Partagez | 
 

 SAISON II # INTRIGUE 2

Aller en bas 
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 714

MessageSujet: SAISON II # INTRIGUE 2   Sam 23 Déc - 9:40




SAISON 2 # INTRIGUE 2


1 ■ Synopsis
10:00 pm ; GROCERY STORE
Un lockdown a été prévu par le club. Caleb et ses hommes se sentent en effet prêts à prendre les armes contre les serbes et à les chasser de leur territoire pour de bon. Mais ils savent que sitôt les hostilités ouvertes, les slaves vont chercher à les atteindre en s'en prenant à leurs familles. Pour éviter cela, le Président des KOS a proposé que tout le monde évacue Chicago quelques temps. Un convoi s'organise mais il va falloir nourrir tout le monde...
Charlie et Ayleen ont été envoyées dans l'épicerie la plus proche du garage pour acheter quelques aliments manquants. Milo, qui a été protégé par le club lors de son séjour en prison cherche à se rendre utile et ne lâche plus Ayleen d'une semelle.
Il se retrouve donc avec elles deux dans l'épicerie de quartier ; avec elle au moment où une femme enceinte jusqu'aux yeux fait un malaise au volant de sa voiture et l'envoie foncer sans le vouloir à l'intérieur de la dite épicerie.
Voyant la voiture arriver sur eux après avoir déjà fauché quelques clients, Milo pousse Ayleen hors de sa trajectoire juste à temps. Il passe lui-même sur le capot et est projeté un peu plus loin, avant que l'auto ne termine enfin sa course contre un rayon... Contre un rayon devant lequel se trouvait Charlie, à présent coincée entre l'engin et l'étagère.  

2 ■ Participants (ordre de passage)
# Charlie Swanson
# Ayleen Antonovic
# Milo Lawson

4 ■ Règles à suivre pour cette intrigue
# 700 mots maximum par réponse
# suivre l'ordre de passage défini ci-dessus : si c'est votre tour et que vous savez que vous n'aurez pas le temps de répondre dans la journée, prévenez vos camarades dans le flood intrigue, merci !
# si vous n'êtes pas en mesure de répondre dans les 48H, votre tour est automatiquement sauté, et ce afin de privilégier l'avancée de l'action  
# il vous est permis de vous arranger avec vos partenaires pour intervertir votre tour avec un autre joueur si l'action s'y prête ou si vous manquez de temps  

■ votre dévoué staff  


Dernière édition par WINDY CITY le Lun 12 Fév - 14:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org
avatar



crédits : freesia(ava) & Imaginarium (sign)
messages : 412
quartier : West side
physique : Possède un tatouage sur l'omoplate symbolisant un cygne noir et un sur l'aine gauche à l'encre blanche symbolisant un scorpion. D'un accident récent elle possède une cicatrice au-dessus du genou suite à une fracture sus-condylienne. Elle en possède une seconde, plus mystérieuse, sur l'aine, juste en dessous de son tatouage. Elle n'en connaît pas précisément l'origine.

MessageSujet: Re: SAISON II # INTRIGUE 2   Dim 24 Déc - 18:14


Saison 2, intrigue 2



Une chaleur. Désagréable. Contre ses mains, contre sa tempe. Sa tête lui tourne quelque peu et quand elle rouvre les yeux, il faut quelques secondes à la jeune femme pour remettre ses idées en place. Redressant légèrement la tête, elle prend conscience que la chaleur ressentie provient du capot d'une voiture. Une voiture dans l'épicerie. Parce que c'est bien là qu'elle se trouve. Du moins c'est son dernier souvenir. Et alors que la brume qui entoure son cerveau commence à se dissiper, une violente douleur à la jambe droite lui arrache un gémissement plaintif, frappant du poing contre la carrosserie du véhicule sur lequel elle est affalée. Elle reste immobile, le temps que la douleur cuisante qui irradie toute sa jambe s'estompe, puis tente de bouger la gauche, qui elle, ne semble rien avoir. Sauf qu'elle ne peut pas. Charlie a beau tenter de la tourner, de tirer, rien n'y fait et quand un mouvement trop brusque lui donne l'impression d'avoir reçu un coup de couteau dans le genou gauche elle rend les armes, se contentant de se redresser, serrant les dents.

Son regard se pose alors sur la responsable de son état, à un mètre à peine d'elle et pourtant inaccessible. Tout ce qu'elle peut distinguer sont ses longs cheveux qui recouvrent son visage, contre le volant, inconsciente. Continuant de se redresser, la serveuse doit attendre quelques secondes – que les points blancs devant ses yeux disparaissent – pour analyser plus en détails son environnement. Une épicerie, une voiture, le bruit assourdissant du véhicule qui pénètre dans la boutique....pourquoi est-ce qu'elle est dans ce magasin déjà ? Levant une main sur son visage elle vérifie qu'elle n'a pas de blessure apparente qui expliquerait ses souvenirs difficiles d'accès et rencontre une bosse d'assez belle taille à l'arrière de sa tête.

Et puis ça lui revient, peu à peu. Les Kings, le départ organisé, les provisions. Le grand blond tatoué et maigrichon dont elle se serait bien passée. Parce qu'elle ne voulait pas la partager. Pas aujourd'hui. Et....Ayleen ! Ses yeux s'ouvrent comme des soucoupes et elle retient un nouveau gémissement de douleur quand elle tente une nouvelle fois de se dégager. Son regard sonde rapidement les alentours, les étagères avoisinantes alors qu'elle sent les battements de son cœur s'accélérer et que la peur commence à la gagner. Charlie ne porte pas grand monde dans son cœur, et elle tient à très peu de personnes en ce bas monde. Trop peu. Mais Ayleen.....elle n'a rien à avoir avec les autres. Elle est à part, elle l'a toujours été.

« Ayleen ! »
Pas de réponse, ce qui ne fait qu'accroître son angoisse. Réitérant son appel à deux reprises, elle frappe à nouveau sur le capot de la voiture, autant de frustration que dans le but de réveiller la conductrice encore inconsciente dans l'espoir qu'elle les aide, ignorant tout de son état. Si la voiture n'est pas complètement bousillée, cette dernière pourrait faire marche arrière et la libérer. Et même s'il y a de fortes chances que la jambe de la brunette soit cassée, elle pourrait partir à la recherche de son amie. Mais la conductrice ne se réveille pas et ses options se réduisent. Il ne reste que le grand blond qui les accompagnait. Celui-là même dont elle s'est retenue quinze fois en trente minutes – oui elle a compté-  de remettre à sa place, de rire à ses blagues minables et de simplement supporter sa présence. Mais impossible de se souvenir de son nom. La jeune femme doit faire un travail de mémoire, superposant les images qui lui sont venues en tête quand il s'est présenté. Un film débile quand elle était gamine avec un type au masque vert. Un Jack Russell. Comment s'appelait le chien de ce foutu film bon sang ? Et ça fait tilt.

« Milo ! »
A vrai dire elle se moque bien de son état et elle espère encore voir Ayleen se relever pour s'assurer qu'elle va bien. C'est tout ce qui lui importe à présent.

••••

by Wiise

_________________
    Lead me to the bliss
    I once was a child with innocent eyes/ And as I grew up I could never be free 'cause the shackles I wore can't be touched nor be seen/ My heart never loved and my soul couldn't laugh/ And when I grew old I was riddled with sin, locked my soul in the dark, never let the light in....  ⠇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : tag
messages : 204
quartier : un appartement du South Side, en colocation avec sa jumelle , Ellie (PNJ)

MessageSujet: Re: SAISON II # INTRIGUE 2   Jeu 28 Déc - 11:42


 
saison 2
event 1
ayleen, charlie & milo

 
C’était censé ressembler à une journée normale. Une journée normale dans mon univers qui ne l’est plus tant que ça… Plus depuis que j’ai passé ces quelques semaines à la prison du comté à cause des manigances de Zara. Les cauchemars commencent à devenir moins nombreux, mais il y a quand même encore des matins où je me réveille, la boule au ventre, persuadé d’être de retour là-bas… Ce matin, je n’ai pas eu un de ces réveils et je me suis dis que c’était bon signe. Et puis je me suis retourné dans mes draps, j’ai attrapé mon téléphone portable et découvert le SMS de Ayleen. Je l’ai rappelé pour lui demander de m’expliquer ce principe de "lockdown" et je dois avouer que sa réponse m’a fait un peu froid dans le dos. Elle ne m’en a pas dis plus que ça, ne m’a pas expliqué pourquoi les familles des membres devaient se mettre à l’abri, mais elle n’en a pas eu besoin pour que l’angoisse me gagne. Je lui ai promis de la rejoindre au plus vite pour me rendre utile et pour lui éviter de se fatiguer inutilement. Bon et parce que la voir me fait toujours du bien… C’est donnant-donnant.
Mais maintenant je déchante. Maintenant, la réalité nous a rattraper et nous a heurté de plein fouet sous la forme d’une fichue voiture qui a tout envoyé valsé sur son passage. Moi compris. Ce n’est plus du tout une journée normale, c’est une énième journée de merde.

Je suis sur le sol, au milieu d’un tas de denrées alimentaires qui sont tombés des rayonnages, dans la course folle de l’automobile. Ma hanche me fait mal, ma jambe gauche aussi… Mon genou en fait. Je n’ose pas remuer. J’ai peur de déboiter quelque chose, de faire plus de mal que de bien, de me retrouver paralysé ou un truc de ce genre. J’ai mal à la tête aussi et j’ai un goût ferreux désagréable en bouche. Ca, ça vient de ma langue que j’ai un peu mordue en atterrissant sur le carrelage de l’épicerie, après avoir fait un tour sur le capot de la caisse…
« Ayleen ! »  
Le cri m’arrache à mon petit inventaire des blessures dont je pourrais éventuellement souffrir. Mon cœur s’accélère. Ayleen ! Je l’ai poussée. Dès que j’ai vu la voiture passer au travers de la vitrine, je me suis précipité sur elle. Je n’ai même pas réfléchi, ça a été instinctif, un besoin vital. Je n’ai même pas pensé à sauver ma propre peau et je ne me suis pas figé non plus. Contrairement à ce que j’ai fait lors de la fusillade de Noël… Ce jour-là, je ne me suis jeté sur personne, je n’ai pas servi de bouclier humain, j’ai juste joué les lapins pris dans les phares… Mais pas aujourd’hui.
Je me revois pousser Ayleen quelques micro secondes avant l’impact.
T’es sûr ? Tu ne l’as pas poussée SOUS la voiture ?
« Oh bordel de couilles ! » je souffle, pris d’un affreux doute.
Il faut que je m’assure qu’elle va bien.

Alors, oubliant mon corps perclus de douleurs, j’essaie de me redresser. Ma hanche me fait mal mais je peux la bouger. C’est une bonne nouvelle. En revanche, dès que je cherche à bouger ma jambe, la douleur irradie. C’est mon genou. Mon putain de genou. Celui qui a cédé quand j’étais jeune et a ruiné mes rêves de devenir basketteur pro. Je grimace et essaie quand même, voir s’il pourra supporter mon poids. Ce n’est pas le cas. Je ravale un cri et m’aide de l’étagère la plus proche pour essayer de me mettre debout. Je vais devoir sautiller sur un pied…mais encore faut-il que ma hanche et mon seul pied droit le permettent…
« Milo ! » hèle cette fois Charlie. Je me tourne dans cette direction et…me fige.
« Oh merde ! »
Elle est dans de sales draps. De très sales draps putain ! J’esquisse un pas dans sa direction, tant bien que mal, et puis je recommence à penser à Ayleen… Dans quel genre de draps est-elle ?

  


code by Chocolate cookie

 
.

_________________
I need a friend. I need coffee. I need a joint. I need a job. I need a new tattoo. I need a burger. I need music. I need love. I need everything & I need it right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 123
quartier : South Side -Un studio au dessus d'un restaurant chinois avec son époux
physique : atteindre de la mucoviscidose - en attente de greffe dans une chambre - très amaigrie - tuyaux dans le nez - mourante

MessageSujet: Re: SAISON II # INTRIGUE 2   Mer 3 Jan - 1:13

SAISON II # INTRIGUE 2
Charlie, Milo & Ayleen


« Charlie ? » Le nez ensanglanté par le plastique transparents des fils subitement arrachés, Ayleen renifle bruyamment, les gouttes de son sang perlant le long de son visage, contournant l'arc de ses lèvres bombées, coupées, desséchées. « Charlie ? Milo ? » Elle l'a entendue. Elle est sûre de ça. Elle est sûre de l'avoir perçue son prénom balancé, hélé dans un ton inquiet, elle est sûre de les avoir distinguées les sonorités de sa voix, les syllabes qu'elle a prononcé où plus exactement beuglé dans le chaos ambiant. Ses pieds traînent dans les gravats, écrasent la vitrine explosée entre les conserves ouvertes, au sol, celles qui ont été projetées. Elle n'arrive pas vraiment à évaluer pleinement les derniers instants, à savoir distinctement ce qui s'est passé dans ces derniers moments. Elle se revoit simplement, son Milo à ses côtés, enfin, maigre, clairement claqué, fatigué mais un sourire accroché aux traits fins de ce visage qui lui avait tant manqué. Elle se revoit, marchant, déambulant entre les allées, réfléchissant à ce qu'il fallait prendre pour satisfaire son père et les Kings dans leur ensemble ; un danger grandissant, qu'elle ne mesurait pas encore, les menaçant. Un danger que Charlie évitait même de lui expliquer, de lui détailler, semblant elle aussi ne pas en savoir assez, probablement pas autant désintéressée qu'elle dans les histoires de gangs, de mafieux, de pourris qui pour l'extérieur pouvaient avoir ce genre d'emmerdes parce qu'ils l'avaient tous mérité.
Elle se revoit, dubitative, l’œil fixé sur une panoplie de sachets qui s'étalaient sous ses yeux. « Des pâtes ? C'est bien des pâtes non ? » C'est ce qu'elle n'avait pas arrêté de répéter, pensant qu'il leur fallait quelque chose de facile à cuisiner, quelque chose qui soit capable de contenter tout le monde, les femmes agacées, énervées autant que les mômes qui vont être forcément tous agités. « Oui on va prendre des pâtes. » Un, deux, trois et puis dix paquets qu'elle avait poussé dans le chariot qu'elle faisait rouler doucement entre les rayons y faisant trôner Billy fièrement.
C'est tout ce qu'elle revoit. Entre cet instant et son corps qui titube maladroitement à la recherche de Billy et de ses amis, c'est tout ce dont elle se souvient. A genoux, de la tomate ou bien du sang collant à son manteau épais, elle fouille entre les paquets de cartons pétés quand une toux rauque la prend, transperce ses propres tympans. La poussière de l'accident se mélange au peu d'air qu'elle inspire, qu'elle prend non sans une grande difficulté. Elle a cette langue, cette langue si sèche collée contre son palais, serrée contre sa luette qui veut absolument se décoller pour laisser passer un peu d'oxygène histoire de ne pas crever. Elle a un crachat qui remonte, un deuxième, quelques autre qui suivent, qu'elle dégueule, qu'elle lâche par terre avec la panique et l'angoisse de ne peut être plus pouvoir s'arrêter. Ça dure quelques minutes, juste assez pour que des larmes lui voilent la vue.
Elle avance, bute contre la roue d'une voiture encastrée sur laquelle elle s'appuie pour se relever. Debout, une vue d'ensemble lui indique le niveau exact de panique à avoir. Charlie se retrouve coincée, Milo, lui, est de l'autre côté, déconfis, défait, comme incapable de bouger. « J...Je suis là, je suis là. On va te sortir de là Charlie. » Elle songe, tousse une énième fois et entreprend d'essayer de bouger la voiture. C'est la seule option, la seule solution à laquelle elle pense. Ouvrant la portière de la conductrice, elle tente de ses bras frêles de la prendre de son côté, de l'allonger au sol, se faisant écraser complètement par la masse endormie, elle tombe, ensevelie, apeurée par ce qu'elle croit n'être qu'un cadavre qui en plus porte la vie.
Made by Neon Demon

_________________



I'm drifting through the halls with the sunrise, Climbing up the walls for that flashing light. I'm gonna be free and I'm gonna be fine. Now the sun is up and I'm going blind, Another drink just to pass the time. It's a different kind of danger And the bells are ringing out. Too fast for freedom. Sometimes it all falls down. These chains never leave me. I keep dragging them around...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : freesia(ava) & Imaginarium (sign)
messages : 412
quartier : West side
physique : Possède un tatouage sur l'omoplate symbolisant un cygne noir et un sur l'aine gauche à l'encre blanche symbolisant un scorpion. D'un accident récent elle possède une cicatrice au-dessus du genou suite à une fracture sus-condylienne. Elle en possède une seconde, plus mystérieuse, sur l'aine, juste en dessous de son tatouage. Elle n'en connaît pas précisément l'origine.

MessageSujet: Re: SAISON II # INTRIGUE 2   Ven 5 Jan - 1:05


Saison 2, intrigue 2

••••

Sa main s'abat sur la carrosserie de la voiture alors qu'aucune réponse ne lui parvient en retour. Elle serre les dents en grimaçant, sa jambe droite la lançant une nouvelle fois comme si l'on jouait avec un couteau sur sa peau. Et elle sait de quoi elle parle...Se redressant complètement, elle finit par appuyer l'arrière de sa tête sur le rayonnage contre lequel elle est coincée, impuissante. Tentant de clarifier ses pensées, son regard balaie les alentours à la recherche de n'importe quoi, n'importe quel objet qui pourrait l'aider à se sortir de là et à portée de mains, mais rien. Seulement des paquets et des pots de consommables éventrés au sol. La jeune femme a presque envie de jurer, elle qui ne dit jamais un seul mot ordurier.

« Oh merde ! » Tournant le visage dans la direction de la voix elle aperçoit enfin un visage familier. Malheureusement pas celui qu'elle aurait aimé croiser. Il titube mais il est debout, pendant que son amie est toujours non visible, ce qui ne fait qu'accroître son inquiétude. Elle sent son rythme cardiaque accélérer, autant par l'inquiétude que par la colère et se retient de ne pas hurler sur le grand blond pour qu'il parte à sa recherche au lieu de bloquer sur sa propre situation.
La serveuse n'a pourtant pas le temps de se poser plus de questions puisqu'un corps frêle qu'elle ne connaît que trop bien apparaît enfin. « Ayleen... » Pas sûr que le mot ait été entendu par quelqu'un d'autre qu'elle mais le soulagement qui en découle est véritable. L'inquiétude ne s'envole cependant pas maintenant qu'elle détaille son amie. « Tu saignes... » Et il lui faut faire un effort considérable pour ne pas laisser la panique l'envahir à la vue de ce liquide rougeâtre sur son visage. Et son oxygène....Billy n'est plus avec elle et Charlie sait à quel point son morbide compagnon est vital à ses poumons depuis quelques temps. Alors quand son amie la plus ancienne et certainement la plus proche lui assure qu'ils vont la sortir de là elle secoue la tête à la négative, ne voulant pas qu'elle force. « C'est seulement ma jambe c'est....Ayleen non... » Mais cette dernière ouvre déjà la portière côté conducteur.
Comment fait-elle ça ? Toujours penser aux autres avant elle ? C'est vrai. À part la petite brune malade, tout le monde pourrait mourir dans cette épicerie que ça ne lui ferait ni chaud ni froid. Elle se moque de savoir si la conductrice est inconsciente derrière le volant du véhicule ou déjà morte. Vraiment. Mais Ayleen s'inquiète, toujours, pour tout le monde. Et alors qu'elle s'apprête à lui dire d'arrêter, de ne pas se fatiguer pour rien, de demander de l'aide à Milo ou n'importe qui, elle la voit chuter, se faisant emporter par la conductrice inconsciente. « Ayleen !!! » Un cri, puis un nouveau pic de douleur alors que durant une fraction de secondes elle oublie qu'elle est prisonnière entre deux mastodontes métalliques. « Putain Milo fais quelque chose ! » Cette fois-ci elle s'autorise à jurer, frustrée de ne pouvoir rien faire, de ne pas pouvoir aller aider son amie. Elle se fiche pas mal qu'on s'occupe d'elle à ce moment précis, elle veut seulement être sûre que la brunette va bien. Tant pis pour sa jambe et les dégâts occasionnés, pour cette situation embarrassante à bien des niveaux. Rien d'autre ne compte pour le moment que la sécurité de la jeune femme dont elle ne peut voir l'état depuis sa position avec la portière ouverte.



••••

by Wiise

_________________
    Lead me to the bliss
    I once was a child with innocent eyes/ And as I grew up I could never be free 'cause the shackles I wore can't be touched nor be seen/ My heart never loved and my soul couldn't laugh/ And when I grew old I was riddled with sin, locked my soul in the dark, never let the light in....  ⠇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : tag
messages : 204
quartier : un appartement du South Side, en colocation avec sa jumelle , Ellie (PNJ)

MessageSujet: Re: SAISON II # INTRIGUE 2   Ven 5 Jan - 10:52


 
saison 2
event 1
ayleen, charlie & milo

 
Je ne peux pas m’occuper de Charlie… Pas tant que je ne saurais pas très exactement ce qui est arrivé à Ayleen. Est-ce que je l’ai poussée trop fort ? Est-ce qu’elle s’est cassé quelque chose ? Cognée quelque part ? Est-ce qu’une étagère est tombée sur elle ou quelque chose de ce genre ? Est-ce qu’en essayant de la sauver, j’ai blessé mon amie ?
Cette idée me fiche des frissons. Il faut que je la trouve. Il FAUT que je la trouve.
Mais elle se manifeste avant que j’ai pu esquisser le moindre mouvement et entamer mes fouilles, avant que j’ai pu expliquer mes intentions à Charlie et lui promettre de venir l’aider juste après. Si je suis soulagée de se voir se mouvoir, l’état de son visage m’inquiète et je me fige, sous le choc. Elle est couverte de sang. Il ne me faut pas longtemps pour réaliser que c’est son nez qui a abondamment saigné et barbouillé son joli visage amaigri.
C’est moi qui ai fait ça. Je l’ai blessée. Je lui ai fait du mal…
Le choc de cette constatation m’empêche de me révéler efficace et une autre poignées de secondes s’écoulent, permettant à tout le monde de parler, bouger, pendant que je bloque, jouant les flamands rose puisque je ne peux pas utiliser ma jambe blessée.
Ayleen s’est rapprochée du côté conducteur et a ouvert la portière pour aider la femme au volant à sortir.
« Lai-laisse-moi faire Ay… »
Mais je n’ai pas l’occasion de terminer ma phrase. Je voix le corps de la femme basculer et emporter le corps frêle de mon amie vers le sol.  Mon cœur s’emballe et, pendant de nombreuses secondes encore, je reste paralysé. Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ? En cas de catastrophe, les gens sont censés être bourrés d’hormones et agir comme des supers héros. Moi je suis devenu Super Zéro, le héros qui ne servait strictement à rien !

« Putain Milo fais quelque chose ! »
Je tourne une seconde mon regard exorbité d’horreur vers Charlie, puis me secoue enfin et m’arrache à ma torpeur. J’avais apparemment besoin d’un petit électrochoc et le cri de la jeune femme a fonctionné sur moi.
Je me met donc en branle, sautillant lamentablement et grimaçant à chaque déplacement. Ma hanche me fait mal à nouveau et mon genou – qui a doublé de volume dans mon jean étroit – m’envoie des petites décharges électriques dans toute la jambe. Mais je ne me dégonfle pas. Je l’ai assez fait ces dernières minutes…
Je suis contraint de passer par-dessus l’arrière de la voiture et mon saut (lamentable) m’oblige à serrer les mâchoires pour retenir un cri de souffrance.
Ayleen. Pense à Ayleen ! Et Charlie…Bordel Charlie est coincée comme dans les films ! …Comme dans Signes… Oh putain et si elle crève dès qu’on bouge la voiture ? Mais ce n’est pas le moment de penser à ce genre de choses.

J’arrive enfin auprès d’Ayleen dont je croise le regard apeuré.
« Ayleen, ça va aller. J'suis là » je lui lance d’une voix qui n’a pourtant rien d’assurée… Je m’appuie à la voiture pour ne pas compter que sur ma seule guibole encore en état de fonctionner et me penche un peu pour attraper la femme enceinte qui entrave le corps de mon amie, espérant parvenir à l’écarter. Ma hanche proteste vivement et j’ai l’impression de sentir quelque chose bouger, se déplacer. Et la douleur… Bordel ! C’que ça fait mal.
Mais je ne dois rien montrer à Ayleen.
J’essaie de tirer mais je n’arrive à rien. La femme est trop lourde, ou coincée quelque part, ou je suis trop faible. Ou les trois. Alors je me retourne pour voir si je peux obtenir de l’aide (après tout, nous ne sommes pas les seuls clients du magasin) et c’est là que je remarque les dégâts causés par l’automobiliste sur son passage… Quelqu’un est étendu par terre, immobile et trois personne, dont certaines apparemment légèrement blessées, s’affairent autour.
« J’ai besoin d’aide ici ! » je les hèle, de l’angoisse dans la voix, avant de me tourner vers Ayleen, croisant ses grands yeux sombres. « Tu arrives à respirer ? Dis-moi que tu arrives à respirer. Où est Billy 2.0 ? »
Je pense à cette scène d’Orange is the New Black, quand l’un des protagonistes se retrouve coincée sous un des gardiens et meurt, étouffée, la poitrine compressée… Ayleen est fragile, Ayleen n’a plus son oxygène et Ayleen a le nez en sang. Ayleen va mourir. A cause de moi.

  


code by Chocolate cookie

 

_________________
I need a friend. I need coffee. I need a joint. I need a job. I need a new tattoo. I need a burger. I need music. I need love. I need everything & I need it right now.


Dernière édition par Milo Lawson le Ven 19 Jan - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 123
quartier : South Side -Un studio au dessus d'un restaurant chinois avec son époux
physique : atteindre de la mucoviscidose - en attente de greffe dans une chambre - très amaigrie - tuyaux dans le nez - mourante

MessageSujet: Re: SAISON II # INTRIGUE 2   Jeu 18 Jan - 20:17

SAISON II # INTRIGUE 2
Charlie, Milo & Ayleen


Emportée, écrasée, terrassée. La femme inerte la prend avec elle, elles partent elles deux dans la chute. Ayleen a beau se retenir à la portière durant un dernier effort qu'elle se retrouve tout de même au sol, par terre. Elles glissent, toutes deux elles glissent. L'inerte sur la frêle, la maigre sous la lourde. Morte. Cette femme enceinte est probablement morte. Elle n'a nullement l'impression de sentir de la vie l'animer. Pas un souffle, pas une inspiration, pas une expiration. Il n'y a pas de respiration. Du poids sur sa cage thoracique de marbre, elle a des lignes de sang qui se dessinent contre sa poitrine. Des sillons sur sa silhouette, des gouttes qui gouttent, qui tombent et ne sont pas les siennes si ce n'est celles qui sont contre son nez. Les bras comme des remparts elle pousse, elle enclenche le mécanisme rouillé de ses coudes souillés, sales des gravas et de cette poussière qui surplombe encore tout l'endroit. Ayleen pousse, son cœur qui se sert, ses poumons en allumettes qui halètent, qui cherchent et désespèrent par ce manque de plus en plus grandissant d'air.
Au loin, douce ironie de cette imminente asphyxie, les sons des cris de ses amis sont comme étouffés. Cloche hermétique, la scène se déroule à huit clos, entre elle et le dos de cette femme, entre elle et son possible cadavre. La tête tout de même dégagée sur le côté, l'omoplate sous son épaule, frottant le carrelage brisé du magasin de l'arrière de son crâne cogné, Ayleen recrache avec difficulté ces cheveux qui lui tombent dans la bouche, qui lui donneraient presque envie de gerber. Elle happe l'oxygène comme elle peut, la gorge déployée, la trachée soumise à ce qui veut bien y pénétrer, à ce qui veut bien rentrer dans son corps malade et compressé. Elle n'a pas de force, elle n'arrive pas à la dégager. Milo a tenté quelques trucs, en vain. Alors il a fait le tour, il a beuglé, il a crié sur des gens qui doivent se trouver là, qui doivent percevoir de la rue cette scène et son déplorable état.
Au dessus d'elle, son Milo a la tête apeurée. Son visage encore émacié par ces mois passés emprisonné se creuse d'inquiétude. Elle préfère économiser son air alors pour toute réponse elle cligne des yeux, opine du menton et cherche du regard un signe de Billy, un tuyau, ne serait-ce qu'un morceau de tube transparent.
Elle entend qu'on s'agite, elle entend des pas, elle voit des jambes au dessus d'elle, des personnes vivantes, en bonne santé qui affluent, qui soulèvent la conductrice pour la libérer. Essoufflée, elle ne parvient pas immédiatement à se lever, à se mettre debout mais tend les bras vers quelqu'un pour qu'on la tire en arrière, pour qu'on s'occupe d'enlever ce véhicule de Charlie, qu'on dégage sa jambe qui pourrait se perdre, qui pourrait bien devoir être coupée. Elle s'inquiète, se laisse portée comme une vulgaire poupée vers un étalage encore droit et observe défaite son amie toujours coincée qu'elle pointe du doigt frénétiquement pour qu'on finisse par l'extirper et s'en occuper.
Made by Neon Demon

_________________



I'm drifting through the halls with the sunrise, Climbing up the walls for that flashing light. I'm gonna be free and I'm gonna be fine. Now the sun is up and I'm going blind, Another drink just to pass the time. It's a different kind of danger And the bells are ringing out. Too fast for freedom. Sometimes it all falls down. These chains never leave me. I keep dragging them around...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 714

MessageSujet: Re: SAISON II # INTRIGUE 2   Dim 21 Jan - 10:40




SAISON 2 # INTRIGUE 2


1 ■ Synopsis
10:10 pm ; GROCERY STORE
Ayleen est conduite à l'écart par un client de l'épicerie. Alors qu'il s'inquiète de son état, la jeune femme, elle, n'a d'intérêt que pour le sort de Charlie, toujours coincée entre les rayonnages et la voiture. Mais personne n'ose toucher à rien, par crainte de faire pire que mieux et de se rendre responsable de sa mort. Milo ne pense qu'à venir en aide à son amie et se met en tête de retrouver sa bouteille d'oxygène, perdue sur le sol poussiéreux du commerce.
Des citoyens passant par là, commencent à affluer dans l'épicerie pour se rendre utile. Un peu de main d'oeuvre ne pourra pas faire de mal, d'autant que l'un d'eux annonce être secouriste.      

2 ■ Participants (ordre de passage)
# Charlie Swanson
# William Becker (MJ)
# Ayleen Antonovic
# Milo Lawson

4 ■ Règles à suivre pour cette intrigue
# 700 mots maximum par réponse
# suivre l'ordre de passage défini ci-dessus : si c'est votre tour et que vous savez que vous n'aurez pas le temps de répondre dans la journée, prévenez vos camarades dans le flood intrigue, merci !
# si vous n'êtes pas en mesure de répondre dans les 48H, votre tour est automatiquement sauté, et ce afin de privilégier l'avancée de l'action  
# il vous est permis de vous arranger avec vos partenaires pour intervertir votre tour avec un autre joueur si l'action s'y prête ou si vous manquez de temps  

■ votre dévoué staff  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 77

MessageSujet: Re: SAISON II # INTRIGUE 2   Dim 21 Jan - 18:03




William Becker

C’est bien sa veine. Il faut qu’il soit témoin d’un accident de la circulation au bout de la rue qu’il emprunte, juste sur son jour de repos ! William tique balance son donuts tout juste acheté et entamé dans la poubelle la plus proche et essaie de ne pas déraper sur le sol. Il manque de déraper sur une plaque de verglas mais retrouve son équilibre juste à temps et finit par atteindre la petite épicerie de quartier qui fait l’angle. Une épicerie dans laquelle il a déjà mis les pieds une fois, en rentrant d’une soirée bien arrosée. Evidemment, avec ce qui vient de se passer : le décor n’a plus rien à voir. Les étalages sont à terre, de la poussière a commencé à se disperser dans l’air et, bien entendu, il a y a une voiture au beau milieu du commerce…  
Il évalue rapidement la situation : une victime à terre, non loin de la caisse, visiblement inconsciente. Une autre coincée par la voiture, consciente. Et deux autres…couchées l’une sur l’autre ? Il lui faut un instant pour comprendre, grâce à la portière ouverte et la position des victimes que la plus frêle a tenté de faire sortir la conductrice qui s’est écroulée sur elle. Une erreur de débutant.

Il s’approche de la victime la plus proche. Une personne âgée qui a été, d’après le témoin resté à ses côtés, percutée de plein fouet par l’automobile. La sexagénaire était baissée, en train d’essayer d’attraper un article tant bien que mal lorsque la voiture l’a percutée, faite basculer, puis lui a roulé dessus. Il prend son pouls pour la forme mais le verdict est très clair : la première victime est décédée.
« Qu’est-ce que je dois faire ? »
« Restez à ses côtés en attendant les secours. Vous avez appelé les secours ? »
« Oui, le monsieur là-bas l’a fait mais... »
« Restez là. »
Là-dessus, il s’éloigne pour rejoindre un grand type dans la vingtaine, visiblement paniqué et qui a du mal à se déplacer. Il l’oblige à s’asseoir malgré ses protestations et demande à l’homme - désigné juste avant par le témoin comme celui ayant appelé les secours - de trouver la bouteille d’oxygène dont parle la grande perche.  
L’autre fille a un homme à son chevet et, la conductrice, visiblement enceinte jusqu’aux yeux est rejointe par deux femmes qui s’enquiert de son état. William la voit rouvrir doucement les yeux et décide de s’en désintéresser pour se rapprocher de la brune plutôt mignonne qui s’est retrouvée bloquée par la voiture.

« Madame ? Je suis secouriste. William Becker, pour vous servir » se présente-t-il en lui servant son sourire le plus charmeur, espérant briser la glace et la détendre avec son statut. « Vous pouvez me donner votre nom ? Je vais tâcher de vous sortir de là mais avant j’ai besoin d’évaluer la gravité de vos blessures, pour savoir quelle démarche sera la plus appropriée. Vous permettez que je vous approche et vous touche ? »
C’est qu’une jeune femme (dons son style d’ailleurs) a récemment déposée une plainte pour attouchement à son encontre alors…mieux vaut jouer la carte de la prudence !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : freesia(ava) & Imaginarium (sign)
messages : 412
quartier : West side
physique : Possède un tatouage sur l'omoplate symbolisant un cygne noir et un sur l'aine gauche à l'encre blanche symbolisant un scorpion. D'un accident récent elle possède une cicatrice au-dessus du genou suite à une fracture sus-condylienne. Elle en possède une seconde, plus mystérieuse, sur l'aine, juste en dessous de son tatouage. Elle n'en connaît pas précisément l'origine.

MessageSujet: Re: SAISON II # INTRIGUE 2   Mer 24 Jan - 16:12


Saison 2, intrigue 2

••••

La peur cède peu à peu la place au soulagement quand elle voit des personnes extérieures venir en aide à Ayleen et l'extirper de sous la conductrice pour la conduire un peu à l'écart. Certes, son amie a connu des jours meilleurs et l'absence de Billy 2.0 est préoccupante mais elle est consciente et en cas d'urgences, elle sait que la frêle petite brune pourra être conduite à l'hôpital.
Mais maintenant que cette dernière reçoit l'aide dont elle a besoin, maintenant que l'inquiétude n'accapare pas toute l'attention de son cerveau, Charlie la ressent, la douleur lancinante dans sa jambe gauche. Bien plus violente qu'auparavant et qui la fait grimacer de douleur. Toujours comprimée entre le véhicule et le rayonnage du magasin la jeune femme sens les fourmis parcourir son mollet jusqu'à son genou, engourdissant ses muscles sans pour autant annihiler la sensation d'un coup de couteau en plein tibia. Son dos aussi commence à la tirer de par l'inconfort que sa position l'oblige à tenir mais ce n'est rien comparé au bas de son corps. Elle tente néanmoins d'en montrer le moins possible pour ne pas faire paniquer d'avantage son amie et risquer qu'elle vienne à manquer d'oxygène. Mais elle sait déjà que quelque chose est cassé dans sa jambe avant même de connaître l'étendue des dégâts.
Et ça contrarie la serveuse. Non pas pour sa santé, ou même son travail qu'elle ne pourra pas assurer pendant quelques temps. Non ça la contrarie pour la mise en route de son plan qui risque d'être retardée. La frustration mélangée à la colère la gagne peu à peu tandis qu'un homme qu'elle ne connaît pas s'approche d'elle pour s'enquérir de son état.

William Becker. Secouriste. Sourire de pilier de bar à la lourdeur vérifiée. Du moins est-ce l'impression que la jeune femme en a alors qu'il lui demande son nom. « Charlie » Est la seule information que cette dernière daigne lui renseigner alors que son attitude continue de la mettre mal à l'aise sans réellement savoir pourquoi. Probablement parce qu'il est un étranger, et un homme. Une combinaison délicate pour approcher un fauve apeuré comme elle. Et son malaise ne fait que croître quand elle entend le mot « touche ». Elle tique. De manière visible. Sans cacher l'effet que cette perspective produit sur elle. Si son corps n'était pas bloqué à partir de la taille, nul doute qu'elle se serait allée à un mouvement de recul.
Mais elle doit rester rationnelle. C'est un professionnel, elle est coincée depuis déjà un bon moment et personne d'autre ne semble être en mesure de la sortir de là. Sauf lui. Au moins l'aider à ne pas aggraver la situation. Alors après quelques secondes, elle finit par acquiescer à contre cœur. « C'est ma jambe gauche » L'informe-t-elle dans une grimace. « Elle est très douloureuse. Je dirai un bon 7 sur une échelle de 1 à 10 » Concise et directe, comme toujours, ce qui, en général, convient plutôt bien pour ce genre de problèmes. « Et....je crois qu'elle commence à s'engourdir » Consciente que ce n'est pas forcément bon signe et qu'il va falloir prendre une décision rapide pour virer cette caisse d'ici.

Elle jette un coup d'oeil à Ayleen plus loin, se forçant à lui adresser un sourire quand leur regard se croise, retenant une nouvelle grimace de douleur.

••••

by Wiise

_________________
    Lead me to the bliss
    I once was a child with innocent eyes/ And as I grew up I could never be free 'cause the shackles I wore can't be touched nor be seen/ My heart never loved and my soul couldn't laugh/ And when I grew old I was riddled with sin, locked my soul in the dark, never let the light in....  ⠇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : tag
messages : 204
quartier : un appartement du South Side, en colocation avec sa jumelle , Ellie (PNJ)

MessageSujet: Re: SAISON II # INTRIGUE 2   Sam 27 Jan - 18:49


 
saison 2
event 1
ayleen, charlie & milo

 
Je ne peux rien faire pour elle. Je ne peux pas la déplacer ou déplacer la fille qui lui comprime certainement la cage thoracique. Je vais rester planté là, comme un le plus couillon des couillons à la regarder crever. Je suis à quelques centimètres d’elle et je ne peux rien faire. Ca me tue putain ! J’essaie mais il n’y a rien à faire. Ma hanche m’envoie des signaux très clairs et ne veut pas me soutenir. Mon genou a déjà doublé de volume sous mon jean trop serré et m’élance horriblement.
Et finalement : MIRACLE ! Un type vient dégager Ayleen et la mettre à l’abri. Il fait ce que j’ai échoué à faire. Il l’aide à se redresser pour lui permettre de reprendre son souffle. Son souffle… C’est Billy son souffle !
« Il lui faut son oxygène ! Ayleen, j’vais chercher Billy, bouge pas ! »
C’est débile : elle n’est en mesure d’aller nul part. Si ce n’est à l’hôpital bien entendu… J’ai foiré. Sur toute la couille de ligne ! Mais ça je peux le faire. Je peux essayer de rattraper le coup en retrouvant sa bouteille d’oxygène pour lui permettre de respirer à nouveau, pour soulager ses poumons fatigués.
Mais après quelques pas seulement, je réalise que je vais avoir du mal à mettre mon plan, pourtant simplissime à exécution… Ma jambe refuse de supporter mon poids cette fois. J’essaie de sauter à cloche-pied mais le moindre mouvement me met au supplice.

Un type vient à ma rencontre et me rattrape au vol au moment où je sens que je vais perdre l’équilibre. Il m’incite à m’asseoir et, furieux, frustré, je proteste et m’agace.
« Non ! Mon amie a besoin de son oxygène, elle a la muc… »
« Vous ne l’aidez pas là. Vous n’irez nul part sur cette jambe monsieur. Alors asseyez-vous. »
Il m’oblige à m’exécuter avant de héler un type qui vient de pénétrer dans l’épicerie, son portable devant lui. Ce fumier est certainement en train de filmer toute la scène… Ca me met hors de moi et je m’apprête à lui hurler ce que je pense de lui lorsque l’autre me coupe l’herbe sous le pied.
« Oui, vous. Rangez-ça et venez vous rendre utile. Vous savez à quoi ressemble une bonbonne d’oxygène ? » le questionne le type à mes côtés, attendant de le voir abaisser son cellulaire et acquiescer. « Parfait. La jeune fille là-bas en a besoin d’urgence. Om est-ce qu’elle se trouvait la dernière fois qu’elle l’avait ? »
« Elle ét… »
« Ne me le dites pas à moi, dites-le-lui, à lui. »
Là-dessus, le type se tire et me laisse en plan, assis par terre. Je me tourne vers le mec avec son téléphone - qui attend visiblement mes instructions - et lui désigne l’endroit approximatif où nous nous trouvions quand la voiture à fait irruption dans le commerce. Il se met aussitôt au travail, me faisant un peu revenir sur le jugement que j’ai porté lorsque je l’ai repéré. Peut-être que ce n’est pas tout à fait une ordure…
« Oui, par là. Il a pu voler ou j’sais pas quoi… »
« C’est ça ? »
« Oui ! Putain oui ! » je m’extasie, en le voyant extraire Billy de sous quelques décombres. Il s’approche de moi avec et je désigne Ayleen. « Non, elle ! C’est pour elle, allez le lui apporter. »
Je le suis du regard, soulagé qu’on ait pu mettre la main dessus et en même temps inquiet… Et s’il était trop tard ?  Si Billy 2.0 était trop endommagé ou ne contenait plus assez d’oxygène pour lui permettre de se remettre du choc ?

A défaut de pouvoir me relever et marcher jusqu’à elle, je rampe tant bien que mal pour la rejoindre. Il faut que je sois à ses côtés. Ca me prend une éternité et ça me fait un mal de chacal mais peu importe. Quand j’arrive auprès d’elle, j’attrape sa main au vol, alors qu’elle semblait chercher la mienne. Billy a été installé et elle respire laborieusement. Mais elle respire, au moins…
« Ca va aller. Pardon… J’pensais que t’aurais rien. J’pensais pas… J’suis désolé Ayleen. J’voulais bien faire. Parle pas. Garde ton souffle » je lui ordonne en déposant un baiser sur sa main, puis en me redressant un peu pour atteindre sa joue.
Je me tourne ensuite vers Charlie pour voir ce qui se passe de son côté.  

  


code by Chocolate cookie

 

_________________
I need a friend. I need coffee. I need a joint. I need a job. I need a new tattoo. I need a burger. I need music. I need love. I need everything & I need it right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : Pandamalin
messages : 714

MessageSujet: Re: SAISON II # INTRIGUE 2   Lun 12 Fév - 13:57




SAISON 2 # INTRIGUE 2


10:30 pm ; GROCERY STORE
William Becker garde son sang froid et un sourire tranquille et charmeur sur ses traits. En réalité, l'état de Charlie le préoccupe, principalement à cause de cette histoire d'engourdissement. Heureusement pour elle, les renforts ne tardent pas à arriver et la jeune femme peut être extraite dans les meilleures conditions. Elle est évacuée en priorité de l'épicerie, en ambulance et suivie de près par la femme enceinte, en plein travaille à cause du choc émotionnel...
Voyant qu'aucun autre véhicule de secours ne se présente, William propose à Milo et Ayleen de les emmener lui-même en voiture jusqu'aux Urgences. Pensant à l'état chaotique de ses finances, le jeune homme accepte l'offre du chef des services d'urgences et de secours paramédicaux.
Pendant qu'ils quittent les lieux de l'accident, soutenus par les passants s'étant déjà portés volontaires pour les aider : la police est déjà à l'oeuvre et s'active autour du corps de la malheureuse première victime du drame, heurtée de plein fouet.

Résultat
#Charlie n'est pas conduite au CMC, fermé provisoirement à cause d'un code noir* déclenché au moment de son évacuation du petit commerce de proximité. Elle est donc transférée dans une clinique du South Side où elle subira une intervention chirurgicale pour gérer la fracture fémorale, sus-condylienne qu'elle présente. La violence du choc et le déplacement de l'os ont également endommagé son artère poplitée. Elle devra rester immobiliser de longues semaines et devra suivre une rééducation. Charlie devrait avoir récupérée sa mobilité d'ici fin mars/début avril.      
# Ayleen est conduite par William Becker au CMC où elle devra patienter un moment avant d'être examinée par un médecin, à cause de la situation sur place*. La jeune femme sera placée en observation et mise sous oxygène durant 24H.  
# Après une longue attente, due aux évènement survenus au CMC*, Milo rencontre un médecin urgentiste qui lui annonce que son genou, déjà abimé par le passé, est luxé. Selon lui, c'est un miracle qu'il ait été capable de se lever et de se déplacer... Il devra porter un plâtre allant jusqu'au pied durant près de deux mois et faire de la rééducation.    

* cf event sujet 3
■ votre dévoué staff  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago911.forumactif.org


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: SAISON II # INTRIGUE 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
SAISON II # INTRIGUE 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SAISON I # INTRIGUE 1
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» Résumé de l'intrigue
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: West Side-
Sauter vers: