Partagez | 
 

 Un petit rafraîchissement - Lloyd

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar


ADMIN ٩(◍•ᴗ•◍)۶❤
crédits : avatar : swan / codage sig : frimelda
messages : 1118
quartier : un appartement dans le Loop, Downtown, sur le même pallier que celui de sa mère, atteinte d'agoraphobie sévère et cloitrée depuis des années maintenant
physique : depuis son accident, survenu le 31/10/16, la main droite de Lloyd, piétinée durant un mouvement de foule, présente des cicatrices dues aux opérations subies pour la réparer

MessageSujet: Re: Un petit rafraîchissement - Lloyd   Sam 30 Déc - 15:55

a refreshing day. literally

Justin & Lloyd

Lloyd apprécie la délicatesse dont fait preuve Justin face à la situation et l’arrivée de ses collègues. La plupart sont au courant de l’accident de son frère, comme la plupart sont au courant des circonstances de la mort de son père, puisqu’ils étaient présents le jour où sa mère lui a passé un appel désespéré à la caserne. Le bouche à oreille s’est chargé de mettre au courant le reste de ses collègues. Rares sont les secrets ici, les hommes et femmes de la brigade étant de véritables commères…  Il apprécie d’autant plus la discrétion dont fait preuve son interlocuteur.
Le grand blond se contente d’acquiescer dans un sourire poli, puis recommence à manger. Si auparavant aborder ce sujet lui aurait coupé l’appétit, ce n’est plus le cas depuis des années. Du temps a passé d’abord, et puis il a vu tellement de choses au cours de sa carrière que quelques souvenirs sanglants ne l’arrêtent plus vraiment.
« Ma mère priera pour lui. »
Lloyd relève les yeux vers lui, un peu surpris par cette remarque. Et puis le sourire lui revient et, une fois encore, il hoche la tête.
« C’est gentil. Ma mère apprécierait. »
Si je lui transmettais. Ce qui n’arrivera pas, désolé, pourrait-il ajouter. Mais il espère que Justin fera le cheminement lui-même et devinera ce qui l’empêche de le faire. Remuer le couteau dans la plaie ne serait pas judicieux. Surtout pas dans l’état où se trouve sa mère en ce moment… Mais c’est vrai, en bonne pratiquante catholique irlandaise qu’elle est, Maureen apprécierait qu’une femme prie pour la mémoire de son défunt fils. Elle le fait elle-même tous les jours et pense encore que Lloyd fait de même, ce qui n’est plus le cas depuis des années aussi… Il se sent trop coupable. Il n’a plus l’impression d’être dans les bonnes grâces du Dieu que sa mère vénère et appréhende le jour où il devra se présenter devant Lui et rendre des comptes. Il n’a pas choisi une voie de "sauveur" par hasard. En devant pompier, il a pensé pouvoir équilibrer la balance, compenser la mort de son frère dont il s’est rendu responsable en sauvant d’autres vies au quotidien… Mais le compte n’est jamais juste. Il ne sera jamais juste.  

« Bon, ok, j’avoue, j’serais content de pouvoir manger des trucs pareils plus souvent. »
Lloyd ricane et termine la bouchée qu’il vient d’avaler.
« J’le savais ! J’te ferai goûter une de mes spécialités un jour, tu verras. »
« Fais gaffe, il va essayer de te convertir à la graines attitude ! » lance Elvis qui vient de revenir à leur côté avec une assiette de chili con carne bien fumante. « Goûte plutôt à ça. Recette de ma abuela. »
« Il ment, ça vient de la superette du coin et c’est plein de saloperies chimiques. »
« Je ne mens jamais ! Arrête d’essayer de… »
Mais le conducteur du camion secours est interrompu par l’alarme qui se déclenche tout à coup dans le mess. Les pompiers retiennent leur souffle, fourchettes en suspension dans l’air, conversations en pause. Et évidemment, c’est leur unité qui est appelée à intervenir sur une voiture immobilisée sur les voies et présentant un risque.
Tout le monde soupire, Lloyd le premier.
« Typique » lâche-t-il en avalant une dernière bouchée de son plat, avant de se remettre sur ses pieds. « Finis-le, j’pourrai pas le réchauffer une aut’ fois » lance-t-il à l’adresse de Justin en s’éloignant déjà. « Et fais gaffe, j’vais quand même prendre ma revanche, Monsieur l’Arroseur-Arrosé ! »
Se fendant d’un large sourire taquin, Lloyd lui adresse un geste de salutation puis rattrape Elvis dans le couloir pour grimper à bord du camion secours. Il compte envoyer un message à Justin dans le courant de la semaine, pour prendre de ses nouvelles et tenter d’en savoir un peu plus sur cette histoire avec son frère. Ca le contrarie un peu à dire vrai. Plus parce que ça perturbe son ami que parce qu’il s’en fait réellement pour Ryan. Selon lui, il agit comme n’importe quel adolescent normal et il n’y pas grand chose d’autre à faire que d’attendre qu’il mature un peu… Mais on ne sait jamais.


(c) chaotic evil

_________________


she's got a smile it seems to me reminds me of childhood memories where everything was as fresh as the bright blue sky & if i'd stare too long i'd probably break down and cry

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



crédits : /
messages : 213
quartier : Centre ville

MessageSujet: Re: Un petit rafraîchissement - Lloyd   Jeu 4 Jan - 19:36

Justin ne voulait pas rester sur une note trop triste d’autant qu’il avait bien compris que Lloyd n’avait pas forcément envie de s’attarder sur le sujet de son défunt frère. Le technicien de surface avait donc rapidement embrayé sur quelque chose de plus léger et réjouissant à savoir la nourriture qu’il avait préparée. Ce n’était pas simplement pour lui faire plaisir mais sincèrement qu’il avait donc signalé qu’il aimerait bien pouvoir manger aussi bien plus souvent. Depuis qu’il vivait seul, le jeune homme avait adopté un régime alimentaire plutôt… Sommaire. N’ayant pas l’envie de se faire à manger pour lui tout seul ni les moyens d’acheter des produits de très bonne qualité, il allait donc au plus simple à savoir féculents et boîtes de conserve. Autant dire que le repas du moment sonnait presque comme une fête. Elvis cependant ne semblait pas vouloir que Justin s’extasie trop sur les préparations de Lloyd et s’invita dans la conversation. Le technicien de surface laissa échapper un rire franc alors qu’il écoutait les deux hommes se chamailler sur la qualité de chacune de leurs préparations. Justin s’apprêtait à faire une remarque à son tour lorsque les trois hommes furent coupés dans leur élan par un son qu’ils connaissaient bien. L’alarme qui signalait un appel aux secours. Bien évidemment, l’unité de Lloyd était appelée et ce dernier ne retint pas un soupir.

« Oui c’est clair qu’on peut dire que c’est un classique. »

A force de travailler ici, Justin avait bien remarqué que cette douce sonnerie avait souvent tendance à résonner lorsque les pompiers commençaient enfin à complètement se détendre. Cela faisait partie du métier. Lloyd comme ses collègues était donc déjà sur le pied de guerre, signalant cependant à son cadet qu’il pouvait finir son plan et surtout, qu’il aurait sa revanche concernant sa blague initiale. Un immense sourire fendit alors le visage de Justin qui n’était pas du genre à fuir face à ce genre de provocations.

« Alors là, je t’attends !! »

Justin adressa un petit air de défi à Lloyd tout en le regardant partir avec ses collègues. Le technicien de surface prit alors quelques secondes pour observer ce qu’il restait derrière-eux après le départ des hommes. Il termina le peu qui restait dans l’assiette de Lloyd et débarassa ensuite l’ensemble de la table, remettant au frais ce qui pouvait être réchauffé plus tard et faisant la vaisselle de ce qui n’était plus utile. Après cela, il reprit son ménage là où il l’avait laissé. Son pantalon n’avait toujours pas séché entre temps et la sensation d’humidité commençait vraiment à être désagréable mais il ne s’en servit pas d’excuse pour se débiner. Ayant prit un moment de pause pour se détendre avec Lloyd, il resta plus tard qu’à l’accoutumée pour finir correctement l’entretien de la caserne. Avant de partir et comme les pompiers n’étaient pas encore revenus, il laissa un mot sur la table pour indiquer à chacun ce qu’il avait fait de leurs restes de nourriture.

En sortant de la caserne, Justin voulut, comme à son habitude, s’allumer une petite cigarette. Il sortit cependant un paquet rendu inutilisable par l’eau de sa poche et laissa échapper un rire sec en repensant à sa petite blague. Tant pis. Il fit donc à crocher sur le chemin pour s’acheter un nouveau paquet avant de se dépêcher de rentrer chez lui. Après avoir pris une douche chaude et enfilé des vêtements secs, il s’ouvrit une bière qui traînait dans son frigo, s’alluma une cigarette et entreprit d’appeler son frère cadet, Ryan, pour avoir de ses nouvelles, la conversation qu’il avait eue avec Lloyd restant dans un coin de sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un petit rafraîchissement - Lloyd
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un rafraîchissement de la mémoire
» D30s - le p'tit rafraîchissement de Maumau
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Windy City 911 :: THE WINDY CITY :: Downtown The Loop :: CHICAGO FIRE DEPARTMENT-
Sauter vers: