Partagez | 
 

 Let's get lost in the moment. (Lloyd) /HOT/

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : BereniceWCL (avatar) - http://fyeahrosariodawson (gifs) - Wiise (code signature)
messages : 280
quartier : Dowtown / En collocation depuis début janvier 2018

MessageSujet: Re: Let's get lost in the moment. (Lloyd) /HOT/   Ven 11 Mai - 15:24

Let's get lost in the moment.



La réponse, affirmative qui plus est, arrive très rapidement. Lloyd semble définitivement être sur la même longueur d’ondes que Rose à présent, ce qui arrache à la métisse un sourire satisfait. Bien plus satisfait encore quand elle le voit terminer son verre de whisky. Elle l’imite, terminant de son côté définitivement sa bière avant de faire signe au serveur qui vient récupérer les cadavres vides des verres et de bouteille et Rose en profite pour payer la première tournée puisque Lloyd a proposé de payer la seconde. Seconde tournée qui ne tarde pas à arriver. Les deux boxeurs trinquent, savourent le liquide ambré et se laissent porter par les effets de l’alcool. Rose en tout cas se laisse porter, un peu trop en fait parce qu’elle boit plus vite qu’à l’accoutumé ce qui, même si elle supporte bien l’alcool, l’enivre plus vite que d’ordinaire. Ni l’un ni l’autre ne reviennent sur les sujets sensibles, qu’il s’agisse de l’armée ou du métier de pompier concernant Lloyd. Non, ils ont décidé de laisser tous ces soucis derrière eux, de les enfermer dans un placard et de ne discuter finalement que des choses légères, agréables, qui n’entraînent pas la moindre prise de tête. Et c’est comme ça que Rose apprend que Lloyd est végétarien. Admirative et en même temps soudain honteuse, elle avoue manger sans doute trop de viande pour que ce soit bon pour et sa santé et pour la planète, et se promet de faire quelques efforts. Une promesse qui disparaîtra peut-être quand les effets de l’alcool auront définitivement disparu. Ou peut-être qu’elle s’y tiendra. Et s’ils parlent musique et cinéma, qu’ils échangent sur leurs goûts respectifs, Rose en profitant pour avouer qu’elle a un retour non négligeable en matière de cinéma, c’est surtout le sujet de la boxe qui les occupe, parce que c’est là une passion commune, une passion qui leur a permis de se rencontrer et de passer ce bon moment qu’ils sont en train de passer, même si Rose n’en démord pas : un jour elle aura son combat sur un ring face à Lloyd et elle ne manque pas de lui dire qu’il n’y échappera pas avec petit rire avant de terminer cul sec (ce qui est une mauvaise idée en réalité) son verre. Elle souffle un peu, se racle la gorge avant de se redresser.

« Je pourrais te dire que je vais aller me repoudrer le nez mais ce n’est pas mon genre. Tu sais très bien ce que je vais faire aux toilettes, pas la peine que je rende la chose plus glamour. Je reviens. »

Le franc parlé encore plus franc grâce à l’alcool, et voilà que Rose s’éloigne de la table, non sans rencontrer une légère difficulté à garder son équilibre. Parce qu’elle s’est redressée trop vite. Parce qu’elle marche trop vite. Parce qu’elle n’a rien dans le ventre en réalité et que le deuxième verre de whisky a été bu trop rapidement pour qu’il n’ait qu’un petit effet sur elle. L’effet est grand. Si grand que quand elle arrive aux toilettes, elle entreprend de d’abord se passer de l’eau sur son visage avant d’aller faire ce qu’elle est justement venue faire. Assise, tandis qu’elle vide sa vessie, elle se met à sourire bêtement Rose. Tout simplement parce qu’elle pense au fait que Lloyd l’attend à leur table et qu’elle a bon espoir que la journée va définitivement bien se terminer. Il est charmant. Vraiment charmant. Particulièrement canon en réalité. Oui. Vraiment. Il lui plaît et quand un homme lui plaît, elle fait ce qu’il faut pour le mettre dans son lit au moins pour une nuit. Pourquoi se priver ? La vie est trop courte après tout… Bien trop courte. Elle se rend compte que son affaire est finie depuis quelques instants déjà, perdue dans ses pensées qu’elle était. Les mains passent par la case lavage, elle jette un coup d’œil à son reflet dans le miroir qui ne lui déplaît pas trop et replace un peu ses cheveux avant de sortir des toilettes. Pour tomber nez à nez avec Lloyd. Rose s’arrête dans un sursaut, surprise de le trouver là. Si près. Parce qu’il est très près. Là, plus de table pour les séparer en fait. Est-ce qu’il a envie de vider sa vessie aussi ? Y’a cette petite voix dans l’esprit de Rose qui lui souffle que non, qu’il aurait pu choisir un autre moment pour venir aux toilettes mais il a choisi ce moment-là. Ce n’est pas un hasard. Définitivement pas un hasard quand il pousse la porte et qu’ils se retrouvent un peu plus isolés. Rose esquisse un petit sourire en observant Lloyd qui lui détourne son regard du sien pour le poser ailleurs. Pas de discrétion. Non, aucune. Il regarde très nettement son décolleté et ça pourrait l’agacer Rose mais elle serait bien hypocrite de prétendre une chose pareille, pas alors que depuis qu’elle a proposé ce premier verre à Lloyd elle s’imagine passer des moments on ne peut plus agréables avec lui. Le sourire de Rose s’élargit quand il prend soudain la parole pour dire qu’il venait pour voir si elle s’en sortait, mettant ça sur un vieux réflexe de sauveteur.

« Bien sûr… » qu’elle souffle en réponse avec un petit sourire alors que Lloyd retrouve son regard.

Et elle a chaud d’un coup Rose. Très chaud. Parce qu’ils sont proches, qu’elle fait d’ailleurs un pas vers Lloyd pour diminuer encore plus la distance entre eux et ça en devient presque déplacé. Presque. Parce que s’il est venu la rejoindre jusqu’ici et qu’il regarde sa poitrine de cette façon, qu’elle réduise la distance entre eux n’a dans le fond rien de déplacé.

« Tu tombes bien en fait parce que j’ai besoin d’aide. » qu’elle dit avec un petit sourire en coin, son regard toujours plongé dans celui de Lloyd avant qu’elle ne termine de réduire la distance entre eux pour venir poser ses lèvres sur les siennes. Le baiser n’a rien de doux, il est teinté de sensualité, de désir, de tout ce qui fait éveiller les sens. Mais il reste bref parce qu’elle se recule après Rose, toujours en regardant Lloyd. Sa main vient ouvrir la porte des toilettes pour dames dans lesquelles elle s’engouffre, laissant Lloyd la suivre et refermer la porte derrière lui. Elle s’approche en reculant doucement d’une cabine, sans plus quitter son regard de Lloyd. « J’ai bu trop vite en fait, j’ai eu peu de mal à tenir debout il faudrait m’aider un peu. Tu crois que tu peux faire ça ? »

Un sourcil arqué et elle disparaît à l’intérieur de la cabine. Qu’il vienne faire ça oui, l’aider à tenir debout. C’est totalement dingue et particulièrement osé, ne serait-ce que d’imaginer faire ça ici et pourtant, elle est bien là, et lui aussi.

Parce qu’on a qu’une vie.





(c) sweet.lips

_________________
Give it up, I would give everything up. Every last breath. Every first taste, for you. Just to make it alright.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : avatar : swan / codage sig : frimelda
messages : 954
quartier : un appartement dans le Loop, Downtown, sur le même pallier que celui de sa mère, atteinte d'agoraphobie sévère et cloitrée depuis des années maintenant
physique : depuis son accident, survenu le 31/10/16, la main droite de Lloyd, piétinée durant un mouvement de foule, présente des cicatrices dues aux opérations subies pour la réparer

MessageSujet: Re: Let's get lost in the moment. (Lloyd) /HOT/   Mar 15 Mai - 12:33

let's get lost in the moment

Rose & Lloyd

Il se demande si elle va jouer le jeu, si elle va comprendre sa réelle intention. Peut-être que l’alcool que Rose a ingurgité va l’empêcher de percevoir le message sous-jacent. Si de son côté, Lloyd se sent désinhibé et, disons-le clairement, très excité, ce n’est possiblement pas le cas de la jeune femme… Si elle le repousse, le barman ne fera pas d’histoire, se contentera d’utiliser les toilettes pour hommes et prétextera devoir mettre les voiles très rapidement. Mais si elle répond à son invitation… Et bien il verra bien où tout ça le mène.
Rose s’avance, réduit la distance entre leurs corps et le grand blond sent quelque chose. Une décharge, de l’électricité dans l’atmosphère restreint du couloir. Il retient son souffle, son regard azuré plongé dans celui de Rose. Et elle lui fait savoir qu’elle a perçu le message. 5/5 mon capitaine. Ses lèvres charnues viennent se coller aux siennes et Lloyd passe ses mains dans le dos de la jeune femme, la rapprochant encore un peu plus, jusqu’à sentir son bassin se coller au sien pendant qu’il lui rend son baiser. Tout ça ne dure qu’une petite poignée de secondes. Et quand elle lui échappe, Lloyd a un goût de trop peu, une envie de plus. Un besoin de plus.
Alors il la suit sans broncher, sans se faire prier, un sourire enjoué étalé sur le visage. Il ferme la porte sur leur passage, pour créer un minimum d’intimité et la rejoint sans tarder dans la cabine, se chargeant déjà de défaire le bouton de son jean. Il la laissera se charger du reste.
Il essaie de ne pas penser au fait qu’il y a quelques mois, il s’est envoyé en l’air dans un endroit très similaire avec une autre jeune femme. Une jolie blonde pleine de candeur qui allait entrer dans son intimité aussi brutalement qu’elle ne ressortirait. Lou. La première fois qu’ils ont couchés ensemble, c’était dans la petite pièce d’eau adjacente à la salle où elle exposait ses œuvres pour la première fois. Elle était nerveuse. Lui aussi… Elle trompait son fiancé et lui tentait d’oublier Felicity.
Qu’en est-il de Rose ? Lui essaie de chasser Lou de son esprit, de son corps, mais que cherche-t-elle à faire de son côté ? Lloyd tente de chasser ces pensées et de se concentrer sur ce qu’il fait.

Quoi qu’il n’en a pas tellement besoin, c’est toute la beauté de la chose. Il n’a qu’à laisser son deuxième cerveau prendre le relai. Son corps connaît la marche à suivre, pour s’être plié à cet exercice des dizaines de fois. Il embrasse Rose alors qu’il la soulève et qu’elle passe ses jambes autour de sa taille. Il la plaque contre la parois de la cabine et couvre sa peau de baisers frénétiques pendant qu’elle le caresse, l’explore, l’apprivoise. Et puis ils échangent les rôles et ses lèvres à elle viennent embrasser ses lèvres, son cou, son oreille qu’elle mordille sans douceur. Il s’en moque, ça lui plait.
Elle retrouve terre et, se débarrasse de son haut, lui permettant de l’observer plus à son aise, bien qu’il n’ait pas eu besoin d’attendre son accord un peu plus tôt. Rose lui demande s’il a ce qu’il faut et il acquiesce, haletant, fouillant dans la poche de son jean d’une main pendant que l’autre la maintient à ses côtés et qu’il embrasse sa poitrine. Il trouve son portefeuille et s’accorde une pause, le temps de trouver un préservatif. Il ne prend pas la peine de ranger son portefeuille et le laisse négligemment tomber là où se trouve le teeshirt de la jeune femme. Il termine de se débarrasser de son pantalon et son sous-vêtement et elle fait de même, gardant son soutien gorge. L’espace est plus que réduit et ils se marchent un peu sur les pieds, mais ça ne les dérange pas. Ils en rient, s’embrassent alors qu’ils terminent les préparatifs.
Maintenant qu’il est prêt, Lloyd peut s’occuper de Rose. Il se rapproche d’elle et l’embrasse avec passion pendant que sa main droite se met au travail. Il n’a pas à la travailler longtemps pour qu’elle soit prête à le recevoir en elle. Elle lui fait savoir qu’il peut y aller et elle laisse échapper un râle à la première pénétration, profonde et sauvage. Elle se cramponne aux murs de la cabine pendant qu’il enchaine ses coups de reins. Il se demande s’il n’y va pas trop fort, mais la manière dont elle s’arque et l’encourage à poursuivre le rassure rapidement.

Après un moment, il sent ses mains revenir à lui, ses bras l’enlacer alors qu’elle accompagne ses mouvements. Lloyd cesse de l’embrasser et serre les dents, enfouissant sa tête contre son cou. Il essaie de ne pas penser à Lou. Lou agonisante. Mais il y pense quand même. Est-ce qu’elle le voit faire ? Est-ce qu’elle est déçue ? Est-ce qu’elle voudrait le voir refaire sa vie et l’oublier ? Altruiste comme elle l’était c’est fort possible, mais est-ce que c’est ce qu’il fait ? Essayer de refaire sa vie ? Non. Il baise. Voilà ce qu’il fait. Tout ce qui bouge. Tout ce qui est différent de Lou. Il cherche à combler le vide, tromper l’ennuie et le chagrin.
Il ferme les yeux avec force et son front se plisse sous la jouissance. Il remercie quiconque se sent concerné de lui accorder encore ce genre de plaisir, ce genre d’accalmie. Il laisse échapper un râle alors que ses fesses se contractent brusquement sous les mains de Rose qui s’y trouvent. Et puis il pousse un long soupir, en même temps que Rose qu’il sent se détendre, s’abandonner.
Lloyd reprend son souffle, soupire et dépose un baiser au coin des lèvres de sa partenaire.
« Ca va ? » s'enquiert-il, se demandant si elle veut poursuivre ou en rester là. De son coté, il va avoir besoin de quelques secondes avant de remettre le couvert. Il n'est plus tout jeune et il a un sacré coup dans le nez.  
 


(c) chaotic evil

_________________


she's got a smile it seems to me reminds me of childhood memories where everything was as fresh as the bright blue sky & if i'd stare too long i'd probably break down and cry

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : BereniceWCL (avatar) - http://fyeahrosariodawson (gifs) - Wiise (code signature)
messages : 280
quartier : Dowtown / En collocation depuis début janvier 2018

MessageSujet: Re: Let's get lost in the moment. (Lloyd) /HOT/   Mar 19 Juin - 20:17

Let's get lost in the moment.



La cabine est étroite et c'est parfait. Cela convient parfaitement à Rose car cet espace réduit lui permet d'être proche de Lloyd et c'est tout ce qu'elle veut en cet instant : être proche de lui, très proche, pour oublier tout le reste. Les mots de ses parents, les images qui la hantent encore beaucoup trop, cette vie qui lui donne l'impression qu'elle n'est pas vraiment la sienne... Elle veut juste ne plus penser, se laisser aller, ressentir du plaisir et elle ne doute pas un seul instant qu'elle va y parvenir en si charmante compagnie. D'ailleurs, lui n'attend pas plus longtemps pour venir l'embrasser et à peine leurs lèvres sont-elles scellées que Rose glisse ses bras autour de la nuque de Lloyd avant de se laisser soulever bien volontiers, entourant sa taille avec ses jambes et se cramponant à lui, sentant déjà le brasier s'enflammer au creux de ses cuisses, ne demandant qu'à être un peu plus attisé par lui, et rien que par lui en cet instant. Le souffle s'emballe alors que Lloyd la plaque contre la cabine et ses mains, à elle, s'accrochent, griffent même avec une certaine urgence et c'est avec la même urgence qu'elle l'embrasse et qu'elle vient finalement mordiller son oreilles quand sa bouche à lui vient couvrir sa peau de baisers. Et puis ses mains prennent le contrôlent, font ce qu'elles veulent frôlant, caressant, découvrant le corps de Lloyd avec un plaisir non dissimulé, bien qu'elle reste malgré tout assez discrète : une partie de son cerveau a parfaitement conscience qu'ils sont dans un lieu public et qu'elle ne peut pas se permettre d'être trop expressive. Quelques instants plus tard, elle se retrouve de nouveau au sol et retire son haut sans préambule, crevant déjà de chaud et n'en pouvant surtout plus, voulant le sentir lui, contre sa peau, refusant que ses vêtements ne viennent faire trop rempart. Elle le veut. Maintenant. Et la petite question est soufflée tout bas, dans un murmure, parce que désir et envie ne riment pas avec imprudence, pas chez elle en tout cas. Fort heureusement, Lloyd a ce qu'il faut et c'est un sourire un brin carnassier qui étire alors les lèvres de la métisse. Et voilà qu'il fouille dans sa poche tout en venant embrasser sa poitrine et elle de se cambrer un peu, de pencher la tête en arrière offrant ainsi un peu plus sa poitrine à Lloyd, frissonnant à chaque baiser et en voulant surtout de plus en plus à chaque seconde. Puis, quand il fouille dans son porte-feuille, elle en profite pour glisser ses mains sur son jean pour terminer de défaire les boutons qu'il a commencés à défaire en entrant dans la cabine. Pressée qu'elle est, pressée. Très pressée même si bien qu'elle entreprend de se défaire à la va-vite de son pantalon et de sa culotte, ne prenant cependant pas la peine de retire sous soutien-gorge. Pas qu'elle n'ait pas envie que Lloyd la voie entièrement nue, simplement elle n'y pense pas sur le moment car il n'est pas gênant ce vêtement-là, pas pour elle. Si lui veut le retirer il s'en chargera bien. Lui aussi entreprend de se déshabiller au même moment et parce que l'endroit est très petit, c'est finalement un peu compliqué de parvenir à se retrouver nu sans se marcher dessus, sans se bousculer un peu et ça la fait rire. Lui aussi. Légèreté mêlée au désir. Moment d'évasion à n'en pas douter car plus aucune pensée négative et paratiste.

Plus aucune non.

Comment pourrait-elle assaillie de pensées paratistes alors que Lloyd l'embrasse de nouveau avec ardeur et qu'elle se perd dans ce baiser, se laisse emporter, savourant la chaleur au creux de ses cuisses. Une chaleur que Lloyd entreprend de rendre plus vive encore en venant y glisser sa main. Rose en soupire, s'en cambre, n'en peut plus en fait. Elle le voulait déjà quelques instants auparavant et elle le veut encore plus à présent. Alors elle le souffle à son oreille, qu'elle le veut, maintenant. Tout de suite, ses doigts s'accrochant à lui, l'approchant d'elle. Impossible d'être plus claire. Impossible. Et le message n'est pas manqué par Lloyd qui les unit d'un sévère et violent coup de rein à tel point qu'elle en laisse échapper un râle mais un râle de plaisir. Elle le voulait et elle l'a maintenant. Elle l'a rien qu'à elle pour ces quelques instants. Ses mains quittent la peau de Lloyd pour s'accrocher aux parois de la cabine alors qu'il entame un va et vient sauvage mais absolument divin. Rose savoure. Rose soupire de plaisir à chaque mouvement. Gémit. Rose s'oublie et c'est tout ce qu'elle voulait. Elle murmure des « encore » et des « plus fort », laissant totalement le désir et le plaisir prendre le dessus sur tout le reste. De toutes les façons, toute bienséance a disparu à l'instant où elle a décidé de coucher avec Lloyd dans les toilettes de ce bar. Alors il écoute, il s'exécute et lui procure du plaisir encore, et encore, et encore. Elle termine par lâcher les parois de la cabine, souhaitant le sentir au plus près d'elle et pour ce faire, elle l'entoure de ses bras, se cramponne à lui. Lui qui cesse de l'embrasser pour finir enfouir sa tête dans son cou et elle de tendre de nouveau le cou pour le lui offrir, ayant de plus en plus de mal à garder ses gémissements à des décibels acceptables, sentant le braiser devenir de plus en plus brûlant au plus profond d'elle, la vague de plaisir menaçant de la submerger à tout instant. Et alors que ses mains viennent se perdre sur le fesses de Lloyd qu'elle serre un peu plus contre elle, elle est emportée, à l'instar de Lloyd qui se contracte contre elle alors qu'elle-même se crispe, que son corps entier se crispe. Elle doit se mordre l'intérieur de la joue pour ne pas laisser un gémissement trop bruyant quand son corps lui apporter l'orgasme tant recherché mais bon sang que c'est bon pour elle. Que c'est bon. Sa poitrine se soulève sous le rythme de sa respiration rapide, elle est sueur, et un large sourire étire ses lèvres alors qu'elle se laisse aller contre Lloyd, laisse son corps se détendre au fil des secondes. Un courant électrique la parcourt quand Lloyd vient déposer un petit baiser au coin de ses lèvres. Son « ça va » la fait davantage sourire.

« Très bien. » qu'elle souffle dans un murmure, continuant à récupérer doucement mais sûrement son souffle. « Et toi ? » qu'elle demande à son tour en laissant ses mains remonter entre eux pour finalement passer autour du cou de Lloyd, décidée qu'elle est à le garder un peu contre elle. Il acquiesce mais elle a bien conscience qu'il doit être encore plus exténué qu'elle. Il faut dire qu'il a fait tout le travail. Est-ce qu'elle veut s'arrêter là ? Il faudrait peut-être mais son corps en réclame encore. Le brasier, bien qu'il ait déjà atteint une température extrêmement élevée est toujours là et elle a encore envie de lui, et c'est ce que son regard dit silencieusement. Le dit silence est brisé quand sa main droite s'éloigne de Lloyd pour aller chercher la cuvette des toilettes qu'elle fait claquer et l'instant d'après, ses mains poussent le torse de Lloyd pour qu'il vienne s'asseoir. Elle de le surplomber, toujours ce sourire en coin en lèvres, en sourire qui en dit aussi long que son regard. Puis, elle vient s'installer à califourchon sur Lloyd, glisse ses mains dans ses cheveux avant de se pencher pour venir l'embrasser, toujours avec cette fougue, sans aucune retenue. Et la façon dont elle se frotte à lui est libre de toute retenue également. Libre de toute retenue pour pouvoir attiser le désir de Lloyd, et sa main s'y atèle bientôt. Parce qu'elle a conscience qu'à travers la protection la sensibilité n'est pas la même elle insiste un peu, beaucoup, elle fait ce qu'il faut, comme il faut pour réveiller son brasier à lui, pour qu'il soit prêt à lui faire de nouveau du bien. Et quand elle le sent justement de nouveau prêt, elle n'attend pas plus longtemps. Elle se redresse juste assez et le guide en elle, laissant alors échapper un profond soupir de plaisir. Ses mains viennent se crampronner aux épaules de Lloyd et à elle d'entamer un va et vient, à elle de se mouvoir sur lui et elle le fait d'abord lentement puis plus rapidement, savourant encore plus les sensations qui sont encore plus divines. Parce qu'ainsi, elle le sent davantage en elle. Parce qu'ainsi, elle a davantage l'impression qu'il est partout. Ses mains d'ailleurs sont partout et ne tardent pas à venir se poser sur les fesses de la métisses qui accélère encore le mouvement. Jusqu'à ce qu'ils soient de nouveau emportés par une seconde vague de plaisir qui pour elle est encore plus puissante que la première, au point qu'elle est forcée de plonger son visage dans le cou de Lloyd pour étouffer son gémissement alors que ses ongles arrachent quelques morceaux de peau au passage. C'est là que le bruit d'une porte se fait entendre et les deux se figent dans leur position, retenant leur respiration bien qu'à bout de souffle. Puis deux voix féminines se font entendre et, toujours à califourchon sur Lloyd qui est toujours en elle et dont le moindre mouvement lui donne envie de gémir, Rose recule légèrement le visage pour plonger son regard dans celui de Lloyd. Elle pince les lèvres et les quelques secondes lui semblent être interminables alors que les deux femmes discutent de l'autre côté de la cabine pendant qu'elles semblent se remarquiller vu les quelques bruit qu'ils peuvent entendre. Finalement le silence revient et ils explosent de rire avant que Rose ne revienne enfouir son visage dans le cou de Lloyd. Entre l'alcool, le sentiment de plénitude et le comique de la situation, ils ne peuvent que rire. Elle reste là où elle est et se recule de nouveau pour le regarder, tout sourire, venant caresser doucement sa joue. Le seul geste tendre qu'elle a envers lui puisque tout n'a jamais été que fougue voire violence. Elle vient déposer un bref baiser sur ses lèvres puis se sépare finalement de lui pour se redresser en poussant un profond soupir.

« Ouah. » qu'elle parvient seulement à dire dans un souffle parce que oui : « ouah ». « C'était... Incroyable. » qu'elle ajoute avec un sourire, on ne peut plus sincère. C'est qu'elle en a beaucoup des amants même si elle n'est pas du genre à se vanter parce qu'elle ne sait que trop bien comme il est facile de juger une femme qui enchaîne les coups d'un soir et Lloyd... Lloyd... Eh bien si on devait comparer ses amants à des bouteilles de vin, Lloyd est un grand cru. Véritablement. « Je ne regrette pas d'être passée à la salle de boxe. » qu'elle dit en se rhabillant tant bien que mal vu l'étroitesse de la cabine. Ah ça non, elle ne regrette pas. La journée se termine plutôt bien et elle sait qu'elle va dormir comme une masse après ça. « Est-ce que ça va ? » Parce qu'il lui apparaît un peu pâle en réalité à présent. Trop d'alcool ?



(c) sweet.lips

_________________
Give it up, I would give everything up. Every last breath. Every first taste, for you. Just to make it alright.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : avatar : swan / codage sig : frimelda
messages : 954
quartier : un appartement dans le Loop, Downtown, sur le même pallier que celui de sa mère, atteinte d'agoraphobie sévère et cloitrée depuis des années maintenant
physique : depuis son accident, survenu le 31/10/16, la main droite de Lloyd, piétinée durant un mouvement de foule, présente des cicatrices dues aux opérations subies pour la réparer

MessageSujet: Re: Let's get lost in the moment. (Lloyd) /HOT/   Dim 24 Juin - 12:28

let's get lost in the moment

Rose & Lloyd

Ils remettent rapidement le couvert et Lloyd ne compte pas s’en plaindre. Il laisse Rose prendre les commandes sans souci, essayant de son côté de se vider la tête. Enfin non, ce n’est as tout à fait ce qu’il tente de faire. Il aimerait au contraire avoir la tête à ce qu’il fait, se focaliser sur la jeune femme, éviter de faire le moindre transfert, vivre à fond l’instant présent. Mais ça ne fonctionne jamais. Il pense toujours à Lou. A la manière dont elle s’agitait, aux râles qu’elle pouvait pousser pendant qu’il la prenait, à la sensation de ses cheveux clairs venaient effleurer et chatouiller sa peau pendant leurs ébats. Son parfum… L’odeur de sa peau lui manque. Son rire lui manque. Tout lui manque. Elle, sa personnalité, sa voix et ce qu’ils étaient supposés devenir… Ce qu’ils auraient pu devenir si elle n’avait pas eu ce stupide accident.
Lloyd n’arrive pas à aligner son esprit, son cœur et son corps en action. Alors il préfère ne penser à rien. Il s’ordonne de partir ailleurs, de se détacher de tout ça, de ce qu’il fait, de ce qui se passe entre lui et Rose. C’est la seule solution pour ne pas craquer, pour que tout ça ne devienne pas une torture.
Il est furieux, frustré, triste, terrifié à l’idée de ne plus jamais pouvoir prendre réellement du plaisir dans l’acte sexuel. Il apprécie que sa partenaire ne fasse pas preuve de délicatesse. Ce serait encore plus difficile. Elle est fougueuse et de temps à autre, ses ongles lacèrent un peu sa chair. C’est de ça qu’il a besoin. Quelque chose de différent, quelque chose de plus éloigné que ce qu’il vivait avec Lou.
Peut-être qu’il devrait essayer de faire ça avec un homme. Peut-être qu’alors ce serait trop complètement différent pour qu’il puisse établir le moindre parallèle ? Il est en train de penser à ça lorsque le corps de Rose se tend subitement. Elle enfouit son visage contre son cou, haletante, retenant un cri.

Lui-même était à deux doigts d’atteindre de la rejoindre mais ils sont contraints de s’immobiliser alors que deux personnes font irruption dans les toilettes. Elles s’attardent une éternité. Lloyd est obligé de se mordre l’intérieur de la bouche pour ne pas se mettre à rire, se concentrant sur sa respiration qu’il est contraint de maitriser pour ne pas se trahir. Il tente de chuchoter quelque chose à Rose qui lui fait signe de se taire et patienter.
Et puis finalement, les deux filles s’en vont et ils peuvent enfin relâcher la pression. Lloyd ricane en même temps que Rose qui fait glisser ses doigts fins sur sa joue, avant de déposer un rapide baiser sur ses lèvres. Un baiser d’adieu, il le sait. Et ça lui convient parfaitement.
Elle lui fait savoir qu’elle a apprécié le moment qu’ils viennent de passer et il se contente de lui adresser un sourire. Qu’est-ce qu’il est censé répondre à ça ? Il n’a pas tellement envie de commenter la performance de qui que ce soit et n’a jamais été du genre à apprécier se faire mousser… Il se redresse pour lui tourner le dos et se débarrasser du préservatif qu’il porte pendant qu’elle reprend la parole.
« Je ne regrette pas d'être passée à la salle de boxe. »
« Moi non plus » commente-t-il distraitement, parce qu’il sent que c’est la bonne réponse a formulé après ce qu’ils viennent de vivre ensemble, avant de tirer la chasse d’eau et de rassembler lui aussi ses affaires pour se rhabiller.
La cabine est étroite et ne lui laisse pas une grande marge de manœuvre.

« Est-ce que ça va ? »
Lloyd sursaute presque et croise le regard de la jeune femme. Il ne réalise que maintenant qu’il a délibérément évité de le faire depuis qu’ils ont terminé leur petite affaire.
« Oui. Oui, oui. C’est juste…l’alcool qui me monte un peu à la tête » se force-t-il à lui sourire. Il n’a aucune envie de parler de Lou, de lui dire que maintenant que tout est fini, il regrette un peu ce qu’ils viennent de faire. Il voudrait pouvoir se blottir dans les bras de son amie et amante, fermer les yeux et savourer la chaleur de son corps, en vie… Mais c’est terminé. Son corps est en train de se décomposer, six pieds sous terre et lui i lest là, face à une inconnue qu’il vient de sauter, dans les toilettes d’un restaurant quelconque en train de se rhabiller.  Leur tête à tête n’a rien eu de romantique et c’est bien comme ça mais…
« Et je dois aller récupérer ma fille à la crèche. J’vais être en retard. »
Tout à fait ce que votre partenaire a envie d’entendre après une séance de sexe torride…
« T'étais super » ajoute Lloyd, pensant que ça rattrapera un peu le coup.



(c) chaotic evil

_________________


she's got a smile it seems to me reminds me of childhood memories where everything was as fresh as the bright blue sky & if i'd stare too long i'd probably break down and cry

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : BereniceWCL (avatar) - http://fyeahrosariodawson (gifs) - Wiise (code signature)
messages : 280
quartier : Dowtown / En collocation depuis début janvier 2018

MessageSujet: Re: Let's get lost in the moment. (Lloyd) /HOT/   Mer 11 Juil - 18:40

Let's get lost in the moment.



Lloyd daigne enfin croiser le regard de la métisse qui termine de se rhabiller comme elle peut. Est-ce qu'il regrette ? Il a pourtant dit que non. Peut-être se sent-il un peu honteux. Ce n'est pas le cas de Rose qui assume parfaitement, s'assume parfaitement. Ils n'ont rien fait qui soit condamnable après tout. Ils ont simplement pris du plaisir ensemble, dans un endroit certes un peu... Un endroit clairement pas fait pour cela mais ils ne sont pas les premiers à avoir couché ensemble dans une cabine de toilettes et ils ne seront pas les derniers à n'en pas douter. Il assure que tout va bien, que c'est juste l'alcool qui lui monte à la tête et peut-être est-ce cela mais elle en doute Rose parce que le sourire de Lloyd lui semble tout à coup moins sincère. Elle ne va cependant pas le questionner, le pousser dans ses retranchements. Elle ne tient pas à gâcher ce qu'il vient de se passer parce que mine de rien, cela lui a fait beaucoup de bien et elle a plutôt envie de terminer tout ça sur un note positive Rose. Alors elle lui rend son sourire en enfilant sa veste et en ramassant son sac. C'est à ce moment-là que Lloyd annonce qu'il doit aller récupérer sa fille à la crèche. Elle hausse les sourcils, surprise. Elle ne savait pas. En même temps elle n'avait pas demandé. Ainsi donc il est papa. Est-ce que la maman a mis les voiles ? Est-ce qu'elle est dans le coin et qu'ils se partagent la garde de la petite ? Des questions qu'elle pourrait Rose mais elle s'abstient. Ce n'est franchement pas le moment pour ça. Un autre jour peut-être. A un moment où la situation s'y prêtera davantage.

« Pas de problème. » qu'elle répond donc avec un sourire toujours aussi franc. Elle laisse finalement échapper un bref petit rire, pas moqueur juste... Amusé un peu en fait parce qu'elle a l'impression qu'il essaye de se rattraper, de faire les choses « bien ». Les choses il les a faites « bien » vu le plaisir qu'elle a pris. « Toi aussi. » qu'elle répond sur le ton de la conversation avant de replacer un peu ses cheveux. Puis, dans l'étroitesse de la cabine, elle fixe Lloyd avec une certaine intensité. Elle affiche même un visage quelque peu résolu. « Les choses n'ont pas à être étranges ni à nous mettre mal à l'aise. Quand on se reverra à la salle je veux dire ou si on se croise en dehors. » Elle préfère mettre les choses au point. « J'en avais envie, tu en avais envie, on a écouté notre envie et ça s'arrête là. » Un silence. « Je n'aime pas les non-dits et les situations qui mettent mal à l'aise. On a aucune raison d'être mal à l'aise quand on se reverra, ok ? Le but c'était de se faire plaisir pas de se compliquer l'existence après. » Elle ne pourrait pas être plus honnête. « Alors... Je vais te laisser aller récupérer ta fille et je vais rentrer chez moi. » Elle ose un petit clin d'oeil avant de déverrouiller la porte de la cabine et d'en sortir. « Tu devrais attendre un petit peu pour sortir histoire que personne ne te tombe dessus. A la prochaine. »

Et sur quoi elle met les voiles, encore tout sourire parce qu'elle a passé un bon moment et que non, elle ne regrette pas. Au moins, elle ne pense plus à tout le reste, à tout ce qui la bouffe, la ronge de l'intérieur. Quand elle va se retrouver dans son lit ce soir, seule, elle sait que ça va lui revenir comme les cauchemars vont revenir mais jusque-là... Jusque-là elle va repenser à ces moments délicieux passés à l'abri des regards dans cette cabine avec Lloyd.

Aucun regret.



(c) sweet.lips


[OVER]

_________________
Give it up, I would give everything up. Every last breath. Every first taste, for you. Just to make it alright.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Let's get lost in the moment. (Lloyd) /HOT/   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's get lost in the moment. (Lloyd) /HOT/
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» LOST LE RPG
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: Downtown The Loop-
Sauter vers: