Partagez | 
 

 SAISON 2 # INTRIGUE 3

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 942

MessageSujet: SAISON 2 # INTRIGUE 3   Sam 3 Mar - 9:17




SAISON 2 # INTRIGUE 3

Saint Valentine's Day


1 ■ Synopsis
09:00 pm ; NORTH SIDE
# Ethan Moore & Saoirse Fuller : Ethan n'est pas un grand romantique. Il l'a rapidement fait savoir à Saoirse qui lui a, bien entendu, assuré qu'elle s'en moquait. la vérité, c'est qu'elle a secrètement espéré qu'il prévoit quelque chose... Et il l'a fait ! Ethan compte l'amener dans un square du North Side où un Indic à lui tiens un carrousel, fermé à cette heure mais qu'il va rouvrir pour les beaux yeux de l'irlandaise. A ce stade de la soirée, après un petit moment passé dans un restaurant bondé réservé à la dernière minute : la jeune femme sait qu'une surprise l'attend. Lorsqu'Ethan ralenti un peu son allure (pour se repérer dans le quartier uniquement) et qu'elle aperçoit la calèche, son coeur s'emballe de plaisir. Elle se précipite vers les animaux, déjà conquise par l'idée d'une balade romantique dans les bras de son petit ami... Qui va avoir bien du mal à se tirer de ce mauvais pas.  
  
# Maxime Adler & Matthew Goodwin : Ce soir, le lieutenant a voulu mettre les bouchers doubles pour faire comprendre à la belle héritière ce qu'elle représente pour lui, bien qu'il n'en soit pas certain lui-même... Il a réservée une table dans le restaurant préféré de Maxime (à défaut de pouvoir se permettre de privatiser la salle entière) et maintenant, compte lui fait traverser une portion du quartier en calèche afin de rejoindre l'une des plus prestigieuses salle d'opéra de Chicago. La soirée est romantique à souhait et la musicienne commence à se prêter à ce jeu de séduction.
Mais alors qu'ils s'apprêtent à prendre place, avec un certain agacement, Matthew constate qu'un autre couple tourne autour de la calèche qu'il a réservée. Et voyez-vous, ils se sont un peu attardés au moment du dessert et ne sont pas très en avance sur son planning millimétré...  
   
# Daya Laghari & Josef Miller : Ils ont décidés de ne pas trop se prendre la tête ce soir et d'organiser cette soirée ensemble. Chacun a proposé quelque chose et le couple a combiné ses idées pour parvenir à un plan satisfaisant tout le monde. Un restaurant qu'ils apprécient tous les deux dans le North Side et puis une séance de cinéma avant de rentrer s'offrir leurs cadeaux dans l'intimité du loft de la jeune femme, dans le centre-ville.
Ils marchent côte à côte lorsque le pompier remarque la calèche. Son sang ne fait qu'un tour. Il déteste ce genre d'attraction touristique qu'il juge barbares. L'été passé, lui et son équipe ont été contraints d'aller ramasser la carcasse d'un cheval servant à ce genre d'attraction, mort d'épuisement au beau milieu de la rue, visiblement battu par son propriétaire qui était plus contrarié par la perte financière que par la disparition d'un être vivant. Ca l'avait mis hors de lui à l'époque et ça lui mine le moral actuellement. Il demande à Daya de se rapprocher, juste pour s'assurer de l'état général de l'animal.

Ce qui place nos trois couples au beau milieu d'une rue du North Side supportant encore pour quelques jours les éclairages des fêtes de fin d'années. Le cadre est romantique à souhait mais la soirée va bientôt tourner au désastre...  

2 ■ Participants (ordre de passage)
# Ethan Moore
# Saoirse Fuller

# Maxime Adler
# Matthew Goodwin
# Daya Laghari
# Josef Miller


4 ■ Règles à suivre pour cette intrigue
# 700 mots maximum par réponse (mais n'hésitez pas à faire plus court pour éviter de sauter votre tour)
# suivre l'ordre de passage défini ci-dessus : si c'est votre tour et que vous savez que vous n'aurez pas le temps de répondre dans la journée, prévenez vos camarades dans le flood intrigue, merci !
# si vous n'êtes pas en mesure de répondre dans les 48H, votre tour est automatiquement sauté, et ce afin de privilégier l'avancée de l'action   
# il vous est permis de vous arranger avec vos partenaires pour intervertir votre tour avec un autre joueur : si l'action s'y prête et/ou si vous manquez de temps (un délai de 24H seulement est accordé pour procéder à l'inversion ; les arrangements de dernière seconde pour ne pas perdre son tour ne seront pas acceptés, merci de votre compréhension)  
# pour éviter de manquer votre tour, pensez à cliquer sur la mention "surveiller ce sujet", vous recevrez alors un mail vous prévenant qu'une réponse à été postée ; malgré tout, pensez à surveiller régulièrement le sujet Wink  

■ votre dévoué staff  


Dernière édition par WINDY CITY le Dim 5 Aoû - 17:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 3   Sam 3 Mar - 18:01

SAISON 2 # INTRIGUE 3

Saint Valentine's Day





Trente-quatre ans, de multiples histoires au cours de la dernière décennie, toutes s'apparentant davantage à des amourettes, et pas une fois, pas une seule, je me suis laissé embarquer dans cette folie stressante qu'est la Saint Valentin. Jusqu'à 2018. Jusqu'à Saoirse. Jusqu'à ce que ce petit bout de femme fasse céder la solide fibre de mon célibat au profit d'une relation tout ce qu'il y a de plus officielle. Et même si c'est nouveau et que nous nous découvrons encore, je dois admettre que je suis beaucoup plus à l'aise dans le rôle de petit ami que je ne l'aurais cru. Il faut dire que pour un jeune couple les épreuves ne nous ont pas épargnés, ce qui a largement contribué à nous rapprocher et à solidifier les bases de notre relation, débutée à l'arrière d'un taxi...
Tout ça à notre rythme, sans se précipiter, sans pression. Excepté pour la Saint-Valentin. Et je sais bien que je n'ai jamais eu à vivre cette expérience par le passé mais j'ai conscience de la complexité de la chose. Parce que quoi qu'on en dise les femmes sont diablement contradictoires et à défaut de venir de Vénus, elles ne viennent définitivement pas du même monde que nous. Pas pour tout. Elles ont beau dire qu'elles n'attendent rien de nous, se la jouer femmes modernes en prétextant être insensibles à tout de conglomérat commercial, être plus intelligentes que ça et se contenter d'une journée normale, le résultat reste le même. Elles feront la gueule si aucun cadeau ou surprise n'arrivent dans leur main en affirmant, évidemment, qu'elles ne font pas la tête, ou, à contrario, s'extasieront devant le bouquet de roses rouges ou le restaurant chic à la mode réservé plusieurs mois auparavant. Et si les femmes vivent dans la pression perpétuelle d'une société masculine faite par des hommes pour des hommes, les rôles s'inversent pour cette journée particulière. Le poids sur nos épaules et l'épée plane sur nos têtes et gare au faux pas.

Et finalement, je ne m'en sors pas si mal. Pour un type n'ayant jamais été très doué pour ce genre de choses. Certes, le restaurant n'est pas le plus élégant ni le plus chic de la ville, paie d'officier de police oblige. Mais même si la plupart des couples ont eu la même idée que nous et qu'il est un peu...surchargé, l'ambiance y est agréable et la nourriture de qualité. Mieux que la plupart des restos de mon quartier en tout cas. Et puis Saoirse sait que mes talents culinaires s'arrêtent aux pâtes qui ne collent pas et que c'est déjà un exploit en soi. Ce n'est de toute façon pas ici que je me suis le plus creusé les méninges. C'est la surprise après le restaurant qui compte. Celle qui concerne le fameux statut de « prince charmant à cheval » que je ne suis pas et auquel elle a fait référence lors de l'officialisation de notre relation. Même alcoolisé, je me souviens de ses mots et c'est précisément ça, la simplicité qui me caractérise et un brin de retour en enfance que je cherchais dans la mise en place de mon plan. Bien plus que n'importe quel cliché dont j'ai vu la pub dans ma boîte aux lettres ou ma boîte mail. Pour tout ça, et parce que je ne suis pas à l'aise avec les animaux plus grands que moi. Rien à voir avec un quelconque ego mal placé, ils me rendent juste nerveux, et ces derniers le sentent.

« Prête pour le champagne et ta surprise ? » Et alors que nous marchons main dans la main et que je ralentis le pas pour loucher sur le GPS de mon téléphone, je sens ma petite amie lâcher sa prise et se faufiler hors de mon champ de vision. Notant mentalement le chemin à emprunter dans ce quartier que je n'ai pas l'habitude de fréquenter et dans lequel je ne patrouille pas, je la voix approcher d'une calèche décorée pour l'occasion avec de belles roses rouges tirée par deux chevaux. Plus grands que moi, et d'une nervosité légendaire. Pas la meilleure combinaison pour un type si peu amoureux des bêtes que moi. Et si sur le moment je pense à une simple halte pour caresser les animaux avant de reprendre la route pour ma surprise à moi, l'excitation et l'émerveillement que je lis soudainement dans le regard de Saoirse me font douter. Parce qu'elle ne peut pas croire que j'ai prévu ce genre de chose si ? Pas après lui avoir précisément dit que ce n'est pas mon genre. Non parce que si elle se met en tête que c'est moi qui ai concocté ça, mon plan de départ va lui sembler soudain bien terne. Et alors que je la rejoins, en gardant une distance de sécurité avec les deux bêtes, je sens déjà les choses tourner en ma défaveur. Pression maximale. Sentiment de nullité....extrême.  

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : shiya
messages : 347
quartier : un appartement coquet dans le North Side, grâce à l'aide financière de ses parents, résidant à Belfast, en Irlande
physique : une mèche de ses cheveux a viré au blanc suite à un grave accident qui a failli lui être fatal, depuis la jeune femme fait des couleurs et adore une chevelure peroxydée / elle a reçu une balle en pleine poitrine le 30/11/17 et porte depuis les cicatrices d'une opération à coeur ouvert

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 3   Sam 3 Mar - 21:29


Cette soirée, Saoirse l’a sagement, patiemment attendue. Elle sait que c’est totalement stupide et s’en est voulue sitôt qu’elle a commencé à plus ou moins espionner Ethan pour essayer de définir si, oui ou non, il lui préparait quelque chose pour la Saint Valentin. Elle a déjà eu des petits amis, des relations plus ou moins sérieuses et n’a pratiquement jamais été seule à cette époque de l’année. Mais cette fois c’est un peu différent… Les autres années, l’irlandaise n’avait pas frôlé la mort, brutalement perdue une amie et collègue puis manqué de perdre sa meilleure amie d’enfance. Cette année, elle a envie de célébrer le fait d’être encore en vie à chaque occasion, le fait de se sentir aimée et d’aimer en retour. Elle est heureuse, malgré les circonstances, et elle veut célébrer tout ça, avec Ethan. Et s’il n’organise rien, s’il ne se donne pas du mal pour célébrer leur amour naissant : Saoirse sera déçue. Plus que déçue sans doute…
Elle a tout de même essayé de se préparer à cette éventualité mais une part d’elle est convaincue que son petit ami ne lui ferait pas ce coup là.
Et elle a eu raison d’y croire et de lui faire confiance. Ethan ne l’a pas déçue et quand il l’a prévenu qu’il passait la prendre à sept heure trente tapante pour l’amener en ville, elle a bien cru que son cœur, récemment opéré, ne tiendrait pas le choc. Ravie, soulagée, la jeune femme a foncé dans sa penderie pour troquer sa tenue de glandouille intense devant Netflix pour quelque chose de plus approprié et sophistiqué… Ca lui a pris une éternité mais elle a fini par trouver la tenue parfaite, selon elle. Un chemiser noir à manches longues, parsemé de fleurs d’un rose pâle et doté d’un col alambiqué, qu’elle a fait rentrer dans une jupe noire simple et élégante. Choisir une paire de chaussure adapté à la fois à sa tenue et aux températures extérieures s’est avéré un peu plus compliqué et elle n’était toujours pas certaine de son choix lorsqu’Ethan est venu la chercher. En parfait gentleman, il a tenté de ne pas lui faire sentir que son hésitation leur faisait perdre du temps et qu’il craignait pour sa réservation, et il a eu droit à un baiser et la promesse d’une récompense quand ils seraient rentrés pour se faire pardonner…
saison 2
INTRIGUE 3

Depuis lors, ça a pratiquement été un sans faute.
Le restaurant n’était pas exactement le plus chic ou le meilleur dans lequel elle ait eu l’occasion de manger, mais ça n’a pas dérangé la jeune femme outre mesure. Après tout, le but de cette soirée était surtout de passer un bon moment en compagnie du garçon pour lequel elle en pince depuis des mois et Saoirse n’a pas eu à se plaindre une seconde de la compagnie du policier… Il lui a fait la conversation, l’a complimentée à de nombreuses reprises, l’a laissée goûter dans son assiette sans rechigner et a, bien entendu, payé pour elle.
A présent, ils émergent du restaurant, main dans la main. Saoirse frissonne et maudit immédiatement son idée de se balader dans les rues glaciales de Chicago dans sa jupette noire qui lui a couté un bras, a une coupe mettant parfaitement ses jambes en valeur mais ne la couvrant évidemment pas suffisamment.
« Prête pour le champagne et ta surprise ? »
« Prête, archi-prête » acquiesce-t-elle, souriante, alors qu’il ralentit son allure et la contraint à faire de même. Son regard se porte alors sur le décor. Est-ce qu’ils y sont déjà ? Est-ce qu’il a loué une limousine ? Est-ce que c’est à l’arrière d’une limo qu’ils vont boire leur champagne ? Est-ce qu’il a dilapidé sa paie là-dedans et a, de ce fait, été contraint de choisir un restaurant un peu plus classique ?  
Le cœur de l’irlandaise rate un battement lorsqu’elle aperçoit une calèche à quelques mètres de là.
Oh Seigneur !
OK, elle l’avoue : toutes les fois où elle s’est moquée des filles qui se laissaient traiter en princesses dans les films au lieu de s’assumer, elle était plus envieuse qu’autre chose. Mais ce soir, grâce à Ethan, c’est à son tour de se sentir comme une princesse !
Sans réfléchir, elle lâche la main d’Ethan et se rapproche de la calèche, émue, excitée, ne sachant plus où donner de la tête. Elle salut l’homme qui tient les rennes puis s’approche des chevaux. Elle a toujours aimé ces animaux, bien qu’elle les préfère en liberté que tout harnachés...  
« Bonsoir vous » leur chuchote-t-elle, toute sourire, en demandant la permission au cocher de les caresser.
Il accepte puis porte son attention sur Ethan qui les rejoint. Saoirse lui adresse un sourire doux, attendri. Elle ne s’attendait pas à un tel effort de sa part. Il lui a assuré ne pas être un romantique mais c’était visiblement un affreux mensonge…
« Ethan Moore, vous êtes un affreux cachotier doublé d'un incorrigible romantique »



_________________



I woke up and I can't get that trumpet out of my head ; And you say you can't stand me when I'm quiet ; and so I shot you in my silence ; I can't get that trumpet out of my head


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : schyzophrenic | tumblr | we♥it
messages : 179
quartier : downtown, en colocation avec Judith Williams

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 3   Mer 7 Mar - 21:56



Saison II | Intrigue III
EXORDIUM.

Il a fait au mieux pour rendre cet instant un peu plus attrayant. Matthew n'est pas fait pour ces choses-là, Matthew est loin d'imaginer la mesure que cette soirée aurait pu posséder. Non, il a fait dans l'excès lui a-t-on dit, bien que ces idées aient eu le mérite – à ce que l'on dit – d'en faire pâlir certaines. Et, instinctivement, il a essayé de comprendre. De comprendre les raisons qui l'ont poussé sur cette voie-là outre le fait qu'elle fut, à un moment donné, un exemple musical pour qui il aurait tant donné. Le voilà à réaliser ce vœux, bien que celle qu'il accompagne ce soir ne soit plus en mesure de lui parler avec ces notes. Ça n'a rien enlevé, au fond de lui – et Dieu seul sait comment – il s'y accroche. Les mains qui réajustent le nœud papillon porté pour l'occasion, le regard qui ne perd rien des sourires qu'elle laisse s'inscrire dans ces instants partagés. C'est nouveau et pourtant si aisé ; trop aisé pour celui qui n'a pas l'habitude de ses joyeusetés. C'est loin de ses conceptions, loin de tout ce qu'il apprécie à faire d'ordinaire. Matthew est loin de ses programmes quotidiens, loin de cette solitude avec laquelle il flirte, violon en main, compositions réfléchies parfois en vain. Non, tout est différent, tout est différent et, malgré ça, pour rien au monde il ne reviendrait sur ces efforts, cet élan. Alors il patiente, se contente de jeter un coup d’œil à sa montre pour comprendre qu'enfin, les secondes qu'il suivait de tête se sont faites plus rapides ; ou peut-être s'est-il fait trop lent, absorbé par des discussions qui, depuis longtemps, font qu'il y soit intéressé. Et pourtant, pourtant ce dîner prend fin, les menant jusqu'en extérieur pour la suite de tout ce qu'il avait pu organiser. Il a fait au mieux, comme il pouvait. Il a usé de tout ce qu'il pouvait pour s'assurer que cette fête – aussi commerciale soit-elle – ne soit pas des plus ennuyantes pour la muse qui l'accompagne. Matthew levé, sa main présentée à celle de la jeune femme qu'il guide jusqu'à ce qu'il a mit en œuvre, c'est agacé qu'il s'approche de ceux qui pensent pouvoir s'approprier tout son travail de réflexion, son jeu de séduction. « Ne lorgnez pas trop sur l'idée qui, je crois, commence déjà dans votre tête à germer ; qu'il fait entendre, ne prêtant même pas attention aux traits de la jeune femme qu'il pourrait reconnaître, ceux du jeune homme qui n'est nul autre qu'un collègue. Non, tout ce qui lui importe, ce soir, c'est le bien-être de sa Dame. Son bien-être et sa surprise ; pris au piège par son propre jeu de la vouloir aussi détendue que possible, usant d’efforts phénoménaux pour finalement agir comme tant d'autres êtres normaux. Retournez à vos misérables restaurants et vos cinémas. » Qu'il laisse entendre, le dos tourné, offrant à Maxime l'opportunité de le rejoindre, l'opportunité de rattraper le retard qu'ils possèdent déjà sur la soirée prévue.       

_________________


Breathe.
You think your world is safe? ⊹ It is an illusion. A comforting lie told to protect you. Enjoy these final moments of peace because, i'm not a hero.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : me
messages : 197
quartier : North Side obvsly

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 3   Ven 9 Mar - 9:42

SAISON II INTRIGUE 3

valentine’s day with an unusual valentine



Aussi difficile que cela ait pu être de faire les boutiques avec ma sœur surexcitée par la merveilleuuuse nouvelle que je lui ai apportée, au final, je l’en remercie. Elle a couru partout pour moi, voulu m’habiller, je cite « sexy chocolat », pour cette occasion et elle n’a rien lâché malgré mes multiples refus. Alors me voilà glissée dans une robe longue et… rose. Mais je dois dire que le choix aussi particulier soit-il me sied. Mes épaules et mes bras sont couverts évidemment, j’ai agrémenté de mes paires de gants et un châle habituel par-dessous mon manteau. Je jette un œil à sa tenue, à lui alors qu’il marche à mes côtés, à mon rythme ralenti par la canne, mon bras autour du sien. C’est agréable, je me suis amusée, j’ai ris, impudique alors qu’il ne faisait qu’esquisser des sourires par-ci par-là. J’apprécie l’effort, les gestes, notre relation évolue très lentement, à son propre rythme mais cette soirée m’apparaît particulière, au-delà de cette histoire de Saint Valentin.

L’air extérieur est frais, j’en profite pour me resserrer contre son bras. De simples gestes, des contacts minimes qui me conviennent pour l’instant alors que les couches de tissu protègent nos peaux ; et nos cicatrices. Il me guide, je me laisse faire et aperçoit bientôt l’objet de la suite du programme. Ça me fait sourire, pouffer un peu, une calèche. Voilà qui est… particulier, ce n’est certainement pas le choix que j’aurais fais mais pourquoi pas ! Je note la multitude d’efforts et ne saisit que la chaleur que dégagent toutes ces attentions. Peu importe ce qu’il se passe, j’apprécie discrètement le moindre détail.

Mais nous ne sommes pas seuls autour de cette « attraction », visiblement. Et je sais que Matthew s’en agace immédiatement, je m’arrête dans la marche, le laisse s’avancer vers les intrus qui s’imposent dans son programme si calculé. Je me contente de garder ma canne devant moi et de l’observer, l’écouter, sourire et presque rire alors qu’il s’interpose. Il veut que tout se passe bien. Et se passe bien pour moi. [b]Retournez à vos misérables restaurants et vos cinémas.[/b] Matthew se détourne de leur regard et m’invite à le rejoindre, ce que je fais, évidemment, n’ai pas envie de passer du temps avec le reste du monde mais pour ce soir, seulement avec lui. Je me redresse donc, fais quelques pas, rejoins la main tendue par le lieutenant de police et adresse un sourire parfaitement dessiné sur les lèvres à nos « voisins ». Tout ça n’était pas nécessaire Matthew. Mais je t’en remercie. » Je lui adresse un large sourire, sincère, excluant volontairement ceux qui me désintéressent de notre bulle.

 

(c) oxymort


_________________
SIC GORGIAMUS ALLOS SUBJECTATOS NUNC

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : ava&gifs @me- Code signature @sian
messages : 569
quartier : Downtown Chicago - Dans un loft qu'elle loue depuis des années et partagée désormais avec son petit-ami
physique : Une cicatrice près du sein gauche vestige de la balle qui à bien failli lui coûter la vie lors du massacre de Noël et une autre sur le genou droit, dû à un petit accident lorsqu'elle était gamine

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 3   Sam 10 Mar - 6:07





Daya- Josef - Maxime - Matthew - Saoirse - Ethan



St Valentin


« T’exagère il était pas si pompeux le pauvre. » Daya laisse échapper un rire amusé en secouant la tête alors que son petit-ami continue d’imiter le pauvre garçon qui les avait servie et qui visiblement prenait très au sérieux de donner dans le très français quitte à c’est vrai en faire un peu beaucoup. Le couple s’avance tranquillement dans la rue, il fait encore très froid, bien que le plus dur de l’hiver soit certainement derrière eux, mais ils ont un peu de temps à perdre avant de rejoindre le cinéma où ils avaient prévu de se rendre pour la deuxième partie de leur soirée en amoureux, alors ils traînent un peu. Pour l’occasion, ils avaient décidé de s’accorder un peu de temps juste pour eux, ce qui n’était pas vraiment du luxe après la fin d’année catastrophique qu’ils avaient dû traverser, aussi c’était important probablement autant pour lui que pour elle (en tout les cas, elle l’espérait) de la voir se dérouler sans anicroches.  Les disputes s’étaient nettement réduites depuis qu’ils avaient mis les choses au point d’une façon on ne peut plus radicale, mais ils n’étaient pourtant pas exempte de continuer à faire des efforts chacun de leur côté. L’indienne glisse sa main dans celle de son petit-ami et vient se coller contre lui, cherchant un peu de chaleur, lorsqu’il se fige juste l’espace d’une seconde, elle fronce mécaniquement les sourcils avant de tourner son regard vers l’espace sur lequel le sien semble s’être arrêté.  Un peu plus dans la rue parallèle de ce croisement auquel ils se tiennent se trouve une calèche, plus cliché tu meurs. Un sourire vient marquer ses lèvres. « On se croirait dans un téléfilm, Elle secoue la tête, amusée. Y en a qui en font vraiment des tonnes. Jamais tu me prévois un truc comme ca j’te prévient ! » Mais visiblement ca ne le fait pas rire, il a même l’air agacé et elle ne comprend sur l’instant pas vraiment pourquoi.  

Il lui explique rapidement pourquoi et son histoire est...relativement sale, ca casse soudainement un peu la légèreté de leur ballade, mais il semble vraiment décidé à juste jeter un coup d'oeil, lui promettant que ca ne prendrait qu'une minute. Alors, elle le laisse l'entraîner vers l'attraction qui anime la rue et qui visiblement n'a pas attiré qu'eux et à mesure qu'ils s'approchent, elle commence à se rendre compte que ce ne sont pas juste des inconnus. * Génial, il ne manquait plus que ca* Ca ressemblerait presque à une réunion de boulot maintenant, elle essaye de retenir la main de Josef pour lui dire que le type qui « en fait des tonnes » est son supérieur hiérarchique et que de ce fait elle apprécierait qu'il garde sa langue dans sa poche (oui parce qu'elle le connaît), mais elle n'en a pas vraiment l'occasion. « Retournez à vos misérables restaurants et vos cinémas. » Ce sont les mots sur lesquels elle arrive suffisamment près pour les entendre et elle roule des yeux. Bon dieu ce type était apparemment aussi pompeux dans le privé et pourtant il arrivait visiblement à choper...C'était surprenant. « Jo... »
(c) black pumpkin


_________________
We lived through scars
Tell me when the light goes out. That even in the dark we will find a way out. Tell me now 'cause I believe in something
I believe in us
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : Avatar : Me ; Signature : Me
messages : 406
quartier : Downton - appartement dans un immeuble banal.

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 3   Lun 12 Mar - 20:59

Saison 2 # Intrigue 3
EXORDIUM.
- Tu rigoles ? Avec ses manières, j’avais l’impression qu’on était dans un restau 4 étoiles et qu’il allait lui-même nous essuyer la bouche du coin de la serviette, comme ça là.

Il mime, exagérément, c’est vrai. Mais il s’en fout. Ce soir, il se sent euphorique grâce à l’alcool mais surtout grâce à la présence de Daya à ses côtés. Celle qu’il a bien cru perdre quelques semaines plus tôt et qu’il s’évertue de récupérer un peu plus chaque jour. D’où l’écrin bordeaux dans la poche intérieur de sa veste. Ils ne sont pas forcément friands d’exubérances, alors c’est tout naturellement que leurs choix se sont portés sur de la bouffe et un film. Mais à l’extérieur. Daya a choisit le restau offert par Josef. Et Josef a choisit le ciné qu’ils vont rejoindre, offert par Daya. Simple mais efficace pour le couple qu’ils sont, retrouvant un semblant de bonheur après des semaines de cauchemars.
Serrer contre elle, ses doigts noués aux siens, son regard est attiré par une calèche mais surtout par le cheval qui y est attelé. Le cœur de Josef se serre et les souvenirs s’animent seuls, le ramenant à plusieurs mois en arrière où son équipe et lui se sont retrouvés obligés d’aller ramasser la carcasse d’un animal servant à ce genre d’attraction. Mort d’épuisement, battu par son propriétaire.

Daya lui fait un commentaire sur le « toujours plus » de cet évènement et qu’elle refuse à ce qu’il lui prépare un jour une sortie en calèche. Et si la jeune femme en rit, Josef lui, n’y arrive pas. Particulièrement agacé de voir ce spectacle.

- Désolé. Cet été on a dû ramasser la carcasse d’un cheval qui pratiquait le même genre de truc. Il est mort d’épuisement et de maltraitance en plein milieu de la rue.
Il tique, grimace. Ça puait la charogne avec la chaleur, c’était une horreur.

Un véritable cauchemar qui lui remue encore l’estomac aujourd’hui. Il se tourne vers sa petite amie qui doit déjà comprendre ses attentions en vu du regard désolé qu’il lui adresse.

- Juste une minute. Le temps de vérifier que tout va bien. Promis j’me fous pas de la gueule du Roméo en carton.

Main de Daya toujours dans la sienne, il l’amène vers la calèche où se trouve déjà 4 personnes … dont à sa plus grande surprise, Ethan. Un très bon ami à lui, en charmante compagnie visiblement. Putain, lui aussi il est dans ce délire de calèche ridicule ? Il l’aurait clairement jamais imaginé. Il s’apprête à le saluer, sourire aux lèvres mais se retrouve couper dans son élan.

- Retournez à vos misérables restaurants et vos cinémas.

Josef se redresse de toute sa hauteur, piqué au vif. Daya le sent probablement, il ne sait pas si c’est pour ça qu’elle l’interpelle ou pour autre chose mais il réagit au quart de tour, se tournant vers ce grand type avec sa gueule de gargouille.

- Pardon ? Il a un problème Mr Connard ?

Les mots franchissent ses lèvres sans retenu, sans filtre.
Il dresse son regard vers la femme qui l’accompagne et c’est presque une gifle qu’il se mange. Ce visage, il le reconnaitrait entre mille pour l’avoir sortie des flammes l’année dernière. Miss Adler, qu’il connait de renom et désormais comme victime d’un incendie.
C’était donc pour elle tout ce cinéma à la Nothing Hill ? Mais on intention est bien vite détourné par un écho de voix, une réaction qui parvient à ses oreilles.




_________________

   
Time will help you through but it doesn't have the time to give you all the answers to the never-ending why

   
(c)BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 3   Mer 14 Mar - 17:08

SAISON 2 # INTRIGUE 3

Saint Valentine's Day





Et merde.
De tous les rebondissements que cette soirée avait à offrir, il a fallut que ce soit celui-ci qui arrive en chef de file. Et c'est dépité que je regarde ma très récente petite amie s'extasier devant l'animal et l'éventualité que tout ceci a été manigancé pour elle et seulement pour elle. À partir de là, deux informations ressortent de cet instant. Premièrement, Saoirse est beaucoup plus romantique qu'elle ne l'a laissé paraître jusqu'ici. Deuxièmement, je suis dans la merde. D'abord parce que je vais devoir lui expliquer que ce qui lui met des étoiles dans les yeux n'est absolument pas de mon fait et assister à sa déception. Ensuite parce que mon programme vient de tomber à l'eau et qu'il lui paraîtra fade à côté de ce truc ringard à la Cendrillon. Et enfin parce que je pressens déjà que cette soirée, qui avait pourtant bien commencé, ne se terminera pas sur la note escomptée. Et je ne parle pas de la finalité intime, une fois à son appartement. Je parle seulement d'un moment à nous. Sans problèmes. Sans ombre menaçante. Un petit interlude après ces derniers mois compliqués. « Saoirse je... » Putain je me suis rarement senti aussi couillon que présentement. Mais je n'ai pas le temps de terminer ma phrase que je sens une présence à mes côtés et une réplique cinglante soufflée par dessus mon épaule. Voix familière je fronce les sourcils quand mes yeux se posent sur le visage encore plus familier de Goodwin. Un lieutenant en charmante compagnie dont l'arrogance ne se cantonne visiblement pas aux murs du commissariat. Les mâchoires serrées pour contenir la colère qui pointe doucement à l'horizon, cette dernière redescend légèrement quand je me rends compte quelques secondes plus tard que c'est lui l'auteur de tout ça. Et si ma propre petite amie ne venait pas de placer une trop grande confiance en moi, j'en sourirais presque. J'ai presque envie de lui dire « Tu vois, c'est son style à lui ! Tu veux vraiment qu'on ressemble à ça ? » Moi je suis un p'tit gars du South Side dont l'idée de la ballade en calèche n'aurait même pas effleuré l'esprit même si on lui avait collé la photo sous le nez.

Et parce que nous ne sommes définitivement pas nés sous une bonne étoile, parce que la chance n'est pas de notre côté – en tout cas pas du mien – ou simplement parce que l'univers a décidé de me chier à la gueule pour cette première Saint Valentin de couple, je vois débarquer Josef et Daya, main dans la main. Non pas que l'idée me déplaise, loin de là. C'est juste que....les présentations n'ont pas encore été faîtes et que ce soir n'est clairement pas le bon soir pour ça. Sauf que je n'ai pas plus le temps de m'appesantir là-dessus que sur le reste et qu'une réplique acide du lieutenant suffit à mettre le feu aux poudres. Je vois le sourire et la bonne humeur de mon pote fondre comme neige au soleil alors qu'il se tourne vers le policier pour lui adresser une réplique très.....très Josef. Brute. Sans filtre. Du genre je mets de l'huile sur le feu... « Putain c'est pas vrai... » Un souffle, presque inaudible.  
Je ferme les yeux de dépit. Pour cet instant, pour la soirée, pour toute cette fête à la con purement commerciale dans lequel on se laisse tous emprisonner comme des cons, même à des niveaux diamétralement opposés. « Ok ! On va redescendre. Maintenant ! » Je m'approche des deux hommes, posant une main sur l'épaule de Jo. « En pression... » Regard pour mon ami, avant de me tourner vers le policier. « ...et de son piédestal à la con. Lieutenant. » Okay, je l'avoue, le dernier mot n'est qu'une indication pour le grand gaillard à mes côtés que je connais un peu trop bien.  En gros,
faîtes ce que je dis, pas ce que je fais.

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 942

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 3   Dim 25 Mar - 17:45




SAISON 2 # INTRIGUE 3

Saint Valentine's Day


1 ■ Rebondissement
09:05 pm ; NORTH SIDE
En quelques secondes, en quelques mots prononcé avec une acidité non nécessaire, la situation dérape et échappe à tout contrôle. Les insultes fusent, directement ou à peine voilées, et le ton monte autour de la calèche. Son conducteur aimerait intervenir mais il n'en a pas l'occasion et se retrouve vite occupé à devoir calmer son canasson qui s'agite un peu, contrarié par ces éclats de voix. Matthew n'en démord pas : il est dans son bon droit et les intrus qui les entour lui et sa belle n'ont qu'à retourner patauger dans la fange de laquelle ils se sont extraits pour venir jouer les profiteurs. Josef en a suffisamment entendu. Daya tente de le retenir physiquement alors qu'il esquisse un pas en direction de son supérieur, prêt à en découdre. Saoirse n'en fait pas autant avec Ethan qui s'avance lui aussi, et pour cause : revoir le Lieutenant rappelle de bien mauvais souvenirs à l'interne qui n'est pas du tout à ce qui se passe.

C'est à ce moment que des détonations s'élèvent à quelques mètres de là. Là où se trouve une commerce de proximité qui vient d'être braqué. Mais ce n'est pas le braqueur qui a ouvert le feu, c'est le propriétaire des lieux qui a poursuivi le malfrat a l'extérieur et vide son chargeur dans son dos.
S'en est trop pour le cheval apeuré qui commence à ruer, s'ébrouer et s'élance finalement, renversant au passage Matthew et Maxime, sous le regard impuissant des deux autres couples.      

2 ■ Participants (ordre de passage)
# Saoirse Fuller
# Maxime Adler
# Matthew Goodwin
# Daya Laghari
# Josef Miller
# Ethan Moore


4 ■ Règles à suivre pour cette intrigue
# 700 mots maximum par réponse (mais n'hésitez pas à faire plus court pour éviter de sauter votre tour)
# suivre l'ordre de passage défini ci-dessus : si c'est votre tour et que vous savez que vous n'aurez pas le temps de répondre dans la journée, prévenez vos camarades dans le flood intrigue, merci !
# si vous n'êtes pas en mesure de répondre dans les 48H, votre tour est automatiquement sauté, et ce afin de privilégier l'avancée de l'action   
# il vous est permis de vous arranger avec vos partenaires pour intervertir votre tour avec un autre joueur : si l'action s'y prête et/ou si vous manquez de temps (un délai de 24H seulement est accordé pour procéder à l'inversion ; les arrangements de dernière seconde pour ne pas perdre son tour ne seront pas acceptés, merci de votre compréhension)  
# pour éviter de manquer votre tour, pensez à cliquer sur la mention "surveiller ce sujet", vous recevrez alors un mail vous prévenant qu'une réponse à été postée ; malgré tout, pensez à surveiller régulièrement le sujet Wink  

■ votre dévoué staff  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : shiya
messages : 347
quartier : un appartement coquet dans le North Side, grâce à l'aide financière de ses parents, résidant à Belfast, en Irlande
physique : une mèche de ses cheveux a viré au blanc suite à un grave accident qui a failli lui être fatal, depuis la jeune femme fait des couleurs et adore une chevelure peroxydée / elle a reçu une balle en pleine poitrine le 30/11/17 et porte depuis les cicatrices d'une opération à coeur ouvert

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 3   Dim 25 Mar - 18:19


La jeune femme le voit rougir mais ne s’affole pas davantage, pensant simplement (et à tort) qu’il est un peu gêné par la situation et par les compliments qu’elle vient de lui faire. Elle aimerait voir apparaître un sourire sur le visage de son petit ami mais tout ce que lui offre Ethan, c’est un genre de grimace ennuyé alors qu’il commence à prendre la parole. Parole qui lui est presque immédiatement coupée par un homme qui vient à leur rencontre et que Saoirse ne tarde pas à reconnaître. Comment pourrait-elle avoir oublié le visage de l’homme qui lui a certainement sauvé la vie alors qu’elle se faisait agresser dans une banale épicerie de quartier, face à l’hôpital ?
Elle a l’impression de revenir des mois en arrière, de se glisser à nouveau avec dégoût dans cette peau qu’elle pensait avoir laissée derrière elle. Celle d’une fille qui vient d’être touchée par un parfait inconnu malintentionné, à un endroit on ne peut plus intime.
Elle ne fait même pas attention aux propos qu’il tient. Des propos gratuitement violents qui écorchent les oreilles de son compagnon et d’un autre couple s’étant rapproché.
Le ton monte alors que la jeune femme observe le visage singulier du Lieutenant Goodwin, sans accorder le moindre intérêt aux autres. Sans quoi elle aurait pu reconnaître Daya, l’amie de Taylor. Les esprits s’échauffent, des menaces sont proférés et…
saison 2
INTRIGUE 3

Et des coups de feu retentissent tout à coup. Saoirse aurait pu les confondre avec des pétards il y a encore quelques semaines, mais plus maintenant. Pas après ce qui est arrivé à l’hôpital où elle recommence tout juste à exercer. Elle pousse un cri perçant, couvert par une autre détonation, puis par les hennissements du cheval qui s’emballe. Saoirse ne voit plus rien, n’assiste pas à a scène qui suit. Elle a fermé ses paupières avec force et a plaqué ses deux mains sur ses oreilles.
Elle est revenue. La veuve Leroy est revenue finir le travail !
Voilà ce qu’elle pense, ce que sa peur lui dicte.
Des bras l’encerclent tout à coup et alors c’est au braqueur qu’elle pense. Celui avec le masque de nonne qui l’a plaqué sur le comptoir de l’épicerie avant de faire courir ses mains partout sur son corps. Alors elle se débat, elle frappe et réalise trop tard que c’est sur son petit ami, essayant de s’assurer de son état, qu’elle cogne des deux poings.  
« Ethan ? » s’assure-t-elle malgré les informations que ses yeux, à présents rouverts lui donnent.
Mais en observant son petit ami, elle remarque autre chose. Du sang, deux corps étendu sur le sol. Ceux de l’homme et la femme habillés avec classe qui les ont rejoints un peu plus tôt. Le Lieutenant Goodwin et une brune au visage barbouillé de sang.
Elle jure, son cœur battant à tout rompre, et se cramponne à Ethan. Elle sait qu’elle devrait agir, leur venir en aide, mais pour le moment, tout ce qu’elle veut, c’est partir d’ici, fuir les balles avec Ethan.
Sa poitrine la brûle, elle a l’impression de pouvoir sentir à nouveau la balle pénétrer sa chair, la paralyser ; de pouvoir sentir le froid l’envahir, l’engourdir, l’emporter…  



_________________



I woke up and I can't get that trumpet out of my head ; And you say you can't stand me when I'm quiet ; and so I shot you in my silence ; I can't get that trumpet out of my head


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : me
messages : 197
quartier : North Side obvsly

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 3   Mar 27 Mar - 23:27

SAISON II INTRIGUE 3

valentine’s day with an unusual valentine



Un type élève la voix et je grimace alors que je tourne mon regard sur lui. Évidemment ! Miller, le pompier qui m’a sorti de l’hôtel quelques mois plus tôt. C’est pas contre lui mais son visage, son nom, tout sera toujours rattaché à des souvenirs qui me seront éternellement désagréables. Je pince les lèvres, me redresse encore un peu et les écoute échanger en levant les yeux au ciel. C’est ridicule, ça se crache dessus pour je ne sais quelle raison. Si on pouvait simplement embarquer dans cette calèche et reprendre notre soirée, ça m’arrangerait. J’ai pas spécialement envie de rester là à jouer la potiche, c’est pas mon rôle préféré, ni celui d’intervenir au milieu de mini rixes. Ça manque d’autorité tout ça, c’est ce que je suis en train de me dire alors que le troisième homme intervient. Je lève les yeux au ciel à nouveau, m’approche de Matthew pour récupérer son bras et l’empêcher de s’impliquer davantage dans cette mise en scène puérile, ne pas accorder davantage de temps aux deux couples (après tout, ils sont venus nous casser les pieds, ils récoltent ce qu’ils sèment, mais ça me fatigue quand même) mais je suis coupée dans mon élan par une première chose, suffisamment reconnaissable pour que le ton s’abaisse immédiatement. Je n’ai cependant pas le temps de faire un geste de recul, de protection, que je me sens projetée en arrière et chute lourdement sur le dos.

Je sens quelques chose craquer, une vague de douleur m’enveloppe et je perds la notion de ce qui est en train de se passer quelques longues secondes. Les sons autour de moi sont étouffés, ce que j’imagine être des cris me parviennent à moitié. Je suis coincée entre le bitume et Matthew à moitié affalé sur moi. Le choc a perturbé ma respiration, je reste là, immobile au sol quelques temps sans être réellement capable de comprendre la situation. Je ne capte que des bribes, des éléments disparates, des informations trop confuses pour que je puisse replacer le tableau : les bruits de pas, les battements de mon cœur, la douleur perçante qui traverse mon dos, mes hanches et le goût du sang sur ma langue.

Est-ce le mien ? Celui de Matthew ? Celui d’un autre ?
La peur finit par se mêler à la multitude d’émotions que j’expérience en si peu de temps, consciente soudainement que les bruits en questions sont ceux de ballées tirées au cœur de la nuit et qu’ils sont peut-être la raison pour laquelle nous sommes à terre ; alors ma première réaction m’arrache un gémissement de douleur alors que je me remue. « Matthew ?… » Un geste, un courant électrique qui me coupe l’envie de recommencer. Mon sang pulse violemment dans mes veines, chaque petit mouvement me coute et au milieu de tout ça, la panique qui s’infiltre et me pousse à réitérer mon appel.

 

(c) oxymort


_________________
SIC GORGIAMUS ALLOS SUBJECTATOS NUNC

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : schyzophrenic | tumblr | we♥it
messages : 179
quartier : downtown, en colocation avec Judith Williams

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 3   Jeu 29 Mar - 14:27



Saison II | Intrigue III
EXORDIUM.

Il a la prétention de voir le monde aussi bas qu'il l'a toujours connu ; ce soir également. Parce qu'on vient le couper dans son élan, parce qu'on vient interrompre son planning, cet emploie du temps strict qu'il aurait aimé à suivre. Non, on l'en empêche, on se hisse à sa hauteur pour venir lui faire entendre que ses mots n'ont pas à se présenter de la sorte. Au contraire, pense-t-il. Parce qu'il est celui qui a pensé à tout, celui qui – en cet instant – se fait mettre de tout cet espace. Alors il maintient sa position, il la maintient avec une certaine hargne, une volonté de bien faire ; cette possibilité d'échec un peu trop augmentée pour qu'il ne se risque pas à y parer. Mais, avant qu'il s'engage, c'est le bras de la femme qui l'accompagne ce soir qui le rappelle à sa place, qui le ramène quelques centimètres en arrière. C'est son unique présence qui rappelle à Matthew que ces enfantillages là, ce soir, ne sont pas de mises. Alors il s'abstient, il s’abstient du mieux qu'il peut, jugeant de sa hauteur ceux qui s'affairent à avancer, à tenter, à brailler. Un soupire tandis qu'il lève une main comme pour leur faire comprendre qu'ils sont ridicules. Un soupire comme dans l'espoir que cette perte de temps ne s'allongent pas plus encore. Mais tout s'estompe en quelques fracas, en quelques coups qui retentissent encore dans la ruelle un peu plus animée. Il va pour avancer, il va pour la protéger. Mais rien, rien qu'un coup, rien qu'un élan dans son dos qui le frappe et le pousse. Et la tête qui heurte le sol, le corps qui s'effondre là, contre celle qu'il aurait dû éloigner au plus loin de tous ces dangers ici-bas. Et le néant, le noir qui perdure, qui s'ancre contre les rétines qui luttent, qui essaient, qui tentent de s'en remettre au mieux. Et le vertige, et l’équilibre qui flanche. La stabilité qui s'estompe, la bataille qui se perd. Matthew s'en relève pourtant, légèrement, secouant la tête comme pour tenter à tout remettre. Et il l'entend, son prénom. Il l'entend encore de manière lointaine, derrière sa bagarre contre les nausées, derrière toutes ses réflexions, toutes ses questions quant à ce qui vient de se passer, toutes ces foutues interrogations.
Et, quand les images reviennent, à moitié. Il l'a voit, cette joie envolée, défaite des traits qu'il avait réussi à colorer. Et la main qui s'y risque, qui vient se perdre contre sa joue, sa tempe, contre sa nuque qu'il maintient en percevant enfin le sang qui teinte ses lèvres. Il se redresse, au mieux, restant tout de même au-dessus d'elle puisque les cris ne se défont pas, puisque rien ne semble encore se calmer. Non, il ne se concentre que sur elle parce qu'elle est la seule qui importe en dehors de sa personne. Sa personne qui ne perçoit pas encore le danger plein et entier, sa personne qui n'en ressent que des gênes au-delà d'une douleur qu'il n'est pas à même de sentir ; le lieutenant peut-être touché, un membre peut-être cassé mais rien qu'il puisse deviner. Le souci d'être inapte à cette sensation, la croyance que tout pour lui est encore bon. Mais tout continue de tourner, tout continue de se décolorer ; cette petite bulle difficilement apprivoisée. « Ça va ? » Demande innocente, demande plus humaine qu'elle n'y paraît. Les émotions qui semblent monter, qui semblent se raviver derrière une panique encore dissimulée, derrière un réflexe encore égoïste de s'occuper de lui, d'elle plutôt que de tout ce qui se passe à côté, tout ce qui l'a peut-être blessé.

_________________


Breathe.
You think your world is safe? ⊹ It is an illusion. A comforting lie told to protect you. Enjoy these final moments of peace because, i'm not a hero.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : ava&gifs @me- Code signature @sian
messages : 569
quartier : Downtown Chicago - Dans un loft qu'elle loue depuis des années et partagée désormais avec son petit-ami
physique : Une cicatrice près du sein gauche vestige de la balle qui à bien failli lui coûter la vie lors du massacre de Noël et une autre sur le genou droit, dû à un petit accident lorsqu'elle était gamine

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 3   Ven 30 Mar - 0:05





Daya- Josef - Maxime - Matthew - Saoirse - Ethan



St Valentin


F orcément il répond, elle le savait et en temps normal, elle l'aurait surement laissé faire, mais là, ce n'était pas n'importe qui en face d'eux et aussi imbuvable que puisse-être Goodwin et quand bien même l'Indienne avait l'habitude de ses réflexions déplacées et antisociales, ce n'était pas le cas de son petit-ami. D'un geste de la main elle essaye de le retenir et de l'attirer vers elle, mais il est fermement campé sur ses deux pieds, le regard rivé sur le couple dans la calèche, c'est ce moment que choisie l'officier Moore pour venir s'interposer et apposer une main sur l'épaule de Josef comme s'il le connaissait, c'était...un peu familier. Peut-être qu'ils se connaissaient après tout, c'est en tout cas, ce que lui laissait penser le manque de réaction du pompier. Incapable de laisser les choses s'envenimer plus que ca, la jeune femme resserre la pression de sa main sur la sienne et finit par l'attirer avec plus de force à l'écart. "Hey...HEY!. Elle plonge un regard sévère dans le sien histoire de capter son attention. c'est mon chef Josef..! Elle descend alors son ton de façon à ne pouvoir être entendue que de lui. Je sais que c'est un connard insupportable, mais s'il-te-plait laisse tomber okay? Allons nous en d'ici. Elle glisse sa main sur sa joue et lui adresse un sourire. On a autre chose à faire tu te souvient!"

Sauf que de sa réponse elle ne captera qu'une bribe, des détonations qu'elle identifie immédiatement comme des coups de feu l'en empêche et dévie toute son attention. Machinalement, elle vient se coller contre Josef qu'elle repousse de son corps, cherchant du regard la provenance des tirs, mais elle n'a guère le temps de vraiment en déterminé la trajectoire avant qu'à son tour il ne l'attrape brutalement pour l'éloigner de cette nouvelle distraction créer par le cheval qui, effrayé et perdu s'ébroue et s'agite violemment créant une bulle de chaos tout autour de lui. L'indienne n'à rien le temps de comprendre, son esprit est encore fixé sur le mouvement qui se joue du côté des coups de feu quand il l'éloigne de l'animal en furie. Dans la précipitation elle trébuche et se rattrape à son amant et lorsqu'elle relève la tête c'est pour découvrir son lieutenant et sa compagne sur le sol et la vision du sang sur le trottoir grisâtre ne laisse rien présager de bon.

"Ca va ? Elle hoche la tête - Oui, oui ca va! Ses mains glissent sur les bras du pompier cherchant du regard toute trace de blessures, mais il semble avoir été épargné.Elle n'est pourtant pas vraiment rassurer et continue de chercher tout autour à situer le danger. Alors qu'il la délaisse pour faire son job et s'occuper du couple, elle aperçoit le type cagoulé que le commercant poursuit toujours, arme à la main et elle hésite...faire elle aussi son job ou donner un coup de main pour s'occuper des victimes...
(c) black pumpkin


_________________
We lived through scars
Tell me when the light goes out. That even in the dark we will find a way out. Tell me now 'cause I believe in something
I believe in us
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : Avatar : Me ; Signature : Me
messages : 406
quartier : Downton - appartement dans un immeuble banal.

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 3   Sam 31 Mar - 12:41

Saison 2 # Intrigue 3
EXORDIUM.
Peut-être qu’il cherche à se prendre une main dans la gueule. Peut-être que ce grand con cherche à se prendre une droite ou autre chose, allez savoir mais Josef se sent déjà agacé au possible et malheureusement pour eux, ça n’est pas Ethan qui réussira à le calmer avec quelques mots et une main sur l’épaule. Parce que le pompier n’a pas à tolérer ce genre de condescendance à la con par un type qui se croit au-dessus de tout, lui donnant le droit de chier sur les autres.
Josef esquisse un pas vers le bouclé mais Daya le retient.

- c'est mon chef Josef..!
- Quoi ?
- Je sais que c'est un connard insupportable, mais s'il-te-plait laisse tomber okay? Allons nous en d'ici.

Son regard passe de sa petite amie à cet enfoiré et le pompier a du mal à le visualiser au sein de l’anti-gang avec ses airs de grand prince. Mais surtout, il se demande comment Daya réussit à le supporter chaque jour puisqu’elle-même l’affuble d’un surnom qui n’a rien de valorisant.
Une main sur sa joue et Josef se concentre sur sa petite amie. Se rappeler de son stage pour la gestion de colère, respirer, se focaliser sur le positif. Ils ont autre chose à foutre que de perdre du temps avec un connard pareil et il a du mal à imaginer Adler flirter avec. Après tout il ne sait pas grand-chose d’elle…

- On a autre chose….

Il n’entend pas la suite, sursaute en entendant les détonations non loin de là qu’il identifie à des coups de feu et qui le propulse un an en arrière, à ce Noel sanglant. C’est un bordel qui s’enchaine où la première priorité de Josef est de garder Daya contre lui. Sa petite amie ne l’attend pas pour le pousser, se coller contre son torse alors qu’il l’enveloppe de ses bras mais si la jeune femme semble se focaliser sur la provenance des balles, l’attention du pompier est capté par le cheval qui se cabre dangereusement. Il attire brusquement Daya un peu plus à lui et l’éloigne de l’animal paniqué et furieux qui enclenche un véritable chaos autour de lui. La peur lui noue l’estomac, accélère son rythme cardiaque, venant de frôler une putain de catastrophe ou un accident mortel. Ou les deux.

- Ca va ?

L’angoisse à ce qu’il ne lui arrive quelque chose, à ce qu’elle ne meurt dans ses bras ne s’est jamais vraiment éteinte et ce soir, elle se ravive plus que jamais.

- Oui, oui ca va!


Elle le manipule, le touche, cherche à savoir s’il ne porte aucune trace.

- J’vais bien, j’ai rien.

Il la rassure en quelques mots, se dit qu’ils l’ont échappé belle puisque ni elle, ni lui, ne porte la trace d’une balle ou de quoi que ce soit d’autre. Et son instinct de pompier se remet en branle après s’être assuré que sa petite amie ne porte aucune blessure… Et le spectacle bien moins rassurant de l’autre côté. Et lorsqu’il voit le sang s’étaler sur le bitume, Josef n’attend pas plus longtemps pour réagir. Son regard se lève vers Ethan puis la petite blonde qui l’accompagne, qui semble complètement figé face à l’horreur, tétanisé. Une seconde il se dit qu’elle a été touchée mais Ethan est déjà à son chevet pour s’assurer qu’elle va bien tandis que Josef s’occupe du couple au sol. Les deux seuls ayant été visiblement blessé.

- Appelez le 911.

Mots adressés à qui voudra, Josef essayant délicatement de dégager Matthew du corps de Maxime pour qu’il puisse juger de la gravité de la situation des deux victimes mais surtout de savoir d’où provient le sang. Le pompier perçoit une plaie au crâne pour Mister Ronchon qu’il force d’un geste autoritaire à s’allonger avant de se concentrer sur Maxime.

- Restez allongé. Ordre qu’il affuble au Lieutenant qui est aussi têtu qu’il n’est con. Vous avez été touché ? Vous avez mal quelque part ?

La question s’adresse aux deux alors qu’il palpe les membres, l’abdomen et le dos en quête d’une quelconque blessure en commençant par Maxime.




_________________

   
Time will help you through but it doesn't have the time to give you all the answers to the never-ending why

   
(c)BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 942

MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 3   Dim 1 Avr - 8:30




SAISON 2 # INTRIGUE 3

Saint Valentine's Day


1 ■ Rebondissement
09:05 pm ; NORTH SIDE
Matthew et Maxime ont eu de la chance et s’en tirent plutôt bien étant données les circonstances. Mis à terre, ils ont simplement subit les conséquences d’une mauvaise chute et ont évités d’être piétinés par l’animal ou d’avoir le corps broyés sous les roues imposantes de la calèche.

Une calèche qui poursuit sa course effrénée alors que Josef commence à s’inquiéter de l’état de santé du couple et demande que le 911 soit prévenu. Le cheval, hors de contrôle s’engage au mauvais moment à l’intersection juste à côté et est violemment percuté par une voiture qui roulait un rien trop vite. L’animal est tué sur le coup. Le caléchier, lui, est expulsé avec une extrême violence de son véhicule qui vole en éclats et termine sa course sur le capot d’un autre véhicule au travers duquel il passe. Le conducteur perd alors son contrôle et se déporte dangereusement sur le trottoir où il renverse deux piétons, au mauvais endroit au mauvais moment.
La voiture qui a percuté le cheval affolé, elle, a effectué plusieurs tonneaux et se retrouve maintenant à l’envers au  milieu de la voie, bloquant la circulation. Les coups de klaxons commencent à pleuvoir, couvrant les quelques hurlements qui s’élèvent ci et là.

De l’autre côté de la rue, au point d’origine de ce drame, le gérant de l’épicerie tout juste braquée et en train de réaliser ce qu’il vient de faire. Il a poursuivit un homme lui ayant dérobé quelques centaines de dollars et vient de l’abattre en pleine rue, devant un tas de témoins… Son regard dévie sur l’arme du braqueur et il réalise seulement maintenant qu’elle est factice. Il vient de cribler de balles un homme certes non innocent mais non armé… Sa vie est finie. Aussi finie que celle de l’homme qui git à ses pieds dans une marre de sang toujours grossissante.
Alors il retourne son arme contre lui et reste planté là, n’osant pas encore presser la détente.       

2 ■ Participants (ordre de passage)
# Ethan Moore
# Saoirse Fuller

# Maxime Adler
# Matthew Goodwin
# Daya Laghari
# Josef Miller  


4 ■ Règles à suivre pour cette intrigue
# 700 mots maximum par réponse (mais n'hésitez pas à faire plus court pour éviter de sauter votre tour)
# suivre l'ordre de passage défini ci-dessus : si c'est votre tour et que vous savez que vous n'aurez pas le temps de répondre dans la journée, prévenez vos camarades dans le flood intrigue, merci !
# si vous n'êtes pas en mesure de répondre dans les 48H, votre tour est automatiquement sauté, et ce afin de privilégier l'avancée de l'action   
# il vous est permis de vous arranger avec vos partenaires pour intervertir votre tour avec un autre joueur : si l'action s'y prête et/ou si vous manquez de temps (un délai de 24H seulement est accordé pour procéder à l'inversion ; les arrangements de dernière seconde pour ne pas perdre son tour ne seront pas acceptés, merci de votre compréhension)  
# pour éviter de manquer votre tour, pensez à cliquer sur la mention "surveiller ce sujet", vous recevrez alors un mail vous prévenant qu'une réponse à été postée ; malgré tout, pensez à surveiller régulièrement le sujet Wink  

■ votre dévoué staff  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: SAISON 2 # INTRIGUE 3   

Revenir en haut Aller en bas
 
SAISON 2 # INTRIGUE 3
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» Résumé de l'intrigue
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]
» Stargate Atlantis saison 5: le casting

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: North Side-
Sauter vers: