AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 la la land | jade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Profil
crédits : pandamalin | tumblr
Messages : 859
quartier : west side
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: la la land | jade Lun 8 Mai - 0:28



la la land
ft. jade


Il ne cherche qu'un sourire, qu'un retour aux choses normales. Il veut voir ces nuages s'estomper d'au-dessus de leur tête, il veut voir la lueur de ses prunelles s'éclaircir à nouveau comme lorsque rien ne pouvait les atteindre, comme lorsque rien ne pouvait s'imposer entre leurs deux âmes. Une once de nostalgie qui s'immisce jusqu'à ses songes, jusqu'à cet esprit brisé par le temps et les erreurs. Ce même esprit qui tente de se forger une nouvelle arme, quelques remparts de substitutions à celles effondrées, à celles qui se sont brisées lorsque la solitude s'était faite familière, presque unique coéquipière pour ses journées mornes et difficiles. Il veut voir ces souvenirs chassés, il veut voir cette nouvelle page offerte, cette possibilité d'un renouveau qui se dépose finalement au creux de ses mains lorsque ses traits s'étirent en un sourire qui, il ne l'avouera pourtant pas encore, lui a tant manqué durant son nouvel objectif, sa nouvelle quête presque achevée. Puis son rire vient rendre justice à celui qu'il s'était imaginé lorsque tout les séparaient, lorsqu'il se risquait encore au loin par stupidité. « T'es con sérieux. N'importe quoi ! » A cela, un sourire s'ancre contre ses lèvres, ramenant une pointe de clarté contre ses traits affaissés par la fatigue et le chagrin, bien qu'il n'en dise toujours rien. Il se fait déterminé à retrouver cette force qui faisait de lui ce qu'il avait pu être par le passé, lorsque rien n'avait d'importance si ce n'est ses songes et ce qui gronde au fond de lui ; choses aujourd'hui surpassées par l'amour qu'il lui porte, cette affection des plus maladives installée à l'égard de la brunette qui, finalement, revient contre lui, réinstaurant ce contact salvateur, cette proximité perdue. « Tu m'as manqué tu sais... » Ses perles se frayent un chemin jusqu'aux prunelles féminines, jusqu'à ce regard qu'il s'était imaginé de cette même manière durant de longues nuits. Et il se perd dans la contemplation de la Belle, ses petites mains perdues dans les boucles flirtant contre sa nuque. Il s'immisce dans cette bulle qu'elle fait naître, là, autour d'eux tandis que, derrière, le monde ne fait que continuer sa course. « Repars pas comme ça, c'est tout c'que j'te demande. » Durant un court instant, il ne se soucie de rien, pas même de la manière dont les choses pourraient se terminer. Il se fout de savoir comment sera la fin de cette soirée, pourvue qu'elle n'est pas réellement de fin, dans un sens. Ce sont les songes qui parcourent sa tête, les idées qui viennent tenter l'esprit partagé du mercenaire en chasse et de l'Homme en peine. Tout se bouscule à nouveau, tout s'entrechoque derrière ses yeux qui se ferment, instinctivement, imprimant cet instant dans sa mémoire pour ne plus s'en défaire, pour ne plus jamais perdre cette sensation de plénitude qu'elle insuffle. Puis, finalement. « Je te le promets. » Et cette parole s'ancre contre son âme, une écriture flamboyante qui subsistera – il le sait – au Loup endormi. « Je vais nous chercher les commandes, on va être en retard pour le film. » Laisse-t-il entendre tandis qu'il se défait légèrement d'elle, revenant néanmoins sur ses pas pour déposer un baiser le long de ses lèvres, là où ce sourire doit demeurer ; davantage ce soir. Il réajuste alors sa veste, jetant sa cigarette peu consumée un peu plus loin avant d'entrer là où, malgré tout, il ne mettra plus jamais les pieds pour récupérer ce que madame a exiger. Quelques billets, quelques insultes et un retour des plus calmes vers la voiture dans laquelle il s'engouffre, invitant Jade à faire de même avant de fouiller dans son porte-feuille pour lui partager les places qu'il leur a acheté, guettant sa réaction plutôt que de démarrer, cherchant une quelconque marque d'hystérie à venir ; car c'est ce qu'elle est et c'est, quoi qu'on puisse penser, ce qu'il aime aussi.

Codage par Emi Burton

_________________


Broken Crown
« They took everything from us. Then they call me a monster? The moment I sign that pardon, I proclaim the world that they were right. This ends when I grant them my forgiveness, not the other way around. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
Messages : 1352
quartier : Downtown - En colocation avec le sociopathe Matthew Goodwin
Secrets

Feuille de personnage
Répertoire rapide:
État physique:
Secrets inavouables:
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: la la land | jade Ven 2 Juin - 1:30

La La Land
Elijah & Jade

Are you shining just for me ? There's so much that I can't see.

« Je te le promet »Silencieusement, les mots signent un contrat parfaitement invisible. Leur intonation solennelle gribouille les pages épaisses de la requête tout juste évoquée, évanouie dans leurs tympans. Comme ces « je le veux » devant les institutions, comme ces déclarations des grands hommes devant des caméras ; la réponse griffonne quelque part son lourd sens au fond de leur crâne d'indomptés. Ça leur confère une force soudaine. Un truc pas très bien définie, assez abstrait et sans contour précis. C'est comme une clarté dans l'orage de rage et de regrets qui gronde désormais bien loin au dessus de leur tête nue sans pour autant disparaître. L'énergie qu'ils dépensent autant à s'effriter qu'à s'aimer cesse de tonner, elle se cache, s'amenuise, s’atténue dans une accalmie qu'ils s'accordent à partager en un sourire complice. Capable de passer du noir au blanc en quelques secondes, fous, bipolaires, ou peut être juste simplement deux êtres un peu paumés qui tentent de danser sur le même pied, Jade et Elijah se parlent enfin plus avec le cœur qu'avec la raison. Enfin. Il le jure. Enfin il le fera. Homme de parole, il est une bête qui tente à nouveau de se faire apprivoiser sous les caresses féminines qui coulent doucement le long de sa nuque. Il laisse à nouveau la corde se nouer autour de son cou sans trop le serrer, laissant assez de leste pour qu'il se sente encore suffisamment en liberté. Elijah rendosse une dose de son magnétisme aux yeux de la jeune femme qui l'observe. Ses yeux jettent, de part et d'autre de leur bleu clair, l'étincelle d'un vieil homme qui aperçoit un quelconque souvenir du passé. Nostalgie désormais matérielle qu'il tient avec force entre ses doigts, ses épaules se délestent du fardeau qu'il traînait depuis qu'il l'avait quittée. Ensemble, ils aspirent de grandes goulées d'air avant de relâcher leur étreinte dans un étrange flottement de bien être.
Quelques minutes suffisent à ce que les sacs plein de nourritures embaument l'habitacle de la voiture qu'ils ont regagné bien plus de bonne humeur que lorsqu'ils l'avaient quitté. Elijah en profite pour sortir les places de cinéma et les lui confier. Le titre La La Land, marque de son encre noir les petits carrés blanc qu'elle pince entre son pouce et son index en retenant son souffle. « Oh ! J'voulais trop aller le voir ! Comment t'as su ? » Sa voix déraille en quelque chose d'un peu plus aigus que d'ordinaire, d'un peu plus fort dans un étonnement non feint. Il lui faut une petite minute de réflexion perdue, fixée sur les places tout en contrôlant quelques battements de mains un peu foufous. Et puis, lucide, elle se retourne sur lui, arborant une moue désolée réalisant l'ampleur de l'effort. Se souvenir de ses goûts, se remémorer ces longs et interminables monologues devant les frasques amoureuses des inconnues du voisinage et des personnages fictifs de leur petit écran ; écouter d'une oreille en se forçant à ne pas roupiller, prendre le risque de sortir de sa taverne et de leur petite bulle juste pour la mèche blonde de Gosling et la tête de crapaud d'Emma Stone...C'était vraiment un bel effort. « Tu vas trop pas aimer du tout. Ils chantent dedans et c'est une histoire d'amour, tu vas te faire chier et je vais surement pleurer et crier dans la salle et te coller la honte de ta vie...Encore une fois. C'est déjà un beau cadeau que tu veuilles supporter ça, j'pensais pas que tu m'écoutais quand j'parlais en vrai. J'vais pas te demander de vraiment le faire Lijah' j'ai envie que ce soit un bon moment pour nous deux, ensemble. J'pourrais peut être garder les places et aller le voir avec Aiden ? » Elle lui agrippe les mains, sautillante encore sur son siège par la bonne surprise qu'il vient de lui faire mais bien déterminée à faire en sorte que le plaisir soit partagé entre elle et lui pour leurs retrouvailles. « Et donc peut être qu'on peut juste aller chez toi ce soir ? »



Made by Neon Demon

_________________



You have eyes that lead me on; and a body that shows me Death. Your lips look like they were made for something else but They just suck my breath. I want your pain yo taste why you're ashamed. You're so sudden. Fuck me until we know it's unsafe. And we'll paint over the evidence. I want you wanting me. I want what I see in your eyes so give me something to be scared of.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Profil
crédits : pandamalin | tumblr
Messages : 859
quartier : west side
Secrets
Contact

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: la la land | jade Lun 5 Juin - 18:17



la la land
ft. jade


« Oh ! J'voulais trop aller le voir ! Comment t'as su ? » Il se défait alors d'elle, laissant cette question sans réponse. Parce qu'elle n'en nécessite pas, parce qu'il exige qu'elle devrait le savoir. Paraître ailleurs ne sous-entend pas qu'il n'écoute pas ; bien qu'elle en soit à croire le contraire. Ce pourquoi il va pour démarrer, retrouver les rues moins actives par l'heure qui s'écoule en direction d'un petit cinéma, pas le plus luxueux mais tout de même assez pour qu'il n'en vienne à le choisir. Autant faire les choses bien et jusqu'au bout, de toute manière. Mais il sent le regard de la Belle revenir sur lui, une moue teintée sur ses traits qui l'amène à froncer les sourcils, la questionnant du regard tandis qu'il marque un temps d'arrêt, rien qu'une petite minute qui pourrait aisément se transformer en plusieurs. « Tu vas trop pas aimer du tout ; ça il s'en doute mais il ne dit rien, soupirant seulement à l'idée qu'elle ne puisse pas seulement profiter de ce qu'il est venu lui servir sur un petit plateau d'argent. Ils chantent dedans et c'est une histoire d'amour, tu vas te faire chier et je vais sûrement pleurer et crier dans la salle et te coller la honte de ta vie... Encore une fois. Un rire qui s'extirpe d'entre ses lèvres et un silence – de sa part – qui s'éternise. Elijah ne viendra pas la contredire, pas cette fois, taquin et réaliste aussi, dans le fond. Il a conscience qu'ils sont l'opposé de l'un et de l'autre, néanmoins loin d'être à même de pouvoir s'empêcher d'avoir besoin d'elle, désormais, pour survivre. C'est déjà un beau cadeau que tu veuilles supporter ça, j'pensais pas que tu m'écoutais quand j'parlais en vrai. J'vais pas te demander de vraiment le faire Lijah' j'ai envie que ce soit un bon moment pour nous deux, ensemble. J'pourrais peut-être garder les places et aller le voir avec Aiden ? » Mais l'hystérie ne passe pas, elle ne fait qu’accroître tandis qu'elle s’agrippe à ses mains, trahissant cette réaction qu'il attendait d'ailleurs. Elijah n'en cache pas son sourire, en revenant à son volant, à cette clé qu'il laisse prendre place là où elle doit être, laissant à son autre femme le droit de grogner quelques secondes tandis que sa Jade reprend la parole, essayant de faire les choses bien ; loin d'être à même de voir qu'elles ne le seront que si elle parvient à en profiter complètement. « Et donc peut-être qu'on peut juste aller chez toi ce soir ? » C'est à cette question qu'un sourire vient trahir l'amusement qu'il en tire, la preuve même d'un esprit mal placé aussi, surtout. Il la connaît, elle le connaît aussi, c'est un jeu implicite auquel il choisit de ne pas participer, pas encore. Pas tant qu'il n'aurait pas su lui prouver qu'il peut être aussi surprenant qu'en cette soirée. « Tu voulais voir ce film, alors on va le voir. Ensuite on rentrera. » Laisse-t-il entendre, laissant ses perles claires revenir sur la route afin d'éviter un malheureux hasard, de ceux qui le fatigue lorsqu'il pense parvenir à réussir la promesse qu'il s'était fait quant à la jeune femme qui l'accompagne. Et il aura fallu qu'une quinzaine de minutes à Elijah pour rejoindre le cinéma, réussissant facilement à se trouver une place étant donné l'avance qu'ils ont sur la séance, de quoi leur laisser le temps de manger, d'apaiser un peu plus l'instant présent. « T'as intérêt à tout manger, j'aime pas trop comment... t'as maigri. » Laisse-t-il d'ailleurs savoir en fouillant un peu dans les sacs, cherchant ce qui pourrait éventuellement lui faire envie dans ce qu'elle a choisi quand lui s'était perdu.

Codage par Emi Burton

_________________


Broken Crown
« They took everything from us. Then they call me a monster? The moment I sign that pardon, I proclaim the world that they were right. This ends when I grant them my forgiveness, not the other way around. »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Profil
Secrets
Contact







MessageSujet: Re: la la land | jade

Revenir en haut Aller en bas
 

la la land | jade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Jade - The little flower is lost in this big world
» tutorial chariot de guerre sur base de land raider
» land speeder dark eldar
» Plusieurs land raider
» Pour la jolie et rebelle Jade Campbell
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: Downtown The Loop-