je jette un regard en biais en direction de Daya : j’espère que ça ira pour elle. Et je sors enfin de l’entrepôt. Après une grande bouffée d’air frais, je m’approche d’une des ambulances pour qu’on s’occupe de mon bras. Rapidement si possible. Et alors que je m’assois au bord de l’ambulance, je jette un regard autour de moi avant d’esquisser un sourire victorieux parce que c’est une victoire. La première depuis longtemps.



(c) sweet.lips

_________________
You know I'm just a fool who's willing to sit around and wait for you. But baby can't you see there's nothing else for me to do ? I'm hopelessly devoted to you.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : ava&gifs @me- Code signature @sian
messages : 557
quartier : Downtown Chicago - Dans un loft qu'elle loue depuis des années et partagée désormais avec son petit-ami
physique : Une cicatrice près du sein gauche vestige de la balle qui à bien failli lui coûter la vie lors du massacre de Noël et une autre sur le genou droit, dû à un petit accident lorsqu'elle était gamine

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Ven 26 Jan - 4:23




Daya et les powers rangers



SAISON II # EVENT 1


L e retour de son arme se répand dans son bras, puis dans son épaule et elle reste là, immobile près de ce pilier de béton qui l'abritait en un sens. Le corps s'écroule sur lui-même, elle le voit disparaître de son champ de vision et contrairement à ce qu'elle aurait pu penser aucune vague de soulagement ne vient parcourir sa poitrine. Rien. Le vide. Daya reste interdite devant ce spectacle durant quelques secondes supplémentaires avant de se diriger d'un pas ferme et insensible vers l'escalier de métal qui la mènerait au visage de celui qui encore quelques minutes auparavant leur tirait encore énergiquement dessus. Il n'y avais guère besoin d'être devin, elle se doutait que cette action désespérer qu'il avait mener n'était qu'une façon de se prévoir de devoir parler, qu'il ne sortirait de toute façon pas d'ici et le simple fait que cette notion ait été envisager, l'Indienne aurait du tout faire pour ne pas lui donner satisfaction, mais elle n'avait pas pu, elle pensait pouvoir contrôler, mais elle s'était trompée. La souffrance et la colère qui l'entourait avait pris le dessus sur tout le reste.

Lorsqu'elle arrive devant le corps immobile du Serbe, elle relâche ses épaules et laisse redescendre son arme qu'elle tient toujours dans sa main et l'observe. Une partie d'elle-même cherche à trouver un mouvement, s'assurer qu'il est bien mort, mais elle ne se sent soudainement pas capable de s'approcher plus près alors elle reste là et le regarde d'un air froid et distant. Les traits du visage de cet homme s'impriment dans son esprit, tout comme l'expression macabre qui s'est définitivement peinte sur ses traits; c'est un spectacle peu ragoutant, la moitié de son crâne n'est plus qu'une vague purée rouge et sanguinolante, mais elle n'arrive pourtant pas à en détourner le regard. Daniel arrive au pas de course et vient prendre son pouls avant de lui adresser un vague signe de tête à la négative. Ce qui se passe ensuite : Nora qui les rejoint, ce qu'elle peux bien dire, l'échange qui s'enclenche entre eux, puis l'arrivée du lieutenant Goodwin...tout ca lui passe complètement au dessus, elle est physiquement là, mais son esprit reste à des lieux de ce qui se passe ici.

Elle vient de tuer quelqu'un. Des années de services, plusieurs infiltrations et jamais encore elle n'avait volontairement et si directement tuer quelqu'un...Elle ne se sentait pas coupable et c'était ce qui lui pèserait sûrement lorsqu'elle serait à même de vraiment s'en rendre compte, pour l'instant elle essaye juste de réaliser, de se sortir de la torpeur qui l'entoure et l'enferme.

(c) black pumpkin


_________________
We lived through scars
Tell me when the light goes out. That even in the dark we will find a way out. Tell me now 'cause I believe in something
I believe in us
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



crédits : rawr
messages : 78
quartier : south side

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Sam 27 Jan - 19:24

saison 2
event 1
Matthew Goodwin - Daniel Mills - Daya Laghari - Nora Winston

Nora écoute la réponse du Lieutenant Mills, qui lui fait savoir que les dégâts sont superficiels (du moins peu grave selon lui), lorsque son coéquipier fait irruption à leurs côtés.  Elle lui adresse son attention et acquiesce à ses propos, sentant encore son cœur pomper avec force dans sa poitrine. Quelque chose lui dit que ce rush d’adrénaline va encore durer un moment et qu’après ça, elle va sacrément déchanter… Le café sera certainement son meilleur allié pour les heures à venir. Car la jeune femme ne se fait aucune illusion et sait qu’après une telle intervention : personne n’ira simplement se coucher et savourer le repos bien mérité du guerrier… Ils vont avoir du pain sur la planche. Le pire est derrière eux en terme de violence et de danger, mais le plus dur en matière de paperasse, frustration et fatigue reste à venir.
Mais pour l’heure, la première tâche désagréable à laquelle elle compte se plier consistera à essayer de parler avec Daya et s’assurer qu’elle va bien. Sa partenaire vient d’abattre un homme. En légitime défense, c’est évident, mais ça ne change rien au résultat. Elle se tient debout et lui est étendu sur le sol, mort, un trou logé entre les deux yeux.
Daniel semble comprendre ses intentions car, même s’il doute de la gravité de sa blessure et semblait prêt à poursuivre, il leur fait maintenant savoir qu’il va aller se faire examiner. Il incite même son propre partenaire à aller superviser la récupération des preuves, autant pour effectivement le faire que pour laisser un peu d’intimité aux deux femmes. Nora lui adresse un regard qui, elle l’espère, lui transmet sa reconnaissance, puis observe les deux hommes s’éloigner.

Une fois seule avec Daya – si l’on fait abstraction du cadavre auprès d’elles – Nora se tourne vers cette dernière. Elle ne sait pas très bien par où commencer. Lui demander comment elle se sent ? Lui assurer qu’elle n’a rien fait de mal, que c’était lui ou elle ? Est-ce vraiment la meilleure approche ? Qu’aimerait-elle entendre à sa place ? Ne va-t-elle pas passer pour condescendante ? Daya a-t-elle déjà pris une vie par le passé ou bien le serbe qu’elle vient d’abattre est-il le premier ? Avait-elle déjà usé de son arme auparavant ? Pourquoi n’ont-elles jamais abordé cette question auparavant ?  
Nora prend son courage à deux mains et vient se placer devant l’indienne, évitant de la toucher. Daya semble sur les nerfs, ailleurs et elle ne veut pas la surprendre et pénétrer dans son espace.  
« Ca va aller ? » lui demande-t-elle donc simplement. La simplicité a parfois du bon… « Tu veux un moment pour récupérer ? Prendre l’air ? Je crois qu’un peu d’air me ferait du bien… C’était plutôt intense… » ajoute-t-elle, pour lui permettre de ne pas avouer ce qu’elle pourrait considérer comme une faiblesse et plutôt se mettre en tête qu’elle lui ferait une fleur en acceptant de s’éloigner.
Ce qui est vrai, en un sens. Se tenir à deux pas d’un homme qui vient de rendre l’âme n’est pas une partie de plaisir.    


Made by Neon Demon


_________________
It went by like dusk to dawn
Pray. For the children. Still remember, the names, and faces...Cold. And abandoned. They cry, their fate put in your hands  
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 887

MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   Lun 12 Fév - 9:33




SAISON 2 # INTRIGUE 2


November, the 30th, 2017 - 10:50 pm ; WESTSIDE

L’opération est un franc succès. Si du côté du C.P.D on compte quelques blessés (dont un grave mais dont le pronostic vital n’est pas engagé), du côté des serbes les pertes ont été plus nombreuses : un mort, plusieurs blessés graves dont deux dont le pronostic vital est engagé (les occupants du véhicule ayant été stoppé par le barrage). Ceux qui ne sont pas blessés sont emmenés au poste de police pour y être interrogés. Parmi les blessés se trouve un assez gros poisson, un dénommé Zoran Asanin qui, après son bref passage au Chicago Medical Center pour une balle reçue dans l’épaule, sera transféré en garde à vue pour être interrogé. Le feu a fait des dégâts mais n’a pas eu raison de toutes les preuves. Les équipes de la police scientifique ont donc pu récupérer beaucoup de matériel ainsi que de la DUST. La plus grosse prise réside cependant dans la DUST trouvée dans les containers à l’intérieur de l'entrepôt : elle était prête à être dispatchée. En tout et pour tout, c’est près de 100 kilos de DUST qui sont ainsi découverts et retirés du trafic des serbes : une grosse perte pour eux. Un gros coup dur pour le gang qui perd une bonne cargaison de marchandise et l'un de ses lieutenants.


Résultat
# Si tous les officiers ayant participé à l'opération seront félicités, Daya, Nora, Matthew et Daniel recevront plus particulièrement des félicitations de la part de Valeri, véritablement satisfaite qu'ils aient réussi à travailler ainsi tous les quatre ensemble.

# Daya devra répondre à quelques questions pendant l'enquête interne concernant l'homme qu'elle a abattu mais s'en sortira sans aucun blâme, la légitime défense et la protection de ses collègues étant mises en avant. C'est davantage d'un point de vue personnel qu'elle devra faire face à son acte.

# Nora s'en sortira indemne physiquement. Mentalement, elle sera un peu secouée par cette première opération assez mouvementée mais elle se ressaisira très vite, n'étant au final pas plus affectée que cela.

# Matthew aura échappé à la moindre blessure mais devra quand même faire appel à son complice secouriste, Tito, pour s'assurer que tout va physiquement bien. Quant à sa collaboration avec Daniel, il sera forcé d'admettre que tout s'est bien passé et qu'ils ont bien travaillé ensemble.

# Daniel ne récoltera que quelques points de suture au niveau de son bras, rien de bien grave. Une blessure ne nécessitant même pas le moindre arrêt maladie. Lui aussi sera forcé d'admettre que le duo fonctionne bien avec Matthew.

# Daya et Nora se chargeront par ailleurs de l'interrogatoire de Zoran Asanin.


■ votre dévoué staff  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: SAISON II # EVENT 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
SAISON II # EVENT 1
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» SAISON I # EVENT 2
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» event coupe du monde la semaine prochaine
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: West Side-
Sauter vers: