Partagez | 
 

 get laced

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : inconnu (avatar) Myuu.BANG (code signature)
messages : 863
quartier : une petite maison dans le West Side, achetée avec l'héritage de son père, décédé lorsqu'il avait 16 ans
physique : le corps de Kurtis est couvert à 70% de tatouages dont la plupart ont été réalisés par lui-même / il a une cicatrice au niveau de la cuisse droite (balle reçue), du torse (poignardé et opéré) et a le nez légèrement dévié (il l'a cassé plusieurs fois)

MessageSujet: Re: get laced   Mar 6 Fév - 10:59





get laced
# maximilian
# kurtis
Il esquisse un vague sourire lorsque Max conclut sa réplique sur un « Ah putain les gonzesses mec ! Les gonzesses ». Ouais, les gonzesses… Elles auront leur peau un jour. Entre sa frangine avec qui il marche sur des œufs pour la première fois depuis leur naissance à cause du club, Judith qui l’adore un jour pour le déteste le lendemain juste parce qu’il a soupiré quand elle causait, Charlie qu’il a du mal à cerner, Mia dont le souvenir l’a longtemps tourmenté et toutes celles qu’il oublie ou qui viendront le faire chier dans un avenir proche… Ouais, y a pas à chier, les gonzesses c’est relou. Et en même temps, voilà quoi. Ils ne peuvent pas s’en passer. Difficilement en tout cas…
Ne serait-ce que pour faire la vaisselle et ranger un peu. Charlie n’est pas du genre à faire le ménage derrière lui et parfois, Kurtis se dit que c’est un peu contrariant. Pourtant, sa mère l’a éduqué de manière à ce qu’il nettoie derrière lui. Mais ça n’a jamais trop pris. Meghan rangeait pour deux et il le lui rendait en…ben en rien du tout. Elle soupirait, râlait, mais finissait toujours pas ranger derrière son jumeau quand la pile de fringues sales devenait un peu trop gênante. Pour le reste, ils avaient une femme de ménage qui passait une fois par semaine.
Tiens d’ailleurs, peut-être qu’il pourrait en engager une en fait…

Son portable vibre et il voit la photo et le nom de sa frangine apparaître sur l’écran. Elle commence à s’impatienter et ce n’est jamais bon. Mais il ne compte pas décrocher en présence de Max, jugeant que ça ne serait pas très poli. Bon et puis il a peur que, d’où il est, son ancien mentor l’entende gueuler et le voit s’écraser comme une merde face à Meghan.
« Ba dis donc t'es demandé ! Ta frangine qui s'impatiente de vous voir passer la chercher ou une poule en demande ? »
Kurt soupir.
« Option un. En ce moment niveau poule c’est plutôt tranquille. J’ai Charlie en….coup régulier donc…v’là. C’trop compliqué d’taper dans plusieurs nanas en même temps. J’sais pas comment certains types font pour avoir deux familles ou même pour tromper discret leur meuf. Ca m’dépasse… »
Et ça n’étonnera sans doute personne, Kurt s’en rend bien compte. L’organisation, le management et toutes ces conneries, ce n’est pas trop son fort. Lui il suit les ordres. Et il suppose que ce n’est pas si terrible… Il en faut aussi des suiveurs sinon les leaders serviraient à quoi hein ? En tout cas, c’est ce que sa mère et son frère, Sam, lui disaient souvent quand il avait un petit coup de mou et se sentait inutile.
« Faut aimer souffrir pour s’imposer des trucs pareils… » conclut-il en avalant une nouvelle gorgée corsée de son café amélioré.

Et c’est à ce moment précis que quelques coups sont frappés sur la porte d’entrée de son camarade. Les deux hommes échangent un coup d’œil et Kurtis pousse un lourd soupir qui fait gonfler ses joues. Il sait parfaitement qui se tient derrière.
« Laisse… C’est sûr qu’c’est elle. »
Son instinct ne l’a pas trompé. Il dépose sa tasse sur le meuble le plus proche et va ouvrir la porte derrière laquelle se tient sa sœur, bras croisés sur la veste en jean délavée qui autrefois lui appartenait et qu’elle s’est appropriée.
« Genre tu filtres mes appels maintenant ? T’es sérieux ? »
« J’filtre pas mais… »
« Peu importe. Il est où Princesse Zelda ? »
« C’est Link… »
« Arrête avec ça, j’m’en fous Kuku des Bois. T’as compris de qui je parle. »
« I' s'douche. »
« Non mais il est sérieux lui aussi ? J’vous ai tous tué six fois dans ma tête déjà » s’agace Meghan, au moment où son regard azuré tombe sur Maximilian. Elle marque un temps de pause, l’observe de haut en bas comme seule les femmes savent le faire – avec un jugement évident – puis se rembruni. « Salut. »
On sent que ça lui arrache la bouche.
« Max, Meghan. Meghan, Max » soupir Kurtis en les désignant tour à tour.
« On s’est déjà croisés. T’étais plus grand dans mon souvenir… »
« Meg… »
« Quoi, j’le dis juste ! Dans les films ils le disent tout le temps et personne vient faire chier » lui chuchote-t-elle très vite en lui donnant un petit coup de coude dans les côtes. Elle frissonne, jette un coup d’œil en direction de la voiture garée à quelques mètres de là, et décide visiblement de changer de tactique. « J’propose une trêve à cause de l’hiver et tout ça… Tu m’invites à entrer ? »
« Ouais, c’ un vampire, faut qu’tu l’invites » vient insister Kurtis en se retenant de sourire. Ce qui lui vaut évidemment un autre coup de coude.
« Si je chope la crève, ce sera d’ta faute. »
« Nan, ça s’ra ta faute pour jamais t’habiller comme i’ faut. »
« J’suis à la mode, c’tout, saleté d’ours. J’suis sûr que ton copain Max peut comprendre ça ! C’est important le look dans votre business, non ? Personne ne se retourne sur une fille en doudoune qui porte un collant sous son jean qui la boudine, pas vrai ? Et on parle des UGG ou quoi ? Ca porte bien son nom ce truc. Tu les vois et le seul son que t’es autorisé à produire c’est : uuuugg » lance-t-elle dans une grimace faussement écoeurée, avant d'être à nouveau prise d'un frisson.
Kurt aimerait la faire rentrer et fermer la porte derrière elle pour véiter de choper lui-même la crève mais la décision revient à Max qui ne va peut-être pas vouloir de sa jumelle sous son toit.  


Code made by Wanderlust

_________________


summertime





Dernière édition par Kurtis Hawkins le Sam 10 Fév - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : Avatar and gifs @me
messages : 415
quartier : Dans une maison du West Side qu'il a retapé

MessageSujet: Re: get laced   Sam 10 Fév - 5:40




Max & Kurtis



Get laced


Je laisse échapper un ricanement à sa petite réplique sur la complexité de se taper plusieurs gonzesses à la fois. C'est juste parce qu'il sait pas s'y prendre parce qu'en réalité c'est pas si difficile, suffit de mettre cartes sur tables dès le départ. Perso j'ai jamais vraiment eu le problème, des nanas je m'en tape à la pelle et ca me convient parfaitement comme ca. Les deux seules qui ont réussi à un jour se faire une place plus, comment dire, importante on finit par se lasser du côté secondaire de la relation que je pouvais proposer, parce que la vérité c'est que personne passera jamais avant le club et c'est pas le truc le plus facile à faire comprendre à une gonzesse en quête de conte de fée à la con. « Naaa suffit de rien promettre dès le départ, tu serais surpris de voir le nombre de nanas qui demandent rien de plus qu'à se faire sauter sans passer par la case petit-déj ! Et je crois pas que la discrétion soit vraiment un vrai truc, juste des nanas prêtes à fermer les yeux sur les petites indiscrétions de leur cher maris. » Genre Irene par exemple…parce que dans le genre qu'on vienne pas me dire qu'elle sait pas que son mec se tape tout ce qui passe, m'enfin je garde ce commentaire pour moi, c'est pas mes affaires et qui plus est ca reste une old lady, que j'aime bien en plus.

On est interrompus par quelques coups secs frappés à la porte, ca n’a pas l’air de surprendre Kurtis qui pousse un large soupir. « Laisse… C’est sûr qu’c’est elle. » Ah apparemment le dragon n'attendait pas le petit frère et sa blondinette à la maison, mais devant chez moi, ce qui me laisse imaginer sans grand mal, que vu le temps qui s'est écoulé depuis que Joséphine est arrivé, qu'elle doit être relativement agacée de poireauter. Génial. Evidemment il ne s'est pas trompé, ca aurait été trop beau, mais non, elle se tient bien là sous mon porche, les bras croisés et le regard contrarié. Je reste assis dans mon canapé et assiste au petit spectacle qui vient de s'enclencher juste pour mon bon plaisir et dans le genre échange haut en couleurs, autant dire que j'en ai pour mon argent. « Arrête avec ça, j'm'en fous Kuku des Bois. T'as compris de qui je parle. » Ku…Kuku des bois ? Est-ce qu'elle vient vraiment de l'appeler Kuku des bois ??? Je dois bien lui accorder qu'elle à du level niveau surnom débile, j'aime bien, je me le garde sous le coude celui-là…Kuku des bois. Je ricane en silence. Grossière erreur Hawkins. Je finis par me lever et m'approche des deux gamins avant de me planter de toute ma hauteur dans mon entrée et de croiser mes bras sur mon torse. Avenant moi ? Non pas vraiment.

Elle me toise, je la toise, puis elle me toise et je la lâche pas des yeux une espèce de poker face monumentale pour seule réponse. « Salut. me lance-t-elle sèchement. Kurtis enclenche des présentations inutiles, sans doute pour meubler la gêne qu'il doit ressentir, perso je me sens comme un poisson dans l'eau, après tout, cette fois je suis chez moi. On s'est déjà croisés. T'étais plus grand dans mon souvenir… » Si y a bien une chose qu'on peut pas lui enlever c'est qu'elle a pas peur de causer celle-là, c'est un contraste assez saisissant en comparaison avec son frangin. « T'était moins habillée dans le mien, tu fais des efforts c'est bien. Je lui adresse finalement un sourire, forcé et ironique au cas ou elle l'aurait pas compris. - J'propose une trêve à cause de l'hiver et tout ça… Tu m'invites à entrer ? - Ouais, c' un vampire, faut qu'tu l'invites » Je roule des yeux alors qu'ils continuent de s'envoyer des pics. Ca me fait sourire (intérieurement cela va sans dire) de voir que finalement ce genre de relations n'as pas besoin d'être imposée, parce que si Kurtis et Meghan ont cette évidente relation fraternelle, elle ne me semble en rien différente de celle que l'on peut entretenir avec les gars du club.

Putain non mais elle s'arrête jamais de parler ? Je commence à comprendre pourquoi Kurtis ouvre jamais la bouche, il a pas dû souvent avoir l'occasion de le faire avec miss je la ferme jamais. « ouai ouai. Je balance ma main dans le vent du genre blablabla et adresse un signe de tête à la petite brune. Tu peux entrer, contrairement à d'autres j'ai des manières. Je lève un sourcil entendue. Par contre, te sent pas obliger de me raconter l'histoire de la mode en quinze tomes, ca m'intéresse pas. Évidemment elle se fait pas prier pour entrer et je constate assez aisément que Kurtis est loin d'avoir tort, cette nana ne sait franchement pas s'habiller, il lui manque au moins deux couches faciles de vêtements vu le temps dehors. Par contre, si c'est des conseils que tu cherches, jte dirais que personne a envie de voir l'entièreté de la marchandise au premier coup d'œil, ca laisse pas grand intérêt. Autrement dit arrête de montrer ton cul à qui le veux bien. Je dis ca, je dis rien. » Je jette ensuite un regard vers Kurtis. Tu veux aller voir si ta meuf s'est noyée dans ma douche ou j'y vais ? »

(c) black pumpkin


_________________



Blood ⊹ makes you related. Loyalty ⊹ makes you family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : inconnu (avatar) Myuu.BANG (code signature)
messages : 863
quartier : une petite maison dans le West Side, achetée avec l'héritage de son père, décédé lorsqu'il avait 16 ans
physique : le corps de Kurtis est couvert à 70% de tatouages dont la plupart ont été réalisés par lui-même / il a une cicatrice au niveau de la cuisse droite (balle reçue), du torse (poignardé et opéré) et a le nez légèrement dévié (il l'a cassé plusieurs fois)

MessageSujet: Re: get laced   Sam 10 Fév - 15:14





get laced
# maximilian
# kurtis
Il n’a pas envie que la situation dérape et de se retrouver à devoir choisir un camp. C’est sa plus grande angoisse depuis qu’il a commencé à tourner autour des Kings of Speed… C’est ce qui l’a amené à douter, tenter de rendre son patch et se faire casser la gueule par MadMax il y a des mois de ça. Est-ce que Meghan est descendue de la voiture pour foutre le bordel ? Est-ce qu’elle prévoit de se mettre Max à dos, de le pousser à bout pour qu’il soit obligé d’intervenir en sa faveur et prouve qu’il n’est pas loyal au club à 100% ? C’est possible. Kurtis aime sa sœur plus que tout au monde, mais il n’est pas stupide ou aveugle. Il connaît ses défauts et il sait qu’elle peut être une véritable garce manipulatrice quand elle le souhaite. Avec elle, il doit s’attendre à tout et le plus souvent au pire… Tout ce qu’il peut faire, c’est espéré que ses intentions soient miraculeusement pures aujourd’hui.
La tension est indéniablement présente. Kurtis marche sur des œufs. Il tente de détendre l’atmosphère, d’envoyer des signaux à Meg pour qu’elle ne fiche pas tout en l’air, à défaut de pouvoir exiger quoi que ce soit de Max. Même s’ils s’entendent relativement, il ne se voit pas lui demander de ménager sa sœur ou lui demander d’ignorer ses remarques et faire un effort pour lui…
Pourtant c’est ce qu’il fait.
Max aurait pu mettre les choses au clair avec elle, lui répondre agressivement, voire lui claquer sa porte d’entrée au visage. Mais il ne fait rien de tout ça. Le gérant du Crash ne se laisse pas faire mais il reste respectueux et permet même à sa sœur d’entrer chez lui, dans son antre. Kurtis est aussi impressionné que touché. Parce qu’il se doute qu’il ne le fait pas de gaieté de cœur… Il le fait pour lui, parce qu’il sait à quel point Meghan est importante, pour ne pas le placer en situation trop délicate par rapport à tout ça.
En tout cas c’est ce qu’il veut croire.

…Bon, OK, peut-être qu’il s’est un peu avancé. Parce qu’une fois que Meghan est à l’intérieur et qu’il repousse la porte derrière elle, Max met finalement les choses au clair. Meghan hausse un sourcil, ses bras croisés sur sa poitrine moulée par son pull bien trop léger pour cette saison et les températures qui l’accompagnent. Elle affiche cet air blasé que lui-même arbore facilement et attend que le propriétaire des lieux en ait terminé avec sa tirade sur la mode et ses conseils…
« Je dis ca, je dis rien. »
« Ben voilà, fait donc ça » lui réplique-t-elle simplement, s’armant de son sourire le plus hautain. Autrement dit : ferme ta bouche. Kurtis laisse échapper un soupir et tique, se retenant d’intervenir. Chaque fois qu’il le fait, ça lui retombe dessus de toute manière.
De toute façon, Max enchaine pour lui demander s’il veut aller voir ce que fabrique Karl ou s’il préfère qu’il y aille.
Hors de question de s’éloigner et de laisser ces deux-là en tête à tête ! Mais avant qu’il ait pu se manifester, Meg prend la parole.
« C’est bon, j’y vais. J’ai deux trois mots à lui dire toute façon. »
« Tu frappes juste à la porte ! » la prévient Kurtis, la connaissant trop bien.
« C’est ça ouais. »
« Meg j’suis sérieux rent' pas ! » lui crie-t-il, connaissant les habitudes de Karl et son manque de pudeur. A tous els coups la porte est ouverte…
« T’en fais pas, j’ai déjà vu plus impressionnant que l’oiseau de Karl ! »
« Chierie d’merde » marmonne le motard, courroucé, sentant déjà ses joues rougir. Ca l’agace quand elle fait ce genre de trucs, quand elle se montre vulgaire et parle de ce genre de sujet. En même temps, elle a grandi dans une maison majoritairement masculine alors…pas étonnant qu’elle soit un véritable garçon manqué sous bien des aspects. « Bon désolé. Dès que Karl est prêt, promis, on bouge et t’auras d’l’air » fait savoir Kurtis à son patron, passant une main dans ses cheveux avant de se déplacer pour aller récupérer sa tasse du côté du coin cuisine. Il a bien besoin d’un verre. Peut-être qu’il devrait demander un thermos entier de ce breuvage à Max pour supporter cette journée ? « Merci de…enfin de pas avoir… T’sais, d’l’avoir laissé entrer. J’te jure qu’elle est pas QUE chiante… Elle a été traitée comme une princesse… C’tait la seule fille donc…’fin avec ma mère quoi mais  tu vois. Mon père i’ lui cédait tout et mes frangins et moi…bah on la laissait dire et faire c’qu’e’ voulait et quand ça créé des problèmes on cassait juste la gueule de ceux qu’elle avait mis en rogne. Ca lui a filé des sales manies… Mais e’ fait des efforts. C’pas facile pour elle d’accepter tout ça » ajoute-t-il en désignant son blouson. « On a été élevé du côté…"flic" de la barrière » conclut Kurtis en mimant les guillemets, avant de boire une gorgée de sa tasse dont le contenu est presque envolé à présent. Et puis il sourit. Un sourire un peu taquin, qui monte jusqu’à ses yeux à l’expression moqueuse. « J’te propose pas d’te joindre à nous du coup ? »      


Code made by Wanderlust

_________________


summertime



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : Avatar and gifs @me
messages : 415
quartier : Dans une maison du West Side qu'il a retapé

MessageSujet: Re: get laced   Jeu 15 Fév - 1:33




Max & Kurtis



Get laced


Fait donc…fait donc ca. Non mais elle est gaufrée celle-là quand même, elle réaise que j'aurais tout aussi bien pu la laisser se peler le cul sur le trottoir sans aucun état d'âme ? Non parce que rien ne m'empêche de l'envoyer exactement là-bas, Kurtis ou pas Kurtis, je veux bien faire des efforts, mais faut pas non plus me prendre pour un con, surtout pas chez moi. J'aurai pas du prendre la peine de demander à Kurtis, j'aurais du gentiment l'envoyer savonner le dos de Karl histoire de remettre les idées en place à sa poufiasse de sœur. Bon dieu, mais elle a dû le bouffer tout cru avec un caractère et des manières pareilles, j'en suis presque désolé pour le pauvre garçon quoi.

« C’est bon, j’y vais. J’ai deux trois mots à lui dire toute façon. » Ouai ba c'est ca qu'elle se casse de mon champ de vision et si au passage boucle d'or pouvait lui faire bouffer du savon, ca serait pas un mal je vous le dis moi. Sauf qu'elle disparaît pas de suite, non d'abord j'ai le droit à un énième échange de balles entre les deux Hawkins et finalement elle se fait la malle en secouant son cul beaucoup plus que nécessaire en partant. Jeeez sérieux ? J'ai rarement vu aussi vulgaire que Meghan et je gère une putain de boite de strip hein…Bref je secoue la tête et lève les yeux au ciel avant de venir déposer ma tasse de café sur le comptoir de la cuisine. « Bon désolé. Dès que Karl est prêt, promis, on bouge et t'auras d'l'air. Je me contente de hocher la tête, pas fâché ou quoi, juste que ba je vois pas ce que je pourrais dire de plus, il me dérange pas en soit, mais pas sûr que sa frangine par contre je la supporte plus de dix minutes…Et encore je crois que je vois carrément large.

Kurtis enchaîne et balance des pseudos excuses pour sa sœur, en soit c'est sympa de sa part, mais bon j'estime que c'est pas vraiment à lui de faire ca, il a beau penser que son background explique son comportement, franchement je suis pas vraiment convaincue par la chose. J’te propose pas d’te joindre à nous du coup ? » Je laisse échapper un ricanement. « Non ca va merci. T'sais Kurt c'est franchement pas lui rendre service que de la laisser se comporter comme une sale peste surtout pas autour des gars, je dis ca pour toi, mais disons qu'elle va pas forcément donner une super bonne image de toi. Je sais que c'est ta frangine, mais à un moment donné va falloir la remettre à sa place ! En tout cas jte prévient si elle me sort encore un truc comme taleur, c'est dehors qu'elle va attendre, parce que je veux bien être sympa, mais je suis pas non plus un pigeon. Je lève les sourcils et vient jeter le reste du café désormais froid qui git encore dans ma tasse et la remplie de flotte à la place. Je me doute qu'elle a pas que des défauts, mais jusqu'ici j'ai pas vraiment eu l'occasion de voir d'autres facettes, ceci dit ca t'as pris à peu près huit ans pour te dérider un peu alors j'imagine que vous êtes pas des rapides dans la famille. Je laisse échapper une exclamation amusée. Ca va je rigole Joséphine va pas faire la gueule. Je te dis juste ce que je pense c'est pas méchant, puis regardes maintenant t'ose même me faire des blagues sur ta judith d'amour ce qui soit dit en passant est totalement inapproprié contrairement à certains, figure toi que moi je suis les règles du Crash ! »  C'est une blague évidemment, enfin non je suis mes règles, mais je lui en veux pas d'avoir mouillé son pantalon pour Mia, ma foi au bout d'un moment je vais pas jouer les cockblocker mille ans non plus. Bon du coup je viens lui coller une tape dans le dos et laisse échapper un rire pour bien qu'il capte que c'est pas un vrai reproche. Du coup vous allez faire quoi exactement ? »
(c) black pumpkin


_________________



Blood ⊹ makes you related. Loyalty ⊹ makes you family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : inconnu (avatar) Myuu.BANG (code signature)
messages : 863
quartier : une petite maison dans le West Side, achetée avec l'héritage de son père, décédé lorsqu'il avait 16 ans
physique : le corps de Kurtis est couvert à 70% de tatouages dont la plupart ont été réalisés par lui-même / il a une cicatrice au niveau de la cuisse droite (balle reçue), du torse (poignardé et opéré) et a le nez légèrement dévié (il l'a cassé plusieurs fois)

MessageSujet: Re: get laced   Ven 16 Fév - 20:10





get laced
# maximilian
# kurtis
Kurtis soupire, conscient que Maximilian a raison. Il ne devrait pas tout céder à Meghan… Il essaie de lui tenir tête, de l’envoyer bouler, mais il sent bien qu’il manque de crédibilité. Et puis quand il parvient vraiment à tenir ses positions et à la vexer : c’est toujours lui qui fait le premier pas vers elle pour qu’ils se rabibochent. Elle le sait, il le sait et ça ne changera certainement jamais. Parce qu’il n’arrive pas à rester fâché contre elle trop longtemps et qu’il a trop besoin de sa présence dans sa vie. Sans elle, il ne sait jamais trop quoi faire de lui… Du moins jamais très longtemps. C’est un problème et il le sait mais c’est plus fort que lui.
La seule fois où les rôles ont été inversés, c’est lorsqu’il a décidé de rejoindre les Kings of Speed, d’avoir son truc à lui. Un truc auquel elle n’a pas accès sur lequel elle n’a aucun contrôle, aucun droit de regard. Meghan n’en a pas l’habitude et est loin de bien le vivre. Mais il tient bon pour le moment. …sauf que pour compenser la culpabilité qu’elle lui fait éprouver vis-à-vis de tout ça : il recommence à s’écraser sur tous els autres sujets ou presque.
« Je sais… » glisse-t-il alors que Max va jeter son fond de tasse dans l’évier de la cuisine.
Il apprécie de l’entendre tempérer un peu son discours et admettre que Meg n’a sans doute pas que des défauts. La vérité, c’est qu’il n’aime pas tellement entendre qui que ce soit critiquer sa sœur. Ca lui hérisse toujours le poil… Lui a le droit de la critiquer, de l’insulter, mais dès qu’il entend un autre que lui pointer du doigt ses défauts ou lui manquer de respect, ça le met hors de lui. Combien de tronche a-t-il éclatées pour défendre son honneur alors même qu’il SAVAIT parfaitement qu’elle était en tort ?
Max en profite évidemment pour le tacler un peu et Kurtis s’agace. Son expression contrariée devient plus coléreuse. Il est sur le point de totalement se renfermer lorsque son ancien mentor lui fait savoir qu’il plaisante…
Mouais…
Il va même jusqu’à esquisser un vague sourire lorsque Judith est évoquée. Mais il le ravale, histoire de marquer le coup.

« Du coup vous allez faire quoi exactement ? »
« Du tir » lui répond-t-il sans grand entrain. Ce n’est pas un secret pour les Kings, encore moins pour MadMax : Kurtis n’aime pas spécialement les armes à feu. Pas seulement parce qu’il se souvient encore de la morsure cuisante de la balle qui est venue se loger dans sa cuisse et pas non plus à cause de la fusillade qui a fait tant de mort à Noël dernier. Non, ça remonte à plus loin… A la petite enfance. Il n’a jamais aimé les armes à feu et les a toujours craint.
« Meghan adore ça. Et elle gère, t’peux m’croire. Tous les ans elle partait chasser avec mon paternel. ‘fin moi aussi j’étais obligé d’y aller mais j’détestais ça… D’ailleurs tu devrais essayer d’t’en souvenir » ajoute-t-il en parvenant à conserver son sérieux. Même quand il ajoute : « C’était une blague du coup…encore. Tu vois que j’me soigne. »
Un peu plus loin, ils peuvent entendre Karl et sa sœur échanger aux aussi, sans être capable de comprendre ce qu’ils disent. Kurt jette un œil dans cette direction avant de rendre son attention à Max.
« Ensuite on va sûrement aller bouffer un morceau puis elle réussira à nous trainer faire quelques boutiques. E’ veut que j’achète un costard. Elle me gave avec ça depuis des semaines… ‘fin après c’t’elle qui paye donc j’m’en fous mais… »
Les pas de Meghan reviennent dans leur direction et le coursier s’interrompt.
« C’est bon, Sa Majesté des Mouches ramène son p’tit cul dans deux minutes. »
« OK cool. »
« Vous parliez de quoi ? » leur demande-t-elle en attrapant la tasse de Kurtis pour boire dedans, comme ils ont l’habitude de le faire. Il se souvient trop tard de ce qu’elle contient… Le temps qu’il réagisse – Max a raison, il n’est pas un rapide… - Meg a déjà trempé ses lèvres dans le breuvage et recraché sa gorgée dans la tasse.
« Mais PUTAIN ! T’es SERIEUX Kurt ? »
« C’ pas c’que tu crois… »
« C’est pas c’que j’crois ? C’est pas du whisky ? Il est genre dix heures ! »
« C’ une blague. J’ai dis à Max qu’i’ m’fallait un r’montant, j’pensais pas qu’i’ m'servirait pour vrai… »
« Une blague ? Génial la blague ! Filez du whisky dès le matin à un alcoolique c’est super fun ! » lance-t-elle en se tournant cette fois vers Maximilian.
« Putain r’prend pas c’débat d’merde Meg… »
« Comment t’appelle un type qui se boit un pack par jour et enquille les whisky ? Dès le putain de matin ! » s’agace-t-elle en désignant la tasse qu’elle lui agite sou le nez, avant de la lui coller dans les mains. « T’sais quoi t’as raison, j’dis plus rien. Suis les traces de Sammy si ça t’chante ! Mais oublie mon adresse et mon numéro quand t’as un coup dans l’nez. J’vais attendre dans la caisse. »
Kurt tique, soupire, marmonne. Meghan s’éloigne en fulminant et claque la porte derrière elle. Cette fois, Kurt ne prend pas la peine de l’excuser auprès de son ancien mentor. A la place, il se retourne, vide le contenu de la tasse dans l’évier et la rince sommairement.

« Pourquoi elle gueule la harpie ? » s’en mêle Karl qui arrive vers eux en enfilant son cuir par-dessus son manteau léger. « Qu’est-ce t’as encore fait blanc bec ? »
« T’y mets pas toi aussi. »
Karl lève les mains en signe de reddition et vient saluer son colocataire.
« J’ai eu peur de pas être rentré dans la bonne baraque hier soir, c’était chaud » lui lance-t-il en lui donnant une bonne tape dans le dos, un sourire jusqu’aux oreilles. « Désolé si j’t’ai réveillé mec. T’as l’air d’une humeur massacrante… J’espère que c’est uniquement la faute des deux boulets et pas la mienne… »
« Va t’faire… » bougonne Kurtis, qui se fait arracher son bonnet de la tête. « On découvre son crâne en présence d’un supérieur, cadet Hawkins ! Ton père t’a mieux élevé qu’ça ! »
« Bon on bouge ? »
« Ouais, ouais. J’te ramène un truc à bouffer pour c’soir ? » demande Karl en s’adressant à Max, pendant qu’il enfile le bonnet sur son propre crâne encore humide. « Tu voudras qu’on bouge quelque part ? »
« Un vrai p’tit couple de pédé p'tain… »
Le coursier reçoit un coup dans le ventre qu’il encaisse sans broncher. Difficilement. Faut vraiment qu’il reprenne un sport…



Code made by Wanderlust

_________________


summertime



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : Avatar and gifs @me
messages : 415
quartier : Dans une maison du West Side qu'il a retapé

MessageSujet: Re: get laced   Jeu 22 Fév - 4:27




Max & Kurtis



Get laced


Bien évidemment et comme d'habitude il reste complètement silencieux dès que le sujet devient un peu sérieux ou délicat. Je lui en veux pas vraiment de prendre le parti de sa sœur ou de lui trouver des excuses, mais putain il faudrait bien un jour qu'il récupère ses putains de balls et qu'il les colle sur la table. La gamine en fait visiblement ce qu'elle veut et franchement c'est super pénible à regarder, surtout que je suis persuadé que ca lui ferait franchement pas de mal de redescendre d'un ou deux, non soyons juste dix étages à la Meghan. Enfin je vais pas non plus le forcer à faire quoi que ce soit c'est son problème et si ca lui va de se faire botter le cul par sa soeurette alors tant mieux pour lui, apparemment il a plus que ce qu'il faut. J'essaye quand même de détendre l'atmosphère, d'une parce que ca commence à me gonfler et que je me dis que cte connerie de Netflix finalement c'est pas si mal en comparaison et aussi parce que de toutes façon tant que raiponce sera pas prête, tout ce petit monde sera amené à tourner autour de moi, alors autant meubler un peu. Du coup je demande à Hawkins ce qu'il compte faire cette après-midi avec les deux énergumènes et la réponse me surprend un peu je dois bien le dire. Mes yeux laissent apparaître mon étonnement et je hoche la tête avec une moue de validation, même si clairement Kurtis n'a pas l'air particulièrement enchanté du projet. Je sais que les flingues c'est pas vraiment son truc, mais bon disons que ca dépanne bien non seulement de savoir s'en servir, mais aussi d'en avoir une sous le coude et c'est moi qui dis ca…je suis pas un gros fana non plus, j'ai pas de problème ou d'état d'âme à m'en servir, mais disons que c'est pas franchement mon outil de prédilections. L'arme blanche c'est tout de suite beaucoup plus fun si vous me demandez mon avis, mais bon c'est un tout autre débat. Bref tout ca pour dire que comme je lui ai déjà laisser entendre par le passé, va franchement falloir qu'il apprenne à peut-être pas aimé ca, mais au moins à se détacher de son aversion, je me demande d'ailleurs du coup si l'idée vient de lui et qu'il se décide enfin à suivre mon conseil ou si…. « Meghan adore ça. Et elle gère, t’peux m’croire. Tous les ans elle partait chasser avec mon paternel. ‘fin moi aussi j’étais obligé d’y aller mais j’détestais ça… D’ailleurs tu devrais essayer d’t’en souvenir » Autant pour moi. Je laisse quand même échapper un léger rire (à retardement c’est vrai, mais tout de même) face à cette fausse menace. – J’essayerai de m’en rappeler ! Et j'hausse les sourcils en enclenchant un signe de tête, signe d'approbation. La suite du programme se laisse entendre, bouffer…ok, faire les boutiques ? déjà un peu moins funky. Et quand il me révèle que c'est pour qu'il s'achète ou plutôt qu'elle lui achète un costume, je ne peux empêcher un sourire légèrement moqueur de venir s'afficher sur mes lèvres, j'ai du mal à imaginer Kurtis en tenue de pingouin, mais je donnerai cher pour voir ca. Et tu comptes le porter quand ? A ta prochaine soirée de la haute ? Quoi que si t'as besoin de le rentabiliser, tu peux le mettre quand tu viens bosser au Crash, je suis sûr que ca serait pas du plus mauvais genre à l'entrée. AHAH. » Je m'arrête là parce que son dragon de sœur revient, j'entends ses talons claquer contre mon parquet et cela jusqu'à nous. Elle nous informe que Karl est presque prêt avant de bien évidemment s'enquérir du sujet de notre discussion, je dis rien, je laisse Kurtis se débrouiller avec sa harpie, j'ai pas vraiment envie de lui porter la moindre attention et encore moins de me forcer à lui faire la causette. C'est pas trop mon genre de m'imposer des contraintes comme ca de toute façon.

Elle attrape la tasse de Kurtis et avant qu'il n'est le temps de dire quoi que ce soit, elle explose dans des reproches et des cris. Jésus c'est qu'elle a de la voix la petite en plus. Je dis rien et je les laisse se démerder en roulant des yeux… « Une blague ? Génial la blague ! Filez du whisky dès le matin à un alcoolique c’est super fun ! » Cette fois, elle se tourne vers moi et m'interpelle et autant dire qu'elle n'obtient en retour qu'une poker face de compétition. J'ai zéro comptes à lui rendre et sa petite colère me laisse complètement insensible. Elle peut chouiner et crier au scandale si ca lui chante, tout ce qu'elle risque de récupérer en échange c'est ma porte qui se referme sur elle. C'est d'ailleurs ce qui finit par se passer, sauf que ce n'est pas de mon fait, elle choisie elle-même de sortir en grande pompe, dramaqueen style. Bouh bouh j'en chialerai presque. Je laisse échapper un sifflement avant de reporter mon attention sur Hawkins qui vient vider le reste de sa tasse dans l'évier.

Blondie arrive, frais comme un gardon évidemment, ce qui est pas nécessairement étonnant vu l’heure à laquelle il s’est levé. « Désolé si j’t’ai réveillé mec. T’as l’air d’une humeur massacrante… J’espère que c’est uniquement la faute des deux boulets et pas la mienne… Je secoue la tête. - Naaaaa c’est juste ma tête habituelle depuis que je suis assigné à domicile, tu devrais le savoir petit con! Lui et Hawkins se chamaille dans la foulée et je me dis que finalement le petit est pas si fermé que ca à la plaisanterie et aux petites piques bien placées sauf avec moi apparemment, peut-être qu’un jour il arrêtera de se faire dessus quand je le pousse un peu. Qui sait. J’te ramène un truc à bouffer pour c’soir ? Tu voudras qu’on bouge quelque part ? - Un vrai p’tit couple de pédé p'tain… Mes yeux s’arrondissent, c’est qu’il prendrait presque ses aises le gamin. – Quoi t’es jaloux Joséphine ? T’inquiète pas Karlita est tout à toi ma grande ! Je viens coller une tape dans le dos de mon ancien prospect en suivant celle qu’il vient de recevoir de mon colocataire de fortune. Et nan pas la peine pour la bouffe, par contre ouai on peux allez boire un coup. On verra ca si tu survis à ces deux-là ! »
(c) black pumpkin



_________________



Blood ⊹ makes you related. Loyalty ⊹ makes you family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : inconnu (avatar) Myuu.BANG (code signature)
messages : 863
quartier : une petite maison dans le West Side, achetée avec l'héritage de son père, décédé lorsqu'il avait 16 ans
physique : le corps de Kurtis est couvert à 70% de tatouages dont la plupart ont été réalisés par lui-même / il a une cicatrice au niveau de la cuisse droite (balle reçue), du torse (poignardé et opéré) et a le nez légèrement dévié (il l'a cassé plusieurs fois)

MessageSujet: Re: get laced   Sam 24 Fév - 11:30





get laced
# maximilian
# kurtis
« Quoi t’es jaloux Joséphine ? T’inquiète pas Karlita est tout à toi ma grande ! »
Puisqu’il l’a cherché, Kurtis encaisse cette remarque là aussi. Il se contente de faire claquer sa langue puis de chasser la remarque de son ancien mentor d’un geste désinvolte de la main.  Max lui donne une tape dans le dos et Karl se marre en commençant à fouiller ses poches, à la recherche d’une cigarette. Il la glisse entre ses lèvres puis le range alors que son colocataire lui fait savoir qu’il ne serait pas contre un petit verre.
« T’inquiète, j’sais où appuyer pour les faire se rouler en boule et pleurer » rétorque le grand blond, sa cigarette teinte s’agitant entre ses lèvres alors qu’il passe un bras autour des épaules de Kurtis. « Bon, va pour un bar alors. Même si j’vais encore êt’ supra gêné de t’voir commander un soft pendant que j’me bourre la gueule. T’essaies de m’faire passer pour un connard pour marquer quelque points et compenser ta sale gueule, c’est ça ? »
Kurt les observe s’envoyer quelques vannes pendant qu’il zyeute du côté de la porte d’entrée, se demandant à quel point Meghan fait la tête. Il sait que ce sujet la contrarie beaucoup… Il comprend pourquoi. Ils ont vu Samwell se mettre dans des états pas possibles à l’époque où il était au fond du trou. Mais Kurt estime que leurs situations sont complètement différentes. Il ne boit pas au point de se rendre malade. D’accord, il boit PARFOIS dès le matin, mais il n’abuse jamais. Il ne s’est jamais retrouvé à l’hosto pour ça, n’a jamais mis qui que ce soit en danger ou provoqué un accident. Il n’appelle personne au milieu de la nuit pour chialer ou raconter la première connerie qui lui est passé par la tête comme pouvait le faire son frangin… C’est très différent et ça l’agace qu’elle les compare sur ce point-là, mais il comprend sa peur.
« Bon, tu bouges ? »
« Hm ? Ah…ouais, OK » réagit Kurt, arraché à ses pensées par Karl qui vient de lui asséner un petite tape derrière la tête pour le faire revenir à lui. Il se tourne donc vers Max alors que Karl s’éloigne pour enfiler une veste et sortir de son logement provisoire. « Bon bah…bonne journée alors. Tu salueras Jude pour moi du coup » ajoute-t-il, un sourire un rien provocateur aux lèvres, avant de rattraper Karl et de partir de chez Maximilian en refermant la porte sur son passage.

Karl est en train d’essayer d’allumer sa clope et Kurt lui passe devant en lui filant un coup ‘épaule au passage.
« A ta place j’f’rai pas ça. E’ veut pas qu’on fume dans sa bagnole. »
« T’es sérieux ? Vous m’arraché d’mon pieu, j’même pas droit à un café et j’peux pas fumer maintenant ? Vous êtes des salauds. »
« Tente le coup s’tu veux. Mais moi j’le f’rai pas » lui lance Kurt en approchant de la voiture dans laquelle se trouve sa sœur, le nez plongé dans son téléphone. Elle lui adresse un bref regard courroucé quand il se glisse sur son siège. Kurt referme sèchement sa portière pendant que Karl jure dans la langue de son paternel à l’extérieur, et fait disparaître son briquet. « J’m’excuse, OK ? »
« Ouais, ouais. C’est facile de faire de la merde puis d’balancer trois pauvres mots en espérant que ça efface l’ardoise. »  
« J’ai pas envie qu’tu fasses la gueule toute la journée Meg… »
« Fallait y penser un peu avant. J’suis soulée, tu vas devoir faire avec. »
Il soupire lourdement. Karl vient s’installer à l’arrière à ce moment, un large sourire enjoué sur ses traits.
« Bon alors,  on va dégommer des trucs ? »
« Ouais, on va faire ça. »
« Ребята, это будет круто ! »
« En anglais, s’te plait le communiste en carton. »
« Va chier la mannequin écervelée. J’dis juste que ça va être génial. »
« J’suis sûr que tu fais semblant de parler russe. En vrai tu racontes n’importe quoi. »
« Ou alors j’viens de dire des trucs supers cochons. »
Kurtis les écoute plaisanter, tournant son regard délavé sur le décor alors que sa sœur démarre et s’éloigne du domicile de Maximilian.



Code made by Wanderlust

_________________


summertime



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: get laced   

Revenir en haut Aller en bas
 
get laced
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: West Side :: LOGEMENTS-
Sauter vers: